Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1234
SUJET: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
   10/07/13 à 16:17 #38817
rouzejp
Contributeur fréquent
Messages: 41
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin rouzejp le blog éclectique Lieu: Goutevernisse (Sud Toulousain) Date anniversaire: 19/03
 Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
Bonjour,
Je suis très concerné par les HPI (Hauts Potentiels Intellectuels), mais je vous rassure pas comme caste élitiste ;). Je ne suis pas, hélas, surpris de voir le nombre de gens donc réputés intelligents qui croient en des tas de "machins" (la guérison par les pierres par ex) où qui courent les gourous classiques ou modernes (les Coach).
J'ai eu l'occasion aussi (il y a très longtemps) d’infiltrer pour mes besoins d'informations une secte/religion (les mormons EJCSDJ) et là aussi plein de gens instruits et très intelligents (l'un n'implique pas l'autre :) ).
Pourquoi ?
La réponse est simple à mon avis (mais j'aimerai tant connaître le votre) : Un haut QI est souvent terriblement anxiogène et aussi souvent liè à une hypersensibilité. Donc les solutions "clef en main" des charlatans de toutes sortes permettent de ne pas penser, de se laisser aller. Il est très dur de se trouver avec une compréhension vive de l'univers, de la vie de la mort... L'immensité des espaces infinis... donne le vertige et donc une envie folle de fermer les neurones et de se laisser porter par des croyances.
Savez-vous que le rêve de nombreux HQI est de ne plus penser ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   10/07/13 à 16:52 #38820
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
Hello,
Il y a effectivement certaines difficultés et troubles qu'on retrouve de manière courante chez les HP.

Il est sans doute nécessaire de définir ce qu'est un HP.
Cette notion se base sur le résultat du test de quotient intellectuel de Wechler (pour les adultes, l'équivalent enfant étant la wisc et wippsi)
Les sujets qui obtiennent un score supérieur à 130(+- les 2 derniers % de la courbe de gausse de la répartition du Q.I) sont dit "hauts potenciels"
voici la courbe ici : les-tribulations-dun-petit-zebre.com/wp-...tell_percentiles.jpg


Il est important de rappeler que le test de Q.I ne mesure pas l'intelligence
il mesure une série de facteurs qui sont supposés être corrélés avec une capacité qu'on appelle "intelligence" mais qu'on est pas capable de définir avec précision

De plus, le test mesure un "potenciel" et pas l'utilisation réelle.
d'un point de vue psychométrique, le test de Q.I est un test assez peu valide et assez peu fiable.

Les médias, l'enseignement ou même la justice ont souvent mal compris ce test en confondant une réelle mesure de l'intelligence avec ce que je viens d'expliquer

Bref... on peut donc avoir un très haut Q.I mais être vu comme un idiot
Notamment car la définition de ce qu'est l'intelligence évolue
on parle beaucoup maintenant de capacité d'adaptation ou d'intelligence émotionnelle.
Pas juste de pure capacité de calcul ou d'abstraction.

Le potenciel intellectuel à néanmoins des retombées, notamment dans la manière de voir le monde ou le plaisir retiré par certains taches, ou encore dans la tendance à être dissipé / se concentrer. Une hypersensibilité est souvent observée
Après, il est très difficile de savoir si ces caractéristiques sont causées par le Q.I ou si elles sont causées par le contact avec l'environnement. Certains caractéristiques pourraient être plus innées et d'autres le résultat de l'interraction entre environement et une caractéristique
Exemple : le sentiment d'être incompris pourrait naitre de cette différence dans le traitement de l'information. Par la suite, une hypersensibilité pourrait se développer en réponse à cette difficulté (j'invente ce lien, c'est juste un exemple)

La distributions des types de personnalité n'est pas non plus identique en fonction du Q.I
Concernant l'instruction, il y a aussi deux versants
1) être instruit ou pas
2) utiliser cette instruction en dehors de certains tâches de travail ou ne pas le faire

On confond souvent les gens qui semblent cultivés et qui savent s'exprimer avec l'intelligence...

Et pour en revenir au lien entre HP et croyances irrationnelles, de nouveau, avoir un potenciel ne veut pas dire qu'on l'utilise

Souvent j'ai l'impression que la croyance dans les marabouts et le paranormal n'est pas tellement une question d'intelligence mais plus une question de besoins émotionnels
La croyance, pour moi, a souvent un rôle ou une utilité pour l'individu. Je pense que c'est ce rôle qu'il faut comprendre avant de se concentrer sur les arguments des gens (qui, à mon avis, ne représentent pas toujours les vrais raisons de leurs croyances)

Une dernière chose : j'ai souvent pensé que les "clubs" réservés aux hauts QI sont un bien et un mal combiné. J'ai déjà rencontré des gens qui, par l'adhère à ses clubs, se pensaient être des élites, alors qu'il n'en était rien.
D'un autre coté , ça peut aider à fréquenter des gens plus proches de soi ou plus compréhensifs, mais ça peut aussi être négatif par rapport à l'adaptation à la vie en société.

toutes ces difficultés d'intégrations peuvent aussi jouer un rôle par rapport à des croyances magiques... Les gens qui se sentent seuls, isolés ou incompris risquent de fantasmer plus facilement à des solutions magiques.
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   10/07/13 à 16:59 #38821
rouzejp
Contributeur fréquent
Messages: 41
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin rouzejp le blog éclectique Lieu: Goutevernisse (Sud Toulousain) Date anniversaire: 19/03
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
Oh ! que je suis d'accord avec cela !
Je suis d'ailleurs un partisan de la théorie des intelligences multiples et celles-ci sont très dures à quantifier.

J'exècre toutes les coteries regroupant des gens pour leur soit-disant supériorité.
On peut avoir un QI >150 et être très con, j'en suis la preuve vivante !
C'est pour cela que j'utilise le terme Haut Potentiel car comme tu le dis bien, ce n'est qu'un potentiel !
Un potentiel que d'ailleurs souvent nous devons cacher car s'il est bien vu en société de parler de ses performances sportives, parler de son intelligence...

1/3 de HPI réussissent mieux leurs études, 1/3 pas de différence et 1/3 échec ou quasi échec scolaire !
 
Le sujet a été verrouillé.
   10/07/13 à 17:02 #38822
rouzejp
Contributeur fréquent
Messages: 41
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin rouzejp le blog éclectique Lieu: Goutevernisse (Sud Toulousain) Date anniversaire: 19/03
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
Info personnelle : Je suis selon mon psy en faillite narcissique totale... Alors à quoi bon être HPI ?
(Et j'ai fait parti du 1/3 en échec)
 
Le sujet a été verrouillé.
   10/07/13 à 18:26 #38824
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
en faillite narcissique totale... Rien que ça... je suis psy et je ne sais pas ce que ça veut dire. On doit être deux à faire partie des ratés? :p
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   10/07/13 à 19:30 #38826
npatrois
Faut pas croire, faut savoir.
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1010
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
Psy-chanalyste, psy-chiatre, psy-chologue ou psi-locybe ?
 
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.
-+- Cavanna, François -+-
Le sujet a été verrouillé.
   10/07/13 à 20:01 #38828
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
le concept de narcissisme est lié à la psychanalyse
je connaissais la faille narcissique, qui est une des causes supposées des états limites (le sujet est tout le temps dans une angoisse anormalement élevée par rapport à lui même, à son rapport à la vie, aux autres, au fait de se sentir en sécurité et capable de gérer l'inconnu,...)
j'imagine que la faillite narcissique ça doit vouloir dire plus ou moins la même chose lol?
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   10/07/13 à 21:15 #38830
rouzejp
Contributeur fréquent
Messages: 41
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin rouzejp le blog éclectique Lieu: Goutevernisse (Sud Toulousain) Date anniversaire: 19/03
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
npatrois écrit:
Psy-chanalyste, psy-chiatre, psy-chologue ou psi-locybe ?
chiatre et pas freudien ;) :)
Donc médecin, de plus sympa, bavard et pas con : une perle rare ! Je ne SUPPORTE PAS les pyschanalystes.

La faillite narcissique est la méestime de soi ultime ;)
 
Le sujet a été verrouillé.
   11/07/13 à 00:05 #38835
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
rouzejp écrit:
1/3 de HPI réussissent mieux leurs études, 1/3 pas de différence et 1/3 échec ou quasi échec scolaire !

Même si les échecs sont assez nombreux il me semble quand même que in fine, la corrélation entre QI et réussite scolaire soit positive.


J'ai eu ma petite phase quand j'étais en primaire, on m'a fait sauter une classe car on m'avait évalué à 130 (a posteriori je vois que à l'époque j'adorais les puzzles logiques donc je pense en fait avoir développé un petit entrainement naturel) et ça engendre des situations sociales pas évidentes. Une année de différence avec ses camarades implique des intérêts assez différents et du coup un ostracisme assez automatique.

On devient alors assez sensible à l'argument "les autres ne t'aiment pas car ils sont cons, toi tu es différent". C'est d'autant plus dangereux car ça se base sur une mesure (a priori) objective et donne une raison de ne pas chercher en soi la cause du problème.

Plus tard (une fois un peu mieux socialisé et avec un QI adulte je pense assez proche de la moyenne) je suis tombé sur une personne d'une secte qui m'attirait en me disant sentir un potentiel énorme chez moi, que le gâcher serait dommage. Je me suis rendu compte que quelques années plus tôt, ça aurait peut être marché. Heureusement, j'ai eu la chance d'avoir des parents qui m'ont enseigné l'esprit critique assez tôt.

Forcément, je me suis un peu intéressé à des clubs comme Mensa quand je me sentais assez peu intégré. J'ai été assez surpris de constater qu'ils ne s'intéressent à pas grand chose à part les puzzles logiques et les problèmes sociaux des surdoués.

Aujourd'hui, ma définition de l'intelligence chez les humains est plutôt la capacité à fournir des analyses correctes. Le QI joue certainement une part dedans, mais l'esprit critique et la culture semblent également prépondérants. Un fort QI sans esprit critique pédale dans le vide à mon avis et sans culture on se retrouve vite à partir de prémisses fausses.
 
Le sujet a été verrouillé.
   11/07/13 à 22:36 #38850
Thomas 2
Contributeur extraordinaire !
Messages: 471
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: Pourquoi les hauts QI sont-ils si crédules ?
Tiens ?!! C'est marrant ce sujet, je me suis fait la réflexion il n'y a pas longtemps que sur ce forum, il y avaient quelques QI bien élevés...

D'où aussi un sens général du discernement avec des interventions plus pleines de nuances...

APrès Rouzejp, je pense que ce que ton psy appelle une faille narcissique est aussi pour une part notre capacité a comprendre l'étendue de notre ignorance crasse. Là où d'autres pourraient voir de la fierté à avoir des connaissances, un QI élévé aura tendance à voir tout ce qu'il ne connait pas et comme c'est quelqu'un de généralement sensible, il vit ça comme un échec.

Pour ce qui est de la question relative à la crédulité, Un Qi élevé aura une tendance certaine à nager dans une forte incertitude. A chaque question, c'est dix réponses parfois contradictoires qui lui viennent à l'esprit. D'où, pour certains, un certaine tendance à "déléguer" à celui qui affirme, le choix de son propre positionnement.
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1234
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK