Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
L'intelligence animale signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1234
SUJET: L'intelligence animale
   24/05/13 à 07:00 #37653
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Sirius, révélation sur les ET
Bobby écrit:
Pour moi, l'animale le plus intelligent (après nous) est le rat... Une récente étude a même prouver qu'ils étaient dotés d'empathie, mais c'est surtout l'une des très rares espèces à faire une relation entre cause et effet (un rat arrive à faire le rapprochement entre un congénère mort et la source de son empoisonnement).Ça m'étonne qu'il s'agisse d'une compétence rare dans le monde animal. Ceci dit, les rats ont des dynamiques sociales assez complexes, j'imagine qu'on peut, à partir de ce moment, établir des tests qu'ils réussiront bien mieux que des chats par exemple ou des animaux plus gros. Les rats ont également des manipulateurs assez élaborés et une pression évolutive les incitant à comprendre un environnement particulièrement complexe lorsqu'ils parasitent une habitation humaine.

Sur le "roi des rats" il s'agit de portées qui emmêlent leurs queues d'une façon inextricable et restent liés ainsi toute leur vie. Je ne suis pas sur qu'il soit réellement établi que la communauté les nourrisse. Quand ils sont jeunes, l'instinct maternel (et paternel aussi peut être, je ne sais pas comment ça marche chez les rats) peut pendant un temps amener les parents à s'occuper d'eux mais j'ai du mal à croire à une entraide entre rats dans ce cas ci. Je serais par contre ravi d'avoir tort! Si tu as une source je suis preneur!
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/05/13 à 12:26 #37654
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:Sirius, révélation sur les ET
yquemener écrit:
Sur le "roi des rats" il s'agit de portées qui emmêlent leurs queues d'une façon inextricable et restent liés ainsi toute leur vie. Je ne suis pas sur qu'il soit réellement établi que la communauté les nourrisse. Quand ils sont jeunes, l'instinct maternel (et paternel aussi peut être, je ne sais pas comment ça marche chez les rats) peut pendant un temps amener les parents à s'occuper d'eux mais j'ai du mal à croire à une entraide entre rats dans ce cas ci. Je serais par contre ravi d'avoir tort! Si tu as une source je suis preneur!
Je ne connaissais pas ce "roi des rats", mais pour l'entraide ou l'empathie supposée :
www.journaldelascience.fr/zoologie/artic...aptes-lempathie-2455



 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   24/05/13 à 12:38 #37655
lhommealacigarette
cancer - man
Super contributeur !
Messages: 242
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Lieu: Bordeaux Date anniversaire: 02/01
 Re:Sirius, révélation sur les ET
Les pandas sont les seuls animaux avec les primates à posséder un pouce opposable, Stephen Jay Gould a de son vivant publié l'ouvrage "Le Pouce du panda : les Grandes énigmes de l'évolution" ou il montre cette convergence chez les vertébrés.

Le pouce opposable à probablement été l'un des facteurs de l'évolution humaine, tout comme la bipédie mais surtout -> le feu

Ce que l'homme à pu faire il y'à deux millions d'années , ce facteur essentiel dont je parle est la maîtrise du feu, la cuisson des aliments ce qui à probablement conduit à l'augmentation du volume de l'encéphale. ( Source: étude scientifique de Wrangham )

Il démontre que la cuisson des aliments permet d’obtenir, grâce à une meilleure utilisation digestive, une énergie beaucoup plus grande qu’à partir de crudités. En cassant les liaisons des molécules d’amidon des tubercules ou en gélifiant les fibres conjonctives des viandes, la chaleur permet une mastication plus facile et plus efficace d’aliments devenus facilement assimilables. Et cette observation constitue un argument-clé dans sa démonstration car la réduction de l’appareil masticateur (dents et maxillaire) observée chez les différentes espèces du genre Homo qui ont suivi H. erectus n’aurait pas permis de couvrir les besoins en énergie à partir des aliments crus disponibles dans leur environnement. D’autant moins que l’accroissement du volume de l’encéphale — un tissu gros consommateur d’énergie — qui accompagnait cette réduction de la mâchoire augmentait considérablement le métabolisme de base. L’argumentation s’appuie donc sur des données métaboliques.


primatologie.revues.org/457

Vous avez oublié aussi de spécifier la part des gènes dans cette intelligence humaine, l'accident génétique ayant donné le petit coup de pouce à notre espèce

Selon des travaux publiés le 2 décembre 2012 dans Nature Neuroscience, l'émergence des comportements intelligents au sein des vertébrés aurait été causée par un événement génétique survenu il y a 550 millions d'années. Chez un vers marin.

www.journaldelascience.fr/genetique/arti...illions-dannees-2858
www.nature.com/neuro/journal/v16/n1/full/nn.3276.html
 
Dernière édition: 24/05/13 à 12:55 Par .
l'histoire qu'on avait concocté sur Roswell commençait à bien marcher, tout le monde est tombé dans le panneau (...)
Le sujet a été verrouillé.
   24/05/13 à 12:52 #37656
Thomas 2
Contributeur extraordinaire !
Messages: 471
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 L'intelligence animale ?
En regardant la vidéo sur les rats (très éloquente...), j'ai vu apparaître cette vidéo :




Si après ça vous arrivez encore à imaginer qu'un chat n'a pas d'empathie, ni de conscience, peut-être pas de la mort, mais presque... de la disparition en tout cas au minimum... Et le regard du chat est extrêment expressif sur le deuil qu'il vit.
 
Dernière édition: 24/05/13 à 12:53 Par Thomas 2.
Le sujet a été verrouillé.
   24/05/13 à 17:33 #37659
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:L'intelligence animale ?
Thomas 2 écrit:

Si après ça vous arrivez encore à imaginer qu'un chat n'a pas d'empathie, ni de conscience, peut-être pas de la mort, mais presque... de la disparition en tout cas au minimum... Et le regard du chat est extrêment expressif sur le deuil qu'il vit.

Je ne suis pas certain que c'est exactement ce qu'on pense... Il se comporte comme un chat qui veut s'accoupler (prise derrière la nuque).

Il faut être très prudent avec l'interprétation des comportements car ils ont une signification différente selon les circonstances.
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   24/05/13 à 19:23 #37660
Fanch
Sapience n'entre point en âme malivole
Contributeur extraordinaire !
Messages: 531
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'intelligence animale
Pas d'accord avec toi Bobby, mordre la nuque ne sert pas QUE pour l'accouplement.
Il fait aussi le fameux va et vient alternatif avec les pattes que connaissent les amateurs de chat, et ce n'est pas pour aider l'arrivée du lait (ce à quoi sert ce geste à l'origine) non, il tente simplement de lui faire un massage cardiaque.
 
« Selon le mage Salomon, Sapience n'entre point en âme malivole, et science sans conscience n'est que ruine de l'âme. »

Rabelais, Pantagruel Chapitre 8
Le sujet a été verrouillé.
   24/05/13 à 19:26 #37661
laurence
Contributeur fréquent
Messages: 43
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'intelligence animale
A yquemener,
j'ai lu ça il y a fort longtemps et je ne sais plus dans quelle revue. J'y réfléchit mais ça remonte à loin !
En attendant c'est l'hypothèse évoquée ici :
www.museum.nantes.fr/pages/03-apercu/apercuroiderat.htm mais je n'ai pas trouvé de publication plus complète.

PS : A thomas2, merci pour le doc je me suis régalée. Je commence à réfléchir au comportement que je dois avoir avec mon poussin domestique...
 
Dernière édition: 24/05/13 à 19:28 Par laurence.Raison: Oubli
Le sujet a été verrouillé.
   24/05/13 à 23:56 #37662
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:L'intelligence animale
Fanch écrit:
non, il tente simplement de lui faire un massage cardiaque.
Je ne serais pas si affirmatif...
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   25/05/13 à 05:51 #37663
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'intelligence animale
laurence écrit:
A yquemener,
j'ai lu ça il y a fort longtemps et je ne sais plus dans quelle revue. J'y réfléchit mais ça remonte à loin !
En attendant c'est l'hypothèse évoquée ici :
www.museum.nantes.fr/pages/03-apercu/apercuroiderat.htm mais je n'ai pas trouvé de publication plus complète.

Merci, en fait après avoir écrit mon message, j'ai repensé à quelque chose qui pourrait expliquer pourquoi un roi-de-rat se retrouve nourri par la communauté. Les rats ont ceci de commun avec les humains qu'ils ont une hiérarchie sociale. Celle-ci est basée sur la violence (au contraire de la notre, cela va sans dire). Les individus vaincus ne quittent pas la communauté dont ils dépendent mais acceptent les brimades et souvent de se faire piller le fruit de leur labeur.

J'imagine que même s'il ne peut bouger du nid commun, le roi-de-rat doit être, même pour n'importe quel mâle dominant, un adversaire redoutable. Je pense que ses membres doivent volontiers s'unir pour attaquer quiconque les attaque. Du coup, tout rat voulant habiter sous son toit se doit sans doute d'y payer une dîme conséquente...
 
Dernière édition: 25/05/13 à 06:04 Par yquemener.
Le sujet a été verrouillé.
   29/05/13 à 22:15 #37722
laurence
Contributeur fréquent
Messages: 43
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'intelligence animale
yquemener écrit:
Les individus vaincus ne quittent pas la communauté dont ils dépendent mais acceptent les brimades et souvent de se faire piller le fruit de leur labeur.

J'imagine que même s'il ne peut bouger du nid commun, le roi-de-rat doit être, même pour n'importe quel mâle dominant, un adversaire redoutable. Je pense que ses membres doivent volontiers s'unir pour attaquer quiconque les attaque. Du coup, tout rat voulant habiter sous son toit se doit sans doute d'y payer une dîme conséquente...


Dans cet axe de réflexion je me demande si l'inverse ne peut pas être aussi envisagé...
Après tout chez les animaux sociaux le bouc-émissaire a son importance pour la stabilité du groupe.
Le roi-de-rat pourrait-il en être un ?
Le bouc-émissaire est mis à mal par le groupe mais il a toujours de quoi vivre, il appartient au groupe.
Mais étant de ce fait plus faible il sera en première ligne des victimes en cas de danger, et le roi-de-rat ne peut fuir !
Les roi-de-rat ont tous été retrouvés morts (à l'exception d'un, si ce que j'ai trouvé au gré de mes lectures ouebesques est juste...) donc abandonnés par la société rat à un moment ou a un autre (ou morts de vieillesse).
Et je n'ai rien trouvé concernant l'age des individus au moment de leur mort ni de quoi ils sont morts.
A l'état sauvage le rat noir a une espérance de vie de 12 mois pour une espérance de vie de trois ans en captivité.
Autre chose qui me vient, un roi-de-rat peut être constitué d'individus de sexes différents, ça doit un peu perturber les relations.

Je me demande si le muséum de Nantes a une étude un peu approfondie sur son spécimen...
 
Dernière édition: 29/05/13 à 22:17 Par laurence.Raison: Pb de quote !
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1234
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK