Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
critique de la zététique signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12345678...14
SUJET: critique de la zététique
   17/08/12 à 09:40 #30688
scepticosceptique
Contributeur fréquent
Messages: 53
Personne n'est hors ligne
 critique de la zététique
Bien le bonjour à tous et à toutes!

- Je me suis penché sur le cas de la zététique, ai lu pas mal d'article et vu plusieurs vidéos (Henri Broch, Richard monvoisin...) . Et comme il semblerait que vous soyez ici parce que vous appliquez l'esprit critique, je suppose que ma critique de la zététique ne devrait pas vous déranger ...

- Tout d'abord une chose m'a interpellée : je n'ai vu aucun zététicien faire une critique de la zététique elle-même, pour quelle raison aucun d'entre vous ne remet en question ce corpus de principes qui fonde la zététique? Rassurez-vous, vous n'êtes quand même pas comme ces gens appartenant à une secte qui boivent les paroles de leur gourou comme si c'était liqueur de vérité?

- Après avoir examiné de plus près ces "principes" http://www.zetetique.fr/index.php/dossie...principes-zetetiques,je ne vois pas comment vous pourriez remplir le but qui est le votre, sauf si votre ambition consiste juste à devenir des "chasseurs" de "chasseurs de fantômes" ou de claquements de portes! J'ai envie de vous dire: "vous avez réalisé un cursus universitaire pour en arriver là!?".

- Est-il sérieux de croire qu'un individu doté de réel pouvoir paranormal (comme voir à travers la matière par exemple) va venir s'exhiber pour satisfaire la curiosité malsaine de quelques-uns et finir ainsi dans un laboratoire comme cobaye? Il ne faudrait pas oublier que la première application d'une découverte scientifique est d'abord d'ordre militaire.

- Le paranormal obéit à des lois tout comme la physique, notamment il est fondamental de prendre en considération l'"énergie source" avec laquelle le pratiquant se connecte, à savoir son âme. Or la science matérialiste n'admet pas ce principe du coup elle ne peut pas l'intégrer dans ses expériences. Je constate que les chercheurs en phénomènes paranormaux n'ont en tout et pour tout vécus personnellement quasi aucune expérience dans ce domaine et sans matière je ne vois pas comment ils auraient la légitimité de l'étudier. Sauf, si leurs projets consistent à pourchasser des charlatans ou des débutants sincères mais n'ayant pas également de connaissances suffisantes sur le sujet pour se défendre. Je ne vous apprendrais pas qu'on n'obtient pas les mêmes résultats en travaillant avec un débutant ou un expert.

- J'en conclu, en tant qu'observateur extérieur indépendant, scientifique et expérimentateur du paranormal, que la zététique, en plus d'avoir des principes friables et branlants, est assimilable à une "pseudo science", car au final croire et /ou douter revient finalement à ignorer puisque la connaissance n'est accessible qu'au seul pratiquant.

J'avais été sur ce site en cliquant sur google "critique de la zététique" http://spoirier.lautre.net/zetetique.htm , mais inutile d'aller aussi loin suffisait de décrypter le corpus zététique pour qu'il s'écroule de lui-même.

bonne continuation à tous!








Prévisualiser:


Nikoteen a dit:

Quelle image vous faites-vous de l'association ?
Qu'est-ce qui pourrait être amélioré, selon vous ?

Bien le bonjour à tous et à toutes!

- Je me suis penché sur le cas de la zététique, ai lu pas mal d'article et vu plusieurs vidéos (Henri Broch, Richard monvoisin...) . Et comme il semblerait que vous soyez ici parce que vous appliquez l'esprit critique, je suppose que ma critique de la zététique ne devrait pas vous déranger ...

- Tout d'abord une chose m'a interpellée : je n'ai vu aucun zététicien faire une critique de la zététique elle-même, pour quelle raison aucun d'entre vous ne remet en question ce corpus de principes qui fonde la zététique? Rassurez-vous, vous n'êtes quand même pas comme ces gens appartenant à une secte qui boivent les paroles de leur gourou comme si c'était liqueur de vérité?

- Après avoir examiné de plus près ces "principes" www.zetetique.fr/index.php/dossie...principes-zetetiques,je ne vois pas comment vous pourriez remplir le but qui est le votre, sauf si votre ambition consiste juste à devenir des "chasseurs" de "chasseurs de fantômes" ou de claquements de portes! J'ai envie de vous dire: "vous avez réalisé un cursus universitaire pour en arriver là!?".

- Est-il sérieux de croire qu'un individu doté de réel pouvoir paranormal (comme voir à travers la matière par exemple) va venir s'exhiber pour satisfaire la curiosité malsaine de quelques-uns et finir ainsi dans un laboratoire comme cobaye? Il ne faudrait pas oublier que la première application d'une découverte scientifique est d'abord d'ordre militaire.

- Le paranormal obéit à des lois tout comme la physique, notamment il est fondamental de prendre en considération l'"énergie source" avec laquelle le pratiquant se connecte, à savoir son âme. Or la science matérialiste n'admet pas ce principe du coup elle ne peut pas l'intégrer dans ses expériences. Je constate que les chercheurs en phénomènes paranormaux n'ont en tout et pour tout vécus personnellement quasi aucune expérience dans ce domaine et sans matière je ne vois pas comment ils auraient la légitimité de l'étudier. Sauf, si leurs projets consistent à pourchasser des charlatans ou des débutants sincères mais n'ayant pas également de connaissances suffisantes sur le sujet pour se défendre. Je ne vous apprendrais pas qu'on n'obtient pas les mêmes résultats en travaillant avec un débutant ou un expert.

- J'en conclu, en tant qu'observateur extérieur indépendant, scientifique et expérimentateur du paranormal, que la zététique, en plus d'avoir des principes friables et branlants, est assimilable à une "pseudo science", car au final, croire et /ou douter revient finalement à ignorer puisque la connaissance n'est accessible qu'au seul pratiquant.

J'avais été sur ce site en cliquant sur google "critique de la zététique" spoirier.lautre.net/zetetique.htm , mais inutile d'aller aussi loin suffisait de décrypter le corpus zététique pour qu'il s'écroule de lui-même.

bonne continuation à tous!
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/12 à 12:19 #30692
NEMROD34
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1492
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:critique de la zététique
Est-il sérieux de croire qu'un individu doté de réel pouvoir paranormal (comme voir à travers la matière par exemple) va venir s'exhiber pour satisfaire la curiosité malsaine de quelques-uns et finir ainsi dans un laboratoire comme cobaye?
Est-ce une excuse sérieuse ? Je peux me rendre nvisible mais seulement si on ne me regarde pas.
 
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/12 à 15:55 #30695
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:critique de la zététique
Bonjour

scepticosceptique écrit:
je suppose que ma critique de la zététique ne devrait pas vous déranger ...L'exercice a été fait et refait, y compris par des zététiciens, des scientifiques et des parapsychologues, mais je suppose qu'on ne coupera pas à une ré-édition.

- Tout d'abord une chose m'a interpellée : je n'ai vu aucun zététicien faire une critique de la zététique elle-même, pour quelle raison aucun d'entre vous ne remet en question ce corpus de principes qui fonde la zététique?Il y avait un bon article de Nicolas Vivant sur le doute et jusqu'où on peut aller dans le scepticisme pour rester quand même capable de dégager des vérités. Mais si, rassurez vous, on se pose en permanence ces questions. On est bien obligés : dés que les faits commencent à coincer un croyant, il nous ressort la rengaine.

Rassurez-vous, vous n'êtes quand même pas comme ces gens appartenant à une secte qui boivent les paroles de leur gourou comme si c'était liqueur de vérité?Juste une question, c'est qui notre gourou ? C'est une mise en garde des sceptiques : n'acceptez jamais un argument d'autorité. Que ce soit un prix Nobel ou Einstein qui raconte quelque chose, si ce n'est pas prouvé, ça ne vaut guère plus qu'une spéculation.

- Après avoir examiné de plus près ces "principes" http://www.zetetique.fr/index.php/dossie...principes-zetetiques,je ne vois pas comment vous pourriez remplir le but qui est le votre, sauf si votre ambition consiste juste à devenir des "chasseurs" de "chasseurs de fantômes" ou de claquements de portes! J'ai envie de vous dire: "vous avez réalisé un cursus universitaire pour en arriver là!?".Et si vous développiez un peu plus vos critiques ? Quels principes en particulier vous gênent ?

- Est-il sérieux de croire qu'un individu doté de réel pouvoir paranormal (comme voir à travers la matière par exemple) va venir s'exhiber pour satisfaire la curiosité malsaine de quelques-uns et finir ainsi dans un laboratoire comme cobaye? C'est quand même marrant ça... On arrête pas d'entendre cet argument, comme si on était encore au XVIIe siècle à l'époque des montreurs de monstres. Ça vaut vraiment pas le coup de faire des comités d'éthique alors. À voir comme les labos se sont pliés en quatre pour satisfaire les médium pendant la grande époque, je trouve un peu insultant le sous entendu qu'étudier un phénomène humain c'est forcément ne pas respecter la personne humaine.

Il y a deux motivations évidentes pour prouver son pouvoir (notez que "prouver" et "exhiber pour satisfaire une curiosité malsaine" c'est deux chose extrêmement différentes). La première, qui n'est pas absente chez les mediums de toutes sortes : l’appât du gain. La seconde, qui est plus répandue que les cyniques voudraient le faire croire : la volonté de faire progresser la science. Parce que une personne capable de choses extraordinaires et qui décide d'en garder le secret pour avoir la paix, je ne peux pas m'empêcher de le trouver un chouilla égoïste.

Il ne faudrait pas oublier que la première application d'une découverte scientifique est d'abord d'ordre militaire.C'est une opinion, à mon sens fausse, mais qu'on a le droit d'avoir. En effet, si on estime que toute découverte est dangereuse, il y a une raison idéologique à cacher sa découverte et à voir d'un mauvais oeil toute recherche scientifique.

Le paranormal obéit à des lois tout comme la physique, notamment il est fondamental de prendre en considération l'"énergie source" avec laquelle le pratiquant se connecte, à savoir son âme. Or la science matérialiste n'admet pas ce principe du coup elle ne peut pas l'intégrer dans ses expériences.Si vous pensez que la science est incapable d'intégrer dans ses expériences des principes qu'elle rejette, comment imaginez vous que les nouveaux principes entre dans le domaine des sciences ? Vous croyez que c'est par révélation divine du gourou de la zététique ? Faites une expérience qui prouve l'existence de l'âme et il s'agira ensuite d'un principe scientifique reconnu, admis, et dont on tiendra compte dans les expériences, c'est aussi simple que ça.

Je constate que les chercheurs en phénomènes paranormaux n'ont en tout et pour tout vécus personnellement quasi aucune expérience dans ce domaine et sans matière je ne vois pas comment ils auraient la légitimité de l'étudier. Sauf, si leurs projets consistent à pourchasser des charlatans ou des débutants sincères mais n'ayant pas également de connaissances suffisantes sur le sujet pour se défendre. Je ne vous apprendrais pas qu'on n'obtient pas les mêmes résultats en travaillant avec un débutant ou un expert. C'est pourquoi l'OZ cherche constamment, avec insistance, des experts avec qui travailler. Si vous avez un pouvoir paranormal, si vous savez faire des prédictions astrologiques, sentir les champs vitaux d'un être humain, faire bouger de la fumée par la pensée, contactez les, ça les intéresse. Par contre si tout ce que vous avez à montrer est une connaissance livresque de la bibliothèque parapsy sans être capable d'en sortir un protocole expérimental, désolé, vous utilisez une légitimité de faussaire dont la science a eu suffisamment de mal à se débarrasser pour en être immunisé pour quelques siècles encore.

- J'en conclu, en tant qu'observateur extérieur indépendant, scientifique et expérimentateur du paranormal, que la zététique, en plus d'avoir des principes friables et branlants, est assimilable à une "pseudo science", car au final croire et /ou douter revient finalement à ignorer puisque la connaissance n'est accessible qu'au seul pratiquant.Affirmation fausse et déduction invalide. "La connaissance n'est accessible qu'au seul pratiquant." -> ah bon ? On ne peut pas être oncologue sans avoir le cancer ? Et même en admettant cette affirmation, je ne vois pas en quoi elle impliquerait que le fait de croire ou douter reviendrait à ignorer.
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/12 à 15:58 #30696
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:critique de la zététique
scepticosceptique écrit:

- Le paranormal obéit à des lois tout comme la physique, notamment il est fondamental de prendre en considération l'"énergie source" avec laquelle le pratiquant se connecte, à savoir son âme. Or la science matérialiste n'admet pas ce principe du coup elle ne peut pas l'intégrer dans ses expériences. Je constate que les chercheurs en phénomènes paranormaux n'ont en tout et pour tout vécus personnellement quasi aucune expérience dans ce domaine et sans matière je ne vois pas comment ils auraient la légitimité de l'étudier. Sauf, si leurs projets consistent à pourchasser des charlatans ou des débutants sincères mais n'ayant pas également de connaissances suffisantes sur le sujet pour se défendre. Je ne vous apprendrais pas qu'on n'obtient pas les mêmes résultats en travaillant avec un débutant ou un expert.

A la limite la source n'est pas importante. Que ce soit un dieu, des esprits, un phénomène physique, l'âme, nous sommes ouverts à tout... c'est surtout le résultat qui compte.

Si un voyant affirme prédire l'avenir, dans un premier temps on ne se demandera pas comment mais si ces prédictions existent vraiment. Si c'est le cas on l'enverra dans notre service de dissection, mais jusqu'à maintenant personne n'est arrivé à cette étage :o)

As tu des révélations à nous faire ?
 
Dernière édition: 17/08/12 à 16:00 Par Bobby.
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/12 à 22:25 #30701
scepticosceptique
Contributeur fréquent
Messages: 53
Personne n'est hors ligne
 Re:critique de la zététique
Vos réponses sont révélatrices de ce manque d'esprit critique qui devrait être vôtre.
NEMROD34 a dit: "Est-ce une excuse sérieuse ? Je peux me rendre nvisible mais seulement si on ne me regarde pas".
yquemener a dit : "C'est quand même marrant ça... On arrête pas d'entendre cet argument, comme si on était encore au XVIIe siècle à l'époque des montreurs de monstres. Ça vaut vraiment pas le coup de faire des comités d'éthique alors. À voir comme les labos se sont pliés en quatre pour satisfaire les médium pendant la grande époque, je trouve un peu insultant le sous entendu qu'étudier un phénomène humain c'est forcément ne pas respecter la personne humaine."
Si NEMROD34 était allé au bout de sa réflexion, il se serait aperçu qu'un individu avec ce pouvoir se retrouverait très vite être un "danger" pour la société, c'est exactement le message que porte les films "X-MEN". A moins d'être naïf, le genre humain court après plus de pouvoir et de puissance et tous les moyens sont bons pour exploiter un avantage sur son adversaire. Alors l'époque ne change rien puisque l'avidité humaine, avec ses risques existera toujours. Si un alchimiste venait faire la démonstration de sa capacité à transformer le plomb en or, ce serait l'effondrement de l'économie basée sur l'or.

Mais il est vrai, que les scientifiques matérialistes ont la tête uniquement dans leurs expériences sans se soucier des réalités sociétales. Pourtant, il faudra bien, à un moment donné, prendre en compte cet élément réel. (De surcroît, les alchimistes à la langue un peu trop pendu finissaient emprisonnés…donc le respect de la personne lorsqu'il s'agit d'enjeu de domination passe en arrière plan).

yquemener a dit :" Il y a deux motivations évidentes pour prouver son pouvoir"
Ces motivations ne concernent pas ceux qui atteignent la maîtrise ou ceux qui tendent à l'obtenir, précisément parce que ce travail est inhérent à une transformation intérieure où l'appât du gain et faire "avancer la science" n'ont pas leur place. L'objectif n'est pas d'"obtenir" quelque chose d'extérieur à soi comme on se baladerait avec un portable, mais bien de révéler ce qui est en soi. L'égoïsme consiste justement à laisser ce potentiel dormant plutôt que de tout faire pour le réveiller, maïs il s'agit d'un travail individuel et non collectif qui implique de prendre conscience de ses responsabilités.
yquemener a dit: "Affirmation fausse et déduction invalide. "La connaissance n'est accessible qu'au seul pratiquant." -> ah bon ? On ne peut pas être oncologue sans avoir le cancer ? Et même en admettant cette affirmation, je ne vois pas en quoi elle impliquerait que le fait de croire ou douter reviendrait à ignorer."
Le bon exemple est celui-ci reformulé dans vos termes : on ne peut pas être nageur sauveteur sans savoir nager? Je vous laisse y répondre. L'exemple que vous avez pris ne correspond pas à l'idée que j'ai émise, à savoir que le paranormal fait partie de ces domaines où la nécessité du pratiquant d'en faire l'expérience est prépondérante à sa compréhension ; comme un prof de danse qui ne connaîtrait pas la danse, quel genre de prof serait-il?

Je suppose que vous connaissez l'allégorie de la caverne du philosophe Platon. Un type fait un travail, et parvient à la lumière, en autre chose à la connaissance. Il redescend pour partager sa découverte aux autres qui sont dans l'ignorance.

Deux clans se forment, à leurs têtes des borgnes : un groupe de croyant qui prend pour argent comptant les dires du "connaissant" en les remaniant pour une question de commerce, et un groupe de sceptique qui demande au connaissant d'apporter la preuve (plus qu'ordinaire) pour que leurs yeux puissent voir sans même avoir besoin de faire le moindre effort. La conclusion est simple, seul celui qui s'engage dans un cheminement peut escompter accéder à la lumière, les autres sont condamnées à s'opposer dans une lutte interminable où personne ne sortira vainqueur. Du coup croire et /ou douter reviennent à ignorer quoi? La connaissance.

Bobby a dit :" A la limite la source n'est pas importante."
Voyons Bobby, n'oublie pas le principe V : l'origine de l'information est fondamentale. C'est amusant car l'homme raisonnable écoute l'information qu'elle provienne de la bouche d'un enfant, d'un sage ou d'un fou.

Vous utilisez la "raison" comme fer de lance, interrogez votre esprit critique et demandez-vous qui peut bien l'utiliser et surtout à quoi elle sert!?
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/12 à 23:22 #30706
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:critique de la zététique
scepticosceptique écrit:
Si NEMROD34 était allé au bout de sa réflexion, il se serait aperçu qu'un individu avec ce pouvoir se retrouverait très vite être un "danger" pour la société, c'est exactement le message que porte les films "X-MEN".Ah mais si on se réfère à cette autre excellente source documentaire que sont les films de super-héros Marvel, on voit qu'au contraire ils sauvent le monde et sont adulés par la foule.

Sérieusement, Hollywood produit des divertissements, pas des études sociologiques. Il y a eu des personne qui ont convaincu un grand nombre de gens qu'ils avaient des pouvoirs psi, on les a pas lynchés pour autant.

Mais il est vrai, que les scientifiques matérialistes ont la tête uniquement dans leurs expériences sans se soucier des réalités sociétales. Mettez à jour vos connaissances. Comme je vous l'ai dit, des comités éthiques existent, depuis le projet Manhattan (en réalité depuis l'utilisation de gaz dans les guerres de tranchées) la réflexion éthique fait partie intégrante de la recherche scientifique. Ah, et accessoirement, notre économie n'est plus basée sur l'or depuis un p'tit bout de temps hein...


Ces motivations ne concernent pas ceux qui atteignent la maîtrise ou ceux qui tendent à l'obtenir, précisément parce que ce travail est inhérent à une transformation intérieure où l'appât du gain et faire "avancer la science" n'ont pas leur place. L'objectif n'est pas d'"obtenir" quelque chose d'extérieur à soi comme on se baladerait avec un portable, mais bien de révéler ce qui est en soi. L'égoïsme consiste justement à laisser ce potentiel dormant plutôt que de tout faire pour le réveiller, maïs il s'agit d'un travail individuel et non collectif qui implique de prendre conscience de ses responsabilités.Et garder cette illumination pour soi, au lieu de montrer aux autres qu'elle existe et de les guider dans cette voie, c'est pas de l'égocentrisme ?

En gros vous dites à quelqu'un de doué au piano "sois pas égoiste ! Entraine ton potentiel, mais surtout, ne fais jamais de récital ni d'enseignement de ton art, hein !" On doit avoir un problème de définitions sur le mot "égoïsme" là.


Le bon exemple est celui-ci reformulé dans vos termes : on ne peut pas être nageur sauveteur sans savoir nager? Je vous laisse y répondre.On parle d'obtention de la connaissance, pas d'obtention d'aptitudes. Quelqu'un incapable de nager est tout à fait capable d'évaluer les capacités de natation d'un nageur.

Vous me dites que tout le monde peut apprendre à nager, quant à moi je prétends que c'est impossible à aucun être humain. Si vous me montrez qu'un seul y parvient, je changerai d'opinion. Et pour ça, nullement besoin pour moi d'apprendre le crawl.

L'exemple que vous avez pris ne correspond pas à l'idée que j'ai émiseJe comprends bien votre idée : il serait impossible de prouver l'existence ou l'efficacité d'une pratique sans s'y entrainer soi-même. Je pense que c'est faux, et j'ajouterai même que c'est une façon de faire dangereuse car elle implique énormément de biais, y compris celui de la dissonance cognitive, que l'on se doit d'éviter si on veut observer objectivement un phénomène.

Je suppose que vous connaissez l'allégorie de la caverne du philosophe Platon.Et si on arrêtait les métaphores, les histoires et les films d'Hollywood et qu'on parlait de choses concrètes ? Mettez vos affirmations sur la table (vous le dites pas clairement mais je pense que vous êtes un tenant du psi) et voyons comment on peut faire pour que de pauvres hères dans l'ombre de la zététique comme nous puissent en percevoir un fragment de lumière...
 
Dernière édition: 17/08/12 à 23:24 Par yquemener.
Le sujet a été verrouillé.
   18/08/12 à 01:35 #30711
Bobby
Moderateur
Messages: 2847
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Paris Date anniversaire: 01/01
 Re:critique de la zététique
scepticosceptique écrit:

Bobby a dit :" A la limite la source n'est pas importante."
Voyons Bobby, n'oublie pas le principe V : l'origine de l'information est fondamentale. C'est amusant car l'homme raisonnable écoute l'information qu'elle provienne de la bouche d'un enfant, d'un sage ou d'un fou.

Je ne vois pas le rapport entre la source d'un phénomène (l'âme si je ne dis pas de bêtise ?) et celle d'une information...

Encore un qui veut nous éclairer, pauvres aveugles que nous sommes. C'est cyclique :o)
 
Retrouvez-nous sur facebook :
www.facebook.com/groups/pseudo.scepticisme/
Le sujet a été verrouillé.
   18/08/12 à 03:07 #30712
Jorj X.McKie
Chameau ironique
Contributeur important
Messages: 155
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 06/06
 Re:critique de la zététique
scepticosceptique écrit:
Bien le bonjour à tous et à toutes!

Bla

bonne continuation à tous!


Olivier sort de se corps.
 
Dernière édition: 18/08/12 à 03:13 Par Jorj X.McKie.
C'est quand le gourou est cru que l'adepte est cuit.
Le sujet a été verrouillé.
   18/08/12 à 09:10 #30713
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re:critique de la zététique
au fond vous auriez pu lire autre chose que des anti-sceptiques... car toutes ces critiques sont abordées depuis longtemps et certaines ne tiennent pas la route. Quand vous dites qu'il faut pratiquer une pratique pour pouvoir la critiquer, c'est absurde, et injustifiable, et aucune démarche scientifique n'applique cela. Ce qui est nécessaire, c'est d'avoir suffisamment d'informations et/ ou de volontaires praticiens pour étudier ce qui se passe. Vous remarquerez que c'est ce que fait la zététique et la science en générale.

Puisque vous aimez les références laissez moi vous en proposer une qui est mythique en psychothérapie.

Franz Mesmer (1734 - 1815)... Médecin allemand créateur d'une pratique appelée magnétisme animal ou mesmérisme. voici les aspects principaux de sa thèse, je cite wikipédia :

Ses thèses principales sont :

un fluide physique subtil emplit l'univers, servant d'intermédiaire entre l'homme, la terre et les corps célestes, et entre les hommes eux-mêmes ;
la maladie résulte d'une mauvaise répartition de ce fluide dans le corps humain et la guérison revient à restaurer cet équilibre perdu ;
grâce à des techniques, ce fluide est susceptible d'être canalisé, emmagasiné et transmis à d'autres personnes, provoquant des « crises » chez les malades pour les guérir.


Selon Mesmer, le magnétisme animal est la capacité de tout homme à guérir son prochain grâce à un « fluide naturel » dont le magnétiseur serait la source, et qu'il diffuserait grâce à des « passes », dites « passes mesmériennes », sur tout le corps. Bientôt, Paris se divise entre ceux qui pensent que Mesmer était un charlatan forcé de fuir Vienne et ceux d’opinion qu'il avait fait une grande découverte.


Suite à cela, il crée la méthode du baquet qui permet d'appliquer ces principes à un groupe individu. Les scientifiques de l'époque sont divisés par Mesmer et Louis 16 envoie 2 commissions d'études pour se pencher sur le mesmérisme (constituées par des grands scientifiques de l'époque : lavoisier, guillotin, franklin,...)

Après avoir étudié la pratique de manière expérimentales, sans pour autant avoir besoin de la pratiquer, ils peuvent observer qu'une personne qui est placée dans un faux dispositif de Mesmérisme montre les mêmes effets, par contre celles qui sont dans le vrai dispositif mais qui croient que ce n'est pas le cas n'en montrent pas... Conclusion, le résultat est uniquement du à l'imagination....

Voici un bel exemple qui illustre en quoi il n'est pas nécessaire de maîtriser une pratique pour l'évaluer. Votre argument est très vieux, tous les charlatans l'utilisent depuis toujours et si on l'écoutait, on ne pourrait critiquer aucun charlatan sur terre :p

ps) il y a aussi un paradoxe dans ton affirmation. Si on ne peut étudier que ce qu'on a appris à pratiquer, cela suppose que la pratique n'est pas une arnaque ou une pseudoscience.
Si la pratique qu'on veut étudier et qu'on doit apprendre à pratiquer est une arnaque, il est donc impossible d'apprendre à la pratiquer, et donc impossible de l'étudier et de la réfuter...
exemple : si le pouvoir de guérison magique de la pratique X n'existe pas, on ne pourra pas apprendre à l'utiliser.... et donc, selon ton principe , on ne pourra pas le critiquer....
 
Dernière édition: 18/08/12 à 09:28 Par Jerem.
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   18/08/12 à 09:42 #30716
scepticosceptique
Contributeur fréquent
Messages: 53
Personne n'est hors ligne
 Re:critique de la zététique
Je constate que vous avez du mal avec le raisonnement analogique.

Si toi yquemener, tu étais capable, c'est un exemple, de lire les numéros de cartes bleus de tes voisins, que se passerait-il s'ils l'apprenaient? Ils te craindraient et te haïraient en même temps. De surcroît, si un criminel à vent de ton pouvoir, il t'enlèvera et te fera travailler. Maintenant, tu peux toujours mettre des œillères en disant "non, ce problème n'existe pas et n'est donc pas à prendre en compte"!

Si yquemener, tu n'arrives pas à comprendre qu'à un moment donné, pour connaître le feu (oui j'ai bien dit connaître) il va te falloir l'expérimenter en mettant la main dessus, c'est bien qu'il y a un souci dans l'approche zététique que je dénonce précisément. De la même façon, si tu peux connaître la nage sans jamais avoir mis un pied dans l'eau, je te dis voilà bien un aveu d'ignorance flagrant!

Un scientifique utilise l'observation ET l'expérimentation. Or, expérimenter par soi-même c'est CONNAITRE de l'intérieur, ce qui donne naissance à la connaissance dite ésotérique, et connaître est une aptitude pragmatique. La connaissance n'a jamais été et ne sera jamais que théorique justement, car là il s'agit uniquement de savoir. Le scientifique matérialiste n'expérimente plus rien par lui-même, il utilise des cobayes et se contente d'observer les effets et de les mesurer. Le cobaye expérimente en se prenant tout dans la gueule, tandis que le scientifique matérialiste reste à l'extérieur (c'est l'approche exotérique) assis tranquillement, CROYANT qu'il va accéder ainsi à la connaissance. Le scientifique matérialiste se contente de consommer le produit de la pêche mais ne va jamais pêcher lui-même, de toute façon il est convaincu qu'on peut avoir des poissons sans pêcher.

Ce que je dis simplement, en étudiant vos principes, c'est qu'il est impossible d'accéder à la connaissance ésotérique à la quelle appartient le paranormal, en passant par l'extérieur. Je ne suis pas ici pour vous convaincre de quoique ce soit, simplement pour pointer du doigt quelques éléments fondamentaux non pris en compte et qui font écrouler la zététique.
De votre point de vue, ça peut "sembler logique" puisque vous ne prenez pas en compte l'âme comme facteur déterminant. D'ailleurs, il y avait un moine, sûrement scientifique matérialiste, qui s'était amusé à kidnapper des gens qu'il charcutait afin de pouvoir localiser le siège de l'âme. Or, cet idiot devait ignorer que l'âme n'est ni le corps ni dans le corps ni en dehors du corps.

Sur l'égoïsme ou l'égocentrisme, peu importe le terme; un maître de karaté qui parvient au bout de longues années d'entraînement à accéder au ki (énergie intérieure = âme) ou kundalini et est donc capable, grâce à une technique, de tuer en un coup et voit arriver un individu qui lui dit :" maître ne soyez pas égoïste, transmettez votre connaissance!". Le maître va le regarder et vérifier s'il est légitime dans sa démarche, connait-il l'humilité, le respect, la responsabilité lié à un tel pouvoir, etc. et finalement préfèrera crever avec sa technique que la transmettre à un aveugle ignorant.

Le scientifique matérialiste à la même démarche que le politicien qui s'assoit à son bureau et comme effort se contente d'appuyer sur un bouton pour déclencher l'arme nucléaire. Pour accéder à la connaissance il est indispensable de s'en montrer DIGNE, mais il est vrai que la dignité est un concept spirituel et non matérialiste du coup il n'est pas intégré dans vos principes d'esprit critique, ce qui en montre encore toute la lacune.

J'ai bien vu Bobby que par deux fois tu n'avais pas compris… d'abord j'ai pris cette exemple pour indiquer à yquemer (qui me l'avait demandé) la faiblesse du principe V. Ensuite, l'âme étant la source de tout, elle est aussi la source de l'information.
L'inutilité de la réponse de Jorj X.McKie indique que l'ironie est un des principes phares de la zététique, voilà un argument de valeur!

Bref, je vous ai apporté un certains nombre d'élément concret qui change la donne, si vous avez vraiment l'esprit critique, usez-en ou pas, ça dépend de vous. Ne voit que celui qui veut voir ce qui implique une certaine notion d'honnêteté intellectuelle, avoir le cerveau "propre" tout un enjeu!
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 12345678...14
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK