Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
"Scientifiquement prouvé" signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12345678
SUJET: "Scientifiquement prouvé"
   20/01/10 à 15:16 #4095
Croustimiel
Contributeur important
Messages: 117
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 "Scientifiquement prouvé"
Bonjour.

J'espère que la question n'a pas déjà été abordée dans un autre thread.

Ma question est la suivante :
fréquemment on nous vend des produits (via le packaging, l'argumentaire du vendeur, la publicité) dont l'efficacité supposée est "prouvée scientifiquement".
C'est notamment le cas pour les produits d'hygiène et de beauté, les jeux-vidéo "anti-âge", etc.
Est-ce que quelqu'un proche du milieu industriel/commercial pourrait nous expliquer les implications légales de ce "prouvé scientifiquement" ?
Quelles sont les véritables contraintes légales qu'imposent une telle affirmation (au niveau du protocole, des résultats et de leur éventuelle vérification) ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   20/01/10 à 22:21 #4125
estula
Contributeur extraordinaire !
Messages: 752
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Aquitaine Date anniversaire: 19/02
 Re:"Scientifiquement prouvé"
Salut Croustimiel,

Tout dépend du domaine. Et de la réglementation qui le régit.
En matière de cosmétique, la réglementation n'a pas encore inclut l'objectivation réelle des résultats. Donc "scientifiquement prouvé" ne veut strictement rien dire. En revanche, regarde bien les petites lignes de la pub. Tu verras que la crème a fait diminuer les rides de 3 femmes sur les 8 qui l'ont utilisé. (c'est une exemple). L'industriel n'a pas le droit de mentir. Donc il doit dire la vérité sur les tests qu'il a fait, et sur leurs résultats. C'est pourquoi c'est mentionné, mais en tout petit, que personne ne va lire.
En revanche, en cosmétique pour le moment il n'y a pas d'obligation de faire de vrais études d'objectivation.
Dans l'agro-alimentaire, une nouvelle réglementation européenne (1924/2006) vient d'entrer en vigueur. Elle oblige les industriels à démontrer les allégations nutritionnelles qu'ils avancent. Donc à faire une étude de type étude clinique comme en pharmacie.
Autrement dit, un fabricant de yaourt pouvait affirmer jusqu'à présent "ce yaourt vous aide à rester en bonne santé". Auujourd'hui il ne le peut plus car cette allégation est trop vague et non vérifiable. S'il disait "ce yaourt renforce votre système immunitaire" il peut, mais après l'avoir démontré ! Autant dire qu'il peut se lever de bon matin pour y arriver.
C'est une vraie révolution dans l'industrie agro-alimentaire, qui s'était engouffrée dans le secteur des "alicaments", les aliments qui sont censés soigner. Pas de pot, il faut qu'ils démontrent leurs allégations. Et quand on sait le coût d'une étude clinique (car la réglementation impose de faire une étude clinique), pour des effets pas forcément énormes (donc nombre de "patients" très élevé) on peut s'attendre que beaucoup d'allégations même marquées "scientifiquement prouvées" disparaissent.
Plus d'info ici

Pour les autres domaines, je ne connais pas.

René
 
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
Le sujet a été verrouillé.
   21/01/10 à 16:02 #4158
Croustimiel
Contributeur important
Messages: 117
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:"Scientifiquement prouvé"
Merci pour cette réponse précise et pour le lien !
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/03/10 à 11:18 #6802
Petit Nuage
Contributeur fréquent
Messages: 69
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:"Scientifiquement prouvé"
bonjour!

Il y a quelques temps déjà je discutais avec un zététicien : pour résumer et le rendre plus digeste, je prends l’exemple de la « mouche »
Faut-il tuer les mouches avec une bombe insecticide ou une tapette à mouche.
Je pensais naïvement que pour tuer 2 ou 3 mouches, une tapette à mouche faisait l’affaire, tandis que si j’avais un nuage de mouches, il me faudrait prendre une bombe insecticide…
Mais le zététicien de me dire :
- Aucune étude scientifique n’a vérifié le bien fondé de l’utilisation de la tapette à mouche : pas de protocole d’utilisation, pas d’expérimentation en double aveugle avec randomisation, etc…. et pire nos grand mères l’utilisaient déjà…et elles ne sont pas des références en matière scientifique !
- Par contre l’insecticide bénéficie d’études scientifiques solides prouvant l’efficacité du produit.
J’argumentais bien naïvement qu’éventuellement on pouvait se servir du « simple bon sens »… qu’avais-je dit ? le bon sens ? Justement il fallait s’en méfier !
Il est vrai que si on aime l’insecticide comme parfum d’ambiance, je n’y vois pas d’objection…. un petit coup sous les bras ! et hop ! on passe une bonne journée avec un produit « testé scientifiquement »…. La tapette à mouche en collier autour du cou, ça le fait moins ! …trêve de plaisanterie ! (la zététique est un sujet très sérieux puisque enseigné à l’université !) pourquoi tuer quelques mouches avec un produit chimique toxique quand c’est tout à fait jouable et jouissif de le faire avec une tapette à mouches !....

Bien braves les zététiciens!... et courageux!
Bonne journée ensoleillé à tous!
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/03/10 à 11:30 #6803
cedricmtpl
Super contributeur !
Messages: 205
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 08/03
 Re:
Il y a quelques temps déjà je discutais avec un zététicien : pour résumer et le rendre plus digeste, je prends l’exemple de la « mouche »

Bonjour,

Je ne sais pas si le rend plus digeste mais ça le rend totalement inanalysable!
Quoi vous répondre? (a part que l'éfficacité de la tapette à mouches est facilement vérifiable et donc votre exemple mal trouvé ;))
 
Dernière édition: 24/03/10 à 11:45 Par cedricmtpl.
Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises - Jean Rostand
Le sujet a été verrouillé.
   24/03/10 à 11:46 #6807
 Re:
Petit nuage :
Il y a quelques temps déjà je discutais avec un zététicien : pour résumer et le rendre plus digeste, je prends l’exemple de la « mouche »
Faut-il tuer les mouches avec une bombe insecticide ou une tapette à mouche.
Je pensais naïvement que pour tuer 2 ou 3 mouches, une tapette à mouche faisait l’affaire, tandis que si j’avais un nuage de mouches, il me faudrait prendre une bombe insecticide… [...] bal bla bla

Mais pourquoi tuer des mouches ?
Moi je les mange : je les attrape au filet et quand j'ai un petit tas je les avale. C'est vachement bon à manger les mouches. Les mouches à fleur par ex. elles sont très sucrées et croustillantes. Un petit arrière goût sucré-salé très subtile.
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/03/10 à 17:22 #6833
Petit Nuage
Contributeur fréquent
Messages: 69
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:
Branquignol écrit:
Mais pourquoi tuer des mouches ?
Moi je les mange : je les attrape au filet et quand j'ai un petit tas je les avale. C'est vachement bon à manger les mouches. Les mouches à fleur par ex. elles sont très sucrées et croustillantes. Un petit arrière goût sucré-salé très subtile.[/quote]

excellente question: pourquoi tuer les mouches? et pourquoi les manger?
donc vous êtes non seulement très très intelligents, mais aussi très gourmet! mes papilles gustatives ne sont probablement pas aussi raffinées que les votres et donc je pense que ce n'est pas la peine que j'essaye de suivre votre auguste exemple!...

Eh oui! je tue les mouches! quel horrible personnage je fais... et des amalgames et des mélanges pas possible! avec des idées reçues (une mouche cela ne se mange pas!).... je les tue et pire, puisqu'ensuite au lieu de les manger comme vous (ô grand modèle de Recycling) pour qu'elles aient au moins une mort utile je les jette vulgairement à la poubelle en ayant économisé de l'insecticide (et je serai peut-être la cause, ignoble que je suis, de la faillite de l'industrie chimique)...

Excellente journée...
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/03/10 à 17:34 #6836
Petit Nuage
Contributeur fréquent
Messages: 69
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:
cedricmtpl écrit:Il y a quelques temps déjà je discutais avec un zététicien : pour résumer et le rendre plus digeste, je prends l’exemple de la « mouche »[/quote]
Je ne sais pas si le rend plus digeste mais ça le rend totalement inanalysable!Quoi vous répondre? (a part que l'éfficacité de la tapette à mouches est facilement vérifiable et donc votre exemple mal trouvé ;))[/quote]

Bonjour Cedrix

en fait, on avait commencé à délirer sur les mouches...

Pour soigner une petite maladie bénigne: prendre un antibiotique ou une tisane... faut-il faire des études approfondies pour prouver l'efficacité de la tisane sur un simple refroidissement.... c'est efficace chez moi, je n'ai pas besoin du label "scientifiquement prouvé".... effet placébo peut-être ou pas, l'important c'est que je me sente mieux... si pas mieux au bout de 8 jours je prends des Dolirhume et si toujours pas mieux je vais voir mon généraliste pour qu'il me prescrive un truc plus costaud ...

En fait pourquoi prendre des antibiotique pour un refroidissement alors que souvent deux ou trois tisanes suffisent!...
Et entre un placébo et une molécule toxique, pour moi, le choix est vite fait!...comme entre la bombe insecticide et la tapette à mouche!

Bonne journée
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/03/10 à 17:43 #6838
 Re:
Petite fée :
Eh oui! je tue les mouches! quel horrible personnage je fais... et des amalgames et des mélanges pas possible! avec des idées reçues (une mouche cela ne se mange pas!)....
Horrible personnage, vous ? Pourquoi cela ?
Non non, du tout. Pour ce qui me concerne je suis très sensible à votre charme.

En revanche, il est vrai que votre métaphore simpliste et caricaturale sur le scientifique qui serait incapable de voir le coté pratique et efficace d'une tapette à mouches, mériterait bien une petite fessée sur le popotin.
Il portait bien des lunettes, une barbichette et une blouse blanche, votre scientifique, n'est-ce pas ? Je m'en doutais un peu...

Vous aviez dit travailler dans la pharmacologie ?
En fait pourquoi prendre des antibiotique pour un refroidissement alors que souvent deux ou trois tisanes suffisent!...
En général, on ne prend pas des antibiotiques pour un refroidissement, mais contre par ex. des infections non virales. Parfois aussi, souvent, le toubib propose des antibiotiques lors d'une infection virale, mais c'est contre le risque de surinfection. Je simplifie un peu, mais c'est grosso modo ainsi.

Et entre un placébo et une molécule toxique, pour moi, le choix est vite fait!...
La pharmacologie inclut des tests de toxicité pour les médicaments et autres produits médicaux. Vous avez dû confondre toxique avec actif, je pense.
 
Dernière édition: 24/03/10 à 17:54 Par .
Le sujet a été verrouillé.
   26/03/10 à 08:31 #6890
Petit Nuage
Contributeur fréquent
Messages: 69
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:
Branquignol écrit:
Et entre un placébo et une molécule toxique, pour moi, le choix est vite fait!...
La pharmacologie inclut des tests de toxicité pour les médicaments et autres produits médicaux. Vous avez dû confondre toxique avec actif, je pense.


Bonjour Guignol (c'est votre Avatar qui m'inspire... enfin pour être honnête, il n'est pas beau!)

Non! je persiste et signe... les principes actifs d'un médicament sont souvent tératogènes, mutagènes, cancérigènes, etc... je sais que je ne suis que moyennement intelligente, mais bon je travaille dans un labo et il vaut mieux savoir lire une étiquette! pas envie de me retrouver au chomage!... j'ai en mains ce genre de produits presque tous les jours.

Mon travail consiste justement à voir s'ils contiennent en plus de toutes ces qualités, des métaux lourds (Pb, Cu, Zn, Fe, Ni et autres bien pire comme le Co ou le Cr)... et les calculs pour effectuer les sommes de ces concentrations en métaux lourds des industries pharmaceutiques sont loin d'être........... scientifiques!.... brrrr! sans parler des économies d'analyses qu'ils font en les envoyant par exemple en Irlande... et ensuite ils se rendent compte qu'ils n'avaient pas les compétences... et se retrouvent avec des médicaments déjà vendus ayant des taux extrêment élevés de métaux lourds!....bah! les consommateurs de toutes façons n'en sauront rien!... et puis ils étaient déjà malades avant, donc un peu plus ou un peu moins!

D'un autre côté, il existe des super médicaments ayant une toxicité très faible et qui sont super efficaces!...

Excellente journée!
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 12345678
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK