Page principale Newsletters

Inscription à notre newsletter




POZ n°10 Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Mercredi, 13 Juillet 2005 14:13

SOMMAIRE


 

  • Édito
  • Les Ragots de Monvoisin
  • L'influence des prénoms ou la caractérologie par le prénom
  • Événements
  • Nouveautés du site web

 


ÉDITO


 

À l'heure où le soleil accablant décourage la moindre tentative de mouvement, même dirigé vers une baignade, l'estivant désœuvré a le choix entre regarder à la télévision les Faux de l'amour ou la deux-cent soixantième étape du Tour de France, entre Saint-Hilaire-Cusson-la-Valmitte (Loire) et Saxi-Bourdon (Nièvre), et lire « La Science face au défi du paranormal » que vient de faire rééditer le Comité belge pour l'investigation scientifique des phénomènes réputés paranormaux (Comité Para). Immanquablement, ledit estivant choisira la lecture, et ce pour de multiples bonnes raisons dont chacune est suffisante seule.

- Le Comité Para est une vénérable association, ou plutôt une institution du monde sceptique mondial. L'estivant aimera à trouver dans le livre des informations sur l'histoire de ce comité et sur ses actions.

- Le Comité Para a à son actif des réalisations majeures dans le domaine de la critique du paranormal. L'estivant, prompt à tourner ses rêveries nocturnes vers les étoiles, se régalera d'une piqûre de rappel sur l'astrologie et l'effet Mars. Et lorsque la soif se fera sentir, il fera appel aux sceptiques belges pour avoir des informations sur la validité de la radiesthésie.

- « La Science face au défi du paranormal » est sous-titré « Pour tous ceux qui s'interrogent... ». L'estivant, conscient que même un cerveau en jachère (du fait d'un bien compréhensible relâchement synaptique) s'interroge (Vais-je me coucher sur le dos ou sur le ventre ? A-t-on assez de merguez pour ce soir ? C'est du vrai ou de la silicone ?), se sent donc concerné par ce sous-titre.

- Regarder les Feux de l'amour au moment où la forêt corse flambe (à n'en pas douter), ou regarder le Tour de France alors qu'on aspire au repos, c'est soit de l'inconscience, soit du masochisme.

Maintenant, si vous n'êtes pas estivant, il y a de fortes chances pour que vous soyez en été quand même (si vous habitez l'hémisphère sud, retardez votre montre de six mois). Auquel cas une occupation salutaire, le soir au fond des bois, pendant que ces gougnafiers d'estivants se prélassent, vous fera oublier que vous, non. Comme occupation salutaire, je ne vois rien d'autre que la lecture de « La Science face au défi du paranormal, pour tous ceux qui s'interrogent... », chez Relie-Art, à commander auprès du secrétaire-trésorier du Comité para (olivier.mandler@trionic.be), et à payer par virement IBAN au compte bancaire de référence IBAN: BE19-0682-4234-3312 / BIC: GKCCBEBB de Relie-Art/Para 108, Rue Stephenson B-1000 Bruxelles.

Si vraiment cette lecture est au-dessus de vos forces, alors ce qui suit dans la Newsletter pourra certainement compenser.

Bon été zététique à tous.


Stanislas Antczak


LES RAGOTS DE MONVOISIN


 

La sainte-chips

Il y avait déjà un saint Falafel, un saint-pain, un saint-croque-monsieur... désormais, en Floride Jésus est apparu Rosalie Lawson à sur une sainte-chips ! (voir cet article)

Trois hypothèses se présentent à nous :

- Jésus a tenté de se réincarner, mais il a manqué son coup ;
- Mme Lawson a réalisé le dessin au briquet ;
- Il s'agit d'un phénomène de paréidolie (voir l'éditorial de la Newsletter 9, ou chercher pareidolie dans les Ressources Sceptiques).

Laquelle placeriez-vous le plus haut sur un curseur « vraisemblance » ?

Anecdote : au Johnny Carson Show, une des émissions les plus regardées de l'histoire des États-Unis, fut invitée la dame, Rosalie Lawson. Elle avait apporté dans un bol sa collection de chips avec apparitions ammassée depuis des années. Ed McMahon, le compère de Carson, profita d'un moment d'inadvertance pour prendre une chips prise dans un paquet caché et croqua bruyamment dedans ! Il paraît que la dame frôla la cataplexie.

 

Je reprendrais bien de la tarte à la Hubbard

Ces temps-ci, Tom Cruise disjoncte. Chez Oprah Winfrey, d'abord, puis au Today show de Matt Lauer le 23 juin (cet article). Ses cibles ? Les antidepresseurs, celles et ceux qui en prennent et la psychiatrie en général. Tom Cruise, figure de proue de la scientologie, commence à déraper sévèrement. Ce point fut l'objet d'une discussion sur notre yahoogroupe qui effleure :

- les Bogdanov, qui invitent Tom Cruise sur France 2 le 4 juillet prochain dans une spéciale Rayons X ;

- le ministre Nicolas Sarkozy, le 30 août 2004, qui avait rencontré l'acteur à Bercy. Contrairement à ce que dit le ministre, Tom Cruise prétend qu'ils ont, entre autres, bavassé scientologie (selon le Canard Enchainé). Un début d'interprétation est ébauché par Luc-Michel Mazenc dans ce message;

- la scientologie et le droit pénal : thèse (et déboires) d'Arnaud Palisson sur l'Église de Scientologie sont accessibles sur scientologie.fraude.free.fr/18/these-droit.htm.

Note : vous n'êtes obligé de vous inscrire sur le yahoogroupe que si vous voulez poster des messages (et évidemment, c'est libre, gratuit, il y a juste une horrible pub de temps en temps). Sinon, vous pouvez simplement consulter sans inscription.

 

Mondanités

Puisqu'on est dans les ragots de star, sachez que c'est au tour de Kylie Minogue de flirter avec le Bio-energy healing (lire l'article). Elle a contracté un cancer du sein il y a quelques temps et c'est suite aux conseils d'Olivia Newton-John (Grease) qui avait guéri son propre cancer du sein par les psalmodies bouddhistes (?) que Kylie a opté pour cette thérapie nouvel-âgeuse.

Pour en savoir plus sur la bio-énergie, voir l'article de Nicolas Vivant. Personnellement, cela me laisse mi-nogue, mi-raisin.

 

Entraînez-vous au paranormal !

Vous voulez tester votre scepticisme ? Sur Paranormal.about.com, il y a un petit jeu qui consiste à vous narrer quatre histoires plus étranges les unes que les autres. À vous de retrouver parmi les trois vraies celle qui n'est que fumisterie.

C'est sur paranormal.about.com/od/trueghoststories/a/aa061305.htm?nl=1 et puis on vote à paranormal.about.com/library/bl_poll_falsestory9.htm.

 

Attaque de Blogs

Il existe des blogs (c'est-à-dire des sortes de carnets journaliers plus ou moins intimes) sceptiques qui présentent plein de choses intéressantes, et qui organisent, tous les quinze jours, une sorte de revue de presse « carnaval » inter-blogs. C'est en anglais, ça se passe sur skepticscircle.blogspot.com, et ça donne des idées.

Voici deux de ces blogs, au passage :

- Anne's Anti-Quackery Science Blog;
- Confessions of a Quackbuster de Paul Lee.

C'est sur ce dernier site que j'ai trouvé trois vidéos critiques (chose assez rare) :

- Dangers of alternative medicine (les dangers de la médecine alternative), présentée par Donagh Diamond, issue de RTE News - Prime Time, 5 mai 2005. Il y a une suite sur le site ;
- Is A Headache Worth Dying For ? (Cela vaut-il la peine de mourir pour un mal de tête ?);
- Adjusting the Joints - PBS.

 

Newsletter d'Inquiring minds

Inquiring minds, le programme éducatif du CSICOP (Committee for the Scientific Investigation of Claims of the Paranormal) sort sa première newsletter. On y trouve entre autres un article sur les monstres des lacs, de Sharon Hill.

 

Richard Monvoisin

 


L'INFLUENCE DES PRÉNOMS OU LA CARACTÉROLOGIE PAR LE PRÉNOM


 

Tout le monde a sûrement déjà vu des cartes postales ou autres gadgets pour touristes, donnant un bref descriptif du caractère correpondant à un prénom. Par exemple : « Florent : élégant, dépensier, séducteur, mystérieux, imaginatif, indépendant ».

Ceci part du principe que les Florent possèdent un certain nombre de traits communs qui les distinguent par exemple des Roger. La pseudo-science qui associe des traits de caractères à chaque prénom est un type particulier de caractérologie : la caractérologie par le prénom. Celle-ci se rencontre, en plus des cartes postales, dans les livres ésotériques bien sûr, mais aussi dans bon nombre de livres destinés à aider des futurs parents à choisir un prénom pour leur enfant.

On peut ainsi découvrir des informations telles que :

« Au caractère, ce « noble loup » est pourtant pourvu d'évidentes qualités : volontaire, actif, fort sociable, il manifeste une intuition très fine et un sens aigu de l'amitié » (Paul Corinte, Le nouveau guide des prénoms, Solar, 2004, article « Adolphe »)

ou encore :

« Il fera un bon mari. Il aime le bricolage, et la culture de son jardin, s'il en a un. » (M. Bevilacqua, Les mystères de votre prénom, Trajectoire, 2000, article « Druon »)

Certains se basent également sur le prénom pour tirer un tas d'informations comme les jours favorables, les amulettes appropriées, les totems, les affinités avec d'autres prénoms et signes astrologiques, les problèmes de santé...

Face à tout cela il convient de garder l'esprit critique et d'examiner la validité des affirmations que font de nombreux auteurs et sur lesquelles se base la caractérologie par le prénom. Après consultation d'une bibliographie abondante à ce sujet, incluant le best-seller Un prénom pour la vie de Pierre Le Rouzic (Albin Michel, 1978 et 1997), ces affirmations peuvent être regroupées de la façon suivante.

A) Il y a des corrélations entre le prénom et une caractéristique de la personne qui le porte (trait de caractère, métier exercé, réussite dans les études...).

B) Le prénom a une influence sur certaines caractéristiques de la personne qui le porte (ce point est différent du point A car une corrélation n'est pas une influence).

C) L'influence du prénom est déterminante (avec des tendances nettes, sinon il n'y aurait aucun intérêt d'en dire quelque chose !).

D) Je connais le résultat de cette influence, je sais quelles sont les tendances (connaissance des corrélations prénom/caractéristique).

E) Je sais (souvent) d'où vient cette influence. J'ai une théorie pour l'expliquer (influence sonore, numérologie, étymologie, saints patrons, etc.).

 

Chacun de ces points peut être discuté en détail (ce qui ne sera pas fait ici), mais voici très brièvement ce que l'on peut en dire.

A) Pour qu'une généralisation soit légitime, pour qu'on puisse parler par exemple des Robert en général, les méthodes statistiques doivent être utilisées. Ceci est très délicat, en particulier du fait que certaines caractéristiques sont difficilement quantifiables et mesurables (le courage, la volonté...). Ainsi la plupart des affirmations, du type « c'est quelqu'un d'assez spécial » sont non testables. Notons qu'il existe tout de même des corrélations avérées entre certaines caractéristiques et un prénom (origine sociale, âge, religion...), mais que rien n'a été démontré en ce qui concerne le caractère.

B) Il faut faire très attention à distinguer corrélation et lien de cause à effet. C'est le fameux « effet cigogne » (Henri Broch, Le paranormal, Points). Ainsi, si une plus grande proportion de Mohammed que de Michel sont musulmans, cela n'est peut-être pas dû au prénom. Pour établir qu'il y a une influence du prénom à partir de la constatation de l'existence d'une corrélation, il faut faire des statistiques sur des échantillons ne différant que par le prénom.

C) Même si l'on arrive à établir que le prénom influence le caractère, il existe évidemment d'autres paramètres ayant aussi une influence (milieu social ou familial, lieu de résidence, etc.). Ainsi, le mélange de toutes ces influences a de fortes chances d'empêcher de faire des prédictions valables, à moins que l'influence d'un prénom soit déterminante (et soit la même pour tous). Encore une fois, rien n'a été montré dans ce sens.

D) Plutôt que d'essayer de mettre en évidence une éventuelle influence du prénom par une étude statistique, on peut mettre à profit les allégations des caractérologues qui prétendent connaître les corrélations existant entre prénom et caractère. Il s'agit de tester la capacité de ces caractérologues à associer correctement un prénom à certaines caractéristiques. Un protocole scientifique rigoureux peut être établi (en faisant attention aux divers biais) et des tests peuvent être effectués (peut-être un jour par l'Observatoire zététique !). Rappelons toutefois qu'un test réussi ne prouve en rien la validité de la théorie du caractérologue.

E) Malheureusement, avant même d'avoir constaté le phénomène de l'influence du prénom, la plupart des auteurs avancent des théories expliquant celle-ci.

 

Pour être valable, une théorie doit avant tout présenter une cohérence interne et bien sûr être en accord avec les observations expérimentales. Force est de constater que ces critères ne sont pas remplis par les théories proposées. Ces dernières peuvent s'appuyer sur l'influence :

- de l'étymologie et de la symbolique ;
- de l'« âme intrinsèque » et du saint patron ;
- de la numérologie ;
- du son et de la prononciation.

Les différentes théories sont souvent simplistes voire incohérentes, et ne sont pas compatibles entre elles. Le plus grave est que ces théories ne sont pas testées !

(Remarque : Pierre Le Rouzic apparaît comme un cas particulier puisqu'il prétend avoir établi expérimentalement les correspondances entre prénom et caractère. On peut cependant montrer qu'il s'agit d'une imposture.)

 

Pour conclure, cette pseudo-science peut paraître anodine mais, avec son discours pseudo-scientifique classique, elle procède du même syncrétisme, relativisme, et de la même pensée magique ou spiritualiste que de nombreuse pratiques nouvel-âgeuses. Les dangers existent bel et bien puisqu'elle touche parfois à la santé, qu'elle enferme les gens dans un « destin », et qu'elle peut mener à des dérives de discrimination par le prénom. C'est pourquoi il faut rester vigilant à l'égard de ce genre de pratique.

Pour plus d'informations, on pourra consulter le dossier « L'influence du prénom ou la caractérologie par le prénom » (à venir) ou les diapositives de la présentation sur ce sujet effectuée en réunion mensuelle de l'Observatoire zététique.

 

Florent Tournus

 


ÉVÉNEMENTS


 

Du 11 au 14 Août 2005 à l'université d'Oregon, USA, la Skeptics Toolbox : c'est une session de présentation d'outils d'investigation des phénomènes dits paranormaux, emmenée par Ray Hyman, James Alcock, Barry Beyerstein... que du bonheur. Programme sur www.skepticstoolbox.org/2005-schedule.html ;

Les 17 et 18 septembre 2005 à Buenos Aires, Argentine : première conference latino-américaine sur la pensée critique : « les effets sociaux du dogmatisme et de la tromperie » : science et religion, pseudoscience, politique, économie et mass médias. Les informations (en espagnol) seront disponibles sur le site de la revue pensar.org ;

Du 13 au 17 octobre, l'European Skeptics Conference, à Bruxelles. Nous en reparlerons.

 

Richard Monvoisin

 


NOUVEAUTÉS SUR LE SITE DE L'OBSERVATOIRE ZÉTÉTIQUE


 

L'affaire Mantell, 7 janvier 1948, par Éric Déguillaume

Une vraie soucoupe volante, une vraie poursuite en avion avec un vrai crash ?
Des extraterrestres tueurs de militaires ?
... il ne faut pas se mettre Mantell en tête : Éric Déguillaume démantèle l'affaire.
www.zetetique.fr/index.php/dossiers/90-affaire-mantell


21 grammes, le poids d'une âme, par Géraldine Fabre

La balance du Jugement dernier à l'hôpital ?
La preuve que l'âme est constituée de neutrinos ?
... vous me mettrez une demi-livre d'âme, en tranches bien fines, c'est pour mon chat.
www.zetetique.fr/index.php/dossiers/59-21grammes


Psychogénéalogie (II) - le syndrome du gisant, par Géraldine Fabre

Vous faites des randonnées en montagne, tout de noir vêtu ?
Vous avez le sommeil plutôt tranquille et préférez dormir sur le dos ?
... ne cherchez plus : vous êtes hanté par un parent défunt.
www.zetetique.fr/index.php/dossiers/55-psychogenealogie-gisant

 


 

Mise à jour le Mercredi, 09 Septembre 2009 20:12
 
«DébutPrécédent71727374757677787980SuivantFin»

Page 72 sur 81