Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
AFIS et environnement signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1...56789101112
SUJET: AFIS et environnement
   04/05/14 à 21:12 #43458
Ysengrin
Nouveau venu
Messages: 18
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
genetix écrit:
Ysengrin écrit:


Si cette question ne m'obsède nullement, elle semble en revanche vous déranger. Vous la contournez avec une habileté de matador.


Ma fois non pas besoin de la contourner puisque en tant que matador je l'ai justement déjà tuée ici même.


Vraiment ? Tuée ? Vous avez donc réussi à démontrer, ici même, que les plantes génétiquement modifiées présentent plus de risque pour la santé ou l'environnement que les autres plantes ?

Alors, il faut d'urgence que vous en informiez les autorités sanitaires. En particulier, l'EFSA dont c'est le rôle de faire ce type d'évaluation. Si vous gardez une telle information pour vous, vous faites donc courir un risque sanitaire à des millions de gens.

La directrice de l'EFSA dans l'interview ci-dessous dit :
"Je peux simplement certifier que les OGM autorisés à la commercialisation en Europe ne présentent pas de risques, tant pour les hommes que pour les animaux ou l'environnement, sur la base des données scientifiques disponibles."

sante.lefigaro.fr/actualite/2012/11/14/1...ogm-autorises-europe

Si vous possédez des données scientifiques que l'EFSA n'aurait pas pris en compte, vous savez ce qu'il vous reste à faire ...

La réponse scientifique, très simple, est que personne n'en sait fichtrement rien et surtout pas les bricoleurs de génomes qui ne savent pas trop comme tous les bricoleurs ce qu'ils font.

Attendez, réfléchissons ensemble. Vous affirmez que personne ne sait si les plantes génétiquement modifiées présentent plus de risques pour la santé que les autres. Mais alors, pourquoi faudrait-il s'en méfier spécifiquement ? Car, si vous dites vrai, on peut donc inverser la phrase : personne ne sait si les plantes non transgéniques présentent plus de risques que les transgéniques. Donc, il faut se méfier de toutes les plantes ? C'est sans doute vrai, mais je ne vois pas ce que ça apporte dans ce débat.

Lorsque vous invoquez des incertitudes sur les risques (il y en a toujours), encore faut-il prouver qu'elles sont plus grandes pour les plantes transgéniques que pour les autres plantes (obtenues par d'autres méthodes). Sinon, vous avez juste démontré que cultiver des plantes présente des risques, ce qui est certes vrai, mais hors sujet ici.

Et inutile de me renvoyer des cris de vierge effarouchée, ils me laisseront totalement de marbre.

Qu'est-ce qui vous fait penser que j'avais l'intention de pousser des cris de vierge effarouchée ?

Et si jamais la science vous intéresse vraiment voici un peu de lecture, tiens d'un prix Nobel justement, un prix que les bricoleurs de génomes ne risquent pas d'avoir:

www.amazon.fr/Different-Universe-Reinven...Bottom/dp/0465038298

Je vous recommande plus particulièrement le Chap 13: Principles of life;


"Principles of life", tout un programme !

Serait-ce un cours de savoir vivre ? Car si c'est le cas, je doute que vous l'ayez lu.
 
Dernière édition: 04/05/14 à 21:42 Par Ysengrin.
Le sujet a été verrouillé.
   06/05/14 à 10:01 #43469
genetix
Contributeur important
Messages: 137
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
Ysengrin écrit:


"Principles of life", tout un programme !

Serait-ce un cours de savoir vivre ? Car si c'est le cas, je doute que vous l'ayez lu.


Je sens comme une pointe d'agacement ou d'amertume là.

Savoir vivre si vous voulez mais moi je l'ai perçu plutôt comme une leçon de savoir chercher à l'adresse des prétentieux bricoleurs de génomes qui confondent bricolages et science.
 
Le sujet a été verrouillé.
   06/05/14 à 11:32 #43470
Ysengrin
Nouveau venu
Messages: 18
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
Vous êtes bien prompt à qualifier les autres de "prétentieux bricoleurs de génomes qui confondent bricolages et science".

Dans ce fil, vous avez prétendu que grâce à une "sciences inconnue de l'AFIS" vous avez démontré que les plantes génétiquement modifiées présentent plus de risque pour la santé ou l'environnement que les autres plantes. C'est pas prétentieux du tout ça !

Au passage, lorsque vous parlez des "bricoleurs de génomes militants à l'AFIS", ne trouvez vous pas cela au minimum condescendant, voire limite insultant ?

Vous avez aussi dit : ".. peut-être que cette science là rend juste un peu moins prétentieux, un peu plus prudent et donc donne un peu moins envie de donner des leçons aux pauvres pécheurs de l'irrationnel". Vous vous prétendez modeste, fustigeant les donneurs de leçons, puis, vous assénez vos certitudes de manière prétentieuse et condescendante. A moins que "pauvre pécheurs de l'irrationnel" soit un compliment dans votre esprit ? Comment faites vous pour ne pas vous rendre compte de votre double langage ?

Finalement, vous me conseillez un livre qui est censé m'apprendre les "principes de la vie". Au delà de l'intérêt que représente certainement la lecture de ce livre, ce que je ne remet pas en cause, je considère que le fait que vous me "conseillez" ce livre, ici et maintenant, est un autre indice de votre grande suffisance et de votre propension à vous placer délibérément au dessus de votre interlocuteur.

Alors, oui, je suis un peu agacé. Je pense que c'est justifié.
 
Dernière édition: 06/05/14 à 12:06 Par Ysengrin.
Le sujet a été verrouillé.
   06/05/14 à 13:19 #43476
genetix
Contributeur important
Messages: 137
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
Je l'avais dit qu'il y aurait des cris de vierge effarouchée.

Ysengrin écrit:

Dans ce fil, vous avez prétendu que grâce à une "sciences inconnue de l'AFIS" vous avez démontré que les plantes génétiquement modifiées présentent plus de risque pour la santé ou l'environnement que les autres plantes. C'est pas prétentieux du tout ça !


Non non, Monsieur, vous prenez vos désirs pour des réalités et vous avez beau répéter la même chose cela ne va pas la rendre vraie. Relisez bien avec le doigt, révisez peut-être votre logique et vous verrez... peut-être ce que j'ai vraiment dit.

C'est au contraire les bricoleurs de génomes qui prétendent des choses comme "les plantes génétiquement modifiées ne présentent pas plus de risque pour la santé ou l'environnement que les autres plantes."

Ce que j'ai dit moi c'est que ceci n'est pas sérieux et qu'ils n'en savent strictement rien et en particulier qu'il est totalement impossible de prévoir ce qui peut sortir du chapeau pour des raisons fondamentales parfaitement claires pour ceux qui font encore vraiment de la science et qui sont (par exemple) brièvement exposées dans la référence à R.B. Laughlin que j'ai donnée.

Maintenant si les bricoleurs de génomes veulent être pris au sérieux rien ne les empêche de faire de la science…

En attendant, j'arrête de vous agacer de ce pas en en restant là en ce qui me concerne.
 
Le sujet a été verrouillé.
   06/05/14 à 18:05 #43477
Ysengrin
Nouveau venu
Messages: 18
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
genetix écrit:
Je l'avais dit qu'il y aurait des cris de vierge effarouchée.
Vos sarcasmes, tout comme vos insultes polluent la discussion. Le fait que je les pointe ne fait pas de moi une "vierge effarouchée".

Non non, Monsieur, vous prenez vos désirs pour des réalités et vous avez beau répéter la même chose cela ne va pas la rendre vraie. Relisez bien avec le doigt, révisez peut-être votre logique et vous verrez... peut-être ce que j'ai vraiment dit.
Comme vous n'avez pas arrêté de vous exprimer par ellipses et sarcasmes, pas étonnant que je n'ai pas saisi précisément ce que vous dites. Et c'est pour cela que j'ai insisté pour que vous précisiez votre pensée. Je suis satisfait que vous disiez ne pas avoir démontré que les plantes génétiquement modifiées présentent plus de risques pour la santé ou l'environnement que les autres plantes. Je le note.

Vous dites:
C'est au contraire les bricoleurs de génomes qui prétendent des choses comme "les plantes génétiquement modifiées ne présentent pas plus de risque pour la santé ou l'environnement que les autres plantes."
Comme je ne sais pas exactement qui vous placez dans le groupe des "bricoleurs de génome", je ne peux pas me prononcer sur cette affirmation.

Les personnes qui s'opposent au plantes génétiquement modifiées considèrent généralement les PGM comme un ensemble de plantes distinguables des autres, ayant des caractéristiques communes. C'est sur cette base de caractéristiques communes supposées, qu'elles fondent diverses affirmations de risques pour la santé ou l'environnement. Vu que je ne connais pas de caractéristiques communes aux PGM, il est normal que je pose la question sur les les caractéristiques des PGM qui seraient susceptibles de présenter des risques. D'où mon insistance ... qui n'est pas une obsession.

Ce que j'ai dit moi c'est que ceci n'est pas sérieux et qu'ils n'en savent strictement rien et en particulier qu'il est totalement impossible de prévoir ce qui peut sortir du chapeau pour des raisons fondamentales parfaitement claires pour ceux qui font encore vraiment de la science et qui sont (par exemple) brièvement exposées dans la référence à R.B. Laughlin que j'ai donnée.

Vous dites "ceci n'est pas sérieux".
Je me permet d'insister : Qu'est-ce qui n'est pas sérieux ?

Toutes les nouvelles variétés de plantes, qu'elles soient produites par fusion somatique, haplodiploïdisation, introgression de mutation spontanée, hybridation, mutagenèse, cisgenèse et, enfin, transgenèse (et toutes les combinaisons de ces techniques), sont des plantes génétiquement modifiées au sens commun du terme. Il s'agit donc toujours de "bricolage" du génome.

Lorsque vous dites qu'ils ne savent pas ce qu'ils font, parlez vous uniquement des gens utilisant la transgenèse, ou de gens utilisant n'importe quelle technique de création variétale ?

Sur le site de l'Union Française des Semenciers, qui est une organisation professionnelle des semenciers exerçant en France, j'ai lu que les adhérents de l'UFS créent chaque année 600 nouvelles variétés de plantes cultivables. Une minorité est transgéniques, les autres étant créées par les autres techniques que j'ai cité (ainsi que d'autres techniques que je n'ai pas cité).

Au final, lorsque vous dites "ils ne savent pas ce qu'ils font", il y a deux cas :

- Soit vous parlez de toutes ces techniques de modification génétique. Alors, les "bricoleurs de génome" sont tous les semenciers, sans exception. Vous devez alors appliquer le principe de précaution à toutes les nouvelles variétés de plantes créées par les semenciers, quelle que soit la technique d'obtention.

- Soit vous ciblez uniquement la transgenèse, donc vous excluez les autres techniques, alors, vous devez expliquer pourquoi vous considérez cette technique comme plus incertaine que les autres.

Si l'incertitude que vous invoquez s'applique à la création variétale en général et je serai entièrement d'accord avec vous.

Si l'incertitude que vous invoquez ne s'applique qu'à certaines techniques de création variétales, il est logique que je vous demande sur quels arguments se base cette discrimination des techniques.
 
Dernière édition: 06/05/14 à 18:18 Par Ysengrin.
Le sujet a été verrouillé.
   06/05/14 à 23:03 #43487
Thomas 2
Contributeur extraordinaire !
Messages: 471
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
Allez !!! Dans la série des coureurs de forums défendeurs d'OGM et climato-sceptiques, on a Ysengrin...

Il est sur tous les forums et se fait le pourfendeur de ces méchants écolos...



Ysengrin écrit:
Toutes les nouvelles variétés de plantes, qu'elles soient produites par fusion somatique, haplodiploïdisation, introgression de mutation spontanée, hybridation, mutagenèse, cisgenèse et, enfin, transgenèse (et toutes les combinaisons de ces techniques), sont des plantes génétiquement modifiées au sens commun du terme. Il s'agit donc toujours de "bricolage" du génome.

Là, on touche à l'argument d'une totale mauvaise foi... Déblatéré avec toute la grandiloquence et le verbiage fumeux...

Non, quand on fout du désherbant au cœur du génome d'une plante, on n'est pas dans autre chose qu'un bricolage dont on ne mesure pas les conséquences à long terme... En cela, je rejoint tout-à-fait Génétix.

En bricolant ce machin à grande échelle, on joue juste aux apprentis sorciers...
 
Le sujet a été verrouillé.
   07/05/14 à 10:05 #43493
Ysengrin
Nouveau venu
Messages: 18
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
Thomas 2 écrit:
Allez !!! Dans la série des coureurs de forums défendeurs d'OGM et climato-sceptiques, on a Ysengrin...

Climato-sceptique moi ? D'où vous tenez ça ?

Sachez que je suis totalement en accord avec les analyses du groupe 1 du GIEC. Je suis un pourfendeur acharné des climato-sceptiques de tous poils.

Moins climato-sceptique que moi, ça n'existe pas. Vous m'insultez gratuitement. Le pire, c'est que je ne sais même pas POURQUOI vous m'insultez ainsi. C'est désagréable.

Il est sur tous les forums et se fait le pourfendeur de ces méchants écolos...

Sachez que j'ai choisi ce pseudo spécialement pour ce forum là, en référence au roman de renart. S'il existe des Ysengrin ailleurs, ça ne peut pas être moi. Votre boule de cristal vous joue des tours. Ou alors, votre confiance en vous aveugle. Mais sachez que oui, je suis sur pas mal de forums. Je passe le plus clair de mon temps sà taper sur les climato-sceptiques de tous poils et leurs théories fumeuses, mais c'est un autre débat.

Ysengrin écrit:
Toutes les nouvelles variétés de plantes, qu'elles soient produites par fusion somatique, haplodiploïdisation, introgression de mutation spontanée, hybridation, mutagenèse, cisgenèse et, enfin, transgenèse (et toutes les combinaisons de ces techniques), sont des plantes génétiquement modifiées au sens commun du terme. Il s'agit donc toujours de "bricolage" du génome.

Là, on touche à l'argument d'une totale mauvaise foi... Déblatéré avec toute la grandiloquence et le verbiage fumeux...

Verbiage fumeux ? Ce sont des techniques permettant de créer de nouvelles variétés de plantes. Elles sont utilisées par les semenciers depuis longtemps. J'ai utilisé les noms scientifiques des techniques.

Non, quand on fout du désherbant au cœur du génome d'une plante, on n'est pas dans autre chose qu'un bricolage dont on ne mesure pas les conséquences à long terme... En cela, je rejoint tout-à-fait Génétix.

Personne n'a jamais mis du désherbant dans le génome d'une plante. Vous trouvez que je m'exprime mal, mais alors vous, vous êtes un champion dans ce domaine.

Les plantes cultivables tolérantes aux herbicides existent depuis toujours. On peut regretter que les agriculteurs utilisent des herbicides, notamment en post-levée (c'est-à-dire lorsque la plante cultivée est déjà sortie de terre), mais cette pratique est utilisée en France depuis longtemps, bien avant que les plantes transgéniques n'existent.

Je peux vous citer autant de plantes cultivables que vous voulez qui tolèrent des herbicides et qui ne sont pas transgéniques. Par exemple, le blé Renan, utilisé principalement en agriculture BIO est tolérant à l'herbicide Chlortoluron. Le maïs Duo System de BASF est tolérant à l'herbicide Stratos Ultra (de BASF). En fait, toutes les plantes cultivables sont tolérantes à certains herbicides, précisément, à ceux qui ne la ciblent pas. C'est ainsi que les agriculteurs peuvent mettre de l'herbicide sur leurs cultures, même en post-levée, à condition de bien choisir l'herbicide en question. Et ils le font. C'est une pratique très répandue en France, depuis plusieurs siècles, mais encore plus sur le dernier siècle.

Je vous donne un exemple. Lorsqu'un particulier constate que des mousses se sont installées dans sa pelouse, il va mettre un herbicide qui cible les mousses mais pas l'herbe. C'est exactement ce que font un grand nombre d'agriculteurs dans leurs cultures, depuis très longtemps. Seuls les agriculteurs BIO n'utilisent pas d'herbicides, mais font du désherbage mécanique.

Je n'approuve pas l'utilisation d'herbicides sur des plantes que je vais ensuite consommer, mais je refuse qu'on associe cette technique avec les plantes transgéniques. En France, nous sommes les champion de l'utilisation d'herbicides, pourtant, nous ne cultivons pas d'OGM.

En bricolant ce machin à grande échelle, on joue juste aux apprentis sorciers...

Oui, je suis d'accord, mais cette remarque est valable pour toutes les techniques de créations variétale que j'ai cité. Pas uniquement pour la transgenèse.

Par exemple, lorsqu'on réalise une fusion somatique (appelée aussi fusion de protoplastes), cela consiste à additionner les génomes de deux plantes différentes. Par exemple, des chercheurs ont créé des Pomates, dont le génome est l'addition de celui d'une tomate et d'une pomme de terre. Cela donne une plante viable, mais qui n'a pas été commercialisée. L'exemple était juste pour vous faire comprendre l'idée.

On a utilisé cette technique pour créer plusieurs variétés de pommes de terre que vous consommez et aussi le triticale qui est une céréale fourragère cultivée en grande quantité en France notamment (fusion somatique du blé et du seigle).

Je donne ces exemples pour bien vous faire comprendre que le "bricolage du machin" (?) est bien réel, depuis longtemps. Je pourrais vous parler des autres techniques ... qui ont permis de créer des fruits et légumes que vous connaissez.

Cela de veut pas dire que la transgenèse est sans danger. Ce que je dis ici, c'est que le reproche que vous faites en fustigeant l'incertitude, le bricolage, les apprentis sorciers, s'applique à toutes les techniques de création variétales, pas seulement à la transgenèse.
 
Dernière édition: 07/05/14 à 10:26 Par Ysengrin.
Le sujet a été verrouillé.
   09/05/14 à 23:59 #43505
Simplet
Contributeur récent
Messages: 32
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
Ysengrin écrit:

Sachez que je suis totalement en accord avec les analyses du groupe 1 du GIEC. Je suis un pourfendeur acharné des climato-sceptiques de tous poils.

Il va falloir penser à pourfendre celui-là, zététiquement :
mobile2.lematin.ch/articles/19748787
Alfred Jarry nous avait détaillé la liste des supplices à faire subir aux hérétiques et incroyants.
 
And the survivors will be shot again.
Le sujet a été verrouillé.
   10/05/14 à 08:14 #43506
genetix
Contributeur important
Messages: 137
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
Simplet écrit:

Il va falloir penser à pourfendre celui-là, zététiquement :
mobile2.lematin.ch/articles/19748787


Il tend sa verge pour se faire fouetter celui-là avec au moins un argument aussi... simplet :

www.drroyspencer.com/2014/04/skeptical-a...hat-dont-hold-water/

www.drroyspencer.com/2014/05/top-ten-good-skeptical-arguments/
 
Le sujet a été verrouillé.
   11/05/14 à 12:47 #43508
Ysengrin
Nouveau venu
Messages: 18
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:AFIS et environnement
@Simplet

Les arguments de ce monsieur Werner Munter sont complètement moisis. Bien que démontés complètement depuis longtemps, ils sont répétés de manière autistique par des personnes malhonnêtes ou idiotes. Si vous savez lire, alors, vous êtes armé pour réaliser par vous même que cet homme dit n'importe quoi.

Je vous laisse libre de choisir vos sources, vous en trouverez des milliers qui vous expliqueront pourquoi les arguments de ce monsieur ne tiennent pas la route. Si vous préférez des résumés concis, je vous conseille ce site skepticalscience.com/ et notamment cette page d'accès rapide aux mythes climato-sceptiques les plus fréquents :
skepticalscience.com/argument.php

Sur cette page, les arguments de Werner Munter sont les 1, 2, 30, 33, 41 et 64.

Le premier lien que genetix a donné est un démontage rapide des arguments du climato-sceptique Werner Munter par le climato-sceptique Roy W. Spencer. Les arguments sont justes, mais je les trouve moins bien expliqués que sur le site que je vous ai donné.

Le second lien que genetix a donné est une présentation par le climato-sceptique patenté Roy W. Spencer de ce qu'il pense être dix "bon" arguments climato-sceptiques. C'est dingue de voir ce qu'il appelle de "bons" arguments.

Sachez que Roy W. Spencer est l'un des signataires de la "Déclaration Evangelique sur le réchauffement global" qui affirme que "La terre et ses écosystèmes - créés par la conception intelligente et la puissance infinie de Dieu et soutenu par sa fidèle providence - sont robustes, résistants, auto-régulés et auto-corrigés". D'autre part, Roy W. Spencer est un fervent défenseur de la théorie du Dessein Intelligent face à la théorie de l'évolution.

Néanmoins, ce n'est pas parce qu'il a signé des conneries, que tout ce qu'il dit est faux. Je reprends donc les 10 "bons" arguments de Roy W. Spencer :
1) No Recent Warming. If global warming science is so “settled”, why did global warming stop over 15 years ago (in most temperature datasets), contrary to all “consensus” predictions?
Le réchauffement global ne s'est pas arrêté depuis 15 ans.
Il y a deux arguments principaux qui permettent de démonter ce mythe:
1 - D'abord, la courbe de température globale de surface montre bien une augmentation sur la période récente (15 ans), à condition de ne pas la lire de manière baisée (même si l'augmentation est moins forte que précédemment).
2 - Surtout, les indicateurs du réchauffement global ne se limitent pas à cette courbe de température globale de surface. L'indice majeur, c'est le réchauffement des océans. Donc, même en admettant que la courbe de température globale de surface ne montre pas d'augmentation sur 15 ans (ce qui est faux) alors on ne pourrait pas en déduire que le réchauffement climatique s'est arrêté. Si on tient compte de tous les indicateurs (surtout de la chaleur accumulée dans l'océan), on constate que le réchauffement climatique continue au même rythme depuis 15 ans que sur les 50 dernières années.

Voir le mythe numéro 9, ici skepticalscience.com/global-warming-stop...998-intermediate.htm

2) Natural or Manmade? If we don’t know how much of the warming in the longer term (say last 50 years) is natural, then how can we know how much is manmade?

Spencer dit "Si nous ne savons pas ..., alors ...". Mais nous savons ! Précisément, ce que dit le consensus scientifique, c'est qu'il y a au moins 95% de chances pour que plus de 50% du réchauffement sur les 50 dernières années soit anthropogénique. Bien entendu, Roy Spencer est libre de ne pas y croire. Mais, affirmer qu'on ne sait pas, c'est facile, tout le monde peut le faire.

3) IPCC Politics and Beliefs. Why does it take a political body (the IPCC) to tell us what scientists “believe”? And when did scientists’ “beliefs” translate into proof? And when was scientific truth determined by a vote…especially when those allowed to vote are from the Global Warming Believers Party?

D'abord, le groupe 1 du GIEC n'est pas politique. C'est une instance scientifique constituée de scientifiques de 113 pays, spécialistes du climat. Mais, si Spencer ne fait pas confiance au groupe 1 du GIEC, il peut se reporter à toutes les instances scientifiques nationales de tous les pays du monde. Elles sont toutes du même avis que le groupe 1 du GIEC. Il peut aussi descendre au niveau des articles scientifiques eux-mêmes sur le sujet. Le consensus est massif.

C'est l'argument numéro 4 : www.skepticalscience.com/global-warming-...sus-intermediate.htm

4) Climate Models Can’t Even Hindcast How did climate modelers, who already knew the answer, still fail to explain the lack of a significant temperature rise over the last 30+ years? In other words, how to you botch a hindcast?
Faux. Argument 6. skepticalscience.com/climate-models.htm

5) But We Should Believe Model Forecasts? Why should we believe model predictions of the future, when they can’t even explain the past?
Mais, ils expliquent le passé. Même argument que le précédent. Argument 6. skepticalscience.com/climate-models.htm

6) Modelers Lie About Their “Physics”. Why do modelers insist their models are based upon established physics, but then hide the fact that the strong warming their models produce is actually based upon very uncertain “fudge factor” tuning?

Les "modeleurs" mentent ? Le problème, c'est qu'il y a de nombreux modèles qui sont réalisés par des équipes de scientifiques totalement séparées les unes des autres. Mentent-ils tous ? Roy Spencer a le droit de le penser, mais on a aussi le droit de ne pas le croire.

7) Is Warming Even Bad? Who decided that a small amount of warming is necessarily a bad thing?
Personnellement, je me fiche de savoir si le réchauffement est "bon" ou "mauvais". Ce qui m'intéresse pour l'instant c'est de savoir s'il y a réchauffement récent (depuis 50 ans) et s'il est majoritairement anthropogénique ou pas.

Je ne dis pas que ce n'est pas intéressant de connaître les impacts du réchauffement (groupe 2 du GIEC), mais je considère que c'est un autre débat et je refuse de mélanger les deux.

Néanmoins, argument 3 : skepticalscience.com/global-warming-positives-negatives.htm

8) Is CO2 Bad? How did carbon dioxide, necessary for life on Earth and only 4 parts in 10,000 of our atmosphere, get rebranded as some sort of dangerous gas?

Le CO2 est un gaz à effet de serre. La vapeur d'eau est aussi un gaz à effet de serre (plus puissant d'ailleurs). Les climatologues n'ont rien dit d'autre.

9) Do We Look that Stupid? How do scientists expect to be taken seriously when their “theory” is supported by both floods AND droughts? Too much snow AND too little snow?

Confusion (volontaire certainement) entre :
- l'étude globale du climat, qui permet de mettre en évidence le réchauffement global
et
- les conséquences locales du réchauffement global, qui peuvent être variées.

Ce n'est pas "parceque" il y a des inondations ici et de la sécheresse là que les scientifiques affirment que le climat se réchauffe. Ce qu'ils affirment, c'est que le climat se réchauffe car les indicateurs globaux (niveau des océans, températures moyenne globale de surface, fontes des glaces terrestres) le montrent. Ensuite, on déduit de cela qu'il y aura des conséquences locales qui peuvent varier d'un endroit à l'autre (sécheresse ici, inondations là). Spencer inverse (volontairement) les éléments de preuve, qui sont globaux, avec les conséquences, qui varient localement.

10) Selective Pseudo-Explanations. How can scientists claim that the Medieval Warm Period (which lasted hundreds of years), was just a regional fluke…yet claim the single-summer (2003) heat wave in Europe had global significance?

L'été chaud de 2003 en Europe n'est pas un élément qui est considéré par la communauté scientifique comme une preuve du réchauffement climatique. Les preuves sont toujours des indicateurs globaux, principalement, dans l'ordre d'importance, le niveau et la température des océans, la température moyenne de la basse atmosphère au niveau mondial, la fonte des glaces terrestres. Donc, l'été chaud en Europe en 2003 est pris en compte comme il se doit, par sa modeste contribution à la température moyenne du globe pour l'année 2003, ni plus, ni moins.

Quant à la période chaude médiévale, on s'en fiche, même si certains l'ont étudié. Compte tenu des données disponibles, il est parfaitement faux de dire que le climat global à cette époque était plus chaud qu'aujourd'hui. Mais je précise que dire cela n'apporte rien au débat sur le réchauffement récent.
 
Dernière édition: 11/05/14 à 14:03 Par Ysengrin.
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1...56789101112
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK