Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 123456
SUJET: Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
   23/08/12 à 16:30 #30909
draco
Nouveau venu
Messages: 2
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
juste un double témoignage pour "alimenter" le sujet:

vécu de tres pres: mon frère se brule à l'age de 2 ans (en 1975) au 2eme et 3ème degrés sur le bras et la jambe (contact avec de l'eau à 60° assez prolongé). je vous passe les détails des brulures...

les medecins pronostiquent de tres grosses cicatrices et peut être des séquelles neuro motrice. ils soignent aussi bien que possible pour l'époque (grande ville)

en sortie d'hopital mon frère est envoyé chez ma grand mère pour "prendre le bon air de la campagne" avec un protocole de soins précis et strict.

ma grand mère décide de l'envoyer voir une de ces amies coupeuse de feu. ma mère retrouvera mon frère sans pansement quelques jours plus tard avec juste une croute sur chaque membre. Il ne garde de cet épisode que des marques sur la peau (genre tache de naissance mais tres diffuse)

témoignage rapporté: j'ai discuté (1996) avec un prof de sport qui se disait cartésien. Il m'explique avoir été brulé au 2nd degrés à l'age de 13 ans sur un bras. Il a été envoyé vers une "vieille bonne femme" qui a selon ses dires exacts "enlevé la peau qui se reconstituait sur son bras, en faisait un petit rouleau, le machonnait (sic) puis le déroulait sur son bras" il indique juste apres "si on me demande quel doit être la réaction de mon corps à ce traitement, je repondrais que j'aurai du mourir de septicémie en 1 semaine"

il ne garde aucune marque sur son bras.

je me pose la question suivante: comment "humainement" et "déontologiquement" tester en double aveugle les coupeurs de feu ? on choisit un groupe au hasard qui va en "beneficier" et laisser en groupe neutre les autres ? on prend le risque de la réussite du premier ET des séquelles de l'autre... difficile à tester...
 
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/12 à 16:39 #30910
Totoche
Contributeur extraordinaire !
Messages: 327
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui
draco écrit:

je me pose la question suivante: comment "humainement" et "déontologiquement" tester en double aveugle les coupeurs de feu ? on choisit un groupe au hasard qui va en "beneficier" et laisser en groupe neutre les autres ? on prend le risque de la réussite du premier ET des séquelles de l'autre... difficile à tester...


C'est la principe même de l'étude clinique en double aveugle, qui n'a d'ailleurs pas pour vocation de soigner les gens, mais bien de tester l'efficacité d'un traitement.
On prend aussi le risque de tuer quelques personnes qui vont effectivement mourir de septicémie si la vieille ne se lave pas les dents.
La science, c'est pas joli joli tous les jours, et pas toujours très humain, mais ça sert à capitaliser rationnellement sur ses erreurs pour ne pas les reproduire à l'infini.
 
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/12 à 16:50 #30912
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re:Des brulûres et des ceux qui
D'accord avec Totoche. C'est en fait très facile à tester pour qui souhaiterait le faire...
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   04/09/12 à 11:43 #31435
nikoteen
Administrateur
Messages: 972
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 30/07
 Re:Des brulûres et des ceux qui
...sauf quand le coupeur de feu intervient à distance, par téléphone. On pourrait imaginer un protocole où le praticien réalise ou ne réalise pas la "prière" (ou la procédure quelconque qu'il utilise) et on vérifie l'amélioration de l'état des patients dans chaque groupe (pris en charge, de toute façon et comme c'est toujours le cas, normalement par l'équipe médicale).

Cette utilisation des barreurs/coupeurs/leveurs de feu étant une sorte de "plus" proposé par l'équipe médicale (souvent les infirmières) après une prise en charge "classique", je pense qu'on pourrait obtenir l'aval d'un comité d'éthique. Mais il faut l'envie, des contacts et du temps.

Cordialement,
nikoteen
 
"La nature, lorsqu'elle s'égare, produit beaucoup d'imbéciles,quelques rares génies, mais aucun surhomme."
-- C. Navis, fr.sci.zetetique, Août 2009
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 09:54 #39989
Ombre
Contributeur fréquent
Messages: 48
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui
Alors voila suite à ma présentation ici : Présentation Ombre je viens ici apporter mon témoignage du seul événement "extraordinaire" que j'ai vécu sans pouvoir l'expliquer rationnellement.
J'en ai vécu d'autres mais que j'explique parfaitement.

La personne qui c'est brulée est ma soeur, de 10 ans mon ainée.
Elle est au moins aussi sceptique que moi, voire plus.

Il y a 20 ans, à peu prés, elle s'est brulée les yeux avec un chalumeau.
J'étais présent et témoin de l'accident ce jour là, et c'est moi qui l'ai emmené en catastrophe aux urgences.
Suite à la consultation le verdict est tombé.
Elle était aveugle temporairement. Les médecins avaient dit qu'elle recouvrirait la vue peu à peu d'ici 3 semaines un mois. Par contre ils se réservaient sur la vue qu'elle allait retrouver et qu'il y avait très peu de chances qu'elle la retrouve à 100 %. La cornée avait été brulée.
Je passais les 4 prochains jours avec elle, elle portait des lunettes noires, je la surnommais Gilbert Montagné, elle commençait à peine à percevoir des lumières éclatantes comme la lumière par une baie vitré, elle ne distinguais que le blanc, les couleurs même claires elle ne les percevaient pas. Ce 4eme jour donc une dame est venue, elle ignorait totalement l'accident qui s'était déroulé. En parlant ma soeur lui a raconté son accident.
Cette dame lui a enlevé ses lunettes noires et a commencé a faire, ce que j'appellerai des tours de passe passe, comprenez elle faisait des mouvement des mains devant les yeux de ma soeur... 10 minutes plus tard ma soeur éclatait en sanglot en s'écriant "je vois".
Si au début de la "séance" j'avais du mal a contenir un fou rire devant les grands gestes de cette femme que je prenais pour une illuminée, j'avoue que 10 minutes plus tard quand ma soeur me regarda dans les yeux, je n'avais plus du tout envie de rire.

Voila je n'explique absolument pas encore aujourd'hui ce qui c'est passé.
Et ma soeur tout aussi sceptique que moi, c'est pour ça que j'élimine même l'effet placebo, non plus.

Toujours est il qu'elle a récupéré sa vue à 100% en 10 minutes.
 
... Quand il se fut assis sur sa chaise dans l'Ombre
Et qu'on eut sur son front fermé le souterrain,
L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn.
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 12:07 #39990
Pandora
Contributeur extraordinaire !
Messages: 378
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Lieu: A l'horizon des évenements
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
Salut Ombre !

Décidément les barreurs de feu animent les foules, il y a tant de longues discussions sur ce sujet !

D'après ce que tu dis ta sœur avait déjà commencée à recouvrer la vue avant l'arrivée de cette dame. Tu ne pourra jamais savoir si il s'agissait d'une causalité ou d'une corrélation. Il doit exister autant de témoignages abondant dans ton sens que d'autres ou il ne s'est rien passé. Évidemment l'être humain ne retiendra que ceux ou le "miracle" s'est produit.

Et ma soeur tout aussi sceptique que moi, c'est pour ça que j'élimine même l'effet placebo, non plus.

Une petite note à ce sujet, l'effet placébo peut se déclencher même chez les septiques =) il résulte d'une interaction praticien/patient, c'est une phénomène biologique et psychologique. Des personnes peuvent même avoir des prédispositions génétiques à l'effet placébo, tout en étant septique.
 
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 13:15 #39991
Ombre
Contributeur fréquent
Messages: 48
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui
Pandora écrit:
Salut Ombre !

Décidément les barreurs de feu animent les foules, il y a tant de longues discussions sur ce sujet !

D'après ce que tu dis ta sœur avait déjà commencée à recouvrer la vue avant l'arrivée de cette dame. Tu ne pourra jamais savoir si il s'agissait d'une causalité ou d'une corrélation. Il doit exister autant de témoignages abondant dans ton sens que d'autres ou il ne s'est rien passé. Évidemment l'être humain ne retiendra que ceux ou le "miracle" s'est produit.


Oui très légèrement elle distinguait à peine les lumières très claires au bout de 4 jours.
Ahhhh... mais complétement, j'ai juste dis que je n’expliquais pas ce qui c'est passé.
Je ne crie pas au miracle.

Note bien que je ne crois toujours pas aux "pouvoirs" des passeurs de feu.
C'est bien pour ça que je n'explique pas ce qui c'est passé.


Et ma soeur tout aussi sceptique que moi, c'est pour ça que j'élimine même l'effet placebo, non plus.

Une petite note à ce sujet, l'effet placébo peut se déclencher même chez les septiques =) il résulte d'une interaction praticien/patient, c'est une phénomène biologique et psychologique. Des personnes peuvent même avoir des prédispositions génétiques à l'effet placébo, tout en étant septique.

Oui à partir du moment ou tu penses que le praticien ou le médicament a une action, sinon ça ne marche pas.
Pour preuve dans le domaine médical certains médicaments aujourd'hui sont des placébos. Afin de préserver l'effet les pharmaciens eux-mêmes ignorent lesquels afin de ne pas "communiquer" l'information aux patients dans leur rapports et attitudes.
 
Dernière édition: 13/09/13 à 13:19 Par Ombre.
... Quand il se fut assis sur sa chaise dans l'Ombre
Et qu'on eut sur son front fermé le souterrain,
L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn.
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 13:31 #39992
Pandora
Contributeur extraordinaire !
Messages: 378
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Lieu: A l'horizon des évenements
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
Oui à partir du moment ou tu penses que le praticien ou le médicament a une action, sinon ça ne marche pas.
Pour preuve dans le domaine médical certains médicaments aujourd'hui sont des placébos. Afin de préserver l'effet les pharmaciens eux-mêmes ignorent lesquels afin de ne pas "communiquer" l'information aux patients dans leur rapports et attitudes.


Ce n'est plus aussi unanimement admit (il y a une discussion sur le sujet). Il y a bien entendu une forte composante "croire que le traitement marche" mais il y a aussi une composante "prendre un traitement/être traité", le phénomène placébo est plus complexe qui ce qu'il y paraît au premier abord. Ce n'est qu'assez récemment que ce fait biologique et non psychologique a été mis en évidence.

Par ailleurs la nature du médicament donné au patient lors d'une étude est secrète pour plusieurs raisons, celle que tu as évoquée mais également parce que beaucoup de patient refuserait de prendre le placébo volontairement. Comme l'a dit Totoche, ce genre d'étude est parfois mal perçu par les patients (surtout dans le cadre de maladies graves) qui ne seront pas traités avec le médicament et mourront (à priori, si le traitement marche) de manière plus certaine.
 
Dernière édition: 13/09/13 à 13:31 Par Pandora.
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 13:50 #39994
Ombre
Contributeur fréquent
Messages: 48
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui
Pandora écrit:
...
Par ailleurs la nature du médicament donné au patient lors d'une étude est secrète pour plusieurs raisons, celle que tu as évoquée mais également parce que beaucoup de patient refuserait de prendre le placébo volontairement. Comme l'a dit Totoche, ce genre d'étude est parfois mal perçu par les patients (surtout dans le cadre de maladies graves) qui ne seront pas traités avec le médicament et mourront (à priori, si le traitement marche) de manière plus certaine.


Ayant un pied dans la sociologie, tu prêches un convaincu. ;)
 
... Quand il se fut assis sur sa chaise dans l'Ombre
Et qu'on eut sur son front fermé le souterrain,
L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn.
Le sujet a été verrouillé.
   13/09/13 à 15:26 #39996
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui
Salut Ombre.

Avant de commencer, pour mettre les choses au clair : je ne préjuge de rien, mais tu demandes (si je comprends bien) une critique sceptique de ce qui s'est passé, de ce qui peut t'avoir échappé. Si ce genre de guérison arrivait fréquemment, ce serait un argument très fort en faveur des barreurs de feu, mais en lisant ton témoignage, voici les quelques points que je vois qui pourraient expliquer sans miracle cet événement:

Ombre écrit:
Elle était aveugle temporairement. Les médecins avaient dit qu'elle recouvrirait la vue peu à peu d'ici 3 semaines un mois.Donc à assez court terme, on s'attend à une guérison quand même rapide.

Je passais les 4 prochains jours avec elle, elle portait des lunettes noires, je la surnommais Gilbert Montagné, elle commençait à peine à percevoir des lumières éclatantesPourquoi les lunettes noires ? Noires à quel point ? Si ce sont des lunettes de protection, c'est très opaque et bien fermé. Ont-elles pu cacher une guérison plus rapide que prévue ?

Cette dame lui a enlevé ses lunettes noiresCe qui peut améliorer nettement la vision!
Toujours est il qu'elle a récupéré sa vue à 100% en 10 minutes.Vraiment ? Avez vous vérifié ? Cette série de passes ne coïncide-t-elle pas tout simplement avec le moment crucial d'une guérison plus rapide que prévue mais naturelle ? Si cela a eu lieu pendant la demi-journée pendant laquelle elle est passée de quasi-aveugle à une vision à 20% sans s'en rendre compte à cause de ses lunettes, ça peut tout à fait lui faire dire qu'elle a retrouvé la vue.
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 123456
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK