Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
L'assassinat de JFK signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1...13141516171819...22
SUJET: L'assassinat de JFK
   14/08/13 à 15:03 #39385
jroche
Contributeur extraordinaire !
Messages: 617
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 12/01
 Re:L'assassinat de JFK
Loïc écrit:
Ce qui est possible, c'est que la version officielle soit la bonne.
Un point c'est tout.
Cela interdit-il d'évaluer d'autres pistes ou les considérations qui ont conduit à cette version officielle ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   14/08/13 à 19:07 #39386
Manu
Nouveau venu
Messages: 14
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'assassinat de JFK
Je ne suis pas du tout conspirationniste. Mais il est vrai qu' a la sortie de la projection de JFK, je penchais plutôt, comme beaucoup a ce moment-là, pour la théorie du complot. Depuis, je me suis rendu compte que le film d'Oliver Stone n'etait pas complètement impartial et n'etait donc pas à prendre au pied de la lettre puisqu'il ne se faisait l'echo que de l'opinion de Garrisson. Il me semble logique de penser que si complot il y a eu, le nombre d'intervenants était tellement énorme qu'il aurait été difficile, voire impossible de conserver le secret jusqu'à aujourd'hui. Le ''bon sens'' commande de penser que depuis l'assassinat quelqu'un aurait déja parlé, surtout dans une société telle que la société américaine ou le moindre évènement est aussitôt ultra médiatisé.
Malgré cela, peut-on cloisonner tous les éléments de cette affaire ? Je m'explique: en pleine guerre froide, Oswald passe à ''L'Est''. C'est un fait. Lors de son retour au States, on ne l'arrête pas, on ne l'interroge pas. En toute logique, on peut donc penser que la C.I.A ou tout autre service de renseignement américain est à l'origine de son départ pour l'URSS et de son retour. Logique d'en déduire donc que Oswald est un agent en mission, non ? Et c'est lui que l'on arrête pour l'assassinat d'abord de Tippit et ensuite de Kennedy. Là,''le bon sens'' peut-il nous amener a penser que ces deux évènements puissent ne pas être liés ?
 
Dernière édition: 14/08/13 à 19:08 Par Manu.
Le sujet a été verrouillé.
   14/08/13 à 19:15 #39387
jroche
Contributeur extraordinaire !
Messages: 617
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 12/01
 Re:L'assassinat de JFK
Manu écrit:
Il me semble logique de penser que si complot il y a eu, le nombre d'intervenants était tellement énorme qu'il aurait été difficile, voire impossible de conserver le secret jusqu'à aujourd'hui. Le ''bon sens'' commande de penser que depuis l'assassinat quelqu'un aurait déja parlé, surtout dans une société telle que la société américaine ou le moindre évènement est aussitôt ultra médiatisé.Mais... des tas de gens ont parlé et ça part dans tous les sens. Principe basique de désinformation, quand on ne peut pas assécher, on inonde. Ca ne suffit pas à prouver le complot, bien sûr, mais ça montre que ce n'est pas aussi simple.
 
Le sujet a été verrouillé.
   14/08/13 à 19:38 #39389
Manu
Nouveau venu
Messages: 14
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'assassinat de JFK
oui ca c'est sûr que des tas de personnes se sont répandues la-dessus, mais je m'interroge sur leur degré de crédibilité ? Je veux dire qu'en 2005, on a enfin appris qui était Gorge Profonde, élément majeur dans le scandale du Watergate et la chute de Nixon. Dans l'affaire Kennedy, selon mes maigres connaissances en la matière,il me semble qu'on a rien de ce calibre-là, pas de confession d'un éventuel second tireur, ou d'un quelconque fonctionnaire, agent de renseignement ou militaire impliqué.Seulement des gens qui prétendent en avoir rencontré. C'est ce qui me gène un peu.
 
Dernière édition: 14/08/13 à 19:39 Par Manu.
Le sujet a été verrouillé.
   15/08/13 à 15:22 #39394
waxx
Super contributeur !
Messages: 291
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'assassinat de JFK
jroche écrit:
waxx écrit:

Un peu d'anti-américanisme, un soupçon de "un homme seul peut pas faire ça", une pointe d'extrapolation à partir de quelques preuves mal comprises, quelques films et livres sensationnalistes et voilà le tour est joué.Je trouve qu'il y a un peu plus que ça, et que d'ailleurs toutes les thèses et notamment les plus réalistes ne sont pas anti-américaines (des assassinats suspects (edit : plutôt morts suspectes), on a ça en France, à un échelon juste en-dessous, est-ce anti-français d'en faire état ?), mais bon...


La plupart des thèses alternatives sur l'assassinat de Kennedy mettent en jeu la CIA, le FBI, l'armée américaine ou le parti démocrate via le vice-président Johnson. Elles impliquent donc toutes un inside job qui montrerait que le gouvernement américain à en son cœur des personnes qui refusent la démocratie et qui préfèrent la manipulation voire le meurtre de leur président ou de leurs concitoyens. Ces théories s'alimentent donc souvent d'une base d'antiaméricanisme quand elles sont soulevées à l'étranger ou d'une sorte d'antifédéralisme quand il viennent des Etats-Unis.
De même, si on prend les affaires suspectes de morts d'homme politique français en France (on va dire Boulin), on retrouve dans une partie des théories de l'anti-état-central (désolé pour l'expression). En revanche, je ne crois pas que ces assassinats intéressent beaucoup hors de France et donc on voit moins le sentiment anti-français.
 
Le sujet a été verrouillé.
   15/08/13 à 15:43 #39395
jroche
Contributeur extraordinaire !
Messages: 617
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 12/01
 Re:L'assassinat de JFK
waxx écrit:
[quote]jroche écrit:
waxx écrit:
Elles impliquent donc toutes un inside job qui montrerait que le gouvernement américain à en son cœur des personnes qui refusent la démocratie et qui préfèrent la manipulation voire le meurtre de leur président ou de leurs concitoyens.
Pas si simple. Si c'est l'aboutissement d'un conflit, si un des deux n'a pas tenu ses engagements par exemple (refus de Kennedy de reconduire Johnson pour son deuxième mandat ? Ca n'impliquerait pas forcément ce dernier, il y avait des clans et intérêts derrière), ça n'implique absolument pas un rejet définitif par principe de la démocratie, etc.
 
Le sujet a été verrouillé.
   15/08/13 à 21:22 #39396
waxx
Super contributeur !
Messages: 291
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'assassinat de JFK
jroche écrit:
[quote]waxx écrit:
jroche écrit:
waxx écrit:
Elles impliquent donc toutes un inside job qui montrerait que le gouvernement américain à en son cœur des personnes qui refusent la démocratie et qui préfèrent la manipulation voire le meurtre de leur président ou de leurs concitoyens.
Pas si simple. Si c'est l'aboutissement d'un conflit, si un des deux n'a pas tenu ses engagements par exemple (refus de Kennedy de reconduire Johnson pour son deuxième mandat ? Ca n'impliquerait pas forcément ce dernier, il y avait des clans et intérêts derrière), ça n'implique absolument pas un rejet définitif par principe de la démocratie, etc.


Mouais, sauf que Johnson est vraiment mal embarqué en 1963. Il est trempé dans une histoire de corruption via un proche, Bobby Baker. La décision de Kennedy de ne pas le conserver pour la prochaine élection est presque une obligation politique. Mais de toute façon les primaires et la convention n'étaient pas encore passés et c'était un peu prématuré d’éliminer un candidat quand on sait que le mode de désignation du vice-président n'est pas encore totalement établi en 1964. En effet, en 1956, le candidat démocrate, Stevenson, ne choisit pas lui-même son vice-président mais laisse la convention décider et en 1972 le choix fait par le président a bien failli être rejeté par le convention. Pour des partisans de Johnson qui accepte le jeu démocratique, il aurait été beaucoup plus naturel de tenter un coup politique lors de la convention que de tuer Kennedy.
Il me semble que c'est un principe de base de la démocratie, il faut accepter de perdre.
 
Le sujet a été verrouillé.
   19/10/13 à 13:22 #40592
F. Carlier
Vérifiez vous-même !
Nouveau venu
Messages: 5
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Esprit critique Lieu: Lille Date anniversaire: 01/11
 Re:L'assassinat de JFK
Bonjour à toutes et à tous,
L'assassinat de Kennedy a été un évènement d'une portée mondiale, et est rapidement devenu "un mystère", ou "une énigme", qui continue de déchaîner les passions et déclencher les débats, cinquante années après.
Pour ma part, je pense que toute personne honnête qui étudie le dossier de façon raisonnable -- en d'autres termes, tout zététicien qui applique la bonne méthodologie d'enquête logique et objective -- va immanquablement atteindre la conclusion évidente : Lee Harvey Oswald, seul, a tiré les trois coups de feu. C'est lui l'assassin de JFK.
J'invite toute personne intéressée par ce sujet à assister au seul congrès qui sera organisé en France à l'occasion de ce 50e anniversaire.
Réunion des meilleurs spécialistes français, il se tiendra le 30 novembre, de 14h00 à 19h30, au centre culturel l'Orangerie de Roissy-en-France.
Les sept intervenants sont (dans l'ordre de passage du programme):

Jacques Portes
Professeur en histoire nord-américaine, Responsable des équivalences Master à l'Université Paris 8, Agrégé d’histoire, docteur d’état Histoire, auteur de "JFK : Idées reçues sur le mythe Kennedy" (Editions Le Cavalier Bleu, 2013)
-> Le contexte, John Kennedy, le personnage et sa présidence

Bertrand Maury
Intéressé depuis des années par la présidence de John Fitzgerald Kennedy, Bertrand Maury s’est livré à une étude approfondie de l’affaire à travers la lecture des ouvrages fondamentaux. S’efforçant à conserver l’esprit ouvert et une attitude positive, il a conclu à l’unique culpabilité de Lee Harvey Oswald en prenant connaissance de l’ensemble du dossier.
-> Le récit des événements

François Carlier (organisateur du congrès)
Né en 1967 à Lille, l'un des sept membres fondateurs du Cercle Zététique, en 1994, il a passé près de vingt-cinq ans à travailler sur l'assassinat du président Kennedy. Auteur de "Elm Street. L'assassinat de Kennedy expliqué" (Publibook, 2012)
-> 50 ans de controverses, version officielle contre complotistes

Loic Ton That
Diplômé de l'IEPG, puis de l'INA, Loic Ton That est un journaliste réalisateur. Au cours de sa carrière, il a travaillé pour BFM TV, Capa Presse, Eléphant et Compagnie, etc. Il réalise des documentaires et magazines pour la télévision. Il revient de Dallas où, à l'occasion du 50e anniversaire de l'assassinat de Kennedy, il a tourné un documentaire pour la chaine "histoire".
-> Un an d'enquête. Images de Dallas

Vincent Quivy
Journaliste, historien, auteur à succès dont le dernier livre "Qui n'a pas tué John Kennedy ?", défense de la version officielle, vient de sortir aux Editions du Seuil.
-> La piste française, ou comment se construit une théorie du complot

Alain Boquet
Passionné par le sujet depuis des années, et l'ayant étudié en profondeur, avec le souci du détail et armé de bon sens, Alain Boquet s'est fait connaître dans les forums de discussion français où il faisait parler ses grandes connaissances du dossier face à ceux qui présentaient des théories non-fondées.
-> Les preuves scientifiques

Philippe Labro
Journaliste, auteur, homme de médias qu'on ne présente plus, Philippe Labro a une expérience immense, mais est surtout l'homme qui était dans les locaux de la police de Dallas ce fameux week-end de novembre 1963. Il a vu Lee Oswald et Jack Ruby. Que dire de plus ? Il raconte ses souvenirs dans son nouveau livre "On a tiré sur le Président" (Gallimard, 2013)
-> On a tiré sur le Président

Une session de questions/réponses (avec débat ouvert) enrichira cet événement, qui se terminera par une séance de signatures des livres par leurs auteurs.
Une exposition sera mise en place également.
Toutes les infos sont disponibles sur le site Internet du congrès :
50ansjfk.blogspot.fr/

Réservations en ligne sur notre site, par PayPal. Entrée tarif unique de 10 €.
Ce sera un évènement unique, le rendez-vous de tous les passionnés.
On vous attend !

/François Carlier/
 
Dernière édition: 19/10/13 à 13:26 Par F. Carlier.Raison: un espace
Si un homme me trompe une fois, honte à lui. S'il me trompe deux fois, honte à moi.
Le sujet a été verrouillé.
   19/10/13 à 15:24 #40596
Fanch
Sapience n'entre point en âme malivole
Contributeur extraordinaire !
Messages: 531
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'assassinat de JFK
[quote]Lee Harvey Oswald, seul, a tiré les trois coups de feu. C'est lui l'assassin de JFK[\quote]Oui, et à la fin, la marmotte elle met le chocolat dans l'alu
 
« Selon le mage Salomon, Sapience n'entre point en âme malivole, et science sans conscience n'est que ruine de l'âme. »

Rabelais, Pantagruel Chapitre 8
Le sujet a été verrouillé.
   20/10/13 à 01:30 #40612
Rat de cave
Contributeur important
Messages: 106
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 16/10
 Re:L'assassinat de JFK
 
Dernière édition: 24/10/13 à 12:42 Par Rat de cave.
NO FATE BUT WHAT WE MAKE
Sarah Connor
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1...13141516171819...22
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK