Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Etude sur l'influence de la lune sur le sommeil signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12
SUJET: Etude sur l'influence de la lune sur le sommeil
   07/11/13 à 09:39 #40932
Pandora
Contributeur extraordinaire !
Messages: 378
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Lieu: A l'horizon des évenements
 Re:Etude sur l'influence de la lune sur le sommeil
Je dis ça de mémoire, il y a longtemps que je n'ai pas pratiqué. Mais quand on analyse les résultats, on sait exactement quelle est leur valeur statistique en terme de "risque que la conclusion tirée soit fausse".

Ce que tu dis est vrai, mathématiquement.
Mais dans les sciences, en biologique comme ici, la variance est extrêmement élevée. L'augmentation de la taille de l'échantillon permet de réduire la variance et donc d'obtenir des résultats plus fiables. Exemple simple : Lance 5 fois une pièce en l'air. Si elle tombe 5 fois sur face tu peux émettre la conclusion suivante "la pièce est truquée". Si tu lance 100 fois la pièce en l'air tu obtiendra quelque chose plus proche 50/50 et ta conclusion sera différente. En biologie c'est pareil. Imagine qu'un allèle cause un rythme hormonal légèrement différent et donc des cycles de sommeil différents. Manque de chance, comme les caractères génétiques sont souvent soumis à la ségrégation, si ton étude est réalisée sur un échantillon d'une même région alors il est possible que 4 personnes sur 10 possède cet allèle. Tes résultats sont donc biaisés par la taille de l'échantillon à cause de la variance dans les caractères biologiques.

Je ne crois pas que cette étude pêche sur la significativité de ses résultats (si le travail a été bien fait bien entendu). Par contre, sa représentativité est en cause. A savoir, comment étendre les conclusions tirées à l'intérieur du cadre de l'expérience à ce qui se passe de façon pus général.

Oui le test est toujours significatif =)
Mais ça peut-être un faux positif (trouver un lien ou il n y en a pas) à cause de la variance. D'autant que le rythme du sommeil peut-être impacté par énormément de paramètres, une telle étude doit être une horreur à réaliser.

Sur la forme tu as entièrement raison, la taille de l'échantillon est indépendante du risque d'erreur de type I, dans les faits ça aide quand même.
 
Le sujet a été verrouillé.
   09/11/13 à 03:35 #40954
Abdu
Contributeur important
Messages: 133
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Etude sur l'influence de la lune sur le sommeil
On choisit le risque toléré. J'utilisais en général 1%. J'ai remarqué que si l'on admet avec des faibles échantillons 5% de risques on intègre trop de "faux positif".

Pour la pièce de monnaie, 5 fois pile, on a une chance sur 32 que ça puisse se produire par hasard.
On voit que même si on tire 6 fois piles, on est sur une proba de 1/64. Donc si l'on veut pouvoir conclure à risque raisonnable à une pièce truquée, il faut au minimum 7 tirages donnant tous le même résultat.

Je ne prendrais pas le temps d'essayer de produire 7 tirages identiques à pile ou face et de répéter un nombre important de fois pour vérifier que les conditions de tirage donnent en fait 50% pile et 50% face... car je ne parierais pas à un contre cent sur cette hypothèse.

Bref, du moment qu'on est rigoureux sur l'évaluation du risque, le problème du faible échantillon est qu'il ne permet pas souvent de conclure à moins de 1% de risque (évalué par l'analyse des variances).
C'est en ce sens que je n’appelle pas ça un risque de biais.

C'est vrais que la tentation est grande, quand on voit des résultats, de s'asseoir sur cette rigueur, mais ça, c'est pas un biais de taille d'échantillon. C'est un biais de subjectivité des expérimentateurs.
 
Le sujet a été verrouillé.
   09/11/13 à 14:06 #40955
Pandora
Contributeur extraordinaire !
Messages: 378
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Lieu: A l'horizon des évenements
 Re:Etude sur l'influence de la lune sur le sommeil
Pour la pièce de monnaie, 5 fois pile, on a une chance sur 32 que ça puisse se produire par hasard.
On voit que même si on tire 6 fois piles, on est sur une proba de 1/64. Donc si l'on veut pouvoir conclure à risque raisonnable à une pièce truquée, il faut au minimum 7 tirages donnant tous le même résultat.

Je ne prendrais pas le temps d'essayer de produire 7 tirages identiques à pile ou face et de répéter un nombre important de fois pour vérifier que les conditions de tirage donnent en fait 50% pile et 50% face... car je ne parierais pas à un contre cent sur cette hypothèse.


Non mais bien sûr, la pièce n'était qu'une analogie, le propos était dans l'exemple suivant. Évidemment dans ce cas tu connais le résultats à l'avance (hasard), donc poser une hypothèse contre ça est inutile. Dans le cas des sciences expérimentales tu ne connais pas le résultat à l'avance, si c'est du hasard ou non, dans ce cas plus tu as de tirage plus tu élimine les effets dû à la variance. Par ailleurs ce que tu dis ici ; je ne parierais pas à un contre cent sur cette hypothèse

Est exactement ce que j'ai dis ici ; Un petit échantillon est tout a fait valable en statistique si l'hypothèse posée au départ a de très forte chance d'être vraie.

Tout dépend de ce que l'on cherche à regarder. Dans l'étude ici présente, je trouve que l'échantillon n'est pas satisfaisant. Mais je ne leur jette pas la pierre non plus, c'est très difficile d'avoir assez de personnes pour faire quelque chose de solide, ça demande de très gros moyens. Ce genre d'étude est intéressante sur le principe et sur les questions posées, par vraiment dans les réponses apportées à mon avis.
 
Dernière édition: 09/11/13 à 14:07 Par Pandora.
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 12
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK