Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Peut-on débattre avec un complotiste. signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1234
SUJET: Peut-on débattre avec un complotiste.
   27/07/11 à 06:05 #25272
Newo
Nouveau venu
Messages: 3
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Conspiration : nouvelle religion
 Re:Peut-on débattre avec un complotiste.
Peut-on débattre avec un complotiste ?
Aussi facile que débattre de l'existence de Dieu avec un intégriste quand tu es athée.
Sur internet, les conspirationnistes sont en force et quand une voix dissonante à la théorie du complot essaie de se faire entendre dans un commentaire d'une vidéo pro 9/11 ou sur des groupes de réseaux sociaux, les adeptes la noient sous un flot d'insultes ou suppriment le commentaire.
Quand tu en rencontres en-dehors du net, la discussion est possible. Mais si tu n'es pas patient et que tu ne peux accepter d'entendre un flots de bêtises sortir d'une bouche, à éviter.

[...]

Bobby : Bonjour, merci pour la pub, au revoir.
 
Dernière édition: 27/07/11 à 11:33 Par Bobby.
Contre ce monde, pour l'Humanité !
Le sujet a été verrouillé.
   28/07/11 à 13:25 #25298
lepterodactyle
Contributeur important
Messages: 130
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Peut-on débattre avec un complotiste.
Bonjour Cactus Joe,

J’aime bien te lire, ça me donne l’envie de ressortir la plume. Tu aborde l’essentiel quand tu ecris qu’un complotiste ne semble pas capable de prendre la distance nécessaire pour débattre , mais est-ce-que les sceptiques en sont capables, eux ? Est-ce-qu’on est pas tous forcé de faire un choix qui relève de croyance à la fin d’une tergiversation si on veut s’engager ?

Mon scepticisme s’inspire du Pyrrhonisme, c’est celui de Sextus Empiricus ou Montaigne et je ne me sens pas du tout en phase avec la majorité de zézé ici .

Quand je manque de données et compétences nécessaire pour faire un choix, je laisse le ? tel qu’il est, comme dans le cas du 9/11.

Je ne suis pas du tout d’accord avec estula quand il dit qu’on ne peut pas débattre avec un complotiste parce-qu’il est un croyant. J’ai des débats constructifs et pacifiés avec de nombreux croyants en Dieu. Evidemment ils sont cultivés, même parfois des scientifiques en exercice, ils embrassent pleinement l’évolution Darwinienne ou la cosmologie moderne.

Comme par hasard les non-sceptiques qui se manifèstent ici sont le plus souvent des illuminés fanatiques, ce qui rend la carricature facile pour les zézés avides de scientisme . Je ne cautionne pas les types qui qualifient la zététique de secte, c’est faux et débile mais il y a clairement un esprit de chapelle sur le forum.

La méthode est similaire à celle de Dawkins qui dans son emission de debunking avait choisi tous les fêlés et illuminés pour carricaturer la foi, alors que lors de débats moins médiatisés dans son fief avec des collègues croyants comme Ward ou Lennox, il est nettement moins à l’aise.

Pour en finir et revenir sur les complots, il y en a forcement et même si le 9/11 n’en est pas un (c’est improbable, juste mon guess, ma croyance, à 2 balles), je ne trouve pas malsain de débattre l’hypothèse.

Enfin, je passe sur les commentaires de sauvetage des pauvres âmes ignorantes en proie aux fanatiques, une mission dont se sentent investis visiblement quelques zézés nostalgiques de zorro, ça, ça pue.
 
"Le droit de péter a pour pendant le devoir de vigilance" - Henri Brochier dans l'ascenceur
Le sujet a été verrouillé.
   28/07/11 à 13:45 #25299
PhD Smith
Contributeur extraordinaire !
Messages: 801
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Peut-on débattre avec un complotiste.
A la question du fil, la réponse est non, au vu des discussions sur la Lune.
 
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
praedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius.Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
Le sujet a été verrouillé.
   31/07/11 à 18:56 #25365
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Peut-on débattre avec un complotiste.
lepterodactyle écrit:
[quote]Bonjour Cactus Joe,

J’aime bien te lire, ça me donne l’envie de ressortir la plume. Tu aborde l’essentiel quand tu ecris qu’un complotiste ne semble pas capable de prendre la distance nécessaire pour débattre , mais est-ce-que les sceptiques en sont capables, eux ? Est-ce-qu’on est pas tous forcé de faire un choix qui relève de croyance à la fin d’une tergiversation si on veut s’engager ?

Mon scepticisme s’inspire du Pyrrhonisme, c’est celui de Sextus Empiricus ou Montaigne et je ne me sens pas du tout en phase avec la majorité de zézé ici .

Quand je manque de données et compétences nécessaire pour faire un choix, je laisse le ? tel qu’il est, comme dans le cas du 9/11.

Bonjour Lepterodactyle.

Bien entendu, c'est un choix. On laisse le débat aux spécialistes, aux gens compétents. C'est une catégorie bien imprécise et qui comporte beaucoup d'expert auto proclamés. La vérité -parce qu'il existe bien une vérité au sujet du 11/07 pour ce qui en est du sujet, n'est-ce pas ?- sera déclarée en petit comité sans contrôle aucun. Enfin, ils pourraient dire ce qu'ils veulent puisque de toute manière, nous n'y comprenons rien. Mais, qui désignera ces spécialistes,le niveau de compétence requise et de le champs d'application des débats ?
Bref, j'aime bien me méler de ce qui ne me regarde pas.

Bonjour chez vous
 
Le sujet a été verrouillé.
   26/08/11 à 19:32 #25903
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Peut-on débattre avec un complotiste.
Bonjour à tous.

Je viens d'achever le livre de Mehdi Ba (voir sa biographie sur le net): 11 questions sur le

11 septembre J.-C. Gawsewitch éditeur. Ba se propose de recadrer les questions sur le 11/09 et

promeut le dialogue entre les parties qui s'opposent quant à la version des événements pour,

enfin,les aborder.

Le livre de Ba entend s'attaquer " aux vraies questions (par exemple la nature exacte des

liens entretenus par l'Arabie Saoudite, ou le Pakistan avec Al-Qaïda)... ensevelies sous

d'interminables débats techniques concernant l'effondrement des Tours jumelles ou l'avion de

Pentagone)"(p263) Il souligne les obstacles posés par l'administration U.S de Bush comme de

l'inertie de l'actuelle pour établir une version claire et sans ambiguïté et sa reponsabilité

dans l'origine de toute la floraison de théories conspirationnistes : "Comme certaines plantes

les théories du complot ne peuvent prospérer qu'à l'ombre. En pleine pleine lumière, face à

des informations détaillées, cohérentes et univoques elle dépérissent et meurent. En laissant

prospérer les zones d'ombre autour de l'histoire officielle du 11/09, l'administration

amèricaine de G. W. Bush à B. Obama aura largement contribué à leur expansion." (p258)

Mehdi Ba dénonce la politique du gouvernement Bush et de l'équipe néo-conservatrice qui

l'entourait,qui s'était donné pour objectif de renforcer le leadership U.S. et pour

lesquels "le 11/09 représente une magnifique prétexte pour envahir l'Irak. Les néo-

conservateurs ont profité de ces événements pour mettre en place leur projet." (p268). Mais,

dans cela pas d'inside-job,seulement l'arrogance d'une administration qui n'a pas voulu

considérer les informations qui lui parvenaient au sujet de l'éventualité d'attentats sur le

sol américain. De même, Medhi ba met en cause l'incompétence des services de sécurité dans

l'échec de l'interception des terroristes que ce soit avant ou pendant l'exécution des

attentats, avançant l'hypothèse selon laquelle "l'échec américain face au 11/09" serait du

à "une forme d'incompétence bureaucratique , et non pas à l'existence d'une cellule

complotiste... Les agences américaines sont parfois des diplodocus : lente à la réaction. On

ne trouve pas toujours une explication logique, une intention cohérente à quantité de choses

anormales, d'incompétence ou d'omision qui pavent la route du 11/09." (p269)

En dépit de la légitimité du doute qu'il reconnaît aux truthers, Ba considère qu'ils se sont

fourvoyés au prix de rendre inaudible les questions essentielles qui se posent aurour du

11/09 et qui dès lors "ne porte(nt) plus sur la légitimité de l'invasion de l'Afghanistan,la

philosophie de la guerre contre le terrorisme ni les restrictions des libertés qui

l'accompagnent, mais sur un point secondaire : le fait de savoir si un bieing 757 a pu frapper

le Pentagone en y laissant un trou de 6m de diamètre." (p261)

Bonjour chez vous.
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1234
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK