Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12345678...11
SUJET: Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
   16/10/13 à 16:45 #40492
JulieB
Contributeur récent
Messages: 26
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
Texte à diffuser/partager sur vos réseaux sociaux.



"Il y a quand même des médicaments qui soignent !"

Lettre ouverte à Madame la ministre de la Santé


Madame la ministre,

Afin de réaliser des économies en terme de dépense de santé, vous avez pour objectif louable de dérembourser les médicaments dont le service médical rendu ( S.M.R. ) est jugé insuffisant.
En tant que médecin généraliste, je souhaiterais connaitre les raison s qui motivent le remboursement actuel à hauteur de 30% des "médicaments" homéopathiques.

Tout d'abord le terme "médicament" est usurpé, car il est démontré depuis de nombreuses années que les produits homéopathiques n'ont aucune activité pharmacologique, immunologique ou métabolique et ne présentent aucune propriété curative ou préventive supérieure à un placebo, comme l'exige pourtant la définition de l'article L5111-1 du code de la santé publique.

Par ailleurs, l'article R4127-39 de ce même code de la santé publique dispose que "les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé. Toute pratique du charlatanisme est interdite".

Pourtant, comme vous le savez, les "médicaments" homéopathiques jouissent d'un traitement de faveur qui va a l'encontre de tout principe de santé publique :

- Ils n'ont pas besoin d'essais cliniques pour être autorisés à la vente et à la prescription
- Ils sont dispensés d'autorisation de mise sur le marché ( A.M.M. )
- Le S.M.R. de ceux remboursés n'a jamais été évalué.

Comment justifiez-vous alors que les "médicaments" homéopathiques soient porteurs de la vignette bleue, synonyme d'un remboursement à 30% et donc d'un S.M.R. modéré ?

Nombre de médecins qui refusent de mentir à leurs patients aimeraient connaitre les raisons médicales, études scientifiques à l'appui, qui justifient à ce jour le remboursement de l'homéopathie , là ou d'autres médicaments avec certes un SMR faible, mais ayant le mérite d'exister, sont sacrifiés sur l'autel de l'assurance maladie.

Le déremboursement pur et simple de l'homéopathie représenterait pourtant des dizaines de millions d'économies immédiates sans aucun retentissement sur la santé publique et renouerait les médecins avec leur probité.
Le remboursement d'un traitement est-il à vos yeux dépendant du nombre de personnes que le laboratoire embauche pour l'élaborer, ou de l'efficacité du traitement ?
La non-dangerosité d'un traitement le dispense-t-il de la moindre efficacité pour obtenir votre accord de remboursement par l'assurance maladie et donc le contribuable ?

En résumé, Madame la ministre, ma question est simple : Quels sont les arguments scientifiques et medicaux à votre disposition légitimant le non-déremboursement des "médicaments" homéopathiques ?

Je vous prie de croire, Madame la ministre, en l'assurance de mes respectueuses salutations.

Docteur Guillaume Cabarrou.
 
Le sujet a été verrouillé.
   16/10/13 à 16:51 #40493
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 hm
j'avoue que je suis un peu découragé dans ce domaine
l'homéopathie a clairement gagné son combat contre les sceptiques
elle est de plus en plus enseignée à l'université et défendue par les politiques au travers de lois "passe droits" qui exempte la discipline de faire ses preuves comme les autres médicaments

perso je continue à en discuter avec monsieur et madame tout le monde mais je baisse un peu les bras par rapport aux législations médicales... même certains gros pouvoirs médicaux ont combattu l'homéopathie, sans succès...
J'ai pas souvent cette impression d'échec par rapport aux pseudosciences mais là c'est le cas
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   16/10/13 à 17:06 #40494
JulieB
Contributeur récent
Messages: 26
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
On sait tous que les lettres ouvertes et autres pétitions ne révolutionnent pas souvent le monde.

Je me dis que toute personne qui n'est pas encore au courant du fait que l'homéo bénéficie d'un traitement de faveur au niveau de l'AMM (et les raisons de ce régime) pourrait trouver l'information utile pour elle-même. Dans ce sens ce n'est pas forcément vain de partager. Qui dans votre entourage est au courant de ces faits?
Pour mr et mme tout le monde, si c'est remboursé, c'est que ca doit être efficace... et c'est logique, puisqu'on oublie malicieusement de leur dire qu'il y a des exeptions.
 
Le sujet a été verrouillé.
   16/10/13 à 22:49 #40505
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re:Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
en effet, quand on donne un remboursement ou qu'on enseigne à l'université, c'est une des meilleures reconnaissances qui soit... Comment après dire aux gens que l'homéopathie, c'est placebo? Difficile d'être crédible je pense
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   16/10/13 à 23:20 #40506
sananda
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1533
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Allemagne Date anniversaire: 01/03
 Re:Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
JulieB écrit:
On sait tous que les lettres ouvertes et autres pétitions ne révolutionnent pas souvent le monde.

Je me dis que toute personne qui n'est pas encore au courant du fait que l'homéo bénéficie d'un traitement de faveur au niveau de l'AMM (et les raisons de ce régime) pourrait trouver l'information utile pour elle-même. Dans ce sens ce n'est pas forcément vain de partager. Qui dans votre entourage est au courant de ces faits?
Pour mr et mme tout le monde, si c'est remboursé, c'est que ca doit être efficace... et c'est logique, puisqu'on oublie malicieusement de leur dire qu'il y a des exeptions.

Quand on regarde le nombre considérable de médicaments déremboursés depuis quelques années, on pourrait se poser les mêmes questions !
Perso, je préfère un gros placébo sans effets secondaire qu'un placébo risquant de vous rendre malade d'une manière.
 
"Heureux les ignorants car s'ils cherchent ils trouveront. Quant à ceux qui croient tout savoir, en ne cherchant plus, ils se complaisent dans leur ignorance"
Le sujet a été verrouillé.
   16/10/13 à 23:24 #40507
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re:Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
disons que c'est pas exactement la même chose
certains médicaments sont mal prescrits, ou mal suivis, mais ont un réel effet, potentiellement efficace et plus qu'un placebo, pour certains en tout cas.
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   16/10/13 à 23:42 #40508
sananda
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1533
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Allemagne Date anniversaire: 01/03
 Re:Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
Jerem écrit:
disons que c'est pas exactement la même chose
certains médicaments sont mal prescrits, ou mal suivis, mais ont un réel effet, potentiellement efficace et plus qu'un placebo, pour certains en tout cas.

En Allemagne, d'après ce que j'ai pu entendre, un médicament obtient l'agrément de commercialisation dès lors qu'il présente 5 % d’efficacité prouvée cliniquement.
Je ne sais pas si c'est un impression personnelle, mais cela me parait être un taux bien ridicule pour pouvoir utiliser le terme "efficacité".
Peut-être suis-j entrain de dérailler vers un sujet annexe, mais quand on parle de placébo comme c'est le cas pour l'homéopathie, il est difficile d'en exclure les médicaments de big pharma.
 
"Heureux les ignorants car s'ils cherchent ils trouveront. Quant à ceux qui croient tout savoir, en ne cherchant plus, ils se complaisent dans leur ignorance"
Le sujet a été verrouillé.
   17/10/13 à 06:08 #40510
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
Jerem: Il n'y aurait que les combats gagnés d'avance qui t'intéressent ? ;-)
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/10/13 à 09:24 #40511
Pandora
Contributeur extraordinaire !
Messages: 378
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Lieu: A l'horizon des évenements
 Re:Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
Salut !

Quand on regarde le nombre considérable de médicaments déremboursés depuis quelques années, on pourrait se poser les mêmes questions !
Perso, je préfère un gros placébo sans effets secondaire qu'un placébo risquant de vous rendre malade d'une manière.

Envoyer un rapport au modérateur



Le problème n'est pas là. Le problème est que, normalement, lorsque l'on paye un médicament, on paye le coût de développement, de recherche et de test clinique (AMM). Dans le cas d'une solution homéopathique il n'y a ni développement, ni recherche, ni test clinique. On paye le prix d'une pastille légèrement sucrée fabriquée en usine au même prix qu'un médicament. C'est ce que l'on appelle de l'escroquerie =)
Et en plus de ça, c'est remboursé par la sécurité sociale ! Ça veut dire que mon argent sert à alimenter cette escroquerie même si je refuse d'y participer !
Alors oui il y a des "vrais" médicaments qui ne servent à rien (reformulation d'anciens, certains génériques etc..) mais ça n'excuse en rien l'homéopathie. De plus, la plupart des effets secondaires médicamenteux sont généralement provoqués par des erreurs de prescription, mais c'est plus facile d'accuser l'outil que la politique de soins actuelle (s'entend prescription pour un oui ou pour un non, car le médecin n'a plus droit à l'erreur, donc il applique le fameux "principe de précaution").

J'hallucine de voir que l'homéopathie se vend. Pas besoin d'AMM ? Oui parce qu'il n y a pas de principe actifs dans les solutions homéopathique donc pas d'effets secondaires. Ah mais c'est quand même un médicament ? ! Comment une sophistique pareille peut marcher ? Ca me déprime. Je veux dire, il n y a pas besoin d'avoir BAC+10 pour comprendre que de l'eau, même vendue à prix d'or, ne soignera pas mieux que de l'eau.

Bon merci Julie de m'avoir remontée de bon matin =)

Edit : Peut-être suis-j entrain de dérailler vers un sujet annexe, mais quand on parle de placébo comme c'est le cas pour l'homéopathie, il est difficile d'en exclure les médicaments de big pharma.

Cela dépend beaucoup de la pathologie. 5% d'efficacité sur une pathologie lourde cela fait 5% de patients sauvés. Après si l'on parle d'un rhume bénin oui c'est inutile.
 
Dernière édition: 17/10/13 à 09:28 Par Pandora.
Le sujet a été verrouillé.
   17/10/13 à 09:26 #40512
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re:Homéo: lettre ouverte d'un médecin à la ministre de la santé
Non Yquemener, mais j'ai l'impression que c'est assez rare , même unique, que les sujets abordés par la zététique gagne autant de reconnaissance publique et officielle.
L'homéopathie a acquis des reconnaissances jamais vue et ces reconnaissances décrédibilisent beaucoup les critiques qu'on peut faire...

que répondre encore à quelqu'un qui te dit que dans plus en plus de pays c'est remboursé, soutenu par la médecine, enseigné à l'université par les médecins...
dire encore contre cela que c'est du placebo... c'est peu crédible (même si c'est vrai)...
si je me met dans la tête des gens a qui on communique ces critiques, je comprend qu'ils n'écoutent pas et qu'ils se disent qu'on exagère...

Je n'ai jamais eu cette impression avec d'autres sujets
après c'est un sentiment subjectif personnel aussi. Je suis assez consterné de voir ces reconnaissances, les passe droits légaux mis en place etc... c'est assez décourageant
 
Dernière édition: 17/10/13 à 09:27 Par Jerem.
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 12345678...11
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK