Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Doctrine spirite signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1234567
SUJET: Doctrine spirite
*
   23/01/10 à 22:05 #4256
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:Doctrine spirite
ltp écrit:
Je propose la création d'un sous-forum entier intitulé "BÉZAMAT, ma vie, mon œuvre, mes facultés"
;D

Qu'on y croit ou pas, je trouve l'univers de Bézamat très intéressant, et très en phase sur un forum zététique.

Je n'arrive pas spécialement à en comprendre le sens, je cherche, mais comment percer les mystères d'une possible illusion?
Et toi, tu en penses quoi ? Illusion ou don ?
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   23/01/10 à 22:40 #4259
Shadok
Super contributeur !
Messages: 308
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Date anniversaire: 08/08
 Re:Doctrine spirite
Bobby écrit:
ltp écrit:
Je n'arrive pas spécialement à en comprendre le sens, je cherche, mais comment percer les mystères d'une possible illusion?
Et toi, tu en penses quoi ? Illusion ou don ?


[humour=on]

L'hypothèse d'une psychose schizophrénique n'est pas à exclure non plus. Après tout, les symptômes de type hallucinatoire y sont très fréquent, non 8-)

[humour=off]

(Toutes mes excuses, BÉZAMAT, je n'ai pas pu résister)
 
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
The Invisible Pink Unicorn (IPU) is paradoxically both invisible and pink.
Le sujet a été verrouillé.
   23/01/10 à 23:35 #4262
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Doctrine spirite
Shadok : Psychoses hallucinatoires?, possible, mais... je veux garder tout cet aspect Beaudelairien et excentrique, cela a fait ma vie. On me tue si on l'enlève. Je ne crois pas être atteint, d'ailleurs aucun médecin ne m'en parle. Mais je suis suivi de près en entreprise comme SMR surveillance médicale renforcée.
J'ai déjà eu affaire aux psys quand j'étais gosse, où je disait à mes parents que j'étais fou à 9 ans.
J'ai été précoce et j'avais pas mal de difficultés psychologiques dans la vie de tous les jours comme ne pas savoir lire l'heure jusqu'à 17 ans.
Ne jamais savoir attacher un noeud de chaussure, etc.
je te signale que la médecine du travail me pose régulièrement la question : "Entendez-vous des voix?"... eh bien... rarement. C'est déjà arrivé dans certaines hantises il y a plusieurs années : c'était une voix féminine d'une femme de 30 ans qui m'appelait par mon prénom. Bon. Je l'avais vu quelques temps auparavant passer devant moi sous la forme d'une femme en noir avec des mantilles (les femmes se mariaient en noir au XIXe siècle). Qu'est-ce que tu pense que je lui ai répondu? ben salut les fantômes à bientôt! c'est tout! il faut que tu comprenne que je blague beaucoup sur ces phénomènes. J'aime bien les bons ghosts, mais pas ceux qui viennent te chatouiller les doigts de pieds. Je préfère Jules de François Ier avec Fernandel. Pour moi, c'est ça un fantôme, ou tout du moins ceux que j'ai rencontrés en grand nombre.

Bobby : ceux qui ont prononcé le nom de don sont tous mes amis et les membres de ma famille qui sont des sceptiques nés et des rationnalistes avec lesquels il me semble certain de guérir. Disons qu'il me semble que la zététique est une thérapie comme le blues de Robert Jonhson et de Poppa Chubby (grand fan). Il y a quelque chose à creuser là-dedans, ou un thread à créer sur le sujet : Les bienfaits de la zététique appliqués au spleen.
Certains qui parlent de don, pensent à don de Dieu (bon là, pente glissante). Je dirais plutôt hérédité.
Malgré tout, je n'arrive pas à me faire qu'il s'agisse d'illusions, c'est trop prégnant. C'est des vieux secrets, ces histoires de revenants familiaux, s'ils reviennent 20 ans après leur décès pour s'occuper de ceux ou celles qu'ils ont aimé, je suis cette optique.

Eh Shadok, la seule fois que j'ai "tenté" d'aller voir une psychiatre, elle en a fait une dépression (véridique).
Ces gens sont dangereux. a+
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/01/10 à 00:28 #4263
Tazman
Guillaume d'Occam, quel rasoir !
Contributeur extraordinaire !
Messages: 456
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Montréal, Québec
 Re:Doctrine spirite
Salutations BÉZAMAT, et tous les autres distingués menbres du forum,

Hé Bézamat, que tes histoires soient réelles ou pas, plutôt que de seulement en discuter ici, pourquoi ne pas en faire des romans, de ces histoires? Il y en a à qui ça a réussi : E.A. Poe, Stephen King, Peter Straub, Isaac Asimov, Phil. Dick...

D'ailleurs, parlant d'Asimov, mon préféré, j'ai énormément aimé la série du «Club des Veufs Noirs», entre autres, la sixième du premier tome, intitulée «L'évidence même (The Obvious Factor, mai 1973)»

Ceci était un aparté humoristiquo-hermérique du genre «Qui habet aures audiendi, audiat»...

[;-)]
 
Guillaume d'Occam, quel rasoir !(;-))
«On rit, mais c'est pas drole !!!»
Professeur Mandibule, La Ribouledingue, troupe clounesque

«Imagine there's no countries...
...
And no religions too...» John Lennon
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
Le sujet a été verrouillé.
   24/01/10 à 04:31 #4264
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Doctrine spirite
Hi Tazman!

J'ai écrit pas mal de trucs, mais c'est fragmenté en petites coupures. J'y songe, mais pas dans un but égotique, pour laisser quelque chose, une trace, c'est tout.
J'aimais bien Graham Masterton, Lovecraft, Poe, Maupassant (Le Horla - une approche bizarre et monstrueuse de son rapport futur avec sa syphilis).

J'ai beaucoup aimé De Guaita et Corneille Agrippa, mais ça c'est de l'occulte.

Je ne connais pas les écrits d'Asimov, merci pour le tuyau. J'aimais bien Clifford Simak.

Je pense aussi que certaines lectures amènent à des pensées dangereuses, des bas-fonds de l'imaginaire où l'esprit psychique peut être entrainé vers une folie littéraire (cas Berbiguier de Terre Neuve du Thym - Le fléau des farfadets). a+
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/01/10 à 12:21 #4266
Shadok
Super contributeur !
Messages: 308
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Date anniversaire: 08/08
 Re:Doctrine spirite
BÉZAMAT écrit:
Hi Tazman!

J'ai écrit pas mal de trucs, mais c'est fragmenté en petites coupures. J'y songe, mais pas dans un but égotique, pour laisser quelque chose, une trace, c'est tout.
J'aimais bien Graham Masterton, Lovecraft, Poe, Maupassant (Le Horla - une approche bizarre et monstrueuse de son rapport futur avec sa syphilis).

J'ai beaucoup aimé De Guaita et Corneille Agrippa, mais ça c'est de l'occulte.

Je ne connais pas les écrits d'Asimov, merci pour le tuyau. J'aimais bien Clifford Simak.

Je pense aussi que certaines lectures amènent à des pensées dangereuses, des bas-fonds de l'imaginaire où l'esprit psychique peut être entrainé vers une folie littéraire (cas Berbiguier de Terre Neuve du Thym - Le fléau des farfadets). a+

Salut, BÉZAMAT,

À noter que non seulement Maupassant, mais aussi nombre de ses contemporains souffraient tous plus ou moins de la de la syphilis, d'évolution assez lente, qui, au stade 3 est bien connue pour ses atteintes neurologiques motrices et psychologiques, pouvant déclencher des bouffées hallucinatoires, schizoïdes, des dépressions ± graves, etc.

Symptômes moteur, comme l'hyperextension du gros orteil, une statue de Marie-Amélie, épouse de Louis-Philippe Ier datant de 1886, manifestant cette atteinte, attestant bien de la forte présence de la maladie, à l'époque et dans tous les milieux sociaux (cf. Pour la Science n°384 - octobre 2009, rubrique « art et science » : « Le pied de la grande simulatrice » par Philippe Charlier et Laure Huard, paléopathologistes ). Comme d'habitude, les milieux artistique, très fermés, étaient souvent les plus touchés (Maupassant, comme tu le dis, mais aussi Baudelaire, Poe, Nerval, Van Gogh — Théo et Vincent), Gauthier, etc.
 
Dernière édition: 24/01/10 à 12:39 Par .
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
The Invisible Pink Unicorn (IPU) is paradoxically both invisible and pink.
Le sujet a été verrouillé.
   24/01/10 à 13:22 #4268
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Doctrine spirite
Merci pour ton lien.

Pour toi Shadok : Dr Guy LAZORTHES - Les Hallucinés célèbres - Masson éditeur.
Le livre des Bizarres (deuxième partie du dictionnaire de la bêtise) chez Bouquin, par J-C Carrière.

Au stade ultime de sa maladie et peu de temps avant sa mort, Maupassant montait sur la tour Eiffel pour parler tout seul avec son père désincarné. Il disait aussi qu'il avait "du sel dans le cerveau". Je crois que Poe était alcoolique chronique aux vins. Lénine avait la syphilis, etc.
Le fin du grand Charles (Baudelaire) a été terrible et il épouvantait les bonnes soeurs avec ses imprécations.

Dans le cas du spiritisme, les soeurs Fox sont mortes complètement folles (et d'autre part, on tout inventé dans leur histoire de communication de l'au-delà).

Je m'étonnerais toujours de la mort de Nerval, retrouvé pendu à une échoppe de la rue de la Vieille Lanterne. Des sceaux de salomon ont été tatoués sur sa poitrine. Bizarre. a+
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/01/10 à 15:35 #4271
Shadok
Super contributeur !
Messages: 308
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Date anniversaire: 08/08
 Re:Doctrine spirite
Salut, BÉZAMAT

Ce pour dire qu'ils étaient tous ± frapadingue, ce qui explique peut-être aussi leur degré de créativité et de « génie ». Et aussi que le spiritisme était très en vogue à l'époque... Ceci explique cela.

Poe était très, très proche de Baudelaire (les traductions en français de Poe ont été grossièrement faites par lui-même — il parlait parfaitement notre langue — mais les traductions finales, d'une rare qualité littéraire sont toutes Baudelaire).

Qu'il ait été alcoolique, c'est un fait bien connu, mais la syphilis est parfaitement compatible avec l'alcool, et ses délires littéraires me paraissent aller bien au delà de simples effet de l''alcool ;)

Shadock
 
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
The Invisible Pink Unicorn (IPU) is paradoxically both invisible and pink.
Le sujet a été verrouillé.
   24/01/10 à 20:28 #4288
saxncat
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1575
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: 33
 Re:Doctrine spirite
Tazman écrit:

D'ailleurs, parlant d'Asimov, mon préféré, j'ai énormément aimé la série du «Club des Veufs Noirs», entre autres, la sixième du premier tome, intitulée «L'évidence même (The Obvious Factor, mai 1973)»



[;-)]



Mauvais exemple.
Asimov s'est toujours bien gardé de mettre ses psychoses et névroses dans ses romans et nouvelles.

(oui je sais je chipote)
 

La terre porte deux sortes d'hommes, des hommes intelligents sans religion et des hommes religieux sans intelligence. - [Abu’l Ala al Ma’arri]

Le sujet a été verrouillé.
   25/01/10 à 00:51 #4300
BÉZAMAT
Contributeur extraordinaire !
Messages: 770
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Doctrine spirite
Salut les gars

Le cas Lovecraft est complexe aussi, et il doit y avoir des prédispositions familiales éducatives. Je crois que le père de Howard Philips faisait partie de la Golden Dawn dans le Rhodes Island. Société secrète rose+croix purement délirante dont a fait partie Bram Stocker.
a+
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1234567
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK