Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 123456
SUJET: Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
   23/08/11 à 16:01 #25831
Douglas
Nouveau venu
Messages: 4
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
Bonjour,

Il existe des gens qui déclarent s'être brûlé, et avoir été ensuite soulagé de leur douleur par d'autres qui déclarent "enlever le feu" (imposition des mains, paroles,...etc et à priori même par téléphone). J'ai rencontré très récemment l'un (brulé) et l'autre (soigneur), en présence de l'un et l'autre et de tiers extérieurs confirmant que cela s'était bien produit. Chacun paraissant trouver cela le plus naturel du monde. Par ailleurs j'ai pu rencontré des personnels médicaux relatant qu'ils ont déjà fait appel à ce genre de personne de pouvoir pour aider à soulager les douleurs et à réduire "physiquement" les symptômes.

Existe-t-il des études zététiques à ce sujet? Des recensements?

Qu'en pensez-vous? Merci d'avance.
 
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 17:39 #25832
Jean Doute
«Pénétrons méthodiquement la raison des choses.»
Contributeur extraordinaire !
Messages: 885
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu:  de Pénétration méthodique de la raison des choses Date anniversaire: 21/12
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
Douglas, bonjour.

Je confirme tes propos.Il existe au sein même des Établissements Hospitalier de Soins, des listes de "Barreur/Coupeur de feux" dans les services qui accueillent les grands Brûlés. Ces personnes sont effectivement appelées par téléphone, et charment à distances,parfois même à l’insu du malade ! C'est dans la pratique, çà sidèrent les internes,mais les résultats sont là.
Si la pratique ne disparaît pas c'est qu'elle est objectivement utile, car les améliorations sont qualitative dans le temps, cas dire que les patients vont mieux juste après, même ceux dans le coma artificiel. Quantitativement, il faudrait faire une expérience du genre prendre des jumeaux, les brûlés tout les deux de la même manière, contacter un "charmeur de feux" pour l'un,et une personnes aux hasard pour l'autre,puis faire les mesure en double aveugle...
Mais si la mesure serait fiable elle n'expliquerais pas comment çà marche, si toute fois les résultats étaient significatif, et personne n'en doute vraiment.

Un petit lien en illustration ..., passer l'intro aller a partir de 0:40sec.
www.m6bonus.fr/videos-emissions-4/videos..._prochain-35342.html

On ne sait pas comment çà marche...
 
Dernière édition: 23/08/11 à 17:45 Par Jean Doute.
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 18:07 #25833
Michel Mipoivre
Mustélidé forestier
Contributeur extraordinaire !
Messages: 480
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Ici Date anniversaire: 21/02
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
Ne serait-il pas plus honnête, au lieu de dire
Il existe au sein même des Établissements Hospitalier de Soins, des listes de "Barreur/Coupeur de feux" dans les services qui accueillent les grands Brûlés.
de préciser "il existe dans quelques Etablissements de Soins ce genre de liste" au lieu d'adopter une forme neutre et donc générale ?
Pour l'expérience proposée, hormis présenter une parodie de protocole, je ne vois pas trop ce que viennent foutre des jumeaux la dedans ni en quoi il est nécessaire de les brûler volontairement.
si toute fois les résultats étaient significatif, et personne n'en doute vraiment.
Ah bon. Merci de parler au nom de toute la planète. Ça va les chevilles ?

Sinon, bienvenue à toi, Douglas. Dans ces circonstances, il y a quelques questions, toujours les mêmes en fait, à se poser :
- pourquoi si peu de centres de grands brûlés font appel à ces barreurs de feu, puisqu'ils sont si diablement efficace ?
- pourquoi les barreurs de feu, qui sont si efficace, n'ont ils pas purement et simplement supplanté les services de grands brûlés ? Soyons logique, si un seul bonhomme par téléphone fait mieux qu'un service entier, il n'en faudrait qu'un petit nombre, disons 500 au doigt mouillé (chiffre à considérer à + ou - 1000%), sur tout le territoire pour compenser tous les services grands brûlés.
- pourquoi, quand je vais voir un médecin avec un brûlure au 2nd degré, il me donne des pommades au lieu de me filer le numéro de téléphone magique ?
- est ce que ça marche avec un mail ? Ou par MSN ? Ou par Skype ? Ou carrément par la télé ?
 
Qui ne saute pas n'est pas un mustélidé forestier !!
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 19:09 #25834
npatrois
Faut pas croire, faut savoir.
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1010
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brûlures et des ceux qui "enlèvent" le feu
Ça ne m’aurait pas dérangé que ce genre de personne soignent vraiment les 65% de brûlures de ma belle-mère, ça lui aurait évité d’être aujourd’hui un légume.
 
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.
-+- Cavanna, François -+-
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 19:11 #25835
Jean Doute
«Pénétrons méthodiquement la raison des choses.»
Contributeur extraordinaire !
Messages: 885
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu:  de Pénétration méthodique de la raison des choses Date anniversaire: 21/12
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
Salut Michel !
Ne serait-il pas plus honnête,
J'ai également vu le reportage d'Alix, il se trouve qu'il ne s'agit pas du CHU que je connait !
Car je connait un CHU où cette liste existe, çà fait au moins deux.
Les personnes qui y travaillent disent que c'est assez générale comme pratique informelle. mais çà ne vaut que pour la France ! Ailleurs je sais pas, pour mes chevilles j'apprécie ta pommade !

ne parodie de protocole, je ne vois pas trop ce que viennent foutre des jumeaux

Eh ben, les jumeaux ont, au cas ou tu ne saurait pas, le même patrimoine génétique, dans cette expérience les résultats ne peuvent ainsi pas dépendre des gène de l'un et pas de l'autre.
Les brulés volontairement est le seul moyen de vérifier que les résultat ne dépendent pas de la façon dont ils se brulent,car on peut toujours attendre qu'ils se brulent en même temps et de la même façons, on sait jamais ...
- pourquoi si peu de centres de grands brûlés font appel à ces barreurs de feu, puisqu'ils sont si diablement efficace ?
Perdu c'est une pratique courante !
- pourquoi les barreurs de feu, qui sont si efficace, n'ont ils pas purement et simplement supplanté les services de grands brûlés ?

Parce qu'ils ne s’appellent pas dieu tout-puissant peut-être, et je te retourne la question, pourquoi les services des grands brûlés font appel a des barreurs de feu ?
- est ce que ça marche avec un mail ? Ou par MSN ? Ou par Skype ? Ou carrément par la télé ?
La télé(Pathie ?) ou le journal de 20h ?
Mais le mail, le MSN ou skype peuvent faire part du protocole, bravo Michel !
Proposerais-tu d'isoler les ondes électromagnétiques ? ;-)

Jean Doute.
 
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 19:55 #25836
Wimé
Contributeur fréquent
Messages: 75
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
bonjour

j'aimerais bien savoir quels sont ces CHU qui font appel aux coupeurs de feu?
Parce que moi je ne connais que l'hopital d'Annemasse qui, à la demande des patients, leur demande d'intervenir. La raison invoquée? cela permet de calmer les brûlés et de diminuer les doses de morphine. En outre, il semblerait que l'introduction de cette pratique, soit une initiative de quelques infirmières. Si les médecins ont donné un accord de principe, ne s'y opposant pas, je pense que cela ne veut pas dire qu'ils reconnaissent à la chose un autre intérêt que psychologique et apaisant. Sinon, ils seraient en première ligne pour la promotion de ce "rite" qui repose sur des formules magiques et des prières!
 
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 19:57 #25837
shisha
Contributeur extraordinaire !
Messages: 392
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
Salut Douglas, la premier épisode de enquête extraordinaire de l'été dernier traitait des guérisseurs/barreur de feux. Je me souviens que des équipes de formation scientifique de plusieurs établissements de divers pays travaillaient main dans la main avec les guérisseurs/barreur de feu. Ces personnes de formation scientifique, disaient en gros : "on constate que cela marche, mais on ne sait pas comment."

J'ai essayé plusieurs fois de retrouver ce reportage, mais ils l'ont enlevé du net..
 
Dernière édition: 23/08/11 à 19:57 Par shisha.
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 19:59 #25838
Douglas
Nouveau venu
Messages: 4
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
la question de l'intensité de la douleur engendrée notamment par une brûlure est difficile à traiter; les soignants demandent toujours de la qualifier sur une échelle de 1 à 10. Pour une ampoule au talon certains répondront 1 d'autres 8... Il y a de plus un effet psychologique à considérer que quelqu'un à pris en compte cette douleur et cherche à vous en extraire d'une manière ou d'une autre (par téléphone ou par internet).
Ma question est plus orientée sur le terrain physiologique, qu'est-ce qu'il se passe pour un tissu organique ayant subi une destruction par brûlure? ça doit bien être quantifiable par des indicateurs médicaux ou physiques du style nombre de cellules atteintes, temps de régénération...etc et dans ce cas existe-t-il des études scientifiques (zététique=qui cherche les raisons des choses) qui se sont intéressées à cet aspect de la brûlure? c'est à mon avis un terrain indiscutable pour qualifier de la rapidité d'une guérison ou non
 
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 20:23 #25839
Wimé
Contributeur fréquent
Messages: 75
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
je pense qu'il est difficile de mener une enquête zététique sur la rapidité de guérison puisque, outre la constitution d'un protocole qui doit permettre de comparer des brûlures équivalentes, cela suppose de faire ce travail en milieu hospitalier, donc d'avoir et l'autorisation des médecins et celle des patients.
 
Le sujet a été verrouillé.
   23/08/11 à 21:55 #25840
Ovale
Super contributeur !
Messages: 167
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 22/02
 Re:Des brulûres et des ceux qui "enlèvent" le feu
Bonjour,

cette histoire de coupeur de feu est effectivement très répandue dans les campagnes. Je connais plusieurs personnes qui sont persuadés d'avoir été "guéries" de brulures de manière quasi instantanée.
Quant aux soins proprement dits, il s'agit en général d'impositions des mains même si j'ai même entendu des personnes parler de guérisons par téléphone !.

Il est exact aussi que certains hôpitaux utilisent le service de ces "coupeurs" et de nombreuses infirmières sont là pour témoigner des résultats spectaculaires.

Néanmoins, personnellement je n'ai jamais rien vu et je connais la fragilité de ce genre de légendes fondées sur des témoignages ; on peut également trouver nombre d'infirmières pour attester du nombre accru des naissances les soirs de pleines lunes alors que c'est véritablement faux (il suffit de se pencher sur les actes de naissances). Je pense qu'il y a un bon effet placébo, plus un effet barnum ajoutés au téléphone arabe des divers témoignages.

Pour ma part, lors de ma seule brulure "importante", j'ai utilisé ce que m'a conseillé ma pharmacienne et j'ai été très impressionné par la rapidité de la guérison. Effet placébo ou pas, en tous cas, une partie moins brulée mais que je n'ai pas pu traiter car inaccessible, a mis beaucoup plus de temps à cicatriser.
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 123456
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK