Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Petite réflexion, présentation et remerciement signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12
SUJET: Petite réflexion, présentation et remerciement
   09/09/12 à 22:38 #31652
shisha
Contributeur extraordinaire !
Messages: 392
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Petite réflexion, présentation et remerciement
Bonsoir

Cela fait maintenant plus de deux ans que je suis dans ce forum et ne me suis toujours pas présenté ^^.

Je tenais à remercier cette association et surtout les membres qui composent ce forum. Parce que cela m'a beaucoup apporté sur mes représentations des réalités, sur le chemin de la vérité (j'étais venu avec plein de croyances et je ressort avec du "je ne sais pas" et ai pris conscience du mot "raisonnable" ^^ )et sur le domaine relationnel (c'est une expérience sympas de s'exprimer avec des personnes qui n'ont pas le même point de vu en essayant de garder le calme :))

Dans la spiritualité, il est souvent question de sortir de sa propre illusion. Je me suis rendu compte que des croyances que l'on retrouve beaucoup dans des "forums spirituels" sont pour moi des signes d'illusions. Je ne dis pas qu'une telle croyance est vraie ou fausse, mais c'est la manière d'arriver à croire à certaines réalités qui me fait penser si l'illusion est + ou - présente.

Dans la vie des êtres humains, il me semble qu'il est souvent question de combler des besoins. Comblons nous le vide de l'ignorance par des croyances ?

Il m'arrive d'éprouver le besoin que quelque chose d'irrationnel doive exister. Ce besoin est maintenant suffisamment comblé de part le paradoxe qu'engendre un monde où Exister existe (à l’opposé du néant absolue où là au moins il n y aurait pas de paradoxe).

J'ai donc un pied qui est encré dans le sceptiscisme. Et j'en ai un autre qui est celui de se laisser une place pour l'expérience avec un certain degré d'innocence. Je ne me sens plus divisé comme j'ai pu l'être ces dernières années, quelque soit les réalités qui nous entourent, je me sens assez serein. Faut dire que la télékinésie a fait travaillé mes propres représentations/croyances et dogmes, si au début cela avait été difficile d'accepter le phénomène, cela l'a encore été beaucoup plus lorsque j'ai du accepter que cela pouvait ne pas exister (et qu'en plus c'était probable que cela n'existe pas). Bref, même si je ne sais toujours pas grand chose avec certitude, je me sens enrichie de part cette expérience sur la gymnastique des croyances. (passer par une croyance et son opposé pour revenir et repartir, puis par accepter les différentes possibilités ainsi que sa propre ignorance).

Voila, si vous avez des questions n'hésitez pas ^^


Merci tout le monde :)
 
Dernière édition: 09/09/12 à 22:45 Par shisha.
Le sujet a été verrouillé.
   09/09/12 à 22:56 #31654
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
shisha écrit:
J'ai donc un pied qui est encré dans le sceptiscisme.Fais gaffe, ça tache :-p

Heureux de voir que tu traces ton chemin ! Bonne route :)
 
Dernière édition: 09/09/12 à 22:56 Par yquemener.
Le sujet a été verrouillé.
   10/09/12 à 00:54 #31667
M.Shadok
Super contributeur !
Messages: 259
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
shisha écrit:
Bonsoir

Dans la vie des êtres humains, il me semble qu'il est souvent question de combler des besoins. Comblons nous le vide de l'ignorance par des croyances ?


Quelque part, oui (émettre une hypothèse sur un phénomène est une sorte de croyance, non ?). Mais il y a aussi des choses que l'on ignore simplement par désintérêt. Dans ce cas, point besoin n'est de croire.


Il m'arrive d'éprouver le besoin que quelque chose d'irrationnel doive exister. Ce besoin est maintenant suffisamment comblé de part le paradoxe qu'engendre un monde où Exister existe (à l’opposé du néant absolue où là au moins il n y aurait pas de paradoxe).


Pour certains, comme Stephen W. Hawking par exemple, l'existence ne serait que le fait des probabilités : « notre Univers existe car c'est ce qu'il y a de plus probable »...
Quant à l'Existence, une probabilité a posteriori n'a strictement aucun sens, même si elle tend vers zéro (ce qui, AMHA, est vrai aussi pour l'existence de l'Univers). Ça résout aussi ce paradoxe, non ? Et l'hypothèse de l'irrationnel n'a pas à être invoquée :o)


J'ai donc un pied qui est encré dans le sceptiscisme.


Alors bienvenu dans le monde du doute (encore doit-il rester raisonnable. Chose à ne pas oublier, sous peine de risquer l'internement. Et comme le dit si bien yquemener : Fais gaffe, ça tache ;-)

A+

MS

MS
 
Le sujet a été verrouillé.
   10/09/12 à 01:21 #31669
shisha
Contributeur extraordinaire !
Messages: 392
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
Merci à vous 2 !

Pour certains, comme Stephen W. Hawking par exemple, l'existence ne serait que le fait des probabilités : « notre Univers existe car c'est ce qu'il y a de plus probable »...
Quant à l'Existence, une probabilité a posteriori n'a strictement aucun sens, même si elle tend vers zéro (ce qui, AMHA, est vrai aussi pour l'existence de l'Univers). Ça résout aussi ce paradoxe, non ? Et l'hypothèse de l'irrationnel n'a pas à être invoquée :o)


Je ne suis pas sur de comprendre. Ton explication est censée résoudre le paradoxe de l'existence d'Exister ? (pas au sens de la vie humaine, mais au sens de "l'essence de quelque chose qui existe")

Le néant absolue me semble beaucoup moins irrationnel que le "monde Exister" dans lequel nous vivons car du coup, il n y aurait pas le paradoxe du comment "quelque chose a fait pour exister", dans le néant absolue on aurait "rien qui entraine rien" (et surtout pas un observateur qui dirait cette annerie ^^)
 
Le sujet a été verrouillé.
   10/09/12 à 03:51 #31671
M.Shadok
Super contributeur !
Messages: 259
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
shisha écrit:
[quote]Merci à vous 2 !


Je ne suis pas sur de comprendre. Ton explication est censée résoudre le paradoxe de l'existence d'Exister ? (pas au sens de la vie humaine, mais au sens de "l'essence de quelque chose qui existe")

qu'entends-tu par « essence » (définition STP) ?


Le néant absolue me semble beaucoup moins irrationnel que le "monde Exister" dans lequel nous vivons car du coup, il n y aurait pas le paradoxe du comment "quelque chose a fait pour exister", dans le néant absolue on aurait "rien qui entraine rien" (et surtout pas un observateur qui dirait cette annerie ^^)


Quelle serait la différence entre le néant d'avant l"existence et celui d'après ?
Pourquoi y en aurait-il une ?

MS
 
Le sujet a été verrouillé.
   10/09/12 à 10:30 #31675
shisha
Contributeur extraordinaire !
Messages: 392
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
qu'entends-tu par « essence » (définition STP) ?

"nature propre à une chose, ce qui les constitue fondamentalement". définitionhttp://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/essence/31094 (il y avait pour moi une notion "d'origine" mais c'est pas trop çà enfaîte).

Quelle serait la différence entre le néant d'avant l"existence et celui d'après ?
Pourquoi y en aurait-il une ?


La encore je ne suis pas sur de comprendre. Le néant absolu auquel je fais référence est-il exactement le même que le néant auquel tu fais référence? Dans le néant absolue auquel je fais référence, il renvoie à l'absence de chose qui existe, "rien n'existe".

En disant "le néant d'avant l'existence" et/ou de celui d'après, j'ai l’impression que ton néant n'est pas si absolue, je me trompe ? Si le néant auquel tu fais référence est un vide où il y a de l'énergie alors pour moi ce n'est pas le néant absolue, car il y a déjà quelque chose qui existe.

Mais si nous mettons la même chose derrière le mot : néant absolue, et que tu sous entent qu'avant le monde "Exister' il n'y avait rien qui existait, le paradoxe aurait été : comment de rien on passerait à quelque chose.

Mais il me semble que la physique a un grand principe qui est la conservation de l'énergie. Cette conservation de l’énergie sous entend un côté infini ("rien ne se perd, rien ne se créer tout se transforme"). Ce côté infini me paraît également irrationnel (autant que l'autre spéculation sur l'origine d'Exister à savoir "néant absolue puis paf, çà fait chokapiks"
 
Dernière édition: 10/09/12 à 10:37 Par shisha.
Le sujet a été verrouillé.
   11/09/12 à 00:48 #31707
M.Shadok
Super contributeur !
Messages: 259
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
Salut,

Je pense qu'on (peut-être moi seul) mélange deux notions : celle d'exister pour l'Univers et celle d'exister en temps qu'individu.

Pour le premier, la notion de « passer de rien à quelque chose » me dérange. Passer signifierait avancer dans le temps. Hors plus on tend vers le moment zéro, moins le temps existe (passe/avance). Il n'y a en fait jamais vraiment eu de néant absolu, l'Univers ayant probablement toujours existé, du moins sous la forme d'une « singularité » (saleté de mur de Planckmur de Planck. Mais peut-être que la probable découverte du boson de Brout-Englert-Higgs nous permettra d'y voir un peu plus clair).
C'est un peu comme la division par zéro, lorsque le diviseur tend vers zéro, le résultat tend vers l'infini (on dit qu'il est « égal à l'infini »), mais ce n'est pas tout à fait vrai. Ce n'est qu'une façon plus pratique d'écrire la chose...

L'infini n'a rien d'irrationnel : c'est juste un concept. Considère le comme l'inverse de zéro, en quelque sorte (même si ce n'est pas tout à fait vrai, c'est suffisant) :
Quand on dit qu'il n'y a pas de pomme (soit zéro pomme), c'est tout à fait rationnel, non ? Et bien ça l'est tout autant que de dire qu'il y a une infinité de pommes !
Et en plus, c'est une notion que l'on peut facilement (avec quelques précautions, quand même, tout comme pour zéro) utiliser dans des calculs.



Pour ce qui est de la vie, j'en reviens à ma question des néants (absolus eux aussi, mais d'un point de vue beaucoup plus personnel ;) d'avant et d'après icelle : en quoi seraient-ils différents (« Même la mort du plus grand des hommes n'a jamais arrêté un train » -- A. Cravan).

A+

MS
 
Dernière édition: 11/09/12 à 01:10 Par M.Shadok.
Le sujet a été verrouillé.
   11/09/12 à 01:46 #31710
shisha
Contributeur extraordinaire !
Messages: 392
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
Salut !

M.Shadok écrit:
Salut,

Je pense qu'on (peut-être moi seul) mélange deux notions : celle d'exister pour l'Univers et celle d'exister en temps qu'individu.



C'est + la première notion qui m’intéresse bien que la seconde dépende de la première.

Pour le premier, la notion de « passer de rien à quelque chose » me dérange. Passer signifierait avancer dans le temps. Hors plus on tend vers le moment zéro, moins le temps existe (passe/avance)

Oui. Il me semble préférable de discuter "en choses qui existe" "chose qui se transforment en autre choses".

Il n'y a en fait jamais vraiment eu de néant absolu,

C'est également mon opinion

l'Univers ayant probablement toujours existé, du moins sous la forme d'une « singularité » (saleté de mur de Planckmur de Planck
Oui çà rejoint le principe de la conservation de l’énergie. L’énergie sous sa forme primaire, n'aurait donc pas d'origine (elle aurait "toujours" été) et elle ne cesserait d'être en mouvement/changement. Dans ce principe il y aurait donc des idées "d'infini"/"éternel" et surtout d’inexplicable (c'est mon point de vue, peut-être qu'un jour, des personnes arriveront à expliquer de manière rationnel le fait qu'il n y ait ni début ni fin d'existence pour l'énergie, le fait que l’énergie existe d'elle même et que donc la réponse à la question "du comment de cette énergie" me paraît impossible à répondre si ce n'est d'admettre que je n'y comprend rien/sais rien ^^).

Pour ce qui est de la vie, j'en reviens à ma question des néants (absolus eux aussi d'un point de vue plus personnel) d'avant et d'après icelle : en quoi seraient-ils différents (« Même la mort du plus grand des hommes n'a jamais arrêté un train » -- A. Cravan).
Oki je n'avais pas compris que vous parliez d'une vie humaine pour cette question ^^
Pour cette réponse tout dépend des croyances, selon les croyances il n y a ni néant avant ni néant après,(exemple : réincarnation).
On peut dire aussi, que les particules élémentaires existaient avec que je naisse et qu'elles continueront d'exister après ma mort. Mais est-ce que ces mêmes particules ont été subtilement modifié de par mon existence ?
Bref j'aurai plutôt tendance à dire qu'il y a pas trop de différence, mais je n'en sais strictement rien. (peut-être qu'au moment de ma mort, j'aurai la réponse à ta question ^^ ou pas).
 
Dernière édition: 11/09/12 à 02:25 Par shisha.
Le sujet a été verrouillé.
   12/09/12 à 02:51 #31766
M.Shadok
Super contributeur !
Messages: 259
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
shisha écrit:
Salut !

C'est également mon opinion

Oui çà rejoint le principe de la conservation de l’énergie. L’énergie sous sa forme primaire, n'aurait donc pas d'origine (elle aurait "toujours" été) et elle ne cesserait d'être en mouvement/changement. Dans ce principe il y aurait donc des idées "d'infini"/"éternel" et surtout d’inexplicable (c'est mon point de vue, peut-être qu'un jour, des personnes arriveront à expliquer de manière rationnel le fait qu'il n y ait ni début ni fin d'existence pour l'énergie, le fait que l’énergie existe d'elle même et que donc la réponse à la question "du comment de cette énergie" me paraît impossible à répondre si ce n'est d'admettre que je n'y comprend rien/sais rien ^^).


Salut à toi,

Le mur de Planck est (aujourd'hui) la limite absolue de la physique vers la passé, et en deçà, seules les mathématiques permettent d'explorer les choses. Mais, comme je le disais, la probable découverte du boson mythique pourra sans doute orienter plus précisément la physique et confirmer ou infirmer certaines hypothèses soulevées par les mathématiciens (plusieurs, contradictoires mais parfois aussi complémentaires et toutes plausibles existent et sont explorées). Mais Ockham vieille et l'existence de ce boson conduirait aux hypothèses hum... disons, heu...« les plus simples » :o)

Maintenant, d'où viendrait l'énergie de l'Univers que nous connaissons ? À ce jour : mystère et boules de gommes. De là à en faire une sorte de mystique, pourquoi pas après tout... simplement, ce n'est pas du tout mon genre. Et encore moins en ce qui concerne l'irrationnel.
Mais on y viendra : il existe bien d'autres singularités dans notre Univers, qu'on étudient très sérieusement. Et qui sait où elles nous mèneront (ie qui aurait pensé que les trous noirs s'évaporent) !

MS
 
Le sujet a été verrouillé.
   12/09/12 à 13:19 #31775
shisha
Contributeur extraordinaire !
Messages: 392
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Petite réflexion, présentation et remerciement
M.Shadok écrit:
shisha écrit:
Salut !

C'est également mon opinion

Oui çà rejoint le principe de la conservation de l’énergie. L’énergie sous sa forme primaire, n'aurait donc pas d'origine (elle aurait "toujours" été) et elle ne cesserait d'être en mouvement/changement. Dans ce principe il y aurait donc des idées "d'infini"/"éternel" et surtout d’inexplicable (c'est mon point de vue, peut-être qu'un jour, des personnes arriveront à expliquer de manière rationnel le fait qu'il n y ait ni début ni fin d'existence pour l'énergie, le fait que l’énergie existe d'elle même et que donc la réponse à la question "du comment de cette énergie" me paraît impossible à répondre si ce n'est d'admettre que je n'y comprend rien/sais rien ^^).


Salut à toi,

Le mur de Planck est (aujourd'hui) la limite absolue de la physique vers la passé, et en deçà, seules les mathématiques permettent d'explorer les choses. Mais, comme je le disais, la probable découverte du boson mythique pourra sans doute orienter plus précisément la physique et confirmer ou infirmer certaines hypothèses soulevées par les mathématiciens (plusieurs, contradictoires mais parfois aussi complémentaires et toutes plausibles existent et sont explorées). Mais Ockham vieille et l'existence de ce boson conduirait aux hypothèses hum... disons, heu...« les plus simples » :o)

Maintenant, d'où viendrait l'énergie de l'Univers que nous connaissons ? À ce jour : mystère et boules de gommes. De là à en faire une sorte de mystique, pourquoi pas après tout... simplement, ce n'est pas du tout mon genre. Et encore moins en ce qui concerne l'irrationnel.
Mais on y viendra : il existe bien d'autres singularités dans notre Univers, qu'on étudient très sérieusement. Et qui sait où elles nous mèneront (ie qui aurait pensé que les trous noirs s'évaporent) !

MS


Salut shadok!

Les scientifiques repoussent sans cesse les frontières de la connaissance. (mais est-ce dans ses capacités de tout saisir?)

"le d'ou viendrai l’énergie" si des scientifiques trouvent cette réponse, alors ils leurs restera à trouver le d'ou viendrait de ce qui permet l’énergie et etc... Donc à moins de faire intervenir des notions tel que l'infini (qui est irrationnel pour moi) que cela soit pour l’énergie elle même ou pour ses "ancêtres", je ne pense pas qu'on arrivera un jour à expliquer comment elle a fait pour exister... (a part en faisant intervenir d'autres phénomènes physiques qu'il faudrait alors à leurs tour expliqué et etc).

(peut-être que les formules mathématiques dont tu as évoqué font déja apparaître les valeurs d'infinis...si c'est le cas et même si c'est écrit sur du papier :) alors çà dépasse mon entendement ^^(pas la peine d'évoquer Dieu/mystique).
 
Dernière édition: 12/09/12 à 13:44 Par shisha.
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 12
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK