Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Discussions qui déraillent signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 123
SUJET: Discussions qui déraillent
   30/10/09 à 13:43 #1476
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Discussions qui déraillent
npatrois écrit:
Les faits vérifiables, pour eux, c’est leur expérience individuelle et les dires du gourou, pas des expériences scientifiques comme nous les concevons.
Justement, au bout d'un certain nombre d'élucubrations échangées, on peut peut-être arrêter les frais non ? En général on se rend compte au bout de dix pages si une chose est expérimentable ou si la personne a vraiment décidé de ne pas jouer le jeu et cherche juste une tribune pour faire parler d'elle...
 
Le sujet a été verrouillé.
   31/10/09 à 11:08 #1523
marcel
Contributeur extraordinaire !
Messages: 771
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Agadir ( Maroc) Date anniversaire: 30/07
 Re:Discussions qui déraillent
Pas encore 10 pages ???
Bon, alors j'y vais !

A chaque fois que je lis une nouvelle histoire je me demande toujours pour qu'elle raison l'auteur la propose ici. C'est un forum Zététique, pas besoin de posséder l'encyclopedia universalis pour savoir ce que veut dire ce terme, donc pourquoi certains insistent à démontrer leurs idées avec les poches vides ? Ils ont forcément quelque chose à y gagner. Si je pense avoir vu un véritable OVNI Extra-Terrestre ce n'est pas ici que je viendrais en parler, ou alors il faudrait que je reste absolument ouvert à d'autres possibilités et être prêt à remettre en cause mes conclusions. C'est le but du jeu en consultant les Zététiciens.

Je ne sous-estime jamais l'intelligence de mes interlocuteurs, et je reste toujours très prudent quand aucune raison explique la soumission d'un sujet, surtout quand l'auteur passe plus de temps à défendre sa théorie plutôt qu'à la démontrer. Je reste sceptique même dans la démarche :o)


Ca ne sert à rien, en effet, de prendre l'autre pour un con ( d'autant que cet ensemble est très perméable !) . Et cette inutilité est donc non zététique....
Je me souviens de ma première intervention sur l'ex CZ. C'était sur un thème équivalent et Poulpman (je crois) avait avancé la « théorie de l'engagement »
Ca a longtemps trotté dans ma tronche. Ca continue...
Il y a quelque chose qui confine au religieux là dedans. Un peu ce qu'explique Pascal Boyer dans « et l'homme créa les dieux ».( j'espère qu'on vous rebat pas trop les oreilles avec ce bouquin !)
Un besoin « spécifique » peut être ?
Peu de chance des lors, en effet, d'espérer convaincre celui qui détient la vérité. Cependant il y a des cas « limites » J'en étais un ( je le suis sans doute encore pour certains sujets : nobody's perfect) et c'est sans doute ceux là qu'il est intéressant « d'aider ».
« L'éclairé » ? Le Gourou ? agaçant sans doute. Faudra faire avec. Et c'est un excellent exercice zététique!

Pour qu'une discussion ne prenne pas 10 pages, il suffit aussi parfois de ne pas l'alimenter. Or, si elle est alimentée, c'est peut-être que des contributeurs la trouvent intéressante, enfin j'imagine.

Nikoteen


+++

Eh ! La SEULE bonne question est peut être là ???
Lequel d'entre nous n'a jamais alimenté un sujet quand il savait au départ qu'il ne convaincrait pas l'autre ? ( je répond : pas moi !)
Un peu de vanité ??? Ma foi, pourquoi pas ? A petite dose c'est agréable !




Dis, Yquemener,
tu trouves pas que ce fil s'étoffe ( oh ? J'aime bien !) . Qu'est-ce que tu en conclus ?
(Râle pas : je plaisante ! *)
Marcel
je suis volontiers taquin ( voire un peu con des fois...) Mais – le plus souvent – dépourvu de méchanceté !
BaV tous
 
L'homme n'est que poussière : C'est dire l'importance du plumeau.
A. Vialatte
Le sujet a été verrouillé.
   31/10/09 à 12:59 #1529
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Discussions qui déraillent
marcel écrit:
Dis, Yquemener,
tu trouves pas que ce fil s'étoffe ( oh ? J'aime bien !) . Qu'est-ce que tu en conclus ?

Bah qu'il n'y a pas de consensus. Mais de toutes façon un des principaux modérateurs s'étant prononcé contre, je ne vais pas aller beaucoup plus loin. Je ne crois pas que le principe "ne l'alimentons pas" permet à une discussion improductive de s'éteindre. On a vu ce que ça a donné sur la mailing list. Mais bon, peut-être que l'avenir me donnera tort...
 
Le sujet a été verrouillé.
   31/10/09 à 13:12 #1530
estula
Contributeur extraordinaire !
Messages: 752
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Aquitaine Date anniversaire: 19/02
 Re:Discussions qui déraillent
Salut à tous,

Intéressant débat que celui-ci.
Effectivement, on peut se poser la question de la motivation de ceux qui viennent dans ce genre de forum avec des thèses dont ils peuvent se douter au vu des discussions déjà publiées qu'elles vont déchaîner au mieux une volée de bois vert, au pire des invectives, et de toute façon une discussion rigoureusement stérile.
Alors, pur masochisme, conviction profonde, désir de faire parler de soi, publicité pour sa thèse... je n'ai aucune idée des raisons qui les poussent et probablement c'est souvent un mix de tout ça.

D'un autre côté je me suis déjà longuement interrogé dans le passé et sur le forum CZ sur les motivations qui nous (je me mets dedans) poussent à répondre à ces fils et à les alimenter voire à souffler sur les braises pour le faire repartir. Il y avait quelques exemples célèbres, soit par le sujet soit par le personnage (les ex du CZ reconnaîtront...).
Il y a le jeu, l'envie (besoin ?) d'avoir raison, le souhait de voir l'Intelligence triompher de la Bêtise (ça ferait un beau tableau avec deux femmes fortement dénudées se battant sur fond de nature luxuriante), l'engagement (idem pour l'autre bord), le souhait de ne pas laisser diffuser des idées contraires à la Raison (autre femme fortement dénudée), etc, et probablement un mix de tout ça...

Et on peut effectivement se poser la question de la légitimation de thèses farfelues par le débat. Dit autrement, quand un scientifique répond avec des arguments scientifiques à un farfelu (genre créationiste, homéopathe ou astrologue), par le simple fait d'entrer le débat dans le champ scientifique ne valide-t-il pas l'idée que les thèses du farfelu ont un fondement scientifique ? Et si oui, que faut-il faire ? Répondre sur le plan scientifique pour démontrer l'inanité des thèses du farfelu, au risque de les légitimer, ne pas répondre du tout, au risque de laisser propager, répondre sur un autre plan, mais lequel (humour, dérision, absurde...) ?

A +

René
PS : je rentre d'un voyage en Italie, alors Boticcelli, Michel Ange, le Caravage... d'où les délires
 
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
Le sujet a été verrouillé.
   31/10/09 à 13:59 #1537
marcel
Contributeur extraordinaire !
Messages: 771
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Agadir ( Maroc) Date anniversaire: 30/07
 Re:Discussions qui déraillent
(ça ferait un beau tableau avec deux femmes fortement dénudées se battant sur fond de nature luxuriante),

Ah !!!??? Raaaah !
Je cours à mes pinceaux... Enfin mon pinceau ! Mais arrête quoi : j'en peux plus moi ! Germaine ! Vite !!!! Ca urge !!!
Heu... Ta nature luxuriante... Sans OGM j'espère ?! :o))))


Et on peut effectivement se poser la question de la légitimation de thèses farfelues par le débat. Dit autrement, quand un scientifique répond avec des arguments scientifiques à un farfelu (genre créationiste, homéopathe ou astrologue), par le simple fait d'entrer le débat dans le champ scientifique ne valide-t-il pas l'idée que les thèses du farfelu ont un fondement scientifique ? Et si oui, que faut-il faire ? Répondre sur le plan scientifique pour démontrer l'inanité des thèses du farfelu, au risque de les légitimer, ne pas répondre du tout, au risque de laisser propager, répondre sur un autre plan, mais lequel (humour, dérision, absurde...) ?


Ouais : Le dilemme est quelque part par là.
Et si zététique il y a , la réponse va de soi...
Car enfin quel sens aurait la zététique sans l'homeopathie, la biodine, la torsocuillérophilie et autre bidulotherapie pendulaire à injection alternative ???


Je ne crois pas que le principe "ne l'alimentons pas" permet à une discussion improductive de s'éteindre. On a vu ce que ça a donné sur la mailing list. Mais bon, peut-être que l'avenir me donnera tort...

Ah...N'espère pas trop !
En effet je pense aussi que ca tient à plus compliqué que ça. Et je te fiche mon billet que lorqu'on l'aura compris on aura plus mal aux dents...


Bien à vous deux;
Passez un bon week end ensoleillé ( sur Belfort c'est le cas)

Marcel
 
L'homme n'est que poussière : C'est dire l'importance du plumeau.
A. Vialatte
Le sujet a été verrouillé.
   02/11/09 à 12:11 #1615
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Discussions qui déraillent
Une réponse intelligence à une élucubration ne légitime en rien l'élucubration. Et au contraire je crois que plus la personne est loufoque, plus il est important de répondre sérieusement. (voir, pour les anglophones cette excellente réponse de deux pages à une courte critique créationiste par un biologiste qui explique qu'il considère l'éducation comme une chose importante : rationalwiki.com/wiki/Lenski_affair)

Ceci dit, m'interrogeant à ce sujet sur les raisons qui poussent à "nourrir le troll" sur la mailing list, on m'avait dit que les arguments anti-scientifiques, ou faisant l'apologie de telle ou telle pratique ne devaient pas rester sans réponse. Cela justifiait aux yeux de certains une pugnacité à répondre point par point aux centaines de messages qui n'intéressaient finalement que les deux ou trois protagonistes. Je respecte ce sentiment mais je le trouve contre-productif (ceci n'étant qu'une opinion que je serais bien incapable de prouver empiriquement). A mon sens, le dernier mot n'est pas utile pour donner des contre-arguments crédibles.
 
Dernière édition: 02/11/09 à 12:12 Par yquemener.
Le sujet a été verrouillé.
   02/11/09 à 12:11 #1616
Phoebus
Contributeur extraordinaire !
Messages: 521
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin
 Re:Discussions qui déraillent
@ Estula

J'en conclus que Intelligence et Raison sont les deux, enfin je veux dire les quatre mamelles de la zététique ! Et moi qui croyait que le scepticisme était une histoire de gens sérieux uniquement préoccupés par l'avancée des sciences. A moins, à moins que cet intérêt mamellaire soit justement de la curiosité scientifique : calcul du galbe, vérification manuelle de la densité et de la température de surface, test de réactivité à la succion... Me trompe-je?
 
Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus vieux (auteur anonyme)
Le sujet a été verrouillé.
   02/11/09 à 15:07 #1628
estula
Contributeur extraordinaire !
Messages: 752
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Aquitaine Date anniversaire: 19/02
 Re:Discussions qui déraillent
Bonjour Phoebus,

Tout à fait, où ne va pas se nicher (à conjuguer à la 1ère personne du pluriel) la science ?

René
 
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
Le sujet a été verrouillé.
   02/11/09 à 15:11 #1629
Phoebus
Contributeur extraordinaire !
Messages: 521
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin
 Re:Discussions qui déraillent
Si vous en cherchez un, j'ai en tout cas un nom pour cette nouvelle discipline scientifique, c'est la nénétique !
 
Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus vieux (auteur anonyme)
Le sujet a été verrouillé.
   02/11/09 à 17:21 #1642
nikoteen
Administrateur
Messages: 972
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 30/07
 Re:Discussions qui déraillent
Une façon de gérer cela consiste à verrouiller le fil de discussion quand on se rend compte qu'il n'apporte plus rien ou qu'il dérape. Je ne sais pas dans quelle mesure il serait intéressant de le faire de temps en temps. Dans les forums où ce système est utilisé, ça se passe plutôt bien (sous réserve que la fermeture du fil soit motivée). On verra au cas par cas, non ?

nikoteen
 
"La nature, lorsqu'elle s'égare, produit beaucoup d'imbéciles,quelques rares génies, mais aucun surhomme."
-- C. Navis, fr.sci.zetetique, Août 2009
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 123
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK