Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Comprendre votre démarche signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 123456
SUJET: Comprendre votre démarche
   10/05/11 à 19:02 #23407
Metronomia
Contributeur important
Messages: 132
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Comprendre votre démarche
@cedric

Bonsoir, je vois 2 possibilités de répondre à ta question:
- soit tu n'as pas vu que j'ai déjà expliqué ma démarche, auquel cas je t'invite à te référer aux pages précédentes.
- soit tu l'as vu et souhaites entendre autre chose mais je n'ai rien d'autre à te proposer.

Bonne soirée
 
Le sujet a été verrouillé.
   11/05/11 à 10:27 #23415
nikoteen
Administrateur
Messages: 972
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 30/07
 Re:Comprendre votre démarche
(Encore une fois, nous sommes hors sujet et c'est juste pour illustrer ce que c'est de se faire zététiquer sur ce forum... je continue dans ma demande de source et j'y ajoute un soupçon de provocation dans la forme...)

switch écrit:
J'aurais du préciser, nous en tant qu'espèce, l'homo sapiens est un animal social qui aime les interactions sociales fortes et pimentées.
Sources de cette affirmation ? Est-ce que tu comprends (j'en doute, vu ton niveau) que je peux affirmer exactement l'inverse et que nous n'avancerons pas ?

switch écrit:
Sans faire dans la psychologie de bas étages, nous ne sommes heureusement pas tous à suivre le même schéma mais on peut constater que ce qui intéresse l'homme moderne, ce sont moins les consensus mous que les confrontations fortes, voir les scandales, en fait surtout les scandales a fortiori lorsqu'on y m^le le sex, l'argent et le pouvoir.
Pas tous le même schéma ? Quelle proportion alors (réponse sourcée, et pas du "Voici", merci d'avance) ? C'est toujours pareil avec les zozos... vous affirmez sans prouver et vous attendez qu'on vous lise en applaudissant systématiquement à vos idioties de pseudo-génie incompris. Désolé, c'est un forum de zététique ici.

switch écrit:
En tant que modérateur de forum, je pense que tu vois assez exactement ce que je veux dire ;-)
Bien sûr. En tant qu'utilisateur, j'aimerais que tu comprennes qu'une critique systématique de tous les propos n'est pas facile à vivre. Dans ce message, par exemple, je t'attaque sur des propos qui ne sont pas directement liés au fil de discussion et au sujet d'une affirmation que tu auras bien du mal à prouver. J'enrobe tout cela d'un peu d'add hominem et voilà. C'est ce que vivent certains tenants qui débarquent ici, et ce n'est pas facile à gérer.

nikoteen
 
Dernière édition: 11/05/11 à 10:28 Par nikoteen.
"La nature, lorsqu'elle s'égare, produit beaucoup d'imbéciles,quelques rares génies, mais aucun surhomme."
-- C. Navis, fr.sci.zetetique, Août 2009
Le sujet a été verrouillé.
   11/05/11 à 14:02 #23426
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:Comprendre votre démarche
Et tu es en-dessous de la réalité parfois...
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   11/05/11 à 14:15 #23429
switch
Contributeur récent
Messages: 34
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Comprendre votre démarche
nikoteen écrit:

Bien sûr. En tant qu'utilisateur, j'aimerais que tu comprennes qu'une critique systématique de tous les propos n'est pas facile à vivre. Dans ce message, par exemple, je t'attaque sur des propos qui ne sont pas directement liés au fil de discussion et au sujet d'une affirmation que tu auras bien du mal à prouver. J'enrobe tout cela d'un peu d'add hominem et voilà. C'est ce que vivent certains tenants qui débarquent ici, et ce n'est pas facile à gérer.

nikoteen


Pour ma part j'arrive au contraire assez bien le vivre, mais je dois reconnaître que c'est une belle démonstration.

Je pense que ce qui me ferais le plus mal, c'est pas d'être pris pour un ignorant ou un imbécile, mais c'est d'être pris pour un zozo !!!!!!!!!!
 
Le sujet a été verrouillé.
   11/05/11 à 16:15 #23431
Poulpeman
Contributeur extraordinaire !
Messages: 548
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Paris Date anniversaire: 08/05
 Re:Comprendre votre démarche
Salut Nikoteen,

Bien sûr. En tant qu'utilisateur, j'aimerais que tu comprennes qu'une critique systématique de tous les propos n'est pas facile à vivre. Dans ce message, par exemple, je t'attaque sur des propos qui ne sont pas directement liés au fil de discussion et au sujet d'une affirmation que tu auras bien du mal à prouver. J'enrobe tout cela d'un peu d'add hominem et voilà. C'est ce que vivent certains tenants qui débarquent ici, et ce n'est pas facile à gérer.
Je ne peux qu’approuver tes propos.

Les forums sceptiques ne sont pas des forums de jardinage où l’on s’échange gaiment des conseils sur comment construire sa serre à tomates. Ce sont des forums où on essaye de faire la promotion de l’esprit critique auprès de personnes souvent étrangères aux notions de rationalisme, de méthode scientifique, etc. Bref, ça n’a rien d’évident. Sur quelques années à fréquenter ces forums, j’ai pu voir beaucoup d’échecs et bien peu de succès.
Amha, il y a deux raisons principales aux difficultés rencontrées. La première est inhérente au support de discussion : on a beau faire des efforts de rédaction et mettre des smiley tout mignons, on n’arrivera jamais à aussi bien faire passer un message que dans une conversation classique. La deuxième, c’est que la plupart des gens (sceptiques comme tenants*) sont peu disciplinés dans les débats et donc facilement enclins à déraper. Ces deux facteurs expliquent pourquoi il en faut peu pour faire glisser une conversation du débat à la confrontation.

C’est un peu désespérant dit comme ça. Ca donne l’impression qu’on ne peut pas faire grand-chose pour améliorer la situation (ou faire du forcing auprès de l’éducation nationale pour inclure des cours de discipline de débat dans les cursus scolaires).

@ Metronomia :
Le scepticisme de fait pas de nous des fins pédagogues ni des modèles de self-control. Nos faiblesses humaines font que nous avons parfois du mal à faire la promotion de l’esprit critique ;)

Poulpeman

* Il suffit de voir des sceptiques discuter de sujets de société pour voir qu’ils peuvent se crêper le chignon et camper sur leurs positions (positions d’ailleurs parfois fort irrationnelles) lorsqu’ils sont en désaccord. Ils ne font pas ça qu’avec les tenants. Du coup l’hypothèse « c’est les zozos qui écoutent rien de ce qu’on leur dit » pour expliquer la majeure partie des dérapages me semble être une piètre excuse.
 
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire
Le sujet a été verrouillé.
   11/05/11 à 17:01 #23434
Jorj X.McKie
Chameau ironique
Contributeur important
Messages: 155
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 06/06
 Re:Comprendre votre démarche
Hé! Salut Poulpy
Poulpeman écrit:Les forums sceptiques ne sont pas des forums de jardinage où l’on s’échange gaiment des conseils sur comment construire sa serre à tomates. Comment ça ? On n'y vient pas pour se cultiver ?
Amha, il y a deux raisons principales aux difficultés rencontrées. La première est inhérente au support de discussion : on a beau faire des efforts de rédaction et mettre des smiley tout mignons, on n’arrivera jamais à aussi bien faire passer un message que dans une conversation classique. En même temps ça limite l'utilisation de la boite à claques.
La deuxième, c’est que la plupart des gens (sceptiques comme tenants*) sont peu disciplinés dans les débats et donc facilement enclins à déraper. *Tu serais gentil de de pas mélanger les serviettes et les torchons. ;-) :-)
C’est un peu désespérant dit comme ça. Ca donne l’impression qu’on ne peut pas faire grand-chose pour améliorer la situation (ou faire du forcing auprès de l’éducation nationale pour inclure des cours de discipline de débat dans les cursus scolaires). Si c'est comme l'ouverture à l'esprit critique tant vanté par notre éducation nationale... Je ne suis pas sur du résultat, ou alors à très, très long terme.
Le scepticisme de fait pas de nous des fins pédagogues ni des modèles de self-control. Je n'ai jamais vu que la pédagogie devrait être une des qualités principales des mustélidés forestiers*. C'est même contraire à leurs qualités évolutionnistes.
* Il suffit de voir des sceptiques discuter de sujets de société pour voir qu’ils peuvent se crêper le chignon et camper sur leurs positions (positions d’ailleurs parfois fort irrationnelles) lorsqu’ils sont en désaccord. Ils ne font pas ça qu’avec les tenants. Du coup l’hypothèse « c’est les zozos qui écoutent rien de ce qu’on leur dit » pour expliquer la majeure partie des dérapages me semble être une piètre excuse. Tu es totalement de mauvaise fois. La méthode scientifique est une et indivisible. C'est ce qui fait la force de notre raisonnement, et les ratages ne proviennent que de biais cognitifs dus aux nombreux champignons consommés dans la forêt de nos interrogations. **


* références nécessaires.
** Suit une longue liste de smiley
 
Dernière édition: 11/05/11 à 17:04 Par Jorj X.McKie.
C'est quand le gourou est cru que l'adepte est cuit.
Le sujet a été verrouillé.
   11/05/11 à 18:46 #23439
Wooden Ali
Super contributeur !
Messages: 251
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Comprendre votre démarche
Poulpeman a écrit :
* Il suffit de voir des sceptiques discuter de sujets de société pour voir qu’ils peuvent se crêper le chignon et camper sur leurs positions (positions d’ailleurs parfois fort irrationnelles) lorsqu’ils sont en désaccord. Ils ne font pas ça qu’avec les tenants. Du coup l’hypothèse « c’est les zozos qui écoutent rien de ce qu’on leur dit » pour expliquer la majeure partie des dérapages me semble être une piètre excuse.
C'est inévitable quand on discute d'opinions ! Quels que soient les interlocuteurs. Quand la part de subjectif est trop grande, la rhétorique est utilisée pour convaincre, persuader et non pas montrer. la distinction zozos/zézés n'a alors plus de signification : la foire d'empoigne est la règle commune. Même si on se met d'accord, c'est sur quelque chose dont on ne saura jamais la vérité. Avancée sociale, certes, mais pas plus.

De l'autre côté de la chaîne, il y a les faits objectifs du monde naturel que nulle rhétorique ne peut contester. L'accord des interlocuteurs devient superflu. il peuvent être remplacés par d'autres sans que rien ne soit changé.

Il me semble que la démarche zététique consiste justement à conduire, dans la mesure du possible, les affirmations du premier type vers le second, celui de la connaissance objective, pour qui la rhétorique est inutile et même pire, un fardeau encombrant.

J'irais même jusqu'à dire que dans un débat d'opinions, un zézé est en position d'infériorité devant un zozo. Ce dernier devrait être logiquement plus affuté pour manier les mots qui peuvent faire changer une conviction, emporter une adhésion : il n'a que ça, le pauvre !
Un zozo se doit d'être flamboyant : c'est sa seule façon de remporter de piètres victoires. un zézé peut se contenter, lui, d'être opiniâtre, ferme et constant dans sa méthode.
Deux mondes, effectivement !
 
Dernière édition: 11/05/11 à 22:36 Par Wooden Ali.
Le sujet a été verrouillé.
   12/05/11 à 11:20 #23457
Poulpeman
Contributeur extraordinaire !
Messages: 548
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Paris Date anniversaire: 08/05
 Re:Comprendre votre démarche
Salut Wooden,

Wooden Ali écrit:

C'est inévitable quand on discute d'opinions ! Quels que soient les interlocuteurs. Quand la part de subjectif est trop grande, la rhétorique est utilisée pour convaincre, persuader et non pas montrer. la distinction zozos/zézés n'a alors plus de signification : la foire d'empoigne est la règle commune. Même si on se met d'accord, c'est sur quelque chose dont on ne saura jamais la vérité. Avancée sociale, certes, mais pas plus.

De l'autre côté de la chaîne, il y a les faits objectifs du monde naturel que nulle rhétorique ne peut contester. L'accord des interlocuteurs devient superflu. il peuvent être remplacés par d'autres sans que rien ne soit changé.

Comme le dirait si bien Denis : "Que l'on ait tort ou raison, débattre demande de la discipline".
De plus, une croyance est une opinion. Contraire à la logique et aux faits, mais c'est tout de même une opinion. Du coup il n'y a pas plus de légitimité à être discourtois avec quelqu'un ayant une croyance qu'avec quelqu'un ayant des opinions politiques différentes.
C'est ce que je soulignais avec ma remarque : les sceptiques débattent comme n'importe qui d'autre lorsqu'il y a divergence d'opinion, il n'y a pas de préférence à s'en prendre aux zozos. C'est juste une impression due au fait que les sceptiques sont souvent d'accord entre eux sur les sujets discutés sur les forums sceptiques (une sorte de biais d’échantillonnage en quelque sorte).

Poulpeman
 
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 123456
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK