Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Les psychanalystes signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1...4567891011
SUJET: Les psychanalystes
*
   17/11/14 à 11:45 #44701
JIB
Contributeur récent
Messages: 29
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
Je viens d'en prendre connaissance. Merci pour ces informations. A mon sens, il y a bien une diffusion, sans aucune critique, des idées psychanalytiques dans le société.
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/11/14 à 12:52 #44704
pacemil
Super contributeur !
Messages: 160
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
JIB écrit:
Je tiens aussi à préciser que mon intervention s'inscrivait dans un contexte dans lequel je soulignais le peu d'intérêt des psychologues pour les causes biologiques des troubles qu'ils traitent.

L'approche cybernétique de Watzlawick basée sur une "boite noire" que l'on décodait en interprétant les entrées et les sorties reste quand même une approche valide.

Le principe causal utilisé par Watzlawick pour la compréhension des conflits psychologiques n'est pas un principe de causalité linéaire (pour une cause, un effet), principe qui dirige par exemple toute la conception psychanalytique. C'est un principe de causalité circulaire et systémique.

Je n'ai pas encore eu le temps d'étudier les statistiques données par Rasmus, mais il faut faire attention de ne pas tomber dans l'excés inverse du tout biologique/génétique.

Coluche a dit

« Dieu a dit: il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes jaunes, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux, il y aura des hommes moches, et tous seront égaux! Mais ce sera pas facile! Il y en a même qui seront noirs, petits et moches et pour eux ce sera très dur! »
 
Dernière édition: 17/11/14 à 12:54 Par pacemil.
Le sujet a été verrouillé.
   17/11/14 à 14:31 #44705
JIB
Contributeur récent
Messages: 29
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
La théorie de la boite noire a aussi été utilisée par d'autres personnes que Watzlawick et notamment les béhavioristes à leurs débuts.^^ Ce que je dis ne remet pas en cause sa validité. C'est juste que depuis cette époque, de grands progrès ont été faits pour nous permettre de comprendre ce qui se passe dans cette "boite noire".

Ramus ne tombe pas dans les excès que vous décrivez et moi non plus. Il s'agit juste que les aspects biologiques retrouvent leur juste place (comme tous les autres éléments à prendre en compte en santé mentale).

Je connais le principe de la causalité circulaire mis en avant par la systémique. Ceci dit, je vous recommande la lecture du livre "L’examen clinique de la famille : modèles et instruments d’évaluation" de Nicolas Favez qui y explique mieux que moi (et études à l'appui) que la famille joue un rôle protecteur ou déclencheur vis-à-vis des problèmes psychologiques mais qu'elle ne les crée pas ex nihilo.

Par contre, il faudrait m'expliquer le sens de la citation de Coluche dans ce contexte parce que là je ne vois pas.:D
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/11/14 à 17:59 #44714
pacemil
Super contributeur !
Messages: 160
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
JIB écrit:

Il s'agit juste que les aspects biologiques retrouvent leur juste place (comme tous les autres éléments à prendre en compte en santé mentale).

Bien sur, j'approuve.

JIB écrit:

Ceci dit, je vous recommande la lecture du livre "L’examen clinique de la famille : modèles et instruments d’évaluation" de Nicolas Favez qui y explique mieux que moi (et études à l'appui) que la famille joue un rôle protecteur ou déclencheur vis-à-vis des problèmes psychologiques mais qu'elle ne les crée pas ex nihilo.

Euh, il me semble qu'elle est tout a fait capable de les créer ex niholo. Y'a aussi pas mal de littérature sur les familles disfonctionnelles et pathologiques, non ? (Ma femme bosse depuis 20 ans pour la PJJ, enfants avec ou sans lien génétique avec leur bourreau, enfants du tiers monde ayant connu la guerre, etc)

JIB écrit:

Par contre, il faudrait m'expliquer le sens de la citation de Coluche dans ce contexte parce que là je ne vois pas.:D

Juste un rappel sur l'évidence d'inégalité biologique et génétique.
 
Dernière édition: 17/11/14 à 18:00 Par pacemil.
Le sujet a été verrouillé.
   17/11/14 à 21:00 #44718
JIB
Contributeur récent
Messages: 29
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
Oui, les familles dysfonctionnelles augmentent la probabilité d'avoir un problème psychiatrique. Ceci dit, c'est plus un facteur de risque (ou de protection) qu'une cause à elle seule.
On s'éloigne du sujet de la psychanalyse par contre.:)
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/11/14 à 22:47 #44723
pacemil
Super contributeur !
Messages: 160
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
JIB écrit:
Oui, les familles dysfonctionnelles augmentent la probabilité d'avoir un problème psychiatrique. Ceci dit, c'est plus un facteur de risque (ou de protection) qu'une cause à elle seule.
On s'éloigne du sujet de la psychanalyse par contre.:)

Je pense que nous avons la même opinion sur la psychanalyse, par contre, opposer facteur de risque et cause, vous sous entendez toujours qu'il faut "obligatoirement" un petit plus biologique ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   18/11/14 à 11:24 #44732
JIB
Contributeur récent
Messages: 29
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
Je pense qu'il y a toujours une part d'explication biologique même si celle-ci n'est pas l'élément prédominant.
Pour donner un exemple, les PTSD sont causées par des situations traumatiques (cause environnementale). Ceci dit, toutes les personnes qui auront eu à subir cette situation ne développeront pas de PTSD.

Par contre, il est très compliqué à ma connaissance de lier un tableau clinique (général) avec une famille dysfonctionnelle.
 
Dernière édition: 18/11/14 à 15:13 Par JIB.
Le sujet a été verrouillé.
   18/11/14 à 12:48 #44735
pacemil
Super contributeur !
Messages: 160
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
JIB écrit:
Je pense qu'il y a toujours une part d'explication biologique même si celle-ci n'est pas l'élément prédominante.
Pour donner un exemple, les PTSD sont causées par des situations traumatiques (cause environnementale). Ceci dit, toutes les personnes qui auront eu à subir cette situation ne développeront pas de PTSD.

Tout à fait, mais je ne crois pas qu'il y a eu étude d'un croisement statistique avec le "terrain biologique" dans ce cas, si ?

Les découvertes présentées par Ramus sont très intéressantes (bien que pour les prendre en compte il faudrait faire l'analyse génétique du patient, bof !) mais j'ai quand même l'intuition que le "génétique" se limitera au fonctionnement/dysfonctionnement chimique du cerveau (synthèse de molécule) et que cela sera toujours insuffisant pour analyser le fonctionnement dynamique d'un objet aussi complexe que le cerveau.

JIB écrit:

Par contre, il est très compliqué à ma connaissance de lier un tableau clinique (général) avec une famille dysfonctionnelle.

Les stats de la PJJ doivent quand même montrer que les familles "très dysfonctionnelle" ont un taux de réussite à détruire de façon inéluctable, avec ou sans lien génétique, non ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   18/11/14 à 15:22 #44742
JIB
Contributeur récent
Messages: 29
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
pacemil écrit:
Les stats de la PJJ doivent quand même montrer que les familles "très dysfonctionnelle" ont un taux de réussite à détruire de façon inéluctable, avec ou sans lien génétique, non ?


"Détruire (détruire quoi au juste?) de façon inéluctable" je ne vois pas trop à quoi ça renvoie. Encore une fois, il est évident qu'il y a un impact en terme de facteur de risque mais il n'y a pas à ce jour (et à ma connaissance) de lien causal qui a été mis en évidence. Certaines personnes ont une capacité de résilience impressionnante dans un contexte environnemental très défavorable.
 
Dernière édition: 18/11/14 à 17:10 Par JIB.
Le sujet a été verrouillé.
   18/11/14 à 17:15 #44760
pacemil
Super contributeur !
Messages: 160
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les psychanalystes
JIB écrit:
Encore une fois, il est évident qu'il y a un impact en terme de facteur de risque mais il n'y a pas à ce jour (et à ma connaissance) de lien causal qui a été mis en évidence.
Certaines personnes ont une capacité de résilience impressionnante dans un contexte environnemental très défavorable.

Il me semblait avoir lu, qu'au contraire, les violences intrafamilliale généraient de 2 à 3 fois plus d'ESPT ?

Il me semblait aussi que la neuro-imagerie structurelle et fonctionnelle montrait que l'ESPT avait des conséquences (et pas que des causes) neuro-biologique ? Avec surtout des études sur des adultes dans des situations de guerres et très peu d'étude chez l'enfant en cours de développement.

Une étude intéressante sur la torture d'opposants politiques montrait un pourcentage bien plus faible d'ESPT chez les militants que chez ceux qui n'étaient pas engagés. (Une résilience non biologique mais politique !)
 
Dernière édition: 18/11/14 à 17:18 Par pacemil.
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1...4567891011
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK