Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Un peu de désinformation ? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1
SUJET: Un peu de désinformation ?
   12/05/11 à 16:30 #23500
Dizangremel
Super contributeur !
Messages: 285
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Gamaches (80) Date anniversaire: 27/06
 Un peu de désinformation ?
Salut.

Cette après-midi, dans le monde on lit cela : (sur le net )

"Un rapport de la filiale britannique de Servier établissait, en 1993, que, une fois absorbé par l?organisme, le Mediator donnait un composé, la norfenfluramine, dont il a été établi en 1995 qu?il était dangereux", écrit Le Monde.

"Cela n?a pas empêché la firme de continuer à affirmer, en 2008, la tolérance cardio-vasculaire +satisfaisante+ du benfluorex, le nom scientifique du Mediator, dans le document de référence remis à ses délégués médicaux", poursuit le quotidien.

La norfenfluramine, rappelle Le Monde, "est aussi le composé actif obtenu dans l'organisme lors de la prise de fenfluramine (Ponderal) ou de dexfenfluramine (Isoméride): deux produits de Servier dont il sera établi en 1995 qu'ils sont responsables de graves effets secondaires puis retirés du marché".

à lire aussi
dans actualité :
Pharmacie
Servier au courant depuis 1995 de la nocivité du Mediator
santé
Mediator: le fonds d'indemnisation lancé, Servier parle de "loi d'exception"
"Le laboratoire Servier ne pouvait ignorer, depuis au moins le début des années 1990, que le Mediator était dangereux puisqu?il se transformait en norfenfluramine. Il s?est pourtant constamment employé à minimiser ce fait", poursuit le quotidien.

Contacté par l'AFP, Servier a fermement démenti les conclusions du Monde: "la science n'était pas assez avancée en 1995 pour qu'on sache", a assuré Lucy Vincent, directrice générale chargée des relations extérieures du numéro deux français de l'industrie pharmaceutique.

"Il y a des études qui sont menées régulièrement, mais il faut discuter les conclusions qui en sont tirées par Le Monde", a-t-elle ajouté.

"L'Isoméride a été retirée du marché en 1997: parce que les structures de molécule étaient semblables entre la dexfenfluramine et le benflurorex, il fallait se poser des questions et nous nous sommes posé des questions", a-t-elle poursuivi. " ....

Hors, dans la revue Prescrire , en Octobre 1986 , eh oui, 1986 ! à la question posée de l'utilité du benfluorex , il était répondu : " les études cliniques n'ont pas bénéficié d'une méthodologie rigoureuse ... , aucune étude parue dans une revue de diffusion internationale à comité de lecture sélectif ... , à propos d'une étude sur 402 malades , conclusions : il est difficile d'interpreter les résultats de cette étude ... etc

Vive le flou artistique ! C'est grave .

Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
 
"la superstition est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences" ( Jean Cocteau )
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK