Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 123
SUJET: prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
   28/11/11 à 21:05 #26801
estula
Contributeur extraordinaire !
Messages: 752
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Aquitaine Date anniversaire: 19/02
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Salut Yquemener,
Salut à tous,

yquemener écrit:
Attendez... comment le volume peut il être un facteur de transition d'état ? À pression constante, 1 litre d'eau a bien le même point d’ébullition que 1000 litres, non ?

Je pense que telle que tu l'écris la question est mal posée.
Le volume est une variable extensive. Une mole d'eau par exemple à un volume de 18 mL à l'état liquide (approximativement), et 22,4 L à l'état gazeux (dans les conditions normales de température et de pression).
Dit autrement, tu prends 18 mL d'eau liquide que tu mets dans une enceinte de 18 mL dont le volume peut varier (un cylindre fermé par un piston). Tu agrandis le volume à 22,4 L (sans laisser rentrer d'air !) ton eau va se vaporiser (si tu gardes la température constante, donc en apportant de l'énergie). Donc une variation de volume peut être la cause d'un changement d'état.
C'est ce que montre le diagramme P/V/T de Simon49. Pour une condition donnée de P, V et T tu as un état (pour un nombre de mole donné).
C'est vrai aussi entre solide et liquide, mais du fait de leur très faible compressibilité, les pentes des diagrammes sont beaucoup plus fortes.

René
 
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
Le sujet a été verrouillé.
   30/11/11 à 09:32 #26807
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
estula : Si tu fais varier le volume sans rajouter de moles de matière, ta pression diminue. Si tu fais varier le volume à pression et à température constante, ça veut dire que tu rajoutes de la matière.

Je me doute qu'il y a une chose que je n'ai pas comprise, mais je n'arrive pas à comprendre quoi.
 
Le sujet a été verrouillé.
   04/12/11 à 18:25 #26859
Jean Doute
«Pénétrons méthodiquement la raison des choses.»
Contributeur extraordinaire !
Messages: 885
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu:  de Pénétration méthodique de la raison des choses Date anniversaire: 21/12
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Bonjour, a tous.
yquemener,
estulà:

Tu agrandis le volume à 22,4 L (sans laisser rentrer d'air !) ton eau va se vaporiser (si tu gardes la température constante, donc en apportant de l'énergie).

Oui mais là, la pression va chuter gravement et c'est plutôt elle qui provoquer la vaporisation ...

Donc une variation de volume peut être la cause d'un changement d'état.

Pas directement.
@yquemener:
Le Volume modifie simplement la forme de la courbe de transition avec une quantité d'énergie a absorber ou a perdre pour faire cette transition.
Sur la courbe ci-dessous remarque la phase plateau,et disons que as mis de de l'eau dans un volume clos et que tu chauffe le tout. Sur le graphique tout en bas qui est la projection du volume P/V/T, tu peut remarquer qu'au début de la droite , à gauche de la limite horizontale Gaz/Liquide qui est "a pression constante" que:
- si la pression est juste au dessus ton volume est plein de vapeur...
- si elle est juste en dessous çà tombe à l'eau !
mais même si la température monte il n'y aura pas de changement d'états pour le liquide, par contre pour la vapeur la condensation est au bout de la ligne...
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

Cette phase plateau illustre ainsi la notion de "Chaleur Latente" ( ou Enthalpie de changement d'état ), qui montre ici la capacité de l'eau a absorber/perdre de l'énergie a une pression "critique" sans que la pression ne bouge d'un iota.
Cette capacité s'exprime pour une pression spécifique et sur une plage de température qui dépend simplement du volume...
 
Dernière édition: 04/12/11 à 18:27 Par Jean Doute.
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 123
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK