Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Ondes, champ électromagnétiques et fantômes signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 123456789
SUJET: Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
   21/02/10 à 04:50 #5382
Shadok
Super contributeur !
Messages: 308
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Date anniversaire: 08/08
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
Salut, BÉZAMAT,

BÉZAMAT écrit:
Salut les gars,

Je prends plus de drogues depuis l'armée en 1982, où j'ai failli y passer, avec coma, etc. Une horreur. A mon insu, on me refilait des trucs. Enquête de l'armée.


J'imagine ! Qu'est-ce qu'ils te refilaient, les cons ?


Cependant, je me posais la question sur la Ganja. Un zet ou pas zet en a-t-il fumé dans sa vie héroïque, et qu'en penser médicalement?
Je me rappelle d'une beuh qui te donnait l'impression de te soulever comme une lévitation. ça m'est arrivé à l'arrière d'une bagnole, à l'époque, cette dernière a décollé du sol de plusieurs mètres à la verticale puis s'est reposé doucement. ça a duré quelques minutes. Je me souviens aussi des morphings du visage des potes défoncés, qui passait de l'humain à l'animal pour revenir à l'humain. Qu'est-ce qu'on s'est marré, bordel!
Le neuro qui me suivait me parlait des avancées médicales sur le cannabis. Poulpeman, aurait-tu quelque chose sur le sujet? merci.


(Oui, bien sûr )

La difficulté est que la « Ganja » elle même contient plusieurs alcaloïdes et que tous n'ont pas été étudiés avec le même soin.

Le plus connu, le tétrahydrocannabinol (THC) a beaucoup été étudié car il est celui qui présente le plus d'effets. Il est liposoluble (il se dissous dans les graisses, très bien dans les alcools, mais très peu dans l'eau) et est ainsi très rapidement absorbé à travers la barrière hémato-encéphalique, d'où son effet quasi immédiat. Le fait de le fumer est idiot car il en détruit une très grosse partie !
L'ingestion, voire mieux, la vaporisation restent les moyens les plus efficaces pour une absorption optimale. J'allais oublier : il s'oxyde très rapidement.

Il est métabolisé par le foie (qui le transforme en partie en sous-produits) et éliminé par les reins (mécanisme classique), principalement, mais il est aussi notablement stocké dans les graisses (ce qui explique sa présence dans les urines assez longtemps après sa prise). Certaines personnes suivant des régimes amaigrissant quelques temps après avoir absorbé du THC se serait plaintes d'effets de type cannabinoïdes sans en avoir re-consommé depuis...

Bien moins hallucinogène que les *vraies* substance hallucinogène dont on parlait, il l'est à fortes doses et c'est un euphorisant puissant (récepteur CB1) et aussi un narcotique. Il a une action spécifique sur l'hippocampe qui perturbe les perceptions temporelles et induit des trouble de la mémoire de type amnésie antérograde. Il a aussi un effet sur la rate (récepteurs CB2) qui produit un effet anti-inflammatoire.

Il n'est pas addictif, ou vraiment très peu (les phénomènes de sevrage sont inexistants) et il n'y a pas de phénomène de surdosage liés à l'augmentation des doses. Maintenant, tout est relatif : je ne sais pas ce qui se passerait si l'on absorbait du THC pur en grosse quantité... je n'ai pas lu d'études la dessus, bien qu'il y ait dû y en avoir (chez la souris : on sait bien plus de choses sur les souris que sur nous-même ! On guérit plein de trucs chez elles qu'on est incapable de soigner chez nous... mais ce n'est pas forcement « une chance » pour elles ;) ).

Ce qui est très intéressant, c'est que nous produisons (comme à peu près tous les mammifères) des endocannabinols, c'est à dire des substances analogues et que les récepteurs CB1 et CB2 leur sont réellement destinés (on pense qu'il y en a bien d'autres) !

Ce sont eux qui sont très étudiés pour le moment, et il me semble que 5 molécules ont déjà été formellement identifiées (je ne sais pas pour leurs effets spécifiques, mais ils existent bel et bien. Le THC de synthèse a d'ailleurs été commercialisé sous les nom de Marinol® ou Sativex® ou des dérivés, comme le Nabilone®, aux États-Unis mais n'ont pas obtenu d'agrément de en France, même à titre expérimental, du moins à ma connaissance. De toutes façons, ils seraient classés au tableau des stupéfiants)

Les indications seraient diverses et variées : anxiolytiques, narcoleptique, anti-inflammatoires, anti-anorexique, antalgique, hypotenseur ophtalmique, anti-oxydant etc.


Je tiens à préciser que je n'y touche plus depuis 82.
J'étais en train de me demander si avec toutes ces années, et ces visions fantômales/ovnis etc., il n'y aurait pas un rapport avec la consommation dans les 70s". Mes parents faisant les concerts genre Wight, Woodstock et Rotterdam. Est-ce qu'il ne reste pas quelque chose dans le cerveau?
Je précise que je fais dans le psychédélique (zic planante, peintures délirantes et autres). C'est à se demander si nos prises de cames de l'époque ne se sont pas instillées dans notre comportement? (Bon, maintenant, un peu de roulée suffit).
Bonne nuit. JahLove a+


La perception du monde à travers ces expériences, si elles sont plutôt centrales, influe forcement sur les goûts en général, je pense. Qui peut dire si cela ne modifie pas le métabolisme des endocannabinols ? Du moins durant un certain temps ? Aucune idée pour ma part.

J'ai eu une copine dont les parents ressemblaient manifestement aux tiens et elle n'a jamais vu de fantômes ni n'est amateuse de musique planantes ou de X-Files. Elle est par contre bien moins inhibée en société que la moyenne des gens, mais c'est son éducation. En tous ça ne l'a pas perturbée et elle est parfaitement équilibrée.

Poulpeman, nous t'attendons de pied ferme !

(et merci pour la « bonne » nuit, mais elle n'est pas terrible, comme tu peux le constater...)

Shadok

PS : il me semble qu'on sort un peu du sujet là, non ?
 
Dernière édition: 21/02/10 à 05:38 Par .
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
The Invisible Pink Unicorn (IPU) is paradoxically both invisible and pink.
Le sujet a été verrouillé.
   21/02/10 à 13:13 #5388
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
Super, ton big post Shadok! merci pour les explications.
Comme tu dis : Poulpeman va expliquer cela, lui qui connait bien ces sujets!

(cit.) "J'imagine ! Qu'est-ce qu'ils te refilaient, les cons ?"

amphetamines, psilocybine, lsd, opium, crack (ou une saloperie dans le genre "ice").
J'ai été absous par les médecins militaires suite à enquête du fameux coma de trois jours que j'ai eu (un coma (articifiel?) où j'entendais tout mais était dans une catatonie générale, incapable de bouger ne serait-ce qu'une paupière!). Les dealers ont été retrouvés et virés de l'armée.
Entre temps, l'armée m'a mis sous surveillance pendant 3 semaines à l'hôpital psy des armées à Bourges, en me bourrant de médocs.
Avant le coma, j'ai eu un trou noir et suis tombé dans l'inconscience. Ce qui les a intrigués à l'armée, était l'automutilation que j'ai faite, sans raison apparente, après avoir absorbé ces cochonneries.

PS : on sort du sujet (disons que c'est une disgression). Tiens, à propos de fantômes, j'ai encore eu de la visite. Plusieurs dizaines de fois par an, ça tape à la porte en pleine nuit. A chaque fois, je vais voir, rien, lumières éteintes, mêmes dans les recoins, rien. J'ai mon idée, car le mari d'une voisine est décédé depuis 15 ans et semble revenir en ce moment pour lui donner de ses nouvelles et voir comment elle se porte (sic).
Il y a quelque mois, je l'ai vu dans l'entrée de l'appart. Il a pris le mur et hop! est passé au travers. Un autre voisin qui est aussi veuf, a sa femme, qui revient aussi (re-sic). Elle, était debout dans mon salon, il y a bien un an. C'est des flashs de 3 secondes. Mentalement, je leur intime de quitter les lieux, parce qu'ils génèrent ce ptain de froid. Il y a aussi une vieille dame qui se balade régulièrement. Mais, ils sont pas méchants, ces ghosts.
a+
 
Le sujet a été verrouillé.
   21/02/10 à 13:38 #5389
Poulpeman
Contributeur extraordinaire !
Messages: 548
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Paris Date anniversaire: 08/05
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
Salut,

Comme l'a expliqué Shadok, l'effet euphorisant du THC passe par les récepteurs CB1. Du coup la recherche à but médical se focalise plutôt sur l'action sur les récepteurs CB2 qui ont une action anti-inflammatoire.
L'action sur les CB1 pourrait cependant avoir des effets antalgiques sur certaines douleurs.
Il existe des agonistes synthétiques en cours de développement qui ciblent sélectivement les récepteurs CB1 ou CB2.
Les intérêts thérapeutiques pourraient être variés : obésité, alzheimer, réduction des nausées induites par les chimiothérapies, lésions cérébrales, douleur, pathologies inflammatoires...

Pour tes hallucinations, elles me semblent trop fortes pour être induites par du THC (mais ça n'est pas impossible). Il est possible qu'il y ait eu autre chose dans ta ganja ou que la combinaison avec d'autres cochonneries (prises antérieurement mais restant dans l'organisme) ait provoqué ces hallucinations. Difficile à dire.

Poulpeman
 
Dernière édition: 21/02/10 à 13:39 Par Poulpeman.
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire
Le sujet a été verrouillé.
   22/02/10 à 03:58 #5416
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
je n'ai pas pris de Ganja.
C'est la carbamazepine que je prends à vie qui annihile l'effet de vision (mais pas totalement).
Tiens, je pensais aussi aux effets (sexuels?) de la mandragore sur les sorcières des sabbats (les voyages extatiques sur un balai).
Pensez-vous qu'il y aurait des drogues synthétiques ajoutées dans l'alimentation quotidienne à doses infinitésimales?
Pour apaiser les populations ou au contraire les exciter? Pour rendre les gens dociles. On peut se poser la question.
a+
 
Le sujet a été verrouillé.
   26/02/10 à 06:16 #5595
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
Pour en revenir au sujet du thread, et à propos des champs électromagnétiques, je pense que ces derniers sont mis à toutes les sauces actuellement (surtout par les pseudomédecines).
Vu qu'on est cernés par eux (les champs élect.), il devrait y avoir de + en + de fantômes dans notre environnement!
Rien ne vaut un bon vieux château ou manoir, type Glamis, ou alors la Tour de Londres pour en percevoir plein!
Les anglais sont plus intéressés par ce sujet. Les écossais idem, mais ils font croire à cela dans certains cas, pour protéger leurs héritages familiaux.
En France, je connais des rationnalistes qui apprécient ce genre (on peut l'être et poète en même temps).
J'avais bien aimé l'histoire du fantôme de Lucie au château de Veauce.
a+
 
Le sujet a été verrouillé.
   30/01/11 à 22:58 #18948
Zézette
Nouveau venu
Messages: 8
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
Shadok écrit:
Bonjour,

J'ai eu l'occasion (bon, ya largement prescription maintenant) d'expérimenter certains hallucinogènes extrêmement puissants (il ne s'agissait de qqs μg de LSD... ah, les seventies !) dans ma jeunesse (heureusement que j'étais sérieusement encadré, d'ailleurs), et bien je peux vous affirmer que la « décorporation » est une des hallucinations les plus banales qui soit.

Je me souviens d'une expérience « d'ubiquité » qui m'a spécialement marquée où je me voyait à la fois allongé sur un sofa et assis à une table en train de manger des céréales, vu d'un troisième point qui était « celui où je me trouvais », càd normalement, à travers mes yeux. C'est suffisamment troublant pour que je m'en souvienne (l'avantage de cet hallucinogène est que l'on se souvient parfaitement de ce qu'on a vécu, comme si c'était réel, et qu'il n'y a pas d'effet secondaire notable, en dehors du délire hallucinatoire et qu'en cas de problème psychique, il y a un antidote instantané : le Valium® en IV — du même Labo ;) ).

Voilà, j'ai avoué : soyez rassurez, la « décorporation » comme symptôme hallucinatoire tout ce qu'il y a de plus banal.

Son mode d'action est la perturbation, au niveau synaptique, du récepteur 2A de la sérotonine et de la fixation (récepteurs ionotropes et métabotropes) des glutamates, entre autres qui sont à l'origine pour l'un des phénomènes hallucinatoire sensitifs et pour l'autre temporels. Ce type de perturbations peut être induit naturellement par le sommeil, la méditation, le stress, effets de choc, etc.

(Sources : de mémoire. J'ai pas mal potasser les publications de Hofmann, souvent très intéressantes (en cherchant, on en trouve des bout sur Internet), et la thèse d'Olievenstein (dont j'avais eu copie), je ne sais pas si elle est disponible en ligne... ça m'étonnerait).

(Et oui, j'ai eu une vie bien remplie...)

Shadok


Bonjour,

Cette question de la décorporation m'intéresse beaucoup. L'argument classique c'est de dire qu'il s'agit d'hallucination mais finalement on est sur de rien. Savez-vous si on a déjà étudié scientifiquement cette question?

Il me semble que des recherches ont déjà été menées mais je ne sais pas si elles ont donné grand chose et si elles ont été réalisée de manière rigoureuse? (www.outre-vie.com/contacter/inconscient/bilocation.htm)

Les seules études dont j'ai entendu parler ce sont les recherches menées par Sam Parnia au Royaume-Uni dans le but de mieux comprendre les NDE (expérience de mort imminente) avec des cibles visuelles. (www.paranormal-info.com/+Des-recherches-...es-Out-of-Body+.html)

Le protocole a depuis été perfectionné et reproduit à Sarlat mais je n'en sais pas plus.
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/02/11 à 11:37 #20063
Michel Mipoivre
Mustélidé forestier
Contributeur extraordinaire !
Messages: 480
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Ici Date anniversaire: 21/02
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
Zézette écrit:

Bonjour,

Cette question de la décorporation m'intéresse beaucoup. L'argument classique c'est de dire qu'il s'agit d'hallucination mais finalement on est sur de rien. Savez-vous si on a déjà étudié scientifiquement cette question?

Il me semble que des recherches ont déjà été menées mais je ne sais pas si elles ont donné grand chose et si elles ont été réalisée de manière rigoureuse? (www.outre-vie.com/contacter/inconscient/bilocation.htm)

Les seules études dont j'ai entendu parler ce sont les recherches menées par Sam Parnia au Royaume-Uni dans le but de mieux comprendre les NDE (expérience de mort imminente) avec des cibles visuelles. (www.paranormal-info.com/+Des-recherches-...es-Out-of-Body+.html)

Le protocole a depuis été perfectionné et reproduit à Sarlat mais je n'en sais pas plus.


Bonjour,
Le problème des EMI c'est que pour en ressentir une... faut être proche de la mort (pléonasme quand tu nous tiens). Difficile donc de faire un protocole scientifique pour ça. Mais on a déjà plus avancé sur les OBE (Out of Body Experiment) si je ne m'abuse Cliquez sur ce lien avant qu'il ne se décorpore !
 
Qui ne saute pas n'est pas un mustélidé forestier !!
Le sujet a été verrouillé.
   29/04/11 à 11:12 #22788
greg67
Contributeur récent
Messages: 32
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin GRPA humanitedu67@live.fr Lieu: Saverne Date anniversaire: 30/08
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
Comme dit, on a aucune preuve que les soit disant fantômes ou entités peuvent être captés par un détecteur EMF, mais en même temps si lors d'une enquête on l'a sur nous, qu'est ce qu'on a perdre d'essayer ? :)
 
Groupe de recherche sur le paranormal Alsacien enquêtant dans tout le Nord Est.

www.grpa.fr
Le sujet a été verrouillé.
   29/04/11 à 11:24 #22797
nikoteen
Administrateur
Messages: 972
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 30/07
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
greg67 écrit:
Comme dit, on a aucune preuve que les soit disant fantômes ou entités peuvent être captés par un détecteur EMF, mais en même temps si lors d'une enquête on l'a sur nous, qu'est ce qu'on a perdre d'essayer ? :)
Je te renvoie la question. Qu'est qu'on a à gagner ?

Puisqu'on ne sait pas ce qu'on mesure, pourquoi un EMF et pas un compteur Geiger ? Ou une jauge de contrainte ? Ou une balance ? Et que peut-on tirer d'une mesure si on ne dispose pas de données sur lesquelles se baser pour l’interpréter ?
 
"La nature, lorsqu'elle s'égare, produit beaucoup d'imbéciles,quelques rares génies, mais aucun surhomme."
-- C. Navis, fr.sci.zetetique, Août 2009
Le sujet a été verrouillé.
   29/04/11 à 11:25 #22798
greg67
Contributeur récent
Messages: 32
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin GRPA humanitedu67@live.fr Lieu: Saverne Date anniversaire: 30/08
 Re:Ondes, champ électromagnétiques et fantômes
Oui c'est pas faux, c'est vrai que personnellement j'avais testé cet outil pendant des enquête et je l'ai vite abandonné vu que ça ne donnait aucun résultat probant. :)
 
Groupe de recherche sur le paranormal Alsacien enquêtant dans tout le Nord Est.

www.grpa.fr
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 123456789
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK