Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
La logique des défauts et la zététique signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 123456
SUJET: La logique des défauts et la zététique
*
   16/02/11 à 15:33 #19753
Seleniis
Contributeur important
Messages: 136
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Angers Date anniversaire: 23/01
 Re:La logique des défauts et la zététique
saxncat écrit:

J'avoue que j'ai un peu de mal

Une bête table de vérité (ou une représentation par ensembles) donne une indétermination dans le premier cas est une réponse "ne vole pas" dans le second.
(à condition bien sur d'ajouter la règle "un pingouin est un oiseau")

Peux-tu m'expliquer en quoi la "logique des défauts" apporte quelque chose par rapport à une table de vérité (ou logique formelle) ?


Pour répondre de façon courte, c'est de la logique formelle, la logique des défauts. C'est un cadre particulier avec des propriétés qui nous intéresse: raisonnement par défaut et non monotonie. Pour te faire la table de vérité et te trouver un exemple parlant, çà va me prendre du temps que je n'ai pas dans l'immédiat. Mais promis, j'y reviens!
 
Dernière édition: 16/02/11 à 15:33 Par Seleniis.
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 15:35 #19754
Wooden Ali
Super contributeur !
Messages: 251
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La logique des défauts et la zététique
Le Pnume :
Il a fallu que Wooden Ali donne le ton pour que les chiens se déchainent.
Sous-entendrais-tu que le fait d'être sceptique soit corrélé à une faiblesse morale qui le conduirait à n'attaquer qu'en meute ?
Le débat se résumerait-il à une lutte entre le courage zozo opposé à la lâcheté zézé ?

Ce n'est pas ce qu'on peut observer. Il est sûr que ce forum étant ce qu'il est, il est normal que les sceptiques y soient plus nombreux. Je conçois que la position de ceux qui ne le sont pas soit moins confortable et pour certains, déstabilisante. D'autres (les plus nombreux, amha) y voit un atout , la position "seul contre tous" attirant naturellement la sympathie. C'est d'ailleurs ce que tu suggères avec ton "les chiens se déchainent". Du Mitterrand au secours de Bérégovoy pur sucre.
D'autres mêmes poussent le raisonnement au bout et ne viennent ici que pour être virés et décrocher la timbale : un certificat de martyr de leur cause, crucifié par le matérialisme imbécile du Scepticisme militant qui ose ne pas boire goulument leurs paroles.

Ceci dit, le fait d'être bouffés par les lions conférait-il la moindre vérité à la cause que défendait les premiers chrétiens ?

Ce que tu dis n'apporte strictement au débat : eût-elle été proclamée par un saint, une connerie reste une connerie. Et celles proférées par Alain étaient assez caractérisées pour être jugées comme telles sans se soucier de qui les avaient dites.
 
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 17:37 #19760
Greem
Super contributeur !
Messages: 280
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La logique des défauts et la zététique
Curieux écrit:
Au lieu d'user de prudence et d'un minimum d'intelligence, en la rédigeant par exemple comme ceci : "Il est parfois ou souvent difficile voire impossible de démontrer l'inexistence d'un objet inexistant"... les sceptiques cités la rédigent et l'appréhendent partout à la Nemrod34, c-à-dire crachée et simplifiée au maximum, comme une vérité absolue et inébranlable ne souffrant pas d'exceptions. Ce qui est faux.
Rien d'autre, et inutile de faire appel aux axiomes alors qu'il s'agit d'une simple affirmation générale, une pétition fonctionnant souvent mais érigée à tort en principe absolu et irrévocable. C'est ça qui en fait un dogme.

C'est donc ça "le dogme sceptique"...

Rappelons que nous somme des êtres humains, souvent limité dans notre expression à cause du vocabulaire. C'est parfois difficile d'expliquer certaine chose complexe en prenant en compte toutes les nuances, mais je suppose qu'on s'améliore avec l'expérience. Plutôt que de tout de suite conclure au dogmatisme, aide plutôt ton interlocuteur à reformuler son propos de façon plus correcte. Je suis certain que les discussions y gagneraient en intérêt et que bon nombre de disputes inutiles qui consistent à titiller sur des détails sans réelle importance seraient évité.

Personnellement je trouve que Wooden Ali fait parti de ceux qui arrivent à s'exprimer de façon aussi claire que précise. Ça m'étonne que tu lui reproches ceci...
 
Dernière édition: 16/02/11 à 17:46 Par Greem.
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 18:03 #19761
NEMROD34
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1492
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La logique des défauts et la zététique
Tellement que j'ai bien vu que tu t'es connecté dans la journée sans y répondre alors que ce sujet te concernait directement

Tu peux toujours dire que je fabule, ce ne sera pas la première fois que tu fera preuve de malhonnêteté intellectuelle.

Autre option simple qui t'échappe visiblement :
- Je lis, la réponse me demandera plus de temps que de lire simplement, je n'ais pas ce temps, je réponds plus tard ...
Et il y en a d'autre parce que je ne sais même plus pourquoi je n'ai pas répondu de suite, il y a l'option qui arrive parfois :
- C'est tellement lamentable que je n'ais pas envie d'y accorder ne serait-ce qu'une minute... L'envie peut me venir plus tard, je suis un être humain, pas une machine, ne t'en déplaise.
Tiens encore une autre qui m'arrive (toi je ne sais pas je ne sais rien de ta vie et ne veux rien savoir):
- Je suis entrain de répondre, le téléphone sonne, ou j'ai une visite, ça dure un peu, j'ai perdu le fil de mes pensées, je ferais ma réponse plus tard.
- Encore une autre: je lis mais c'est juste avant que mon bus arrive parce que je sors et vais rentrer tard, et comme ça on arrive à une réponse plus de 15h après.

Mais c'est surement pas ça, forcément j'été ébranlé puisque tu le dis ...
Ton niveau de raisonnement est très proche du néant ...
 
Dernière édition: 16/02/11 à 18:11 Par NEMROD34.
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 18:13 #19762
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La logique des défauts et la zététique
Wooden Ali écrit:
Sous-entendrais-tu que le fait d'être sceptique soit corrélé à une faiblesse morale qui le conduirait à n'attaquer qu'en meute ?
Le débat se résumerait-il à une lutte entre le courage zozo opposé à la lâcheté zézé ?

Ce n'est pas ce qu'on peut observer. Il est sûr que ce forum étant ce qu'il est, il est normal que les sceptiques y soient plus nombreux.

Il y a aussi une autre cause : Ce genre de forum est le seul endroit où l'on peut discuter de paranormal tout en ayant un point de vue sceptique sans se faire bannir ! Les sujets paranormaux et les longues discussions qu'ils entraînent sont souvent rejetés sur les forums généralistes et les points de vues sceptiques sont souvent bannis sur les forums paranormaux spécialisés. On se retrouve ici plus par la logique du ghetto que celle de la meute ^_^

Paranormaux de toutes obédiences : vous voulez porter un coup fatal à ce forum ? ouvrez une section "scepticisme" dans les votres !
 
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 18:17 #19763
Curieux
Contributeur important
Messages: 147
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La logique des défauts et la zététique
Bobby écrit:
Curieux écrit:

Connais-tu ce dicton ? "Donnez un peu de pouvoir à un petit homme, vous en ferez un grand c_n !"

Excuse moi, mais ce n'est pas toi qui traite tout les participants de ce forum d'imbéciles, de délateurs et d'abrutis ? Ça prouve ton intelligence suprême, c'est certain.

Bref. Je conseille fortement à tout les utilisateurs de ce forum d'ignorer Curieux le temps que l'OZ statuent sur lui.

Cordialement.

Non, justement. Ce n'est pas moi qui traite tous les participants de ce forum d'imbéciles. Tu dois confondre avec un autre. J'ai en fait écrit ceci sur un autre forum"Vu le nombre assez épatant d'imbéciles, délateurs, et abrutis qui sévissent sur OZ, vu la propension de ces derniers à s'irriter et à tenter de faire virer les récalcitrants, je vais donc te répondre ici car les probas que je me fasse virer par l'administration avec l'appui de Bobby-un-peu-rancunier, est assez grande." Ce n'est pas pareil.
Et en toute apparence, vu que tu veux me virer j'ai vu assez juste sur ton compte. Tu as un peu pris la grosse tête en prenant la casquette de modo, et depuis mon premier post sous le pseudo "Curieux", où j'ai eu le culot d'exprimer (et démontrer) que tu ne savais pas ce qu'est la reproductibilité en essais cliniques, tu m'as pris en grippe, jeune homme.

Sous le pseudo "Curieux", je suis pourtant d'une extrême courtoisie. Il ne te reste plus qu'à plaider la cause de mon bannissement pour "délit de condescendance". Super !
Allez, A+

@ Greem,
oui, mais si tu observes bien le topic en question j'ai commencé par une remarque parfaitement courtoise adressée à Wooden ali, - que je n'ai jamais traité d'imbécile soit dit en passant, je ne le considère pas du tout ainsi - puis une seconde remarque à sa réponse... et de suite, le braquage s'est mis en place contre ma "remise en cause" de leurs 2 dogmes. Les 2 ou 3 personnes concernées - surtout Nemrod34 - ont de suite commencé à postillonner des tirs groupés contre mes exemples pourtant assez simples, clairs, et évidents, qu'ils ne peuvent pourtant pas réfuter : Cela ressemble fort aux surréactions lorsqu'un dogme est ébranlé.

Depuis hier seulement, on dirait qu'il y a comme une reculade-like... Comme si soudainement, ils avaient commencé à intégrer et réfléchir à l'aspect dogmatique de leur énoncé. Par ailleurs, le terme "dogme" n'est pas inadéquat pour qualifier des maximes répétées quotidiennement par certains intervenants.
 
Dernière édition: 16/02/11 à 19:37 Par Curieux.
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 19:10 #19767
Curieux
Contributeur important
Messages: 147
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La logique des défauts et la zététique
Wooden Ali écrit:
Le Pnume :
Il a fallu que Wooden Ali donne le ton pour que les chiens se déchainent.
Sous-entendrais-tu que le fait d'être sceptique soit corrélé à une faiblesse morale qui le conduirait à n'attaquer qu'en meute ?
Le débat se résumerait-il à une lutte entre le courage zozo opposé à la lâcheté zézé ?

Ce n'est pas ce qu'on peut observer. Il est sûr que ce forum étant ce qu'il est, il est normal que les sceptiques y soient plus nombreux. Je conçois que la position de ceux qui ne le sont pas soit moins confortable et pour certains, déstabilisante. D'autres (les plus nombreux, amha) y voit un atout , la position "seul contre tous" attirant naturellement la sympathie. C'est d'ailleurs ce que tu suggères avec ton "les chiens se déchainent". Du Mitterrand au secours de Bérégovoy pur sucre.
D'autres mêmes poussent le raisonnement au bout et ne viennent ici que pour être virés et décrocher la timbale : un certificat de martyr de leur cause, crucifié par le matérialisme imbécile du Scepticisme militant qui ose ne pas boire goulument leurs paroles.

Ceci dit, le fait d'être bouffés par les lions conférait-il la moindre vérité à la cause que défendait les premiers chrétiens ?

Ce que tu dis n'apporte strictement au débat : eût-elle été proclamée par un saint, une connerie reste une connerie. Et celles proférées par Alain étaient assez caractérisées pour être jugées comme telles sans se soucier de qui les avaient dites.

Non mon grand, non. Tu te fais un film hollywoodien qui ne tient pas une seconde.
C'est bien plus simple que cela :
Tu dis
"Il est impossible de démontrer/prouver l'inexistence de l'inexistant", (permets-moi cette formule parmi les autres variantes).
Et je t'expose ceci :
On peut facilement démontrer qu'un triangle (sur plan) dont la somme des angles internes serait supérieure à 180°, n'existe pas. 2. On peut facilement démontrer qu'un triangle (sur un plan) dont la somme des angles internes serait inférieure à 180°, n'existe pas. [...] je suis seul dans une île déserte, un îlot de 25 mètres carrés, et je vais démontrer qu'un yéti n'existe pas sur mon île, ni un autre homme. Comment cela ? Très simplement : Je parcours mon île en quelques secondes et/ou je regarde partout autour de moi. Rien de plus simple, il n'y a personne d'autre. Je démontre ainsi que ces deux objets sont inexistants dans mon île. Ce sont mes deux objets inexistants dont je constate et démontre l'inexistence."

Ton affirmation absolutiste est ainsi détruite. Punkt. Tout le reste de ta part est du blabla.

Je ne suis ni martyr ni quoi que ce soit, en revanche tu as bien de la peine à admettre que ton énoncé est un dogme. Idem pour vos "Les XYZ n'existent pas tant qu'on n'a pas de preuve de leur existence"... C'est une affirmation assez absurde si vous n'y stipulez rien d'autre (pour la rendre moins absurde).

J'ai, au contraire, toujours défendu la thèse qu'il était possible de prouver l'inexistence mais uniquement dans les cas particuliers où l'on était omniscient sur la famille d'objets concernés. Ce qui est n'est évidemment possible que si l'on définit exactement le domaine de validité de son affirmation et toutes les caractéristiques de l'entité en question. J'ai même proposé l'exemple du sac de billes pour montrer dans quels cas on pouvait prouver l'inexistant !
C'est d'ailleurs exactement là où tes deux contre-exemples dont tu es si fier et qui te font ressembler à un paon faisant la roue se situent : dans des milieux fermés où il est possible de tout savoir sur une classe d'objets donnée.

Omniscient ? Bigre ! Je ne connais aucun exemple d'objet, organique ou inorganique, où l'on sache tout sur lui... Toi oui ? Moi non. J'admets que mes connaissances sur toute chose sont partielles. Pourtant, sans tout savoir sur les ours, je démontre facilement l'inexistence d'ours sur mon île déserte.

Maintenant, peux-tu tenter de repérer quels objets manquent, lesquels sont en trop, et lesquels sont foireux dans ton nouvel énoncé tout aussi dogmatique que les précédents ? Si tu n'y arrives pas, je t'aiderai très courtoisement.
 
Dernière édition: 16/02/11 à 19:39 Par Curieux.
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 20:31 #19768
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:La logique des défauts et la zététique
Curieux écrit:

Et en toute apparence, vu que tu veux me virer j'ai vu assez juste sur ton compte. Tu as un peu pris la grosse tête en prenant la casquette de modo, et depuis mon premier post sous le pseudo "Curieux", où j'ai eu le culot d'exprimer (et démontrer) que tu ne savais pas ce qu'est la reproductibilité en essais cliniques, tu m'as pris en grippe, jeune homme.

Sous le pseudo "Curieux", je suis pourtant d'une extrême courtoisie. Il ne te reste plus qu'à plaider la cause de mon bannissement pour "délit de condescendance". Super !
Allez, A+

Comme je te l'ai déjà dit en message privé, insister sur un forum que tu vomis autant ça relève de la médecine, pas de la zététique.

Pour ta gouverne, quand tu es revenu plusieurs membres de ce forum m'ont bassiné pour qu'on te ban à nouveau (les concernés se dénonceront), ce que je n'ai jamais cautionné. Aujourd'hui les plaintes se multiplient... Mais tes dernières interventions pleines d'arrogances, comme ce message que tu m'adresses, dépassent le cadre de ma petite volonté, seul l'OZ décidera de ton sort. On récolte toujours ce que l'on sème.

Et merci pour le "jeune homme", ça me va droit au coeur, sincèrement :o)

PS : Définition de "courtoisie" : "Civilité relevée d'élégance ou de générosité"

Cordialement.
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 20:40 #19769
Xpes
Super contributeur !
Messages: 180
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La logique des défauts et la zététique
Bizarre...
 
Le sujet a été verrouillé.
   16/02/11 à 21:15 #19770
Greem
Super contributeur !
Messages: 280
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:La logique des défauts et la zététique
Bobby écrit:
Curieux écrit:Mais tes dernières interventions pleines d'arrogances, comme ce message que tu m'adresses, dépassent le cadre de ma petite volonté
Bobby, fais nous la liste des membres que Branqui a le droit d'insulter pour qu'on sache quand ça dépasse ou non de ta petite volonté partiale.
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 123456
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK