Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12
SUJET: Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
   28/01/11 à 09:28 #18900
Dizangremel
Super contributeur !
Messages: 285
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Gamaches (80) Date anniversaire: 27/06
 Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
Tiré de la revue Prescrire:

"Médicaments : l’esprit critique, pour faire les meilleurs choix

Experts, agences, soignants, patients, citoyens : tout le monde a intérêt à avoir l’esprit critique sur les médicaments.
L’affaire Mediator° a utilement attiré l’attention en France sur les médicaments, leur utilisation, et leur encadrement. Le rapport de l’IGAS (inspection générale des affaires sociales) sur Mediator° a précisément montré les graves faiblesses du système et indiqué de nombreuses pistes de réforme. La presse grand public s’est emparée d’un sujet sur lequel elle avait été souvent peu présente. Les patients se posent soudain des questions auxquelles ils n’avaient pas l’habitude d’être confrontés ; etc.
Prescrire a joué un rôle important dans l’identification des risques du Mediator° et sur les réformes générales à entreprendre pour rebâtir l’indispensable confiance des patients. Après l’affaire Mediator°, cette confiance ne pourra plus être aveugle.
Les patients ont besoin de garanties sur le contrôle effectif du marché pharmaceutique par des agences compétentes proposant des décisions transparentes et protégées de conflits d’intérêts. Les patients ont besoin de soignants bien formés en pharmacologie et en thérapeutique, à l’université puis au cours de l’exercice, de manière fiable et indépendante. Les patients ont besoin de firmes pharmaceutiques qui restent à leur place, bien concentrées sur leur participation à la recherche et sur la production de médicaments de qualité répondant aux besoins de santé avec une bonne balance bénéfices-risques.
Tout le monde doit avoir l’esprit critique sur les médicaments. Pas pour les rejeter tous au nom d’une défiance systématique et parfois néfaste, mais au contraire pour faire les meilleurs choix possibles : entre prévention et traitement, entre abstention thérapeutique raisonnable et traitement, entre médicaments et traitements non médicamenteux, entre différents médicaments disponibles. "

©Prescrire 1er février 2011

Ce qui est consternant, entre autre, dans cette affaire, c'est de savoir que l'afssaps peut mettre des années, vous avez bien lu, pour rendre un avis. Dixit , ce matin sur France-inter un Prof de Médecine, les organismes seraient submergés par la bureaucratie (?) , alors qu'il faut quelques minutes pour savoir que la molécule ne sert à rien ...
Il y a du boulot... Bureaucratie !
 
"la superstition est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences" ( Jean Cocteau )
Le sujet a été verrouillé.
   28/01/11 à 10:15 #18903
Dizangremel
Super contributeur !
Messages: 285
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Gamaches (80) Date anniversaire: 27/06
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
J'en remet une petite couche :

" par ailleurs, pour obtenir une AMM ( autorisation de mise sur le marché ), un nouveau médicament devra être " au minimum équivalent au produit de référence ". " C'est à l'industriel de démontrer que son médicament dispose toujours d'un rapport bénéfices/risques positif et non aux autorités de prouver que celui-ci est devenu négatif, souligne le ministre " ...

Extraits de : La revue du praticien médecine générale, Tome 25, N° 854, au 28/01/11

Rappelez vous ça : Primum non nocere :( d'abord ne pas nuire ) !
 
"la superstition est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences" ( Jean Cocteau )
Le sujet a été verrouillé.
   28/01/11 à 16:12 #18906
Dizangremel
Super contributeur !
Messages: 285
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Gamaches (80) Date anniversaire: 27/06
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
Cerise sur le gâteau, ( l'évaluation scientifique doit être rigoureuse ... Non ? ) pour accéder au communiqué de presse : "Affaire Médiator : en sortir par le haut " . Et pas besoin de bac + n pour comprendre -:)

www.prescrire.org/fr/

Puis cliquer sur : " Libre accés" , puis : " les Articles en Une " , à la date du 17/01/2011

Edifiant.
 
"la superstition est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences" ( Jean Cocteau )
Le sujet a été verrouillé.
   28/01/11 à 22:50 #18914
estula
Contributeur extraordinaire !
Messages: 752
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Aquitaine Date anniversaire: 19/02
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
Salut Dizangremel,

Attention aux effets de manche en période de crise.
Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger.
Aujourd'hui l'obtention d'une nouvelle AMM est vraiment difficile, et on ne lance pas un nouveau médicament sans avoir prouvé son efficacité supérieure à l'existant (et sa sécurité, mais évidemment ce ne peut être qu'à partir d'un nombre limité de cas).
En revanche, il existe encore de nombreux médicaments qui ont des AMM obtenues à une époque où c'était très facile. Et le scandale (dénoncé par l'article que tu cites) est qu'il est très difficile de supprimer une AMM, même en présence de dangers observés.
L'idée de donner à la commission de pharmacovigilance le même pouvoir qu'à celle d'AMM est de ce fait une bonne idée, et devrait pouvoir rapidement assainir le domaine.

En revanche, je suis surpris et déçu que personne ne parle du véritable scandale de la pharmacie en France qu'est le système des visiteurs médicaux. L'information et pour une très grande part la formation continue des médecins sont faites uniquement par les commerciaux des laboratoires. Il ne faut pas s'étonner alors que le médiator ait été prescrit si communément hors AMM.
Le visiteur médical est là pour vendre les médicaments de son employeur. Et il est rémunéré sur son efficacité à en vendre beaucoup. Pas du tout sur son honnêteté intellectuelle à mettre en avant les risques du médicament ni même ses effets secondaires.
Quand on sait que les dépenses liées aux visiteurs médicaux des laboratoires sont largement supérieures à celles de R&D, on comprend que le problème est majeur !
Je ne comprends pas que ce problème ne soit pas abordé. C'est pourtant selon moi le premier responsable des crises sanitaires que nous connaissons et en particulier de la dernière.

A la place de crier haro sur l'AFSSAPS (qui mérite certainement des réformes en profondeur) il faudrait commencer par interdire le système de la visite médicale, et le remplacer par un système d'information (et de formation continue) des médecins, indépendant des laboratoires pharmaceutiques, mais financé par eux (à même hauteur ou taux que ce qu'ils dépensent actuellement en promotion commerciale).

René
 
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
Le sujet a été verrouillé.
   28/01/11 à 23:53 #18920
Jorj X.McKie
Chameau ironique
Contributeur important
Messages: 155
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 06/06
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
estula écrit:

Quand on sait que les dépenses liées aux visiteurs médicaux des laboratoires sont largement supérieures à celles de R&D, on comprend que le problème est majeur !
René


Tu as des sources ? Cela me parais excessif.

Par contre, il est sur que la pharmacovigilance est complètement déficiente. Mais pour une bonne efficacité encore faudrait -il que nos politiques aient quelques notion de statistiques, et qu'ils comprennent le processus de l'AMM.
 
Dernière édition: 29/01/11 à 00:17 Par Jorj X.McKie.
C'est quand le gourou est cru que l'adepte est cuit.
Le sujet a été verrouillé.
   29/01/11 à 09:10 #18923
Dizangremel
Super contributeur !
Messages: 285
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Gamaches (80) Date anniversaire: 27/06
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
Salut.
Je me garderait bien de tirer à boulet rouges sur l'Afssaps,et les fonctionnaires ( forcément coupables) -:) mais les organismes de pharmaco-vigilance doivent être réformés, en profondeur, c'est à dire que la bureaucratie de type Soviétique doit être balayé !

Par ailleurs, une A M M ne suffit pas à garantir une balance bénéfices-risques favorable ( hélas )

Pour ce qui est des dépenses marketing, elles représentent environ 23 % de leur chiffre d'affaires, selon une enquête de la commission Européenne.

Il existe, aussi des pratiques illicites dans la publicité auprès des professionnels. les motifs d'interdiction par l'Afssaps, donnent un aperçu de ces pratiques, un exemple :
- comparaison trompeuses, avec exagération des résultats pour le pémétrexed et le miconazole ...

Il y a pire : aux USA : promotion hors AMM, "dessous de table" à des médecins pour écrire, voire seulement signer des articles sur des utilisations hors AMM, etc, La justice a obtenu le remboursement par la firme aux assureurs publics des dépenses engagées par la collectivité.

La souris truquée reste d'actualité. Je ne jetterai pas le bébé avec l'eau du bain, ni ne tomberai bien sûr dans le " tous pourris " -:)
 
"la superstition est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences" ( Jean Cocteau )
Le sujet a été verrouillé.
   29/01/11 à 12:30 #18924
sananda
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1533
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Allemagne Date anniversaire: 01/03
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
En revanche, il existe encore de nombreux médicaments qui ont des AMM obtenues à une époque où c'était très facile. Et le scandale (dénoncé par l'article que tu cites) est qu'il est très difficile de supprimer une AMM, même en présence de dangers observés.
Tiens, tiens !
Le Tamiflu par exemple ?
 
"Heureux les ignorants car s'ils cherchent ils trouveront. Quant à ceux qui croient tout savoir, en ne cherchant plus, ils se complaisent dans leur ignorance"
Le sujet a été verrouillé.
   29/01/11 à 19:03 #18930
estula
Contributeur extraordinaire !
Messages: 752
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Aquitaine Date anniversaire: 19/02
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
Salut,

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais j'ai trouvé qu'en 2003, en Europe, le ratio Dépenses R&D / CA était de l'ordre de 15%, donc inférieur aux dépenses de marketing citées par Dizangremel (23%).

@Sananda
L'AMM du Tamiflu date de 2002 (aux USA, puis en Europe par une procédure centralisée). C'est donc un médicament récent dont l'AMM a été obtenu après des études sérieuses.
 
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
Le sujet a été verrouillé.
   31/01/11 à 17:11 #18965
Dizangremel
Super contributeur !
Messages: 285
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Gamaches (80) Date anniversaire: 27/06
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
Salut.

Bon, ben les choses s'améliorent -:)

Extraits : " d'après la commission européenne, au niveau mondial, les firmes ont consacré 23 % de leur chiffre d'affaires à la promotion sur la période 2000-2007 "

dans Prescrire , N° 315, page 66 , janvier 2010 ( ce qui renvoie à un autre N° en 2009 , mais là, j'ai pas le temps ) ...

Il est vrai que beaucoup de visiteurs médicaux, ont perdu leur travail .
 
"la superstition est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences" ( Jean Cocteau )
Le sujet a été verrouillé.
   31/01/11 à 22:03 #18968
estula
Contributeur extraordinaire !
Messages: 752
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Aquitaine Date anniversaire: 19/02
 Re:Médicaments : l'esprit critique, pour faire les meilleurs choix
Salut Dizangremel,

Au niveau mondial, sans doute, mais je ne connais pas le poids des visiteurs médicaux dans le marché US (qui représente la moitié ou presque du marché mondial). Il est probable (mais je n'ai pas de chiffres) qu'au niveau US le poids de la R&D soit supérieur à celui en Europe (ne serait-ce que parce que même les firmes européennes font une grosse partie de leur R&D aux USA, où la FDA est beaucoup moins bureaucratique que l'EFSA... mais beaucoup plus sévère (quand elle tombe sur un labo qui sort des normes).

Mais de toute façon, un peu au dessus ou au dessous, on voit que la place des commerciaux dans les laboratoires pharmaceutiques est au moins la même (et plus importante en Europe) que celle des chercheurs. Ça laisse rêveur...

René
 
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 12
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK