Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Complexification ou non ? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1...4567891011
SUJET: Complexification ou non ?
   20/05/10 à 15:40 #9688
marcel
Contributeur extraordinaire !
Messages: 771
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Agadir ( Maroc) Date anniversaire: 30/07
 Re:Complexification ou non ?
Branky :
C'est pas des manières de faire une pause. Pas cool ça, non, pas cool.

Peut-être …
Pour ma part j'ai l'impression que j'en ai besoin de temps en temps. Un peu pour me « désensibiliser». L'impression que ce truc ( le forumage) pourrait vite – chez moi - devenir une sorte de drogue !
 
L'homme n'est que poussière : C'est dire l'importance du plumeau.
A. Vialatte
Le sujet a été verrouillé.
   20/05/10 à 17:18 #9697
KOH
Contributeur extraordinaire !
Messages: 545
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Complexification ou non ?
zetterie écrit:
Les problèmes de la sémantique à géométrie variable peuvent provoquer des parasites. Je le vois régulièrement au café philo auquel je participe depuis plusieurs années. D'ailleurs, afin d'éviter au maximum les échanges acerbes, nous faisons au préalable un tour de table pour chaque notion abordée et chacun dit ce qu'il entend sous chaque mot...
Ici, à l'écrit, ce serait un peu long et rébarbatif mais il faudrait peut-être réfléchir à la chose.
Celui qui lance un sujet devrait peut-être dire comment il entend les mots clefs du thème qu'il veut aborder...
Qu'en dites-vous ?

C'est fondamental ! La confusion, l'incompréhension mutuelle, c'est d'abord l'emploi de mots à tort et à travers. Alors je sais bien que les mots sont toujours polysémiques, aussi bien intrinsèquement que du fait des histoires différentes de ceux qui les employent... Mais l'effort de tenter de les définir est toujours payant, je crois. Les philosophes savent bien ça. Pas les "nouveaux philosophes", je précise, qui s'en passent volontiers, de définir de quoi ils parlent, et qui plus est prêchent de procéder comme eux... Avec un certain succès, il faut bien le dire...
 
Le sujet a été verrouillé.
   20/05/10 à 22:03 #9723
 Re:Complexification ou non ?
Oui, c'est fondamental de redéfinir les termes ambigus afin de les utiliser sous une base commune.

M'enfin ici je n'ai pas relevé de grave compréhension trop divergente de termes qui aurait échappé à une mise au point à un moment ou un autre, et qui aurait provoqué une mécompréhension entre deux ou plusieurs personnes... qui en fait défendaient plus ou moins les même idées. C'est ce que propose Yquemener dans son dernier post, peut-être le croit-il très sincèrement, mais je n'en crois rien. Je n'ai pas du tout convergé avec lui, et pour moi il a laissé suffisamment d'éléments sans équivoque sur son idée de tendance universelle vers la complexité, hein. Il suffit de lire deux pages en arrière :
Yquemener : Sur ma logique du fou, oui, je constate un phénomène local et j'ose dire qu'il obéit à des lois universelles. Shocking ! Ceci dit au contraire du fou de l'histoire, je ne généralise pas une seule observation mais un petit paquet quand même.
C'est assez clair ici, comme dans bien d'autres passages un peu partout. Alors dire que je n'avais pas compris ses posts, ou pas lu attentivement ses posts, hein... Au contraire, j'ai très méticuleusement lu ses propositions. Et relevé quelques indices d'ambiguïtés - mais son idée générale est claire et je ne me suis pas amusé durant 3 jours à quoter des passages ni à réfuter un gars qui défendait les même idées que moi.... Je suis con et lunatique, mais pas encore complètement sénile. Je me suis même donné de la peine à lui répondre en développant, par égard aussi envers la peine qu'il se donnait. Il n'est pas du genre à bafouiller une phrase par post, et j'apprécie cela.

Et lorsqu'il me félicite finalement pour avoir enfin acquiescé à utiliser les termes complexification et simplification, - ce qu'au contraire je fais tout au long de mes discussions pour leur commodité, ou à bon escient, comme appréciation subjective sur des variations, lorsque je veux réfuter l'idée de tendance unique vers cette considération dite complexité -, il démontre qu'il ne lit pas autrui ou qu'il passe son temps à se relire... C'est sa vie et sa liberté après tout, mais qu'il freine ses transferts sur autrui, ce serait sympa.
Ma première intervention dans ce topic (en condensé, pour ne pas saturer le fil avec ces mises au point qui n'intéressent personne) :
Bonjour LePnume, je ne vois pas l'utilité de créer un nouveau fil à ce sujet, mais soit. Vous auriez pu vous servir de celui déjà existant, d'autant plus si c'est pour remettre les mêmes propositions - auxquelles il a déjà été répondu. Votre erreur - assez récurrente - est de considérer la matière vivante comme allant vers le plus complexe, alors qu'elle va dans plusieurs sens - dont certains pouvant être considérés complexifications et d'autres des simplifications. Ces différents sens suffisent à réfuter l'idée de marche vers la complexité. Puisqu'elle n'est qu'une des voies constatées, parmi d'autres, et non pas LA voie. Et dans un même organisme, on peut constater simultanément des complexifications comme des simplifications, selon l'organe examiné. Cela a déjà été exposé dans l'autre fil. ps : complexification comme simplification sont d'ailleurs des termes peu scientifiques, encore moins des entités biologiques : p.e. une rigidification du corps, par réduction ou fusion d'os, peut être considérée complexification comme simplification selon notre sens de l'humour... Cet exemple avait aussi été exposé dans l'autre fil par je ne sais plus quel intervenant.
Bref, j'aime bien qu'on tente de se payer gentiment ma tête, franchement ! Et j'adore quand je tombe dans les poissons d'avril en plus. Surtout si les farceurs en rajoutent des tonnes pour m'irriter et que je m'enfonce dedans en plus. Mais je préfère quand c'est plus subtilement fait qu'ici. C'est plus classe, disons.

Ceci mis à part, c'est sans rancune, pas la moindre. Je ne suis absolument pas rancunier. On peut se prendre soi-disant le bec virtuellement aujourd'hui sur x sujet avec quiconque, et dès le lendemain pour moi c'est un autre jour. J'apprécie moins quand ces aléas du web ne sont pas bien assumés. Ceci dit, c'est bon n'en parlons plus.
_______________

@Marcel :
Je ne retiens pas Yquemener s'il veut faire une pause ou quitter ce forum, je ne l'ai jamais tenté pour personne - même pas pour un de mes rares amis du forum qui l'avait quitté, ni pour un autre que j'apprécie vachement même si ce n'est pas réciproque - je relevais plus haut l'indélicatesse d'annoncer ses adieux dans ce fil comme s'ils étaient liés à notre discussion ici - qui ne me semble pas du tout être une discussion de café du commerce.

Y reviendra notre Yquemener, t'inquiète... Quand on parle du loup comme s'il était absent, par des IL, il revient. C'est très incitatif.
 
Dernière édition: 20/05/10 à 22:42 Par .
Le sujet a été verrouillé.
   21/05/10 à 01:07 #9732
marcel
Contributeur extraordinaire !
Messages: 771
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Agadir ( Maroc) Date anniversaire: 30/07
 Re:Complexification ou non ?
insomnies ?

@Branquignol
je relevais plus haut l'indélicatesse d'annoncer ses adieux dans ce fil comme s'ils étaient liés à notre discussion ici


Ah ...
Disons que c'est un peu puéril.
Disons que c'est un peu sur le coup de la colère.
Faut dire que tu y vas plus comme une pelleteuse que comme une fourchette à escargots !
J'espère qu'il se ravisera , en effet.
Je l'aime bien Yquemener moi !
Puis bon, tout cela est virtuel ? Hein ?

J'ai regardé l'émission recommandé par Zetty.
En voilà une à qui je vais causer du pays !!!!!

Bonne nuit !
 
L'homme n'est que poussière : C'est dire l'importance du plumeau.
A. Vialatte
Le sujet a été verrouillé.
   23/05/10 à 10:35 #9928
zetterie
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1029
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Entre Alpes et Provence Date anniversaire: 24/06
 Re:Complexification ou non ?
hou ! j'ai peur !!!!
 
La faiblesse humaine est d'avoir
Des curiosités d'apprendre
Ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière (Sosie)
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1...4567891011
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK