Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Principes de base de la "vraie" astrologie signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1234
SUJET: Principes de base de la "vraie" astrologie
   04/02/10 à 01:08 #4630
Tazman
Guillaume d'Occam, quel rasoir !
Contributeur extraordinaire !
Messages: 456
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Montréal, Québec
 Re:Principes de base de la
Salut René, Andromède44 et les autres,

René dixit :
Avez vous des études statistiques qui démontrent, en aveugle, l'existence de corrélations entre date de naissance et "qualités", si tant est qu'on puisse définir le terme "qualité" ?
En l'absence de telles études, correctement réalisées, cette affirmation est encore une phrase creuse, qui plus est stupide (que sont les qualités de la saison hiver ?)


Intéressant :

Pour le test en aveugle, j'ai trouvé, sur le site chatlatans.info, ce lien qui pourrait inspirer les «chercheurs en astrologie» et redorer le blason de cette «science» :

charlatans.info/astroquestion.shtml

J'ai fait deux fois le test qu'ils appellent «l'astrologie inversée». Le principe : tu réponds à une série de questions à choix multiples, graduées de +3 (d'accord) à -3 (pas d'accord), lesquelles portent sur les caractéristiques de ta personnalité. En ce qui concerne mes traits de personnalité, les résultats m'ont placé dans le signe de la Vierge et à l'opposé du Bélier, alors que, selon ma date de naissance (que mes parents m'ont jurés être celle-là) je suis Sagittaire.

Recommandation : «Vous dites être Sagittaire, mais vous vous trompez tout simplement. Merci de consulter vos parents muni(e) de votre vrai date de naissance !»

Mais encore faut-il tenir compte de deux autres facteurs supplémentaires, phénomènes ignorés de tout bon astrologue : la précession des équinoxes et le fait qu'il y a, non pas douze constellations, mais treize. Le calcul confirme bien qu'en l'an -350 , la date et le mois de ma naissance aurait donné «Sagittaire» comme résultat, alors qu'avec ma vraie date de naissance, avec l'année, je suis Serpentaire (c'est justement la 13e constellation.)

{;-=<} Sssche ssssens que sssche sssuis un Sssserpentard...
la preuve : je commence à parler le fourchelangue !

À pélisse
 
Guillaume d'Occam, quel rasoir !(;-))
«On rit, mais c'est pas drole !!!»
Professeur Mandibule, La Ribouledingue, troupe clounesque

«Imagine there's no countries...
...
And no religions too...» John Lennon
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
Le sujet a été verrouillé.
   04/02/10 à 08:45 #4637
saxncat
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1575
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: 33
 Re:Principes de base de la
OK alors maintenant on nous a présenté un modèle.

Où sont les résultats expérimentaux, vérifiables et répétables, avec protocole et tout et tout, qui montrent la validité du modèle ?
 

La terre porte deux sortes d'hommes, des hommes intelligents sans religion et des hommes religieux sans intelligence. - [Abu’l Ala al Ma’arri]

Le sujet a été verrouillé.
   04/02/10 à 10:09 #4639
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Principes de base de la
De toutes les afirmations de l'astrologie, la seule qui me paraisse crédible est celle qui tente de lier la saison de naissance à certains traits de caractère. Ca me parait plausible mais encore faut-il le démontrer par l'expérience (ça devrait être facile !). Tests de personalité, on compare les résultats aux dates de naissance, on cherche la corrélation...

Par contre je ne vois aucun début d'explication (ne parlons même pas de preuve) qui dirait pourquoi il est raisonnable de tenir compte d'autre chose que de la position du soleil au moment de la naissance d'une personne. Comment la position de Mars, de Venus ou de Pluton pourrait-elle avoir la moindre influence ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   04/02/10 à 16:31 #4666
ptranouez
Contributeur important
Messages: 114
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 27/12
 Re:Principes de base de la
estula écrit:
Avez vous des études statistiques qui démontrent, en aveugle, l'existence de corrélations entre date de naissance et "qualités", si tant est qu'on puisse définir le terme "qualité" ?
Des statistiques rigolotes à ce sujet au début de ce post du blog de ce site de rencontres.

Pierrick.
 
Le sujet a été verrouillé.
   05/02/10 à 05:53 #4708
KOH
Contributeur extraordinaire !
Messages: 545
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Principes de base de la
estula écrit:

L'ensemble du système astrologique prend appui sur le principe de l'ANALOGIE : l'homme est à l'image de l'univers : "Le microcosme est analogue au macrocosme"
Cf. le principe de similitude, cher aux homéopathes, autre grande catégorie de charlatans et d'escrocs.
...
Merci pour cette belle tranche de rigolade,

René

Salut Esprit Es-tu Là ? Je crois que tu devais avoir ce nom dans ma vie antérieure (je suis la réincarnation de NaOH, il me semble)...

Je serais plus circonspect avec ta conclusion. Pas la tranche de rigolade, là je suis bien d'accord. Mais en ce qui concerne l'analogie. Il me semble que le problème est plus complexe, car la conception du monde que l'on peut nommer "analogiste" est une des 4 grandes conceptions possibles : l'animisme, le totémisme, l'analogisme et le naturalisme.
Ça repose sur quoi, cette classification ?

La réalité de ce qu'on observe dans diverses sociétés humaines existantes ou ayant existé.
Mais aussi sur une hypothèse simple : nous faisons tous (c'est un invariant anthropologique bien documenté) une différence entre notre intériorité (notre esprit, notre âme, nos affects et tout ce qu'on voudra de cette sorte) et notre physicalité (notre corps, notre physiologie, etc.). Evidemment, comme nous ne sommes pas seuls et qu'il y a d'autres existants humains et non humains (des animaux, des plantes, des minéraux et tout ce qu'on voudra), nous pouvons à juste titre nous interroger sur ce qu'il en est de leurs intériorités et de leurs physicalités.

Je donne tout de suite la réponse dans le cas du naturalisme, c'est-à-dire le nôtre : les autres existants que nous ont la même physicalité (les mêmes atomes, les mêmes molécules, le même ADN s'il s'agit de vivants, les mêmes réactions chimiques, etc, tout ce que nous nommons "science"). En revanche, ils ont des intériorités très différentes, quand ils en ont une. D'où la controverse de Valladolid, par exemple, où on se demandait si les indiens, qui ont de toute évidence la même physicalité que nous, avaient aussi la même intériorité, c'est-à-dire, à l'époque, une âme... Autrement dit, était-ce des hommes ou des animaux ? C'est bien l'intériorité et pas la physicalité qui permet de faire ce distingo !

Si on groupe ça autrement, on peut par exemple considérer que les existants ont même intériorité, mais des physicalités différentes. C'est le cas de l'animisme. Que l'on retrouve dans des endroits aussi divers que l'Amazonie, la Sibérie, une partie de l'Afrique, l'Asie du Sud-Est... On dit souvent que ces gens sont écologistes avant l'heure. Pas du tout ! C'est leur conception du monde qui est en cause : si les existants, par exemple les lapins, ont la même intériorité que nous, forcément, ils forment société, ils font comme nous, ils discutent, ils rigolent, ils se battent de temps à autre, etc. Evidemment, comme ils n'ont pas la même peau (une physicalité différente), ça ne se présente pas à nous de façon directement intelligible. Et si je veux manger un lapin ? Prudemment, pour éviter une vengeance éventuelle des lapins (ce que nous pourrions par exemple nommer une intox alimentaire dans notre vision du monde...), il vaut mieux négocier avant avec la société des lapins en tâchant d'obtenir son consentement pour que j'en prenne un des leurs (je caricature énormément, mais c'est pour les besoins de la clarté du discours). Vus par nos yeux, c'est-à-dire avec notre conception du monde, ces gens semblent écologistes ! Donc évidemment, avec ce type de conception du monde, pas question d'élever des faisans pour les flinguer après les avoir lâchés à portée de chevrotine !

On peut encore concevoir que tous les existants ont même intériorité et même physicalité. Là je suis trop approximatif et c'est très compliqué, mais c'est en gros le principe du totémisme, qu'on trouve aussi à de nombreux endroits (les Aborigènes d'Australie, en particulier).

Tout ça pour parvenir à la 4ème et dernière possibilité : des intériorités différentes et des physicalités différentes aussi. C'est l'analogisme qu'on trouve en Chine, en Inde, et qui était aussi la conception européenne jusqu'au XVII siècle (le tournant, c'est Copernic, Galilée, Descartes, Newton, etc.).
Alors dans ces conditions, si tout est différent de tout, la tendance est forte de construire un tissus de relations de tout avec un peu n'importe quoi d'autre, en fonction d'un grand nombre de caractères communs. Les analogies ! Les catégories d'Aristote (le chaud, le froid, l'humide, etc.), les semblables de Paracelse (ou de Hahnemann : similia similibus curantur), l'astrologie, bien sûr, la médecine chinoise (ou ayurvédique), etc., relèvent de cette conception et permettent de décrire l'ordre des choses...

Bien entendu, dans ce qu'on observe, ces 4 possibilités ne sont jamais pures et on trouve toujours dans l'une des traces des autres à des degré divers. Le nationalisme, par exemple, est à bien des égards une forme de totémisme et on le retrouve aussi bien en Europe, c'est-à-dire en monde naturaliste (avec les tristes conséquences que l'on connaît), qu'au Tibet, en monde analogiste !

Du coup la critique de l'astrologie et des choses de cette sorte (comme l'homéopathie, en effet) prend une autre dimension : c'est un élément d'une vision du monde analogiste dans une société qui est globalement régie par le naturalisme.
D'une part ça n'a pas grand intérêt, ni même grand sens, de faire une critique "scientifique" de l'astrologie puisque par définition elle appartient à une conception du monde autre, où ce que nous nommons "science" dans notre conception du monde à nous n'existe pas, tout simplement.
D'autre part, si l'astrologie et d'autres choses de cette sorte semblent répondre à un certain nombre de questions que se posent beaucoup d'individus (y compris nous, probablement), nous pouvons tout juste tenter de recadrer ces questions (exercice difficile) et/ou proposer des réponses qui relèvent du naturalisme en place et lieu de celles qui relèvent dans leurs fondements d'autres visions du monde. Exemple typique : Darwin versus la Bible pour la question des origines de l'Homme !
Enfin, le plus sage, me semble-t-il, est quand même encore d'expliquer :
1 que chacun de nous a fondamentalement et profondément une vision du monde, une culture, naturaliste, tout simplement parce qu'il est tombé dedans quand il était petit.
2 qu'il est évidemment extrêmement difficile, voire impossible, de se débarrasser de sa culture pour en endosser une autre.
3 que par conséquent les "solutions" importées d'autres cultures non naturalistes (ou de la nôtre quand elle était encore analogiste, c'est-à- dire il n'y a pas longtemps et ceci explique sans doute cela) sans autre forme de procès, ne sont effectivement que des "arnaques", en tous cas des illusions de solution, au moins dans la mesure où leurs conditions même de fonctionnement, les hypothèses sur lesquelles elles reposent, sont forcément contradictoires avec celles qui sont aujourd'hui profondément les nôtres.


Pour en savoir plus, une conférence de Philippe Descola (Collège de France) : www.canal-u.tv/producteurs/universite_de...diversite_culturelle
 
Dernière édition: 05/02/10 à 14:15 Par KOH.Raison: Conclusion trop sommaire
Le sujet a été verrouillé.
   05/02/10 à 21:17 #4735
Tazman
Guillaume d'Occam, quel rasoir !
Contributeur extraordinaire !
Messages: 456
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Montréal, Québec
 Re:Principes de base de la
saxncat écrit:
OK alors maintenant on nous a présenté un modèle.

Où sont les résultats expérimentaux, vérifiables et répétables, avec protocole et tout et tout, qui montrent la validité du modèle ?


Salut saxncat et les copains (KOH, je vais te saluer plus convenablement dans ton fil de présentation...)

En ce qui a trait à ta question, la balle est dans le camp des «chercheurs en science astrologique», justement.

Ils nous donnent des qualités «hivernales» ou «estivales» ou quoi d'autre... Alors j'aimerais bien, avec d'autres sceptiques/zététiques, savoir d'où ça vient, quel protocole a été utilisé, le modèle a-t-il été validé...

Yquemener a déjà posé la question :
«Je me demande donc s'il existe une étude prouvant que l'introspection provoquée par ces résultats est plus efficace lorsqu'elle est produite par un astrologue compétent que par un procédé aléatoire ou par une personne un peu psychologue ?»

Par de retour des défenseurs de l'astrologie ?

À proutplus
 
Guillaume d'Occam, quel rasoir !(;-))
«On rit, mais c'est pas drole !!!»
Professeur Mandibule, La Ribouledingue, troupe clounesque

«Imagine there's no countries...
...
And no religions too...» John Lennon
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
Le sujet a été verrouillé.
   04/03/10 à 17:44 #5893
marcastro
Nouveau venu
Messages: 10
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin marc villa Lieu: Marseille Date anniversaire: 24/04
 Re:Principes de base de la "vraie" astrologie
Bonjour tout le monde ,
Je suis tout nouveau ,ici, et l'AstroNOMIE me passionne .Je suis content de trouver cette discussion sur l'astrologie ,c'est un des sujets contre lequel se bat la Zététique qui m'a toujours passionné .
désolé si je n'ai pas épluché à 100% ce sujet ,mais ma principale question est :
Pourquoi depuis que l'on a des 100aines de moyens de communication ,on m'explique pas qu'en fait "mécaniquement" après 2000 ans il y a 13 signes ;que certains font 20 jours (le scorpion) et d'autre 1mois 1/2 (la vierge ou taureau) et que le 13ème ,Ophiucius fait 20 jours .
Lors de grands événement d'astronomie les gens sont muselés au point de ne rien pouvoir dire ,ou l'extrait où ils en parlent est coupé au montage ?
Je me suis offert chez book-e-book "l'astronomic zodiac" je l'ai planqué car je passe pour un farfelu !
 
Si la télé pouvait retrouver son objectif 1er : instruire !
Le sujet a été verrouillé.
   04/03/10 à 21:39 #5896
Shadok
Super contributeur !
Messages: 308
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Date anniversaire: 08/08
 Re:Principes de base de la
Salut, marcatro. Bienvenu.

marcastro écrit:

Je me suis offert chez book-e-book "l'astronomic zodiac" je l'ai planqué car je passe pour un farfelu !


(Pour ceux qui ne connaissent pas « astronomic zodiac » de Henri Broch, le lien direct).

C'est un « gadget » destiné à démontrer la stupidité de l'approche zodiacale de l'astroLOgie.Je trouve ça plutôt marrant (bien que je n'irais pas investir dedans... quoique pour semer le doute dans les esprits crédules, ça puisse peut-être servir).

Ça dépend comment tu le présente et à qui, je suppose.

Cordialement,

Shadok
 
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
The Invisible Pink Unicorn (IPU) is paradoxically both invisible and pink.
Le sujet a été verrouillé.
   04/03/10 à 21:43 #5897
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:Principes de base de la "vraie" astrologie
Salut.

Pourquoi depuis que l'on a des 100aines de moyens de communication ,on m'explique pas qu'en fait "mécaniquement" après 2000 ans il y a 13 signes ;que certains font 20 jours (le scorpion) et d'autre 1mois 1/2 (la vierge ou taureau) et que le 13ème ,Ophiucius fait 20 jours.
Les astrologues dissocient depuis longtemps les signes astrologiques des constellations, à cause justement des équinoxes. Quand je m'y intéressait on parlait de "maisons", et non pas de constellations. Mais ça fait longtemps que je ne suis plus à la page...

++
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   14/03/10 à 09:42 #6328
Kepler69
Contributeur fréquent
Messages: 53
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Principes de base de la "vraie" astrologie
yquemener écrit:
Je me demande donc s'il existe une étude prouvant que l'introspection provoquée par ces résultats est plus efficace lorsqu'elle est produite par un astrologue compétent que par un procédé aléatoire ou par une personne un peu psychologue ? Je ne pense pas, mais dans quel intérêt ? Toujours celui de la preuve ? A mon avis l'astrologie est bien moins efficace que d'autres systèmes, ce qui ne change rien au pb. Après, peser précisément l'intérêt de l'astrologie comme outil de connaissance de soi, c'est un autre pb qui demanderait des compétences précises, et des moyens, et du temps, et un autre modèle de l'astrologie, tout ce qui aujourd'hui est impossible faute de financements pour un tel travail... :-)

Shadok écrit:
Bonsoir Kepler69,
J'ai tout lu (si, si) et je n'ai a peu près rien compris, désolé.
Merci déjà d'avoir pris le temps de le faire :-)

Shadok écrit:
(J'utiliserais le sigle AM pour signifier « Astrologie Moderne, car j'ai peur d'avoir à l'utiliser de nombreuse fois) J'ai un peu peur alors, car pour bien des astrologues leur astrologie est "l'astrologie moderne"... mais considérons que ce soit de mon approche de l'astrologie que l'on parle ?

Shadok écrit:
- Je crois avoir compris que l'AM se contrefiche de la position des étoiles/planètes. Dans ce cas, pourquoi l'appeler ASTROlogie ?C'est une question qui se pose à propos des étoiles mais pas des planètes : les positions des principales planètes du système solaire sont utilisées (avec tous les problèmes que cela induit comme celui du déclassement de Pluton ou du fait que les "astres" de l'astrologie sont virtuels (peu importent leurs propriétés physiques). Mais ASTROlogie est un terme d'abord historique, et que l'on utilise ou non de vrais astres il reste que la tradition est ancrée dans celle de l'astrologie. Ensuite, bien des astrologues ont créé des néogologismes. Ceux qui me viennent à l'esprit sont "anthropocosmie" "cosmopsychologie" etc. C'est comme si vous demandiez pourquoi on a gardé l'appellation astronomie après les apports de Kepler ou Newton alors qu'il n'y avait plus d'orbes solides entraînant des planètes... mais une physique naissante (astrophysique).

Shadok écrit:
- Elle ne sert pas à prédire quoi que ce soit, mais permettre à un individu de progresserNon, j'écris que pour moi elle ne réussit pas à prédire, mais la plupart des astrologues s'en servent pour tenter de le faire. Oui elle peut permettre de s'interroger sur soi

Shadok écrit:
- Si c'est le cas, quelle différence y-a-t-il entre l'AM et la notion philosophique de « l'élévation de l'âme »Tout dépend ce que vous mettez derrière l'expression. Si c'est au sens propre d'une âme qui monte au ciel après la mort pour rejoindre les étoiles (une des vieilles conceptions Grecques qui aurait succédé à celle de souffle de l'âme), je n'y vois aucun rapport. S'il s'agit au sens figuré de s'interroger sur soi pour gagner en sagesse (sans pour autant que le support de questionnement soit primordial) alors oui je pense qu'on est dans ce domaine, cela en fait partie.

Shadok écrit:
- Si elle permet de soulager les maux d'un individu, quelle différence existe-t-il avec les effets psychosomatiques que peut apporter le psychanalyste, le rebouteux, etc.Je ne suis pas un psy, mais je pense qu'il ne faut pas que l'astrologue aille au-delà de ses compétences, donc si on entre dans le domaine de la pathologie, ce n'est plus à l'astrologue d'intervenir. A moins qu'il soit diplômé dans le domaine. Après, que les "résultats" soient du domaine "psychosomatique" pourquoi pas, mais comme je ne maîtrise ni la psychanalyse, ni le reboutisme ( ;-) ) je ne saurai répondre plus précisément.

Shadok écrit:
- J'ai cru y voir une notion historique : quel est son rôle si elle existe bien Je ne comprends pas votre question. Il y a une histoire de l'astrologie comme de toute discipline, en ce qui concerne l'astrologie mondiale qui interprète les positions des astres pour y retrouver le sens des événements historiques, je n'y crois pas pour des tas de raisons tant techniques que philosophiques.

Shadok écrit:
- L'astrologie « Virtuelle » que vous évoquez, est-elle celle de journaux/appels téléphoniques, etc. Si oui, comment jugez-vous, au regard de cette « discipline » que vous appelé AM ce type de procédéToute astrologie qui s'adresse à des personnes que l'astrologue n'a pas "devant" lui (en réel, par téléphone, par vidéo, etc) est "virtuelle" par définition, et j'en pense bcp de mal, comme je l'ai indiqué ici en analogie avec tout le mal que je pense de la publicité... L'appel téléphonique ou l'entretien en direct, mis à part le tarif, ce n'est pas "virtuel" puisqu'il y a un échange. Dans le domaine de la voyance la question se pose peut-être différemment, mais ce n'est pas notre sujet ici.

Shadok écrit:
- Si l'AM ne peut prédire, quel est son « intérêt »Euh... ben s'interroger sur soi au moins, et donc accéder à d'autres types de questionnements auxquels ne nous prépare pas forcément la vie en société...
Voilà, j'ai essayé de faire concis :-) et j'espère avoir répondu à vos question.
Serge

Barbem écrit:
Désolé, mais votre comparaison entre la physique et l'astrologie ne vaut pas un clou.Désolé, mais votre interprétation de mon texte non plus... Car je n'ai pas comparé l'astrologie et la physique mais le fait de juger de l'une ou de l'autre à partir de ce qu'en dit l'homme de la rue... pseudo-physique contre pseudo-astrologie...

Barbem écrit:
On ne peut pas en dire autant de l'astrologie. Comment voulez vous nous convaincre que l'astrologie que vous défendez est la bonne, alors que celle de madame Germaine ou celles de ses nombreux collègues se prétendant également astrologues ne vaut rien ? Mais le pb c'est que je ne défends pas une bonne astrologie. Ou alors il faut vous poser la question aussi : en quoi l'astrologie présentée par les sceptique est-elle la bonne ??? Cela a autant de sens. Personnellement je ne fais pas d'interprétations astrologiques, pas de prédictions, rien, donc je ne défends pas "une astrologie"... Par contre, que vous me demandiez en quoi ma critique de l'astrologie est meilleure que la critique sceptique là oui, pourquoi pas, et même si la critique sceptique est "reconnue" par ses adeptes...

Barbem écrit:
En appeler au jugement des pairs n'arrange rien : madame Germaine est reconnue par ses pairs.Avez-vous des preuves de ce que vous avancez ici ? C'est là un des mythes sceptiques que je dénonce par exemple à propos de l'AFIS ici dans L'affaire Teissier, une tempête dans un verre d'eau ?. E.T. n'est soutenue par presque personne dans la communauté astrologique française (ce qu'elle reconnaît sur la page que je viens de citer), en tout cas de façon non proportionnelle à sa renommée médiatique. Mieux, elle est ouvertement critiquée par bien des astrologues (vous aurez des liens dans mon texte, mais vous pouvez ajouter des critiques de Christine Haas, Françoise Hardy, ou Mariella Madonna je crois si vous voulez des astrologues dont vous avez peut-être entendu parler). Le jugement des pairs justement, montre pour moi que les horoscopes et E.T. ne sont pas à considérer comme représentatifs "de l'astrologie" ou de la communauté astrologique, mais seulement d'une partie.

Barbem écrit:
Distinguer la fausse physique de la vraie, c'est possible. Comment distinguer ce que vous appelez la vraie astrologie de la fausse ?Vous voyez je trouve ce contresens très grave mais pas surprenant : l'expression "la vraie astrologie" vient de la personne qui a créé ce topic et il se trouve que ce n'est pas moi. Je ne défends donc certainement pas une "vraie" astrologie d'une fausse. Par contre ce genre de contresens est généralisé dans la critique en général. On pense que les horoscopes ou la voyance ou les astrologues médiatiques sont représentatifs de la communauté astrologique ou des pratiques astrologiques, et on a même l'impression que les critiques sceptiques répondent à des affirmations de l'astrologie alors que bien souvent les critiques s'adressent à un pseudo modèle physique conçu par le sceptique avant sa critique... Cherchez le moindre livre de référence en astrologie où il y a une physique de l'astrologie et vous verrez que vous n'en trouverez pas. Vous trouverez des hypothèses pour des influences physiques des astres sur la Terre, le soleil, voir l'homme, mais AUCUN lien direct avec l'astrologie. Par contre chez les sceptiques il y en a à la pelle.... A la rigueur les astrologues conditionalistes ont tenté la chose, en axant leurs interrogations sur le photopériodisme : quelle critique sceptique s'attaque à la SEULE tentative de physique de l'astrologie ??? il n'y en a pas. L'astronome Percy Seymour a tenté des hypothèses physiques lui aussi, qui le critique ??? C'est là l'un des aspects nombrilistes de la critique : critiquer des notions que bien souvent elle a créé elle-même ! C'est un comble, vous ne croyez pas ??? Par exemple l'histoire de l'astronomic zodiac qui est pour moi de la désinformation pure, est une illustration de ce que je viens d'écrire : les astrologues n'utilisent pas les constellations mais on fait comme si c'était le cas pour leur dire qu'il y aurait 13 signes..... Pire on laisse croire au grand-public que les astrologues "oublient ce pb" alors qu'il est réglé depuis 2.000 ans.... c'est à vomir.
Bien sûr, j'ai extrapolé après votre question, ce n'est pas à vous en particulier que je m'adresse.

Tiens un excellent exemple de ce que je viens d'écrire :
Tazman écrit:
Intéressant :
Pour le test en aveugle, j'ai trouvé, sur le site chatlatans.info, ce lien qui pourrait inspirer les «chercheurs en astrologie» et redorer le blason de cette «science» :
charlatans.info/astroquestion.shtml
Voilà : les charlatans de charlatans info proposent de tester l'astrologie des horoscopes, celle qui fait comme si le signe solaire suffisait pour décrire l'ensemble de la personnalité de l'individu, mais ne se rend pas compte qu'elle en reste aux horoscopes. La moindre consultation astrologique vous montrera que l'astrologie va puiser bien ailleurs que dans le signe solaire d'un thème de naissance pour faire ses interprétations. Mieux, les "types de personnalités" appelés "dominantes" par les astrologues ne se définissent en général pas par rapport au signe solaire mais par rapport aux répartitions des différents paramètres astrologiques dans le thème d'un individu. Ce que l'on appelle les angularités mais aussi les amas par exemple. Ce texte est donc mensonger sans le savoir (comme l'astronomic zodiac) : un astrologue pourrait même penser que ce test pourrait être intéressant pour voir quand le signe solaire n'est pas dominant :-) Franchement c'est d'un naïf ce pseudo-test de charlatans infos que cela en fait honte à la critique.......

Tazman écrit:
Mais encore faut-il tenir compte de deux autres facteurs supplémentaires, phénomènes ignorés de tout bon astrologue : la précession des équinoxes et le fait qu'il y a, non pas douze constellations, mais treize.Pouf pouf pouf... quand on sait que depuis Ptolémée l'astrologie a justement rejeté officiellement les constellations (pour de mauvaises raisons peut-être, mais à vous d'argumenter si vous voulez y revenir ;-) ).... et qu'il n'y a pas 13 constellations mais 88..... et encore, depuis un peu plus d'un siècle seulement et parce que l'on peut en créer autant qu'on le veut. Même dans la bande zodiacale selon certains sceptiques il y en a 14 voire 15 (l'astrophysicien Nitschelm), il faudrait se mettre d'accord, pauvre astronomic zodiac ! :-)

saxncat écrit:
OK alors maintenant on nous a présenté un modèle. Où sont les résultats expérimentaux, vérifiables et répétables, avec protocole et tout et tout, qui montrent la validité du modèle ? Un modèle ? Où ça ??? Un modèle est ce qui permettrait de relier les fondements aux pratiques, et de proposer notamment des fondements pour 12 signes, 12 maisons, tels angles et pas d'autres etc.
Par contre il serait bon quand les questions changent de sujet, qu'elles soient posées en UN NOUVEAU THEME DE DISCUSSIONS. Sinon ici on s'y perd...

KOH écrit:
D'une part ça n'a pas grand intérêt, ni même grand sens, de faire une critique "scientifique" de l'astrologie puisque par définition elle appartient à une conception du monde autre, où ce que nous nommons "science" dans notre conception du monde à nous n'existe pas, tout simplement.Je ne suis pas d'accord, car quand les prétentions de l'astrologie deviennent causales ou scientifiques il est normal de les passer à la moulinette critique, d'autant plus quand il y a un aspect commercial derrière la justification. De plus, le principe analogique est bien plus qu'un principe analogique pour ceux qui s'en réclament, on pourrait considérer que c'est un causalisme non avoué...

marcastro écrit:
Bonjour tout le monde ,
Pourquoi depuis que l'on a des 100aines de moyens de communication ,on m'explique pas qu'en fait "mécaniquement" après 2000 ans il y a 13 signes ;que certains font 20 jours (le scorpion) et d'autre 1mois 1/2 (la vierge ou taureau) et que le 13ème ,Ophiucius fait 20 jours .
Bonjour petit scarabée :-) On ne l'explique pas parce que... ce n'est pas vrai. Un signe astrologique est par définition quelque chose comme un douzième d'une ligne imaginaire, l'écliptique, voire une zone rectangulaire autour de cet écliptique. il ne peut donc y avoir 13 signes astrologiques que si l'on change la définition d'un signe astrologique (en le confondant opportunément par exemple avec une constellation).

Pouf désolé pour cette longue réaction, mais pas le temps de venir plus souvent ici....

Serge
Elizabeth Teissier réagit à notre critique du numéro anti-astrologie de l'AFIS
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1234
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK