Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Que reste-t-il de l'"esprit des Lumières" ? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1
SUJET: Que reste-t-il de l'"esprit des Lumières" ?
   28/12/13 à 15:56 #41577
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Que reste-t-il de l'"esprit des Lumières" ?
Il y a eu la citation de Ryuujin venant d'un scientifique affirmant qu'il ne fallait pas aborder la question des O(G)Ms rationnellement (de mémoire) puis cet article d'un responsable UMP d'un club de réflexion disant qu'il fallait renoncer à l'universalisme hérité des Lumières (Slate.fr : "L'Europe doit rompre avec l'universalisme et le progressisme"). Deux exemples symptomatiques de la tendance actuelle vilipendant l'"esprit des Lumières".

Le rationalisme scientifique et la philosophie politique que nous ont légués nos glorieux z'aînés sont ils condamnés à l'extinction et pour quoi ? L'opposition entre rationalisme et...-et quoi au fait- est-elle inéluctable ? Et pourquoi réserver un tel sort aux "Lumières" si diverses dans leur composition ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   28/12/13 à 17:10 #41578
genetix
Contributeur important
Messages: 137
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Que reste-t-il de l'
Cactus Joe écrit:

L'opposition entre rationalisme et...-et quoi au fait- est-elle inéluctable ?


Ben oui l'opposition entre n'importe quelle idéologie et la réalité (tout simplement) est toujours inéluctable.

Et le "rationalisme" en question en est bien une (presque) comme les autres.

La nature finit toujours par moucher les prétentieux homo sapiens sapiens, tôt ou tard.

Et notons que la "méthode scientifique" n'implique pas le "rationalisme"

Le "vilain" anti OGM et néanmoins scientifique qui fustigeait le "rationalisme" était PH Gouyon. Il tente de vous expliquer des choses ici:

www.dailymotion.com/video/xp8v53_pierre-henri-gouyon_news
 
Dernière édition: 28/12/13 à 17:13 Par genetix.
Le sujet a été verrouillé.
   28/12/13 à 18:50 #41583
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Que reste-t-il de l'
Bonjour Genetix.

Merci d'avoir répondu si rapidement. La vidéo de Gouyon est une bonne de départ pour la discussion.

Ce que j'en retire c'est qu'il fait un plaidoyer pour la liberté de la recherche. Il fustige les politiques visant à faire de la recherche un appendice des entreprises, uniquement préoccupée des débouchés économiques, de rentabilité immédiate et des retombées en terme de marché.

Il parle d'une recherche qui serait au service du citoyen et de la société.

Il ne remet pas en question l'idée de progrès en elle-même mais conteste celle selon laquelle elle n'aurait qu'une orientation celle de servir les intérêts économiques, en prenant l'image de l'évolution contingente.

Je ne vois dans cela rien qui remet en cause l'idée de rationalisme et de progrès ni que le "rationalisme" en question en est bien une (presque) comme les autres..." . Il défend plutôt l'idée d'écarter tout ce qui pourrait lui faire obstacle.

-"Ben oui l'opposition entre n'importe quelle idéologie et la réalité (tout simplement) est toujours inéluctable."

Si la réalité dont tu parles est celle de l'usage exclusif des résultats de la recherche en faveur des besoins de l'entreprise, la marchandisation de la recherche, alors oui, selon Guoyon il y a bien un antagonisme profond.

-"La nature finit toujours par moucher les prétentieux homo sapiens sapiens, tôt ou tard."

Dans cette vidéo, Gouyon n'aborde pas la question des relations homme/"Nature". Pourrais-tu expliquer ce que tu entends par là ?

-"Et notons que la "méthode scientifique" n'implique pas le "rationalisme"[/i]

Je ne comprends pas cela. Peux tu donner des exemples de "méthodes scientifiques" qui ne soient pas "rationnelles" ?

Bonjour chez vous.
 
Le sujet a été verrouillé.
   28/12/13 à 20:14 #41585
genetix
Contributeur important
Messages: 137
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Que reste-t-il de l'
Bonjour Cactus Joe,

Par “rationalisme” et c’est pour cela que je l’avais mis entre “” je pensais simplement à l’idéologie issue des Lumières que tu évoquais et que Gouyon évoque justement aussi un moment donné. L’idée que la science allait conduire au Progrès avec un grand P, linéaire et inéluctable pour l’homme. Et que l’on retrouve encore chez une bonne partie des scientifiques.

Ceci n’a aucune raison scientifique d’être vrai et semble bien ne pas l'être du tout. La science c’est d’ailleurs d’abord tenter de comprendre la nature, pas forcément de la manipuler à grande échelle au nom d’un soi-disant Progrès pour les humains.

La connaissance éventuellement acquise permettant de manipuler la nature reste à chaque instant, par essence même de la science, extrêmement partielle et provisoire et donc toute application comporte forcément des risques impossibles en fait à évaluer rationnellement ou scientifiquement. On ne peut donc souvent que constater les éventuels “problèmes” longtemps a posteriori, hélas, même si initialement il semblait y avoir un progrès “évident” et qu'on avait donc "envie" et "raison" de prendre le risque de l'innovation sans hésiter .

Ceci est particulièrement évident dans les sciences de la vie, les êtres vivants étant des systèmes complexes au sens technique et non simplement compliqués comme un avion ou un téléviseur.

C’est ça que j’appelais se faire moucher régulièrement par la nature.

Peut-être bien après quelques siècles les “problèmes” ainsi générés sont-ils maintenant justement assez apparents, gros et nombreux pour que les limites de l’esprit des Lumières apparaissent maintenant de plus en plus clairement à de plus en plus de monde...
 
Le sujet a été verrouillé.
   28/12/13 à 23:14 #41592
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Que reste-t-il de l'
Bonsoir Genetix.

Si je ne trompe pas la pensée scientifique dominante durant la période des Lumières était mécaniste, newtonienne et en économie la physiocratie (au moins en France). Plus tard, le positivisme comtien a fait de la surenchère en ce domaine, aussi.

Le progrès était un processus mis en œuvre par la technique qui devait nécessairement entrainer un progrès des conditions de vie de chacun donc entraîner un progrès moral.

Le scientifique inventait un monde nouveau à chaque découvertes. C'en était presque devenu une mission. Il pouvait commettre des horreurs puisque de toute manière il avançait et faisait avancer la société vers des lendemains heureux.

Gouyon l'évoque, je crois. Si il ne condamne pas définitivement, si on ne peut nier qu'il y a eu, en effet, un progrès de nos conditions de vie, il critique, cependant l'aveuglement qui au nom de ce même progrès a conduit à l'invention de l'arme nucléaire et n'a pas pu empêcher l'effondrement moral du siècle dernier, pour ne prendre que cet exemple.

Dans sa critique du "court-termisme" produit par l'obligation de résultats exploitables par l'industrie, je crois, à l'entendre, qu'il réclame que le scientifique puisse à nouveau se réapproprier le temps qui lui ait mesuré actuellement à l'étalon de la vitesse des marchés, sans pour cela condamner le progrès comme tel.

Mais, dans la critique actuelle de l'universalisme issu des Lumières n'y a-t-il pas une réaction au défi que nous lance le progrès, une séquence d'auto-flagellation qui ferait de cette philosophie rationaliste, la coupable toute désignée de tous les malheurs du monde ?

La charge ne serait pas nouvelle. En Allemagne, le courant romantique était fortement anti-rationaliste au XIXème siècle.

Bonsoir chez vous.
 
Le sujet a été verrouillé.
   30/12/13 à 12:20 #41635
waxx
Super contributeur !
Messages: 291
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Que reste-t-il de l'
Ce n'est pas nouveau que le fait que la droite française dit qu'il faut se séparer de "l'universalisme hérité des Lumières" (ce qui n'est pas tout a fait pareil que de dire qu'il faut se débarrasser de l'esprit des Lumières)

Jacques Chirac était assez avancé dans cette réflexion bien qu'il refusait de trop souvent l'aborder car il avait peur que cela lui fasse perdre des voix.
Cette envie de s'affranchir de l'esprit des Lumières ne se pose pas sur le plan scientifique mais plutôt sur le plan des relations sociales et des rapports aux autres pays et peuples.

En bon, voire très bon, connaisseur des cultures asiatiques, Chirac a expliqué qu'il ne fallait pas chercher à appliquer un modèle occidental uniforme et basé sur l'esprit des Lumières au développement social et même économique de pays comme la Chine, la Corée ou le Japon.
C'est aussi ce qui est devenu une de ses bases idéologiques à sa protestation de la politique de Bush Jr au Moyen-orient. Ainsi il s'opposant à la politique de certains néo-conservateurs qui espéraient une "contagion de la démocratie" à partir d'un modèle états-unien supposé idéal implanté par la force en Irak où même si les populations s'y opposaient, elles le faisait dans l'ignorance de ce qui est bien.

Donc je pense que l'opposition de départ de la question est biaisée.
En science dure, il n'y a pas vraiment de remise en question de l'esprit scientifique des Lumières (preuve, rationalisme ...)
En revanche dans les rapports humains, l'intégration, la mondialisation, là il y a débat
 
Le sujet a été verrouillé.
   02/01/14 à 20:46 #41731
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Que reste-t-il de l'
Bonsoir Waxx.

Ce débat n'est pas nouveau. A leur échelle, avec les connaissances possédées alors, il secouait déjà, d'une manière ou d'une autre les Lumières. La reconnaissance de la diversité des cultures et de leur relation, était posée. Le monde était déjà multipolaire.

Bonsoir chez vous et bonne année !
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK