Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Eglise ou secte? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1234
SUJET: Eglise ou secte?
   13/02/13 à 16:52 #35403
Loïc
Super contributeur !
Messages: 193
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Rhône Date anniversaire: 29/06
 Re: Eglise ou sécte?
Petit aparté culturel : c'est Jean-François Kahn qui a eu ce bon mot, "Toute religion est une secte qui a réussi."
 
Le sujet a été verrouillé.
   13/02/13 à 19:43 #35407
npatrois
Faut pas croire, faut savoir.
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1010
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: Eglise ou sécte?
Ce n’est pas Cavanna ?
 
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.
-+- Cavanna, François -+-
Le sujet a été verrouillé.
   13/02/13 à 21:25 #35415
Loïc
Super contributeur !
Messages: 193
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Rhône Date anniversaire: 29/06
 Re:Eglise ou sécte?
Evène m'aurait menti ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   13/02/13 à 23:59 #35419
Kalish
Contributeur fréquent
Messages: 67
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Eglise ou sécte?
L'idée de mettre en place une recherche sur les "sectes qui ont réussit" et le moment ou elles sont considérées non plus comme des mouvements séditieux est intéressante. D'ailleurs, on remarque que c'est souvent après une adoption par un chef d'état que les sectes devinent "respectables". Du moins pour celles dites "du livre":
  • Le roi Josias instaurant la monolâtrie de Yaveh (-610 av.jc)

  • Constantin Ier avec le christianisme (entre 312 et 337 ap. jc)

  • Gustave Ier de Suède et le protestantisme (1529 ap. jc)


Il est d’ailleurs amusant de voir qu'il faut à peu-près un millénaire pour qu'une secte émerge d'un dogme établis et acquière ses lettres de noblesses.

Cela s'cet il produit dans d'autres religions?
 
Je me méfie moins de celui qui cherche la vérité que de celui qui prétend la détenir.
Le sujet a été verrouillé.
   14/02/13 à 09:50 #35426
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re:Eglise ou sécte?
il y a des exceptions importantes
La scientologie est reconnue comme Religion, compte énormément d'adepte,a beaucoup de pouvoir aux USA et est pourtant très récente.

La scientologie est reconnue par les USA comme religion en 1997 (après l'avoir trainée dans la boue lors de nombreux procès et condamnations). Le créateur de la scientologie est né en 1911... Tout récent donc et pourtant c'est une énorme secte. J'ai pas trouvé le nombre de membres

puis les témoins de jehovah , crées +- en 1870... + de 7 millions de membres. 950 millions de dollars par an de revenu d'après wikipédia... Très grosse entreprise financière donc

Il y a donc de fameuses exceptions mais en dehors des "grandes religions".
On peut sans trop de risque prévoir que certaines de ces exceptions vont continuer leur expansion... Qui sait ou elles en seront après 100 ou 200 ans? Il se pourrait qu'elles deviennent des mouvements bien plus importants encore avec le temps.
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   14/02/13 à 10:32 #35431
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re:Eglise ou sécte?
complément d'information concernant la différence entre secte et église
La sociologie semble souvent citer la typologie et Weber et Troeltsch à ce niveau. La voici :

La typologie webero-troeltschienne est une classification sociologique des mouvements religieux développée à l'origine par Max Weber et son élève et collègue Ernst Troeltsch.

Elle les décrit par rapport à un idéal-type « Secte » ou « Église », ce que Françoise Champion résume ainsi :1

« Selon [Weber et Troeltsch], on naît dans l'Église, qui est coextensive à la société, mais on entre dans la secte par conversion. Selon eux, également, l'Église accepte un compromis avec le monde, alors que la Secte la récuse. Enfin, dans l'Église, il y a deux catégories de personnes : clercs ou religieux d'un côté, laïcs de l'autre. Aux premiers, une morale exigeante ; aux seconds, une morale plus accessible. Cette distinction clercs-laïcs ne se retrouve pas dans la Secte : tous les membres y sont, en principe, égaux et tous sont soumis à la même morale exigeante. »

Weber et Troeltsch définissent quatre points essentiels distinguant l'idéal-type « Secte » de l'idéal-type « Église » : le caractère universaliste ou élitiste, l'existence d'un clergé, l'attitude de rejet ou de compromis par rapport à la société et la « routinisation » qui fait qu'au fil du temps une secte tend à devenir une Église3.

j'ai trouvé un super document qui traite des sectes, leur définition, leurs mécanismes, leur sociologie :
www.marcelin.ch/doc/gymnase/aumonerie/sectes.pdf

J'en reprend quelques autres points :

André Gounelle (article cité en fin de document) pense que les mouvements religieux contiennent une part de secte et une part de sagesse. Y compris les grandes religions comme le christiannisme. Il y a toujours un risque de tomber dans plus de secte et moins de sagesse. Il n'y a donc pas pour lui de différence c'est plus une question de proportion

L'union nationale de défense de la famille et de l'individus définis des critères de sectes :

- manipulation mentale (cognitive et comportementale et affective)
- destruction physique, familiale et sociétale (repris sur soi,...)
- escroquerie intellectuelle, morale et financière

Il y a aussi un chapitre qui explique "pourquoi rentre on dans une secte et pourquoi on y reste". Ce chapitre rejoins ce que je disais au début de ce sujet mais donne pas mal de détails intéressants. Le document semble m’empêcher de copier coller donc je propose d'aller lire directement dans celui-ci.

Enfin on trouve également un série de critères de Fournier et Monroy (la dérive sectaire, 1999) qui sont très intéressants et clairs
 
Dernière édition: 14/02/13 à 10:36 Par Jerem.
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   15/02/13 à 16:29 #35488
Kalish
Contributeur fréquent
Messages: 67
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Eglise ou sécte?
Jerem, je n'ai pas encore consulté le document mai il viens de Marcelin \o/ (Schweizer Stol)!
 
Je me méfie moins de celui qui cherche la vérité que de celui qui prétend la détenir.
Le sujet a été verrouillé.
   15/02/13 à 18:10 #35491
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re:Eglise ou sécte?
C'est qui?
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/13 à 01:56 #35519
M.Shadok
Super contributeur !
Messages: 259
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Eglise ou sécte?
Petite aparté pour un très bon bouquin sur les méthodes sectaires d'embrigadement (c'est un roman, mais ou le « transformationnisme » représente à l'évidence la « scientologie » :

« Les miroirs de l'esprit » de Norad Spinrad.

Peu de gens en ressortent indemnes...

Bonne lecture

MS
 
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/13 à 15:28 #35533
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Eglise ou sécte?
Bonjour tout le monde.

Un bien vaste problème. J'entends par "église", une des trois grandes religions qui se réfère au message qui est transmis par la Bible (les Religions du Livre), ce en quoi elles peuvent se différencier de la "secte". Elle peut être Oumma, ou Synaguogue.

Les religions du Livre se donnent pour tâche de réunir l'ensemble de la communauté humaine historique. Elles sont universalistes. Elles s'opposent en cela, dans mon esprit, à la secte qui se définirait par son caractère modeste, local, étroit même si elle agit au niveau d'une région, d'un pays, par exemple.

Les religions du Livre ont un caractère "démocratique". Elles accueillent sans réticence des individus de toute origine, elles les appelent même à les rejoindre, caractère que l'on ne retrouve pas, souvent, dans la secte qui recrute des membres suivant ses propres critères sélectifs et qui affiche sans honte ainsi leur caractère "élitiste". D'un côté, "on sauve tout le monde", de l'autre, "on sauve quelques uns ", pour faire court !

Les unes et les autres n'ont pas le même rapport au monde. Les religions universalistes, ouvertes au monde, avides du monde, doivent gérer en permanence l'afflux de nouveaux membres, de tous horizons, avec toutes les contradictions que cela occasionne, l'"en-dehors" de l'église (par exemple), tout en conservant la cohésion interne de l'"en-dedans" et une cohérence vis-à-vis du dogme qui doit "servir" à tout le monde sans se perdre dans la confusion et l'impuissance. Les religions universalistes sont nécessairement des lieux de conflits.

Contrairement à la secte qui se préoccupe uniquement de sa cohésion interne. Et la quasi-fermeture au monde fait que les conflits inhérents à toute communauté humaine restent en deça d'une certaine ligne qui l'isole du monde, tout ce monde n'étant pas par définition appeler à en faire partie et tout les problèmes du monde, traités.

Le contenu du "message" me semble ainsi,important. Dans les religions universalistes, le "message" est englobant, totalisant. C'est la nature même de l'homme-dans-le-monde qui est en question. En ce qui concerne la secte, on trouve de tout, les extra-terrestres, la réussite sociale, la santé, la peur des communistes... C'est l'homme-face-à-tous-les problèmes-du-monde... Le "message" de la secte décrit un monde émietté, parcellisé... un repli sur soi, une rétractation, une opération de survie en quelque sorte... qui se concentre sur un point particulier en croyant trouver une solution à tout.

Bien entendu,,il y a beaucoup de nuances à faire...

Bonjour chez vous.
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1234
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK