Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 123
SUJET: prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
   30/10/11 à 11:52 #26521
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Bonjour tout le monde. Dans un article du monde au sujet du prix nobel de chimie, le journaliste parlait d'un "nouvel état de la matière". Mes connaissances en chimie et en physique étant plus que "légères" se limitant à trois états : solide, liquide et gazeux, quelqu'un pourrait-il éclaircir ma lanterne (magique,bien sûr!) à ce sujet ?

Bonjour chez vous.
 
Le sujet a été verrouillé.
   30/10/11 à 12:28 #26522
saxncat
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1575
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: 33
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Cactus Joe écrit:
Bonjour tout le monde. Dans un article du monde au sujet du prix nobel de chimie, le journaliste parlait d'un "nouvel état de la matière". Mes connaissances en chimie et en physique étant plus que "légères" se limitant à trois états : solide, liquide et gazeux, quelqu'un pourrait-il éclaircir ma lanterne (magique,bien sûr!) à ce sujet ?

Bonjour chez vous.


Je n'ai aucune information là-dessus.
J'ai juste à dire qu'un état de la matière, ce n'est pas de la chimie mais de la physique.
 

La terre porte deux sortes d'hommes, des hommes intelligents sans religion et des hommes religieux sans intelligence. - [Abu’l Ala al Ma’arri]

Le sujet a été verrouillé.
   30/10/11 à 14:41 #26523
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Le frontière entre chimie et physique est ténue. Les chimistes étudient le comportement de groupe de ce que les physiciens étudient individuellement, il y a pas mal de choses à cheval entre les deux domaines. On parle souvent de "phases" plutôt que d'"état".

en.wikipedia.org/wiki/Phase_%28matter%29

En plus des 3 classiques appris à l'école, il y en a toute une tripotée :
- plasma (gaz surchauffé au point où électrons et noyaux se désolidarisent)
- liquide supercritique (liquide très chaud empêché de s'évaporer par l'effet d'une pression importante, ce liquide a certaines caractéristique des gaz)
- superfluide : certains liquides, très refroidis, se retrouvent dans cet état étrange où la viscosité est nulle.
- supraconductivité : selon certaines définitions, il s'agit d'une phase de la matière de certains matériaux.
- supersolide : un état réalisé seulement depuis quelques années, dans lequel un solide très froid devient fluide (capable de s'écouler) tout en restant solide
- condensat de Bose Einstein : état atteint à très basse température, dans lequel les particules se comportent comme une seule particule, au niveau quantique
- étoiles à neutron : ces étoiles comporteraient des soupes de particules très particulières : neutrons supercritiques, plasma de neutron, et surement des choses qu'on n'a pas encore anticipé. Tout est bon dans le neutron...

N.B. : Je suis pas physicien et je ne comprend qu'assez superficiellement ces termes, mais tout ce que j'en lis me fascine.
 
Le sujet a été verrouillé.
   31/10/11 à 08:27 #26525
Jean Doute
«Pénétrons méthodiquement la raison des choses.»
Contributeur extraordinaire !
Messages: 885
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu:  de Pénétration méthodique de la raison des choses Date anniversaire: 21/12
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Bonjour@tous
Je crois que les Physiciens ne retiennent que le Plasma comme Quatrième État de la matière
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

le reste étant des transitions de phase (entre état) dérivant de conditions spéciales, pression température (par ex) pour de certain matériaux, alors que l’état de la matière est définit pour toutes les matières cad tout les élements.

Ainsi les Quasi Cristaux de Notre Prix Nobel:
http://www.universcience.fr/fr/science-actualites/actualite-as/wl/1248125456901/nobel-de-chimie-2011-pour-les-quasicristaux/
Ne sont pas vraiment un états de la matière mais une forme d’organisation dans la structures de ses composantes atomiques...
 
Dernière édition: 31/10/11 à 08:40 Par Jean Doute.
Le sujet a été verrouillé.
   31/10/11 à 13:10 #26527
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Jean Doute écrit:
Ne sont pas vraiment un états de la matière mais une forme d’organisation dans la structures de ses composantes atomiques...
Pour moi c'est exactement la définition d'un état.
 
Le sujet a été verrouillé.
   31/10/11 à 13:22 #26528
saxncat
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1575
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: 33
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
yquemener écrit:
Jean Doute écrit:
Ne sont pas vraiment un états de la matière mais une forme d’organisation dans la structures de ses composantes atomiques...
Pour moi c'est exactement la définition d'un état.


Je ne sais pas si c'est LA définition d'un état, mais c'en est une parfaitement pertinente.

En général, les propriétés chimiques d'un élément de dépendent pas de son "état", d'où ma distinction.
Un diamant (supposé monocristallin, ce qui est aussi un état ce me semble) et un bloc de houille (non cristallin) subissent exactement la même réaction d'oxydation.
 

La terre porte deux sortes d'hommes, des hommes intelligents sans religion et des hommes religieux sans intelligence. - [Abu’l Ala al Ma’arri]

Le sujet a été verrouillé.
   31/10/11 à 18:07 #26531
Vouze
Nouveau venu
Messages: 18
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
saxncat écrit:
Je ne sais pas si c'est LA définition d'un état, mais c'en est une parfaitement pertinente.

En général, les propriétés chimiques d'un élément de dépendent pas de son "état", d'où ma distinction.
Un diamant (supposé monocristallin, ce qui est aussi un état ce me semble) et un bloc de houille (non cristallin) subissent exactement la même réaction d'oxydation.


Les cristaux sont une organisation moléculaire. Mais d'état reste solide, liquide ou gazeux.

C'est bien entendu des états arbitraires, qui sont faciles à distinguer pour un observateurs, dans des conditions normales de pression et de température.

Le plasma est l'état de l'air quand un éclair lui passe au travers. Un tube néon (qui ne contient pas de néon) contient du plasma quand il est allumé.

Les supraconducteurs sont solides.



 
Dernière édition: 31/10/11 à 18:24 Par Vouze.
Le sujet a été verrouillé.
   31/10/11 à 21:25 #26533
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Après, c'est juste un choix de définition. Dans les versions les plus restreintes, on a solide, liquide, gazeux. Les physiciens rajoutent rapidement plasma et condensat de Bose-Einstein puisque a priori tous les éléments peuvent atteindre ces états. Selon cette logique, le plasma de neutron et les neutrons supercritiques devraient être catalogués en tant qu'état : il n'y a même plus d'éléments là, juste des particules de base.

Ensuite, il s'agit juste d'organisations des atomes entre eux. Par définition on est au niveau moléculaire : l'état liquide est l'organisation de la matière quand une force attire les molécule d'une façon plus forte que l'agitation thermique.

Quand on étudie les matériaux, il n'y a pas de frontière claire entre la chimie et la physique. Il y a juste des atomes qui vont s'associer, s'attirer et se repousser entre eux, et le comportement macroscopique que la somme de leurs comportements individuels engendre.
 
Le sujet a été verrouillé.
   02/11/11 à 17:56 #26536
Vouze
Nouveau venu
Messages: 18
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
yquemener écrit:
Quand on étudie les matériaux, il n'y a pas de frontière claire entre la chimie et la physique. Il y a juste des atomes qui vont s'associer, s'attirer et se repousser entre eux, et le comportement macroscopique que la somme de leurs comportements individuels engendre.

Je dirai "faux". La chimie est l'étude des changements moléculaires : recombinaisons des atomes et tout ce qui est observable à un niveau macroscopique ; état, énergie, proportion de produit ayant réagi.

Savoir fabriquer des briques ne fait pas de quelqu'un un bon architecte, et vice-versa.

Un neurologue a beau savoir comment marche un neurone, ça ne fait pas de lui un bon psychiatre (ou psychologue).

De même, savoir comment réagissent les neutrons, et les atomes entre eux, ne permet pas de déduire les réactions chimiques, car on ne parle pas de la même échelle.
 
Le sujet a été verrouillé.
   04/11/11 à 08:57 #26561
Rufus
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1225
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Cannes
 Re:prix nobel de chimie 2011. Un nouvel état de la matière ?
Salut Vouze,


Je dirai "faux". La chimie est l'étude des changements moléculaires : recombinaisons des atomes et tout ce qui est observable à un niveau macroscopique ; état, énergie, proportion de produit ayant réagi.

Pas d'accord. Tu as une définition bien trop restreinte de la chimie et de ses différentes branches.

Quid de la chimie nucléaire, quid de la chimie quantique & physique, quid de la biochimie & chimie environnementale, ? Toutes ces branches ne se limitent pas à l'échelle macroscopique mais elles proviennent du même arbre si j'ose dire, le "tout" (cf : racines) baignant dans la physique.

Disons qu'on peut expliquer les processus chimiques avec la physique, alors que l'inverse n'est pas possible. C'est surtout ça la différence àma mais je suis d'accord avec Yquemener, la frontière n'est pas clair comme de l'eau de roche.

ps : j'arrête les jeux de mots, promis :)

++
Rufus
 
Yung Lean - Kyoto: youtu.be/tMgkt9jdjTU
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 123
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK