Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
impossible végétalisme ? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1234
SUJET: impossible végétalisme ?
   04/03/14 à 15:49 #42773
saxncat
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1575
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: 33
 Re:impossible végétalisme ?
Bobby écrit:
saxncat écrit:
Excusez ma question de béotien, mais elle me turluqueute depuis longtemps.
Le végétarisme, je comprends. Je comprends qu'on ne veuille pas manger de viande animale pour diverses raisons religieuses, écologiques ou autres. Ce n'est pas mon cas, mais OK.
Par contre, j'ai du mal à trouver des raisons au refus de consommer du lait ou des œufs. Bon d'accord, un œuf c'est vivant, mais une carotte aussi.
Si vous pouviez m'éclairer.

As-tu déjà vu dans quelle condition sont récoltés les œufs ?


Sache aussi que ce sont des poules qui pondent et non les mâles. Alors que fait-on des mâles ?
www.dailymotion.com/video/xenkat_poussin...rie-broyes-v_animals

On peut aussi parler du lait... Le lait ne vient pas tout seul, pour cela il faut que la vache ait un petit veau, que ce veau ne tète pas le lait que tu vas boire, et qu'il va donc finir à l’abatoire ou exploité à mort jusqu'à ce qu'on le bouffe.




Pour la carotte "vivante" je te renvoie à tes cours de biologie de primaire sur le système nerveux :o)

Bon app'


Il se trouve que, le plus souvent possible, j'achète des œufs dont je connais les poules et le poulailler.
Bon pour le lait, je n'ai hélas pas de vaches dans mes connaissances. Mais il m'arrive d'acheter du lait de chèvre dont je connais les chèvres.

Une carotte est vivante, même si elle n'a pas de système nerveux. Elle naît, croît, se reproduit et meurt.
 

La terre porte deux sortes d'hommes, des hommes intelligents sans religion et des hommes religieux sans intelligence. - [Abu’l Ala al Ma’arri]

Le sujet a été verrouillé.
   04/03/14 à 16:27 #42784
Pandora
Contributeur extraordinaire !
Messages: 378
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Lieu: A l'horizon des évenements
 Re:impossible végétalisme ?
Il se trouve que, le plus souvent possible, j'achète des œufs dont je connais les poules et le poulailler.
Bon pour le lait, je n'ai hélas pas de vaches dans mes connaissances. Mais il m'arrive d'acheter du lait de chèvre dont je connais les chèvres.

Une carotte est vivante, même si elle n'a pas de système nerveux. Elle naît, croît, se reproduit et meurt.


Oui mais on objectera la différence entre "vivant" et "conscient" j'imagine, d'où l'idée d'un système nerveux.
Du reste je pense que c'est plus en opposition aux conditions d'élevage qu'on décide de ne pas manger d’œuf etc... Ou à "l'idée" d'élevage simplement. Bien que dans ce cas ou pourrait également se poser la question de la domestication des animaux tout court.
 
Le sujet a été verrouillé.
   04/03/14 à 18:10 #42794
N1C0LAS
Nouveau venu
Messages: 19
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:impossible végétalisme ?
Hummm ... le cri de la carotte ? Je ne m'attendais pas à ça dans ce forum. Le cri de la carotte est une provocation qu'on tente de vendre comme un argument qui dans le meilleur des cas est hors sujet. Doit on y répondre quand même ?

Personnellement j'ai la flemme alors je copie/colle une partie d'un billet d'humeur du blog de l'insolente veggie sur la psychologie de la souffrances des légumes.

insolente0veggie.over-blog.com/15-categorie-11752445.html

Vous le savez, la remarque la plus idiote et la plus fréquente que vous entendez quand vous êtes végétarien, c’est « le cri de la carotte », remarque qui contient des variantes pleines d’imagination telles que « as-tu pensé à la souffrance de la salade ? » ou encore «et les poireaux ? faut les tuer aussi ! tu n’as pas honte ? » . En gros, on reproche aux végétariens de ne pas manger d’animaux ET de manger des végétaux.

Il faut commencer par une petite mise au point sur la « souffrance des végétaux » :

-l’existence de la souffrance suppose celle d’un système nerveux. Or, si vous avez dépassé la classe de cinquième, vous savez que les végétaux n’en ont pas.

-Si quelqu’un se soucie réellement de la souffrance des végétaux, il doit absolument devenir végétarien. En effet, la production de viande suppose de nourrir les animaux avec d’importantes quantités de végétaux (environ 10 unités végétales pour une unité de viande). Un végétarien fait donc « souffrir » moins de végétaux qu’un non-végétarien.

-L’idée du respect dû aux végétaux n’est pas inintéressante : en effet, si l’on respectait le règne végétal, on ne détruirait pas la forêt amazonienne pour des intérêts privés, peu importe que les arbres souffrent ou pas. On peut donc considérer que le végétarisme est englobé dans une sorte de « respect global de l’environnement », global parce qu’il comprend aussi bien les hommes que les animaux et les végétaux (telle est ma position en tout cas).

Ceci étant dit, il est intéressant de se concentrer non sur la souffrance réelle ou supposée du végétal, mais sur le fond de la question : que se passe t’il dans la tête d’une personne qui vous dit que les carottes crient ?


Du reste je pense que c'est plus en opposition aux conditions d'élevage qu'on décide de ne pas manger d’œuf etc... Ou à "l'idée" d'élevage simplement. Bien que dans ce cas ou pourrait également se poser la question de la domestication des animaux tout court.
Il est vrai. Sauf que l'élevage implique souvent de tuer bien avant le terme de la vie de l'animal. Par exemple l'élevage de poules pondeuse implique de tuer les poussins mâles car ils ne pondent pas d'oeuf, eux. Cet élevage, pour être rentable doit tuer les poules lorsqu'elles atteignent un âge où la production d'oeuf diminue.
En ce qui concerne vivre avec un animal de compagnie, c'est une intéressante question mais qui n'est pas vraiment le sujet là et dont les réponses sont beaucoup plus difficiles à formuler pour ma part.
 
Dernière édition: 04/03/14 à 18:18 Par N1C0LAS.
Le sujet a été verrouillé.
   04/03/14 à 18:54 #42800
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:impossible végétalisme ?
saxncat écrit:
Il se trouve que, le plus souvent possible, j'achète des œufs dont je connais les poules et le poulailler.
Bon pour le lait, je n'ai hélas pas de vaches dans mes connaissances. Mais il m'arrive d'acheter du lait de chèvre dont je connais les chèvres.

Ce sont surtout les conditions d'élevages intensifs qui posent problème. En buvant du lait ou en mangeant des œufs, même bio (greenwashing), on participe indirectement au broyage des poussins et à l'exploitation et l'abatage des veaux.

Si j'avais une ferme entretenue selon mes propres exigences il en serait tout autrement (hors viande).

C'est très réducteur de limiter le végétar(l)isme à un régime alimentaire ou à une idéologie, c'est aussi et surtout une histoire de principes (philosophiques). Si on n'est pas sensible à certains sujets on peut difficilement comprendre le choix d'un végétarien, comme je ne comprendrais jamais quelqu'un qui s'extase devant un tableau. Pour certain c'est vécu comme une privation, pour moi c'est totalement naturel. C'est peut être pourquoi on se comprend pas toujours :o)
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1234
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK