Écrit par Nicolas Vivant
15 Juin 2004

La pratique de Mr Z. repose en grand partie sur des paramètres de validation subjectifs : le fluide est ressenti soit au niveau de la zone atteinte par une pathologie donnée, soit au niveau de la zone à l’origine du problème. Par exemple, une pathologie de la cheville peut être à l’origine de tensions musculaires au niveau des cervicales; le signal pourra être indifféremment perçu au niveau de la cheville ou au niveau des cervicales…

Expérience – magnétisme

Protocole expérimental : test d’un magnétiseur