Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
La médecine du sens... signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1
SUJET: La médecine du sens...
   20/09/14 à 15:39 #44319
brendan3
Nouveau venu
Messages: 10
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 La médecine du sens...
Bonjour,
J'ai récemment été contacté pour m'intéresser à la démarche du docteur Olivier SOULIER relativement à sa thérapie de soins pour la sclérose en plaques.
Y a-t-il sur ce site des personnes qui auraient eu affaire à ce médecin et avec quels résultats?
Auriez-vous connaissance de témoignages en sa faveur ou de plaintes à son encontre?
Je remercie d'avance tous les contributeurs à mon information.
 
Le sujet a été verrouillé.
   20/09/14 à 21:20 #44321
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re: La médecine du sens...
sa théorie est typique des pseudosciences
et proche de la théorie de la nouvelle médecine germanique / biologie totale (Hamer, qui lui a été condamné)

en gros chaque maladie, y compris les cancer, ont un sens psychologique, souvent lié à des troubles inconscients ou liés au passé mais pas toujours

ce sont des théories dangereuses à éviter

à ce jour, la médecine n'a jamais validé ce type de théories et un grand nombre des adaptes ont été jetés en prison ou sont responsables de la mort de certains patients

voila un extrait sur la sclérose en plaque :

"Envisageons enfin la situation de la sclérose en plaque ou SEP. Dans cette maladie, il n'y a pas une ou plusieurs croyances déformantes, mais c'est l'ensemble des croyances qui est en jeu.

Chaque être met en place, tout au long de son enfance et de son adolescence, tout un système de croyances qui constitue sa « vision du monde ». Quelle qu'elle soit, elle lui est propre. Elle vaut ce qu'elle vaut, mais c'est la sienne. Dans la SEP, l'être n'a pas pu mettre en place sa propre vision du monde, il a adopté celle d'un(e) autre, de sa famille, de son clan. L'être a totalement renoncé à sa propre vision du monde dans le seul but d'être aimé.

La rougeole, qui est une des maladies où l'on se réapproprie les modes de perception de la vie, est une des grandes maladies immunisantes face à la SEP. L'adolescence, qui est aussi une grande phase d'épuration, n'a pu faire pleinement son travail. Le fait est que, quand l'individu entre dans la vie adulte, il fonctionne avec un plan de vie qui n'est pas le sien. Mais, surtout, et c'est la clé de la SEP : il ne le sait pas. Il est convaincu que ce mode de fonctionnement est le sien, il l'a totalement intégré comme si c'était le sien. Il a perdu la mémoire de son propre désir.

Lors de la mise en route du système, face à cette inadaptation, les fusibles sautent, les gaines des câbles grillent et c'est le début de la SEP. La maladie s'autovérouille assez rapidement dans la non-compréhension de sa cause et l'être, en appliquant une notice qui n'est pas la sienne, fait sauter un par un tous ses fusibles jusqu'à rendre les dégâts irréversibles.

S'il est donné de pouvoir prendre conscience de son propre plan de vie, la SEP, surtout au début, peut, contrairement aux idées préconçues, se guérir assez facilement. La paralysie de la SEP traduit le refus profond de fonctionner comme cela. Elle est la seule mémoire restante de ce que l'on a oublié. Le seul moyen de dire : « non je ne suis pas ça ». La dernière et terrible sagesse. Elle donne un message de guérison très clair : ose être toi-même !

Voilà la fin de ce petit tour des maladies chroniques. Ou comment ce qui est en nous s'adapte aux difficultés de la vie, au travers des croyances et des obstacles. La maladie cherche à nous guérir de ce que nous ne sommes pas pour nous aider à être ce que nous sommes. Car toujours l'essentiel survit en espérant son accomplissement.



Dr. Olivier Soulier, Article extrait du mensuel biocontact n°114. Homéopathe et acupuncteur, maître praticien et thérapeute en PNL, maître praticien en hypnose ericksonienne. Il travaille depuis 15 ans sur la compréhension du sens et du fonctionnement des maladies. Son approche intègre cette compréhension dans les niveaux biologique, physiologique, psychologique et symbolique. "

on y retrouve typiquement ce que je viens d'expliquer.
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   20/09/14 à 21:33 #44322
brendan3
Nouveau venu
Messages: 10
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: La médecine du sens...
J'ai pris connaissance des théories du docteur Hamer, de ses échecs, et de ses condamnations. Il est actuellement réfugié dans un pays scandinave.
Mon sujet est le docteur SOULIER, sans doute plus prudent que le docteur Hamer, il ne prétend guérir que la SEP, maladie évoluant par poussées et rémissions desquelles il est trop facile de se reconnaître le réalisateur!
Plus précisément, je souhaiterais savoir si ce "médecin" a rencontré au cours de sa pratique et de la part de ses patients (de ses clients?...)quelques plaintes?
J'ai vu, sur un forum, une personne qui se plaignait que ce docteur était à l'origine de la destruction de sa soeur et partant, de sa famille.
C'est ce genre d'informations que je souhaiterais recueillir.
En ce sens, j'ai adressé des courriels à la MIVILUDES, aux associations de sclérosés en plaques, à Jean Bricmont sur son blog.
J'attends d'obtenir des réponses dans ce sens.

Merci de votre contribution.
 
Le sujet a été verrouillé.
   20/09/14 à 22:07 #44323
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re: La médecine du sens...
pas de condamnations à ma connaissance
les condamnations existent dans ce type de pratique quand le praticien propose au patient de ne plus suivre les traitements médicaux...

il n'y a pas de condamnation pour l'utilisation et la promotion de théories pseudoscientifiques en thérapie
il pourra toute sa vie répandre ces théories bidons sans être inquiété vu que ce n'est pas illégal
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK