Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12
SUJET: Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
*
   16/08/10 à 20:03 #14262
Rat de cave
Contributeur important
Messages: 106
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 16/10
 Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
Salut, les copains (et copines),
Sur la bannière du thème du forum, je lis: "Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire ! Il suffit d’un peu d’esprit critique !"...
Euh, après avoir lu quelques écrits de Broch et charpak, je trouve quand même qu'il faut parfois avoir une sérieuse formation en math et/ou physique pour piger certaines de leurs analyses (notamment les questions de probabilités), ce qui n'est malheureusement pas mon cas (nul en maths depuis le CM2...).
M'enfin, je n'ai pas la prétention d'être zététicien, mais quand même, je me dis que si une telle velléité effleurait le lobe le plus reculé de mon cerveau, il faudrait que je me mette sérieusement aux additions...
Alors, vraiment pas besoin d'être scientifique pour être zététicien?!...

[P.S.: J'aime bien le style de Richard MONVOISIN, mais ça n'a rien à voir avec le sujet]

@+
 
NO FATE BUT WHAT WE MAKE
Sarah Connor
Le sujet a été verrouillé.
   16/08/10 à 20:25 #14264
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
Pour être zététicien il faut impérativement avoir les oreilles légèrement décollées, sinon c'est pas possible. C'est le plus important prérequis à mon avis.
 
Le sujet a été verrouillé.
   16/08/10 à 20:31 #14266
Rat de cave
Contributeur important
Messages: 106
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 16/10
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
T'es chiant, Branquignol: tu ne réponds pas sérieusement à mon sujet...
Nan, mais c'est vraiment une question que je me pose (en plus je suis super-complexé par ma nullité en sciences).
M'enfin?!...

Bisous quand même
@+
 
NO FATE BUT WHAT WE MAKE
Sarah Connor
Le sujet a été verrouillé.
   16/08/10 à 20:39 #14269
zetterie
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1029
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Entre Alpes et Provence Date anniversaire: 24/06
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
Le doute et la volonté de voir ce qu'il y a derrière le décor ne sont pas l'exclusivité des scientifiques ! Le philosophe doute aussi non ? Le paysan à qui "on ne la fait pas" doute aussi non ?
Je doute, tu doutes, il doute, nous doutons, vous doutez, ils doutent...
De toute façon les "scientifiques" bardés de certitudes ne peuvent pas être des zététiciens (pas plus que des scientifiques d'ailleurs).
Sur ce site, tu reconnaitras les vrais scientifiques, ouverts à toutes les possibilités, à la rigueur de leurs raisonnements. Quand ils sont pédagogues, tu parviendras même à suivre leurs raisonnement, étape par étape... même s'il faut avec l'un ou l'autre, faire abstraction des plaisantries et autres gaudrioles...
 
La faiblesse humaine est d'avoir
Des curiosités d'apprendre
Ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière (Sosie)
Le sujet a été verrouillé.
   16/08/10 à 20:53 #14270
Rat de cave
Contributeur important
Messages: 106
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 16/10
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
Ouais, Zette, tout ce que tu dis est juste et fondé...
Ce qui me chagrine, c'est que des fois je ne pige pas certains propos de zététiciens pour lesquels il faut vraiment être calé en math.
Tu veux un exemple?...
Voici:

www.unice.fr/zetetique/polycop_methodo.pdf

C'est pourtant un texte fondamental.
Pff, pas facile d'en venir à bout...
M'enfin?!...

@+
 
NO FATE BUT WHAT WE MAKE
Sarah Connor
Le sujet a été verrouillé.
   16/08/10 à 22:44 #14276
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1596
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
Mon opinion, probablement qui va pas être très populaire, c'est que connaître les pièges de base des statistique devrait faire partie du bagage mathématique minimum, tant on baigne dans des infos qui les utilisent.
Savoir que 50% d'un groupe formant 75% des gens ça ne fait pas une majorité.
Savoir que dans une série de mesures il faut compter les mesures négatives et positives pour statuer
Savoir qu'une augmentation de x% par an ça forme une exponentielle
etc, etc...

L'esprit critique c'est bien, mais rapidement on est amené à faire des stats simples où il faut calculer la probabilité d'une chose d'arriver par hasard et permettre ainsi de juger de la réalité ou non d'un phénomène.

Et à titre perso, j'aime pas l'idée qu'un fossé infranchissable sépare littéraires/artistes des scientifiques/techniques. J'y ai longtemps cru et ait rejeté pendant une bonne partie de mes études tout ce qui avait trait à l'histoire et à l'écriture, qui aujourd'hui me passionnent. Ne laisse pas un préjugé que tu traînes depuis le CM2 t'empêcher de te balader dans ce merveilleux monde d'idées pures et de vérités démontrables que sont les mathématiques. C'est un monde aussi riche que l'oeuvre philosophique humaine. D'ailleurs l'intersection entre Math et Philo existe réellement, qu'on parle de Goedel ou de computabilité, il faut comprendre les bases mathématiques pour bien saisir les implications philosophiques. Comprendre comment l'univers peut à la fois être déterministe et le futur incalculable, comprendre pourquoi les fractales sont fascinantes, comprendre la notion de chaos et ses causes...
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/10 à 08:54 #14281
zetterie
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1029
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Entre Alpes et Provence Date anniversaire: 24/06
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
Merci infiniment du lien Rat !!!
J'ai enregistré le tout sur mon disque dur.
A la fin de la lecture du Doigt de Galilée d'Atkins je lirai... et j'ai bien l'impression que je comprendrai mieux le tout !!! Génial !!!
Vrai que moi je n'ai tourné le dos aux maths qu'à la fin de la seconde et pas en CM2, non mais !!!
 
La faiblesse humaine est d'avoir
Des curiosités d'apprendre
Ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière (Sosie)
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/10 à 13:21 #14287
Poulpeman
Contributeur extraordinaire !
Messages: 548
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Paris Date anniversaire: 08/05
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
Salut Yquemener,

yquemener écrit:
Mon opinion, probablement qui va pas être très populaire, c'est que connaître les pièges de base des statistique devrait faire partie du bagage mathématique minimum, tant on baigne dans des infos qui les utilisent.
Je pense au contraire que bien des sceptiques partageraient ce point de vue.
Les chiffres, ont leur fait dire un peu ce qu'on veut, c'est bien connu. Il est donc d'autant plus nécessaire d'avoir un regard critique sur les statistiques et probabilités qu'on nous présente.

J'ajouterai qu'il n'est pas spécialement nécessaire d'être scientifique pour se forger un esprit critique (même si ça aide). Par contre, comprendre comment fonctionne la science de nos jours devrait, à mon sens, faire aussi partie du bagage scientifique minimum. Les publications, les comités de relecture, la reproductibilité des résultats, etc. : peu de non scientifiques (j'inclue ici les historiens, philosophes, etc.)* en ont ne serait-ce que des notions. Ce sont d'ailleurs ces lacunes qui font que les non avertis confondent un résultat scientifique validé avec une piètre description d'expérience de parapsychologie trouvée sur le net.

Poulpeman

*Edit : phrase mal tournée. J'inclue bien évidemment les historiens, philosophes, etc. dans les personnes connaissant le système scientifique étant donné qu'ils y sont soumis aussi (publication, relecture, etc).
 
Dernière édition: 17/08/10 à 18:17 Par Poulpeman.
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/10 à 17:46 #14292
Greem
Super contributeur !
Messages: 280
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
Poulpeman écrit:Les publications, les comités de relecture, la reproductibilité des résultats, etc. : peu de non scientifiques (j'inclue ici les historiens, philosophes, etc.) en ont ne serait-ce que des notions. Ce sont d'ailleurs ces lacunes qui font que les non avertis confondent un résultat scientifique validé avec une piètre description d'expérience de parapsychologie trouvée sur le net.
Je profite de ta remarque pour mettre un article de l’Afis : Comment se crée la connaissance scientifique ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   17/08/10 à 20:22 #14296
Rat de cave
Contributeur important
Messages: 106
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 16/10
 Re:Pas besoin d’être un scientifique pour rejoindre l’Observatoire
yquemener écrit:

Et à titre perso, j'aime pas l'idée qu'un fossé infranchissable sépare littéraires/artistes des scientifiques/techniques. J'y ai longtemps cru et ait rejeté pendant une bonne partie de mes études tout ce qui avait trait à l'histoire et à l'écriture, qui aujourd'hui me passionnent. Ne laisse pas un préjugé que tu traînes depuis le CM2 t'empêcher de te balader dans ce merveilleux monde d'idées pures et de vérités démontrables que sont les mathématiques. C'est un monde aussi riche que l'oeuvre philosophique humaine. D'ailleurs l'intersection entre Math et Philo existe réellement, qu'on parle de Goedel ou de computabilité, il faut comprendre les bases mathématiques pour bien saisir les implications philosophiques. Comprendre comment l'univers peut à la fois être déterministe et le futur incalculable, comprendre pourquoi les fractales sont fascinantes, comprendre la notion de chaos et ses causes...


Je n'ai jamais dit que je n'aimais pas les maths...
Je dis seulement que je rencontre de grandes difficultés à comprendre certaines analyses qui reposent sur des démonstrations avec des chiffres et des signes dont j'ignore la signification.
Je rejette également le clivage scientifique/littéraire: je suis moi-même un peu l'un et l'autre en tant que prof de "science humaine"...
Oui, la philo a beaucoup de points communs avec les maths, la géométrie, etc.
@+
 
NO FATE BUT WHAT WE MAKE
Sarah Connor
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 12
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK