Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Vampires... signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1...89101112131415
SUJET: Vampires...
   01/05/10 à 21:42 #8542
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Vampires...
wouahahahahahahaha!!!

Ça y est, il est énervé!
Continue comme cela, je me marre comme une baleine à lire tes posts.
Tu me fait penser à un prédicateur en soutane...

1. Je m'adresse à Taz en ce qui concerne la géologie, car c'est son domaine de prédilection.
2. La différence entre toi et Sax est, que lui, il s'en fout, et cela me convient.
3. Le topic de JRoche, "c'est toi" qui l'a vérolé, comme pas mal d'autres d'ailleurs, par ta suffisance et ton côté compliqué de nature.
4. Oui, je suis sûr de mes observations. Tu lis bien : SÛR.
5. Les hallus, ça n'existe que dans ta tête. Tu est jaloux et envieux.
N'oublie pas que je rejete en bloc la psychologie et la psychiatrie, et que les psychoses ce n'est pas pour moi.

++
 
Le sujet a été verrouillé.
   01/05/10 à 21:51 #8544
estula
Contributeur extraordinaire !
Messages: 752
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Aquitaine Date anniversaire: 19/02
 Re:Vampires...
Salut Bezamat,

Les hallus, ça n'existe que dans ta tête.

Oui, tout à fait exact. Les hallucinations sont dans la tête ! Et justement quand on voit des fées, des fantômes, des lutins, etc., il s'agit d'hallucinations, ie. de visions apparemment réelles mais n'existant que dans la tête de celui qui les "voit".
Je crois que ces phénomènes ont déjà été expliqués dans un autre fil il y a quelques mois. Le système cérébral de construction des images, qui recrée l'image dans le cerveau à partir de l'influx nerveux issu de l'oeil peut très bien fonctionner (dysfonctionner) en l'absence de stimulation oculaire. C'est ça l'hallucination.

N'oublie pas que je rejete en bloc la psychologie et la psychiatrie, et que les psychoses ce n'est pas pour moi.
C'est exactement ce que disais ma belle-soeur, quand elle passait au travers des murs, et nous rencontrait (ma femme et moi) alors que nous étions à 20 000 km de chez elle.

René
 
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
Le sujet a été verrouillé.
   01/05/10 à 22:07 #8546
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Vampires...
Salut Estula,

Tu m'a bien fait marrer sur l'autre fil de présentation avec le gag à la Gottlieb! C'était mon auteur favori étant ado.
Ah! Rubrique à brac, les idées noires... Le génie.

A propos de ta belle-soeur, j'ai connu un médecin qui s'amusait à sortir de son corps pour voyager partout sur la planète (par ex. au Népal, au Zimbabwé...). On s'est vu une fois, pas deux... Il soutenait les expériences de corps astral, mais, ce n'est pas ça qui m'inquiétait, c'était son magnétique regard à la Cagliostro, tu vois le genre? ahahahaha...
Plus sérieusement, la similitude avec les propos de ta belle-soeur doit m'encourager à rejeter les illusions.

ok pour ton explication sur l'hallucination. Il est vrai que l'on en avait parlé sur un autre thread.
++
 
Le sujet a été verrouillé.
   01/05/10 à 23:22 #8549
 Re:Vampires...
Ça y est, il est énervé!
Le jour où un paltoquet comme vous arrivera à m'énerver pour de vrai, il neigera de l'uranium dans les serres à kiwis.

J'admire le nombre impressionnant de connaissances que vous avez Bézamat. Des gens qui ont X pouvoir, d'autres qui voient cela, d'autres qui lèchent les flaques de vase les nuits de pleine lune, etc. Vous sortez des connaissances de votre poche - selon l'opportunité - comme d'autres sortent des lapins blancs de leur chapeau.
Mais bizarrement, dans un autre post vous disiez vivre un peu en ermite, retiré du monde ou de la société, sans femme ni enfants, etc. Ce qui n'est probablement pas faux mais que, vous l'admettrez, est assez incompatible avec ces nombreuses connaissances dont vous parlez, que vous citez tout au long des posts et des opportunités ou nécessités.
J'en conclus donc que dans un cas comme dans l'autre, il y a un mensonge de plus. Et comme les mythomanes ne croient pas vraiment à leurs propres mensonges, ils ne font finalement que confondre peu ou prou les vestiges mémotiques de la réalité avec ceux de leurs mensonges, j'ajoute donc un autre mensonge supplémentaire, car vous prétendez encore dire vrai :
4. Oui, je suis sûr de mes observations. Tu lis bien : SÛR.
Le plus amusant, c'est que plus vous causez plus cela révèle de nouveaux mensonges qui étaient passés inaperçus dans vos anciens posts car vous n'êtes même pas fichu d'être un minimum cohérent avec ce que vous avez écrit il y a X jours.
La cohérence est une qualité des bons menteurs, qui les fait ressembler et confondre avec les gens sincères, eux aussi globalement cohérents. Or elle vous fait totalement défaut... C'est pourquoi je vous considère comme un mytho de pacotille.

A propos, on fait acte de civisme et même d'humanisme oserais-je dire, en exposant à un mytho qu'on ne le croit pas du tout. Suivre les mensonges d'un mytho ne l'aide en rien à s'échapper de sa demi-vie par procuration. Au plaisir chéri, et ne me remerciez pas. Mon aide sociale est bénévole et de bon coeur :
1. Je m'adresse à Taz en ce qui concerne la géologie, car c'est son domaine de prédilection.
Ben non. Vous citiez Taz entre parenthèses, mais vous vous adressiez à moi. Un mensonge de plus, donc...

Bref, en 2 posts consécutifs de quelques courtes phrases, vous avez lâché au minimum une demi-douzaine de mensonges supplémentaires. aaarrrf.

N'oublie pas que je rejete en bloc la psychologie et la psychiatrie, et que les psychoses ce n'est pas pour moi.
Très marrante votre sortie... Au Mexique, on y raconte souvent ce vieux gag pour se moquer des gourous, des mystiques ou des illuminés : Les "hommes-médecine" Pueblos avaient toujours ce dicton en bouche : "Si un danger est devant toi, ferme les yeux et le danger disparaîtra, il n'existera plus".
Pour comprendre cette boutade mexicaine, il faut savoir que les Pueblos ont disparu assez inexplicablement et, semblerait-il, sans laisser de descendance. Bref.

Estula :
Pourquoi s'acharner à tirer sur le clown ? Il nous amuse, et je trouve qu'il a de l'imagination pour avoir vu autant de phénomènes. Comme dit Saxncat, cela relève peut-être de la maladie... ou peut-être de la provocation. Dans les deux cas, est-ce bien nécessaire d'entrer dans le jeu ?
Pour des raisons personnelles, je ne veux justement même pas lui donner l'illusion qu'il pourrait avoir fait croire qu'il est malade ou sincèrement illuminé. A mon humble avis, l'un ou l'autre sont justement son trophée.
Mais chacun est libre de faire et penser à sa guise. C'est mon choix que de ne même pas lui laisser croire qu'il est un bon bouffon ou simulateur. Je ne vais pas non plus passer ma vie à m'acharner sur lui, pas de problème.
 
Dernière édition: 02/05/10 à 02:03 Par .
Le sujet a été verrouillé.
   02/05/10 à 01:27 #8550
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Vampires...
Mais dans quelle langue, faut-il te parler? en chinois.
Ce ne sont pas des connaissances, mais des événements vécus en mode concret, Branquignol.

Mes facultés se sont développées ensuite. Il y a du vivant extra-humain partout, il suffirait pour cela que tu observe plus précisément ce qui t'environne.
Et que le sens de l'histoire va vers des communications multiples avec d'autres êtres intelligents, pas simplement avec tes voisins de palier...

Fait comme moi, va dans les forêts et en pleine cambrousse par nuit noire. Adopte la vue des chats. Je vois dans le noir, et la nuit est belle.
La mythomanie résonne dans tes paroles comme une espèce de bidule péjoratif.
Encore un terme de notables de la médecine. Sans intérêt.
Serment d'hypocrite.

++
 
Le sujet a été verrouillé.
   02/05/10 à 02:20 #8552
 Re:Vampires...
Bézy playboy des bonnes fées :
Il y a du vivant extra-humain partout
Je suis déjà au courant, merci. Je bouffe moi aussi des champignons, des légumes, tout ca.

La mythomanie résonne dans tes paroles comme une espèce de bidule péjoratif. Encore un terme de notables de la médecine. Sans intérêt.
Serment d'hypocrite.

C'est ben vrai ca. En plus ces sales internes qui veulent vous sucer tout votre sang frais, hein !

Et puis je ne suis pas vraiment péjoratif sur les mythomanies, non. Une certaine forme de mythomanie est très fréquente et anodine chez les ados p.e., qui s'inventent parfois des parents-héros ou au contraire des parents-clochards, et c'est aussi une étape récurrente durant la formation psychique et sociale chez les tout petits.

Mais vous avez un âge bien plus avancé... Chez vous, comme vous l'avez vous-même suggéré il y a peu en quelques mots -, c'est une fuite de votre réalité en grisaille, ou pourquoi pas assez douloureuse. Au contraire de celle des enfants, votre mythomanie vous isole socialement tout comme votre fracture vous a isolé. Les deux agents s'entretiennent mutuellement.

Je ne suis pas votre véto et je ne peux rien pour vous, mais pour qu'éventuellement vous fassiez un jour volontairement un pas pour vous sortir de cet entonnoir très fatiguant car ayant pour pilier le mensonge ; il vous faut bien prendre conscience de votre état. C'est finalement le seul truc un peu sympa que je fais pour vous : vous signaler que votre état de vie dans la menterie permanente est trop visible. Affrontez vos fractures passées ou présentes, chéri ! Je vous encourage à le faire. Ca peut pourquoi pas vous aider.
Le vrai monde, vous savez celui rempli de vrais gens avec des trucs possibles et d'autres impossibles, - notamment car la gravité existe -, ce monde où lorsqu'on parle à un chat il ne répond rien dans la langue nationale, ce monde n'est pas si mal que cela. Un monde pourri et pollué, certes, mais réel, il n'y en a pas d'autre et il est intéressant à découvrir. Aidez les gens de bonne volonté à rendre meilleure cette réalité, ou moins pire, au lieu de la fuir par des mensonges.

Fait comme moi, va dans les forêts et en pleine cambrousse par nuit noire. Adopte la vue des chats. Je vois dans le noir, et la nuit est belle.
Ca tombe bien que vous en parliez, je l'ai fait très souvent.
Tous les ans par ex. on organisait collégialement quelques séjours nocturne en forêt avec des élèves d'anthropologie/écologie. Le but étant des expériences sensorielles et des activités pratiques afin d'élaborer de nlles hypothèses - ou de futurs travaux sur le milieu forestier, en éco, anthropo et même parasitologie.

Comme on y passe tous la nuit, en sous-vêtements, on capte mieux ainsi une foule de choses supplémentaires :
- que la forêt dense est extrêmement accueillante et silencieuse, effrayante au début car très noire, mais de température bien plus douce que la campagne environnante, notamment car les arbres coupent le vent
- que le sol en putréfaction rayonne très fortement et dégage une chaleur conséquente : les feuilles et le substrat en dégradation font d'excellentes couvertures chauffantes et isolantes.
- Etc.

On émettra ainsi diverses hypothèses, dont p.e. que l'humanité dans les régions tempérées nouvellement colonisées se réfugiait et/ou dormait en forêt humide plutôt qu'en plaine et terrains dégagés ; se couvrait de feuilles et du substrat organique du sol des forêts à arbres non épineux ; que les premiers vêtements étaient probablement des compositions de feuilles et autres déchets de forêt plutôt que de peaux de bêtes nécessitant des outils plus complexes. etc. etc.
Bref, on n'adopte pas la vue des chats bien entendu, (et vous non plus zispèce de mytho !), mais on y expérimente sensoriellement une multitude d'éléments qui servent comme hypothèses de travail. Même le problème des tiques... et l'épouillage rituel mutuel du matin, si typique aux primates.
Une foule de choses utiles pour envisager le passé de l'humanité avec des éléments supplémentaires et un peu vécus par soi-même.
Car sans fariboles pompées de vos lectures , sans loups-garous ni ET à tronche d'eurasienne dysplasique, l'humain est imaginatif. Et s'il use d'un peu de méthode, de projets bien organisés et planifiés, cela est enrichissant tout en restant très rigolo et ludique à faire. Il faut que ça soit fertile ET amusant.
Les participants volontaires sont toujours enchantés par l'expérience, friands d'en refaire d'autres du même genre, et en garderont quelques souvenirs inoubliables. Parfois ils n'arrivent pas à fermer l'oeil de la nuit, mais cela fait partie de l'expérience sensorielle. Et en plus, ils envisageront les choses un peu différemment en anthropologie et écologie. Et puis c'est sympa de songer qu'on a un peu contribué à nourrir les jeunes esprits en formation.

Je vous remercie donc à mon tour pour le récit que vous fîtes juste au-dessus, et surtout ce récit si détaillé de ce que vous avez compris grâce à vos séjours en forêt avec votre vision en mode félin... c'était court mais passionnant. Très.

Au fait, comment voit un chat en totale obscurité ? Il voit clair comme vous ?
arf
 
Dernière édition: 02/05/10 à 04:51 Par .
Le sujet a été verrouillé.
   02/05/10 à 08:00 #8553
zetterie
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1029
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Entre Alpes et Provence Date anniversaire: 24/06
 Re:Vampires...
Attention, Bézama montre les dents !!!!
(la tronche d'eurasienne dysplastique -ou quelque chose comme ça- a disparu, enfin, pour l'instant).
Il est beau ce loup !
 
Dernière édition: 02/05/10 à 08:04 Par zetterie.
La faiblesse humaine est d'avoir
Des curiosités d'apprendre
Ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière (Sosie)
Le sujet a été verrouillé.
   02/05/10 à 08:11 #8554
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Vampires...
Il y a des choses qui dépassent l'entendement :

Dans la série Ma vie, Mon oeuvre (suite) : en septembre 1990, dans la profonde forêt de Crécy-sous-Ponthieu, en nord Picardie, j'ai décidé de rester dormir dans ma voiture sous les fûtaies.
Quel ne fût pas ma surprise de me réveiller en sursaut en pleine nuit sous les brumes avec cette impression kafkaïenne que je n'étais plus seul.
Devant moi à dix mètres, s'approchait un être anthropomorphe de 3 m de haut, vêtu d'une toge noire et aux franges pourpres avec des bois de cervidés sur la tête (tu lis bien). Ses yeux obliques étaient écarlates et flamboyants.
Cette chose m'a parlé dans l'esprit en me disant qu'il ne fallait pas qu'un humain reste ici, car une réunion de commandeurs forestiers (devas?) allait avoir lieu et que beaucoup d'esprits allaient venir.
Elle était accompagnée par des sortes de trolls noirs informes qui lui servaient d'aéropage.
En, outre, elle m'a dit que la forêt n'était pas du domaine de l'humain.
Donc, je suis reparti en pleine nuit, sur des routes embrumées, ayant vite fait marche arrière quand la chose s'est approchée.
(Non!, je ne l'ai pas confondu avec un brocard, mdr!).
Selon la légende, ça ressemble aux hommes noirs des carrefours, l'un de ceux qui a donné à Robert Johnson sa gratte pour jouer le blues que l'on sait.

Une certaine forme de mythomanie est très fréquente et anodine chez les ados

En quoi celle des adultes diffère?
Tu insinue que l'on s'invente des châteaux en Espagne.
Je ne fuis pas par des mensonges, Branquignol, je vis très bien avec cette multitude invisible, elle m'est plus précieuse que Fessebouc.
Il est certain que cette fracture m'a isolé, mais c'est ce que je recherchais, après avoir été très entouré, je souhaitais m'auto-gérer, étant débrouillard par nature. Les gens me lassent vite et ils parlent toujours d'eux sans s'intéresser aux autres...

Ca tombe bien que vous en parliez, je l'ai fait très souvent.

Voilà un ensemble digne d'intérêt. Le but est-il de ressentir dans ses moindres fibres ce qu'était la nature préhistorique de l'homme?
En fait, tu apprennait à tes élèves la décroissance du monde futur.
Je te signale que les scouts faisaient la même chose, va-y, part trois jours en forêt avec trois allumettes pour faire un feu. (je n'appuie pas le scoutisme).

Au fait, comment voit un chat en totale obscurité ? Il voit clair comme vous ?

Non, un chat voit en niveaux de gris clairs. En ce qui me concerne, mes yeux s'habituent plus vite que les tiens, j'ai bossé de nuit presque toute ma vie. La lumière me fait mal, je dois porter des verres teintés.
Homo nocturnus.
(J'imagine de futurs humains retournant vivre dans des lieux obscurs, ressembler à des lémuriens évolués avec de gros yeux nyctalopes.)

il vous faut bien prendre conscience de votre état.[/b]

Je vis très bien comme cela. Merci. C'est ça que tu ne pige pas, j'ai fait ce choix depuis longtemps.
Par contre, si des psychoses hallucinatoires particulières se manifestaient à nouveau, je devrais m'en remettre à qui? à Freud, à Lacan?
Les psy sont l'équivalent des bourreaux du moyen-âge, en plus respectable.
Souvent, aussi barges que leurs patients.
Regarde ce qu'il ont fait à Antonin Arthaud...

++
 
Le sujet a été verrouillé.
   02/05/10 à 08:14 #8555
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Vampires...
Bonjour Zetterie, et bonne journée!

C'est un loup du pays de Taz, je suis impressionné de savoir que le photographe qui l'a shooté devait posséder un méga téléobjectif.
Les loups ont un odorat 35 fois plus développé que l'homme.
++
 
Le sujet a été verrouillé.
   02/05/10 à 08:15 #8556
marcel
Contributeur extraordinaire !
Messages: 771
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Agadir ( Maroc) Date anniversaire: 30/07
 Re:Vampires...
Salut Bez ,

Fait comme moi, va dans les forêts et en pleine cambrousse par nuit noire. Adopte la vue des chats. Je vois dans le noir, et la nuit est belle.
La mythomanie résonne dans tes paroles comme une espèce de bidule péjoratif.
Encore un terme de notables de la médecine. Sans intérêt.


Ah …
Si tu veux dire qu'on peut être heureux en fermant les yeux...Pourquoi pas ?
Comme un gosse qui refuse une réalité que ses yeux ne peuvent encore accepter toute entière ?
Pourquoi pas...
Etre adulte, puisqu'on avait abordé ça, c'est choisir non pas ce qui nous arrange mais ce qui nous semble juste.
Et rien – a mon sens – ne peut amener à un bonheur plus « solide ».


Branquignol :
Je ne suis pas votre véto et je ne peux rien pour vous, mais pour qu'éventuellement vous fassiez un jour volontairement un pas pour vous sortir de cet entonnoir très fatiguant car ayant pour pilier le mensonge ; il vous faut bien prendre conscience de votre état. C'est finalement le seul truc un peu sympa que je fais pour vous : vous signaler que votre état de vie dans la menterie permanente est trop visible. Affrontez vos fractures passées ou présentes, chéri ! Je vous encourage à le faire. Ca peut pourquoi pas vous aider.
Le vrai monde, vous savez celui rempli de vrais gens avec des trucs possibles et d'autres impossibles, - notamment car la gravité existe -, ce monde où lorsqu'on parle à un chat il ne répond rien dans la langue nationale, ce monde n'est pas si mal que cela. Un monde pourri et pollué, certes, mais réel, il n'y en a pas d'autre et il est intéressant à découvrir. Aidez les gens de bonne volonté à rendre meilleure cette réalité, ou moins pire, au lieu de la fuir par des mensonges.


J'ai jamais osé un tel texte. Par...lâcheté...Parce que j'ai horreur de dire aux autres ce qu'ils ont à faire.
Pourtant.
Sans doute le truc le plus « généreux » qu'on t'aura proposé Bez. Songe z y.

Marcel
 
L'homme n'est que poussière : C'est dire l'importance du plumeau.
A. Vialatte
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1...89101112131415
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK