Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
La révélation des Pyramides et civilisations englouties... signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1...120121122123124125126...131
SUJET: La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
   12/09/13 à 04:01 #39982
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
sananda écrit:Les relevés de mesures sont donc quasi identiques aux mesures théoriques.
Les dimensions 440 sur 280 coudées sont les seules valeurs qui nous ouvrent les portes aux différentes congruences observées et exprimées en mètres[/quote]

Pour moi, il y a les dimensions mesurées, les dimensions déduites et les dimensions prévues.
Je ne vois pas ce que désigne "dimensions théoriques".
J'ai cru comprendre que l'on n'a retrouvé aucun plan ou d'équivalent.
Donc on ne sait absolument rien des dimensions prévues ou de l'unité employée.

Il se peut par exemple que les toutes les dimensions soient déduites d'une seule par conception (ce dont les fameuses congruences font abondamment état) et que cette dimension soit dans une unité sans lien voulu avec la coudée.
L'ensemble de l'architecture étant liée par géométrie au nombre d'or, finalement, peu importe l'unité de base et sa valeur.

Travailler uniquement avec des angles et pas avec des longueurs, présente justement l'avantage pour les grandes dimensions d'être très précis sans trop se casser la tête.

Le marbre est très stable, c'est un fait.
Mais pourquoi aurait-on à la construction utilisé un nombre de coudées fixé ?
Une cote fixée, c'est utile quand on a un atelier où on suit un plan pour réaliser des pièces qui seront assemblées avec d'autres pièces faites ailleurs. Si on fait tout sur place, on n'en a tout simplement pas besoin. Les angles, les proportions, suffisent. Et ce même si on travaille avec une maquette.

L'usage de la coudée ou d'une quelconque unité de longueur n'était pas une nécessité pour réaliser la pyramide.

Travailler sur des chiffres déduites de dimensions en coudées tirées d'un chapeau, c'est pas très convainquant. Il doit bien y avoir autre chose pour attester des dimensions en coudées que de simples suppositions, non ?

Que ces suppositions aient fait consensus chez les égyptologues n'est pas suffisant. Ils étaient dans une logique descriptive, donc toutes les simplifications étaient bonnes à prendre.
Si on veut analyser, et surtout tirer des conclusions révolutionnaires, il faut du solide à la base, non ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   12/09/13 à 13:34 #39986
sananda
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1533
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Allemagne Date anniversaire: 01/03
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
Il se peut par exemple que les toutes les dimensions soient déduites d'une seule par conception (ce dont les fameuses congruences font abondamment état) et que cette dimension soit dans une unité sans lien voulu avec la coudée.
L'ensemble de l'architecture étant liée par géométrie au nombre d'or, finalement, peu importe l'unité de base et sa valeur.

Effectivement, mais cela ne marche qu’avec des divisions du genre demi-périmètre/hauteur.
Jamais avec tout ce qui est addition ou soustraction.
Travailler uniquement avec des angles et pas avec des longueurs, présente justement l'avantage pour les grandes dimensions d'être très précis sans trop se casser la tête.

Mais pourquoi aurait-on à la construction utilisé un nombre de coudées fixé ?
Une cote fixée, c'est utile quand on a un atelier où on suit un plan pour réaliser des pièces qui seront assemblées avec d'autres pièces faites ailleurs. Si on fait tout sur place, on n'en a tout simplement pas besoin. Les angles, les proportions, suffisent. Et ce même si on travaille avec une maquette.

L'usage de la coudée ou d'une quelconque unité de longueur n'était pas une nécessité pour réaliser la pyramide.

Travailler sur des chiffres déduites de dimensions en coudées tirées d'un chapeau, c'est pas très convainquant. Il doit bien y avoir autre chose pour attester des dimensions en coudées que de simples suppositions, non ?

Oops, un édifice de taille sans unités de longueur et sans contrôle des mesures ? Regardez le résultat pour le projet NOVA et imaginez ce que cela pourrait donner avec 2,3 millions de blocs ! La moindre petite erreur de précision peut se répercuter sur l#ensemble de l’édifice et provoquer une belle torsion Vous parte du postulat qu’il suffit de rajouter les libages au pifomètre tel un vulgaire tas de cailloux en un jeu de Lego. Désolé, mais ce n’est certainement pas de cette manière qu’on a dû procéder. Je pense que tout le monde ici et les spécialistes de la construction ne vont pas contredire.
Que ces suppositions aient fait consensus chez les égyptologues n'est pas suffisant. Ils étaient dans une logique descriptive, donc toutes les simplifications étaient bonnes à prendre.
Si on veut analyser, et surtout tirer des conclusions révolutionnaires, il faut du solide à la base, non ?

Concernant toutes les déductions de la mesure de la coudée, je trouve cela très pertinent et logique je n’émets aucune réserve. Si vous avez envie de remettre à plat ces déductions, vous pouvez proposer autre-chose, pourvu que ca tienne. Comme par exemple une coudée à 0,2618 m ou 1,0472 m. Mais sachant que les Egyptiens se servaient de coudées allant de 0,523 et 0,524 m, et que cette valeur cadre avec une énorme coïncidence avec pi/6 et phi2/5, rien nous permet de remettre en cause cette valeur reconnue par les Egyptologues et même tous les zozos.
Par conséquent, nos bases sont plus que solides. C’est du béton !
Il n’y a pas besoin de plans pour déterminer les intentions des bâtisseurs. Les coïncidences sont trop grandes et trop nombreuses, pour pouvoir être envisagées en tant que telles.
 
"Heureux les ignorants car s'ils cherchent ils trouveront. Quant à ceux qui croient tout savoir, en ne cherchant plus, ils se complaisent dans leur ignorance"
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 17:32 #40003
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
Sans unité ni contrôle des longueurs, mais avec un travail très rigoureux sur les angles, les reports de distance, ça ne pose pas de problème. C'est comme ça qu'il faut faire pour obtenir de la précision sur des grandes architecture.

C'est pas pour rien qu'on a inventé le tachéomètre. C'est exactement ce principe : mesurer des angles.

Les hommes de l'art confirmeront.
 
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 20:30 #40010
sananda
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1533
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Allemagne Date anniversaire: 01/03
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
Abdu écrit:
Sans unité ni contrôle des longueurs, mais avec un travail très rigoureux sur les angles, les reports de distance, ça ne pose pas de problème. C'est comme ça qu'il faut faire pour obtenir de la précision sur des grandes architecture.

C'est pas pour rien qu'on a inventé le tachéomètre. C'est exactement ce principe : mesurer des angles.

Les hommes de l'art confirmeront.

Vous n'êtes pas sérieux !
Je vous suggère de reprendre le fil vers la plage 29 ou 30 et de suivre ce qui a été dit sur le problème des mesures et de précision. Vous n'avez qu'à lire les interventions de NewtonatHome (Julien).
 
"Heureux les ignorants car s'ils cherchent ils trouveront. Quant à ceux qui croient tout savoir, en ne cherchant plus, ils se complaisent dans leur ignorance"
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 21:38 #40011
PhD Smith
Contributeur extraordinaire !
Messages: 801
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
L'usage de la coudée ou d'une quelconque unité de longueur n'était pas une nécessité pour réaliser la pyramide.

Ah ?

Regardez le résultat pour le projet NOVA

NOVA était une émission de télé, pas un projet.

Mais sachant que les Egyptiens se servaient de coudées allant de 0,523 et 0,524 m, et que cette valeur cadre avec une énorme coïncidence avec pi/6 et phi2/5, rien nous permet de remettre en cause cette valeur reconnue par les Egyptologues et même tous les zozos.

Egyptologues avec un "E" ? L'"énorme coïncidence" avec pi/6 et le mètre ?

Par conséquent, nos bases sont plus que solides. C’est du béton !


La théorie de Davidovits ?
 
Dernière édition: 13/09/13 à 23:35 Par PhD Smith.
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
praedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius.Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
Le sujet a été verrouillé.
   14/09/13 à 16:56 #40015
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
Je suis tout à fait sérieux.

Si on veut être précis, la triangulation sur des grandes distances est plus performante que la mesure directe.

Quand aux petites distances, la reproductibilité s'obtient facilement avec un gabarit.

Pour tout l'édifice, je ne verrais de nécessité de faire des mesures de longueur que pour une seule chose : le positionnement de la chambre basse à la verticale des autres chambres (au fait, les chambres ne sont pas alignées verticalement... Un hasard ?).

Pour tout le reste, mesurer des longueurs n'aurait servit à rien. à moins d'avoir bien entendu porté des longueurs à respecter sur le plan. Mais le plan lui-même pouvait ne comporter que des angles et presque pas de longueurs.
Exemple, pour la base, on peut donner une seule longueur. Pour la chambre, une seule longueur. Autre exemple : pas besoin de mettre la hauteur de la pyramide sur le plan.
Et pour la chambre, une seule longueur éventuellement. On a pu aussi amener un gabarit.

Tout dépend du but recherché.
Or, on ne peut pour établir un but faire d'hypothèse sur le but.
Si on veut établir que les égyptiens avaient pour but de cacher le mètre dans la GP, on ne peut pas supposer à la base du raisonnement que la largeur de la chambre faisait 10 coudées.
Il faut trouver une autre raison d'annoncer cette valeur.
 
Le sujet a été verrouillé.
   14/09/13 à 19:02 #40016
sananda
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1533
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Allemagne Date anniversaire: 01/03
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
Si on veut être précis, la triangulation sur des grandes distances est plus performante que la mesure directe.

Quand aux petites distances, la reproductibilité s'obtient facilement avec un gabarit.

Intéressant ! Et comment on procède pour monter un édifice de cette taille avec un angle constant et précis de 51,51° pour arriver à la hauteur d'exactement 146,6 m ? Comment gardez vous ce contrôle permanent ?
Quant vous aurez trouvé le truc, n'oubliez pas de nous poster la méthode.

Pour tout l'édifice, je ne verrais de nécessité de faire des mesures de longueur que pour une seule chose : le positionnement de la chambre basse à la verticale des autres chambres (au fait, les chambres ne sont pas alignées verticalement... Un hasard ?).
Rien n'a été laissé au hasard. C'est une construction d'une précision énorme. Ce décalage a été voulu par les constructeurs. De là à savoir pourquoi, est une autre question.
Certains avancent l'hypothèse qu'il existe une deuxième chambre haute, se situant symétriquement du côté opposé.
 
"Heureux les ignorants car s'ils cherchent ils trouveront. Quant à ceux qui croient tout savoir, en ne cherchant plus, ils se complaisent dans leur ignorance"
Le sujet a été verrouillé.
   15/09/13 à 04:02 #40017
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
sananda écrit:
Si on veut être précis, la triangulation sur des grandes distances est plus performante que la mesure directe.

Quand aux petites distances, la reproductibilité s'obtient facilement avec un gabarit.

Intéressant ! Et comment on procède pour monter un édifice de cette taille avec un angle constant et précis de 51,51° pour arriver à la hauteur d'exactement 146,6 m ? Comment gardez vous ce contrôle permanent ?
Quant vous aurez trouvé le truc, n'oubliez pas de nous poster la méthode.

Conserver le contrôle permanent d'un angle sur le chantier est ce qu'il y a de plus facile, il suffit de disposer des outils de visée aux quatre coins, avec l'angle adéquat dont la détermination ne fait pas mystère.
On commence donc par placer Les pierres à chaque coin, puis on tire un cordeau de coin à coin et on respecte l'alignement des autres pierres sur le cordeau.
Voilà la solution sans mesurer de distance.

Maintenant, décrivez-moi, je suis curieux, votre solution pour répondre à votre question en mesurant des longueurs.
 
Le sujet a été verrouillé.
   15/09/13 à 11:30 #40022
sananda
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1533
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Allemagne Date anniversaire: 01/03
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
Abdu écrit:
sananda écrit:
Si on veut être précis, la triangulation sur des grandes distances est plus performante que la mesure directe.

Quand aux petites distances, la reproductibilité s'obtient facilement avec un gabarit.

Intéressant ! Et comment on procède pour monter un édifice de cette taille avec un angle constant et précis de 51,51° pour arriver à la hauteur d'exactement 146,6 m ? Comment gardez vous ce contrôle permanent ?
Quant vous aurez trouvé le truc, n'oubliez pas de nous poster la méthode.

Conserver le contrôle permanent d'un angle sur le chantier est ce qu'il y a de plus facile, il suffit de disposer des outils de visée aux quatre coins, avec l'angle adéquat dont la détermination ne fait pas mystère.
On commence donc par placer Les pierres à chaque coin, puis on tire un cordeau de coin à coin et on respecte l'alignement des autres pierres sur le cordeau.
Voilà la solution sans mesurer de distance.

Maintenant, décrivez-moi, je suis curieux, votre solution pour répondre à votre question en mesurant des longueurs.

Je constate, que vous ne vous êtes pas donné la peine de lire le cours de Julien, se rapportant à la méthodologie de mesure moderne.
Et j'attends toujours votre solution pour garder en permanence une pente de 51,51° !
 
"Heureux les ignorants car s'ils cherchent ils trouveront. Quant à ceux qui croient tout savoir, en ne cherchant plus, ils se complaisent dans leur ignorance"
Le sujet a été verrouillé.
   15/09/13 à 13:08 #40023
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La révélation des Pyramides et civilisations englouties...
sananda écrit:
Je constate, que vous ne vous êtes pas donné la peine de lire le cours de Julien, se rapportant à la méthodologie de mesure moderne.
Et j'attends toujours votre solution pour garder en permanence une pente de 51,51° ![/quote]

[quote]Abdu écrit:
Conserver le contrôle permanent d'un angle sur le chantier est ce qu'il y a de plus facile, il suffit de disposer des outils de visée aux quatre coins, avec l'angle adéquat dont la détermination ne fait pas mystère.
On commence donc par placer Les pierres à chaque coin, puis on tire un cordeau de coin à coin et on respecte l'alignement des autres pierres sur le cordeau.
Voilà la solution sans mesurer de distance.


Cette réponse ne vous convient pas ?
Où est le problème ?
L'angle de 51,51 ° a quoi de particulier qui empêcherait cette méthode de fonctionner ?
C'est le calcule des angles aux arrêtes à partir de l'angle central qui vous fait peur ?

Rassurez-moi, vous n'imaginez pas qu'ils ont mesuré les marches une à une au micron près ?
[quote]Abdu écrit:
[b]Maintenant, décrivez-moi, je suis curieux, votre solution pour répondre à votre question en mesurant des longueurs.
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1...120121122123124125126...131
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK