Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Le protocole de Sarkhil signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1234
SUJET: Le protocole de Sarkhil
   03/09/13 à 22:47 #39825
Sarkhil
Contributeur extraordinaire !
Messages: 697
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Chantilly Date anniversaire: 08/04
 Re:Le protocole de Sarkhil
Ok pour ta première proposition. Mais ca vaudrait le coup de se renseigner si l'hydrogéologue étudie les cours d'eau eux-même, plus que leur repérage par rapport a la surface.

Or ce qu'il nous faut c'est établir si un géologue/hydrogéologue est tout aussi capable qu'un sourcier de les repérer.

Pour ta seconde question : si le principe de détection repose sur les baguettes, n'importe qu'elle personne sans baguette devrait faire l'affaire.

A titre personnel, et je pense être loin d'être le seul, tu me mets sur un terrain et je serai incapable de détecter à priori la moindre eau souterraine. Autant randomiser la detection sur une carte, ca reviendra au même.

Si on veut limiter ce genre de biais, pourquoi pas d'ailleurs faire un tirage au sort sur une carte quadrillée et le comparer avec les résultats du sourcier et hydrologue.
 
Dernière édition: 03/09/13 à 22:47 Par Sarkhil.
Le sujet a été verrouillé.
   04/09/13 à 11:54 #39839
nikoteen
Administrateur
Messages: 972
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 30/07
 Re:Le protocole de Sarkhil
Sarkhil écrit:
Si on veut limiter ce genre de biais, pourquoi pas d'ailleurs faire un tirage au sort sur une carte quadrillée et le comparer avec les résultats du sourcier et hydrologue.
Voilà qui me semble beaucoup plus pertinent.

Autre chose : tu écris « le sourcier » mais je pense que tu souhaites vérifier que « LES sourciers » ont bien cette compétence (et travailler, donc, avec plusieurs sourciers). Si c'est bien le cas, je te propose de reformuler l'hypothèse ainsi :

« Les sourciers sont-ils capables de détecter de l'eau naturelle souterraine de manière plus efficace qu'un hydrogéologue ou qu'un tirage au sort ? »

Ça te va ?
 
"La nature, lorsqu'elle s'égare, produit beaucoup d'imbéciles,quelques rares génies, mais aucun surhomme."
-- C. Navis, fr.sci.zetetique, Août 2009
Le sujet a été verrouillé.
   04/09/13 à 13:18 #39843
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Le protocole de Sarkhil
Proposition, au lieu de formaliser des personnes et les compétences qu'on leur attribue (sourciers, hydrogéologues...) pourquoi ne pas formuler la question en terme de techniques ou d'outils ?

Genre :
Évaluation de la pertinence comparée des techniques de radiesthésie et des techniques scientifiques usuelles pour déterminer la proximité et l'importance des ressources en eau.




Il nous faut des sourciers dans cette discussion !
Il faut notamment qu'ils nous définissent mieux leur objectif.
A ="déterminer la proximité et l'importance des ressources en eau"
ou bien
B ="déterminer l'emplacement le plus favorable pour faire un puits sur un terrain donné"

C'est en effet très différent e terme de comportement sur le terrain (désolé, je suis déjà dans la faisabilité de l'expérimentation)...
Pour A, on place le sourcier à un endroit et il nous dit "telle quantité d'eau à telle profondeur". C'est très facile à expérimenter.
Pour B, on le lâche dans la nature et il trouve le lieu optimum. C'est presque impossible de démontrer quoi que ce soit (ou alors vraiment gros moyens...)
 
Dernière édition: 04/09/13 à 13:21 Par Abdu.
Le sujet a été verrouillé.
   04/09/13 à 14:57 #39846
nikoteen
Administrateur
Messages: 972
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 30/07
 Re:Le protocole de Sarkhil
Abdu écrit:
Proposition, au lieu de formaliser des personnes et les compétences qu'on leur attribue (sourciers, hydrogéologues...) pourquoi ne pas formuler la question en terme de techniques ou d'outils ?
Tout dépend de ce qu'on veut tester. Sarkhil explique qu'il aurait beau utiliser une baguette, cela ne ferait pas de lui un sourcier. C'est donc bien la compétence de certains qu'il souhaite tester (et comme c'est son protocole...).

Sur la faisabilité, nous allons y venir. Procédons tranquillement.
 
"La nature, lorsqu'elle s'égare, produit beaucoup d'imbéciles,quelques rares génies, mais aucun surhomme."
-- C. Navis, fr.sci.zetetique, Août 2009
Le sujet a été verrouillé.
   04/09/13 à 16:44 #39856
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Le protocole de Sarkhil
Compris.

Question : comment faire pour tester la compétence telle que revendiquée par les sourciers.
J'imagine que tous ne sont pas unanimes sur ce qu'ils savent faire.

Existe-t-il des forums ou associations ou fédérations de sourciers qui pourrait aider à ne pas travailler sur une forme de pratique que les intéressés contesteraient à postériori comme marginales ?

Sans échanger avec de telles organisations ou groupements, on risque par la force de la facilité de tester au final quelque chose qui serait éloigné de la pratique des sourciers.

Peut-être ma question est inutile et que Sarkhil connait suffisamment bien le sujet pour éviter cet écueil ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   04/09/13 à 18:56 #39866
nikoteen
Administrateur
Messages: 972
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 30/07
 Re:Le protocole de Sarkhil
C'est la question que j'aurais aimé aborder après celle de l'hypothèse à vérifier : comment sélectionner les sourciers ? Les autres participants ? Et combien faut-il de participants dans chaque groupe ? J'attends juste la validation de l'hypothèse :)
 
"La nature, lorsqu'elle s'égare, produit beaucoup d'imbéciles,quelques rares génies, mais aucun surhomme."
-- C. Navis, fr.sci.zetetique, Août 2009
Le sujet a été verrouillé.
   04/09/13 à 22:24 #39872
Sarkhil
Contributeur extraordinaire !
Messages: 697
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Chantilly Date anniversaire: 08/04
 Re:Le protocole de Sarkhil
nikoteen écrit:


« Les sourciers sont-ils capables de détecter de l'eau naturelle souterraine de manière plus efficace qu'un hydrogéologue ou qu'un tirage au sort ? »

Ça te va ?


Ne serait-ce pas mieux ainsi :

« Une majorité de sourciers sont-ils capables de détecter de l'eau naturelle souterraine de manière plus efficace qu'un hydrogéologue ou qu'un tirage au sort ? »

Pourquoi cette nuance "majorité"?

Imaginons qu'il existe des "vrais" sourciers, ayant une "vraie" compétence, et des faux sourciers "charlatans" ou se prétendant comme tel.

Ces derniers ayant logiquement des résultats non probants fausseraient les résultats et rendrait l'hypothèse invalidée. On pourrait faussement prétendre : "Non, il y a des sourciers qui sont incapables de détecter de l'eau naturelle souterraine...".
 
Dernière édition: 04/09/13 à 22:29 Par Sarkhil.
Le sujet a été verrouillé.
   05/09/13 à 00:52 #39876
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:Le protocole de Sarkhil
Sarkhil écrit:
Imaginons qu'il existe des "vrais" sourciers, ayant une "vraie" compétence, et des faux sourciers "charlatans" ou se prétendant comme tel.

Ces derniers ayant logiquement des résultats non probants fausseraient les résultats et rendrait l'hypothèse invalidée. On pourrait faussement prétendre : "Non, il y a des sourciers qui sont incapables de détecter de l'eau naturelle souterraine...".

Ton raisonnement admet a priori que la détection de l'eau par de "vrais sourciers" est une réalité... Difficile d'avoir une expérience objective dans ces conditions.

De plus comment distinguer un charlatan d'un "vrai sourcier" ?
Si tous les tests sont négatifs cela sous-entendrait que les cobayes sont des charlatans ? En gardant l'hypothèse que les vrais sourciers existent...

Ce "majorité" est une voie de garage, au cas où... :o)
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   05/09/13 à 10:02 #39882
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Le protocole de Sarkhil
Bobby, c'est l'hypothèse que l'on veut vérifier. Pas plus pas moins.

Le hic, c'est que si dans la famille "sourciers" il y a une forte dispersion, et que dans la famille "non sourcier" on peut imaginer la présence de personnes "naturellement douées"... Ben on va devoir rassembler beaucoup de monde si on veut avoir des chances de faire statistiquement la preuve d'une différence entre ces deux familles...

On vient de me citer une expérience de ce type, verbalement. Mais ils ont travaillés sur une canalisation d'eau. Donc terrain artificiel.
Les individus convaincus qu'ils peuvent avec deux fils de fer tordus déterminer à coup sûr l'emplacement d'une canalisation d'eau enterré sont légion.
Ils ont donc improvisé une expérience en réalisant deux groupes, ceux qui disent savoir à coup sûr, et ceux qui pensent que ça ne peut pas marcher et comparé statistiquement le taux de réussite des deux groupes.
Protocole "cheap". résultat clair dans l'expérience en question : aptitude équivalente pour les deux groupes. A noter que pratiquement personne n'a changé de conviction à l'issue de l'expérience, et qu'on peut donc la qualifier subjectivement de non convaincante.
Il faut que l'on s'efforce de faire mieux.

Si la dans population de sourciers il y en a qui annoncent la profondeur de l'eau, c'est intéressants car les outils statistiques travaillant sur une réponse continue (X mètres) sont plus efficients que ceux travaillant sur une réponse binaire (oui/non).

Si on travaille avec ce type de sourciers, on n'a plus vraiment besoin des non-sourciers. On peut faire des tests de reproductibilité et répétitivité de leur mesure et en quantifier la performance de façon absolue. La réponse ne sera pas Oui ça marche ou non ça ne arche pas mais plutôt "la précision dans l'évaluation de la profondeur est de X". La valeur de ce X peut suffire à discréditer la méthode ou au contraire à la valider.
C'est une autre famille de protocoles possibles...
 
Le sujet a été verrouillé.
   05/09/13 à 11:57 #39886
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:Le protocole de Sarkhil
Abdu écrit:
Bobby, c'est l'hypothèse que l'on veut vérifier. Pas plus pas moins.
J'ai bien compris, mais Sarkhil en ajoutant le terme "majorité" remet déjà en cause le résultat de cette expérience. Car si tous les résultats sont négatifs, peu importe leur nombre et le protocole, ce "majorité" laisse sous-entendre que l'authenticité des sujets testés peut être critiquable, et donc les résultats non représentatifs. Il faut donc trouver des "sourciers" compétents et légitimes afin que le résultat ne soit pas remis en cause par ce facteur. La question est : comment différencier un charlatan d'un vrai sourcier ?

Le protocole c'est bien, mais il faut qu'il soit basé sur des facteurs reconnus unanimement sinon vous perdez votre temps.
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1234
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK