Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Le cas de Philippe K. Dick signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12
SUJET: Le cas de Philippe K. Dick
   05/07/14 à 13:27 #43864
Qohen
Nouveau venu
Messages: 8
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Le cas de Philippe K. Dick
Sans doute le connaissez vous sans le connaître : Minority report, Blade runner, Total recall, et près de 50 romans et 200 nouvelles. Il posait fréquemment la question de notre rapport à la réalité et à l'illusion du monde qui nous entoure.
En étudiant les dits de plusieurs de ses biographes, j'ai remarqué que Philip K. Dick souffrait vraisemblablement de schizophrénie et de paranoïa, ce qui transparaît d'une certaine manière dans son oeuvre. Au delà de sa santé mentale, que pensez vous d'un point de vue scientifique du récit suivant ?

"Cette révélation demeure une expérience, c’est-à-dire qu’elle se vit comme un phénomène, qui certes ne se déploie pas seulement via les sens classiques, mais en ouvre d’autres (notamment la perception du Logos agissant au sein de la matière). C’est une phénoménologie qui doit concevoir et exprimer la forme même de ses surfaces réceptives, qui sont ici démultipliées selon toutes les dimensions de l’espace, du temps et de bien d’autres choses encore. Élément commun aux expériences mystiques : les voies de leurs perceptions sont étranges. Ainsi, c’est en écoutant une chanson des Beatles, « Strawberry Fields », que Dick sera informé de la malformation congénitale de son fils. Mais pas seulement en l’écoutant, en réarrangeant les mots et syllabes : ce qu’il entend n’est pas entièrement dans le message émis, il est aussi dans sa manière de l’interpréter, manière peut-être transmise par le message, ou alors était-ce en lui. L’émetteur a besoin de son récepteur, le signal seul ne suffit pas."
topographiemagazine.com/philip-k-dick-visions-divines/

Le site que j'évoque n'est pas sans fondement : plusieurs biographes du personnage rapportent cet événement. Je vous incite à creuser la personnalité de l'écrivain afin de trouver une explication plausible au mystère suivant : y a-t-il une voie sceptique face à ce type d'expériences ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   06/07/14 à 12:22 #43872
Totoche
Contributeur extraordinaire !
Messages: 327
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: Le cas de Philippe K. Dick
Tu fait exprès de me lancer sur des sujets qui m'éclatent ou quoi? Personnellement, je n'avais jamais entendu cette histoire de réarrangement des syllabes d'une chanson. Je ne connaissait que la célèbre version qu'il raconte dans ses romans "Radio libre Albemut" et "VALIS", récits de cette période de sa vie un tiers autobiographiques, un tiers science fiction et un tiers délire pur.

Il me semble me rappeler d'autres affirmations de phénomènes paranormaux dans ces livres (prédiction de l'arrivée d'une lettre inattendue qu'il n'a d'ailleurs jamais osée ouvrir, etc).

Bon, par contre, je ne vois guère d'approche zététique à cette question. Peu ou pas de doc en dehors des affirmation de Dick lui même, souvent dans ces même récits qui mélangent fiction et réalité, et rédigés dans une période ou il ne distinguait plus vraiment la réalité de sa seconde vie dans la Rome antique (eh oui, quand même). Des tas de schizophrènes sont persuadés d'avoir vécu des phénomènes paranormaux, souvent en présence de personne qui peuvent attester qu'il ne s'agit que de pures hallucinations. Le cas de Dick fait sensation parce que le bonhomme est connu et a écrit des livres marquants sur ce genre de sujet.

La seule explication raisonnable, à laquelle on se tiendra parce qu'en l'absence d'éléments suggérant le contraire le sceptique retient l'explication la plus simple et la plus plausible, est que les évènements ont été modifiés à postériori dans l'esprit du sujet, ce qui l'a amené à croire qu'il avait prédit une chose qu'il a en fait découvert dans un cadre tout à fait normal (examen de routine, alerte du médecin de famille, etc).

L'histoire mystique de Dick est surtout passionnante, à mon avis, par la façon dont son histoire personnelle se mélange à sa vision mystique. Je suis impatient de m'acheter une copie de son exégèse, dont on ne peut lire que quelques courts extraits en annexe de VALIS. Mais ça y est je dérape en dehors du sujet.

Donc, en l'absence de plus d'élément, à phénomène incroyable, réponse incrédule. Crowley aurait d'ailleurs droit au même traitement si je n'était pas assez fan du personnage pour m'empiffrer de livres sur sa vie. C'est uniquement parce que j'ai toujours du temps à perdre pour lui que j'ai des éléments à apporter sur la révélation du livre de la loi.

S'il y a un fan de Dick sur ce forum (c'est déjà un peu moins improbable de de Crowley) sur ce forum, et qu'il possède des éléments concluants pour remettre un peu d'ordre dans cette histoire, je serais assez curieux de les entendre. Mais je me contenterais pour ma part de la lecture de son œuvre et des grandes lignes de sa bio. On ne peut pas passez sa vie à faire des recherches sur tous les fous furieux que la planète a porté :p
 
Dernière édition: 06/07/14 à 12:25 Par Totoche.
Le sujet a été verrouillé.
   06/07/14 à 18:15 #43874
Jerem
Moderateur
Messages: 948
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Observatoire Zététique jeremy.royaux@hotmail.be Lieu: Bruxlles - Belgique Date anniversaire: 24/02
 Re: Le cas de Philippe K. Dick
difficile d'avoir une approche zététique sur cette question

sinon, concernant la schizophrénie, ou d'autres "psychoses" comme on disait à l'époque de Freud, ces maladies vont de pairs avec les délires. Et le délire puise ses informations dans la culture. Les thèmes des délires vont varier en fonction du lieu de vie du sujet, de ses connaissances, de ses intérèts,... il y a pas mal de psychotiques qui ont été très créateurs... C'est une peu une machine à gérer du matériel sans devoir faire aucun effort.

Et ces maladies sont aussi associées à pas mal de croyances magiques et paranormales
en fonction de l'endroit ou ils vivent, on les considère comme divins, comme des sorciers, des prophètes, des gens à vénérer, ou à brûler ,...

pour K Dick, c'est difficile sans avoir accès à des informations précises de démeller les choses
 
Modérateur
Observatoire Zététique
Le sujet a été verrouillé.
   06/07/14 à 20:01 #43875
Cactus Joe
Contributeur extraordinaire !
Messages: 470
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: Le cas de Philippe K. Dick
C'était aussi un grand consommateur de drogues devant Dieu... Je l'ai trouve simplement sublime... littérairement parlant.
 
Le sujet a été verrouillé.
   06/07/14 à 20:49 #43876
Totoche
Contributeur extraordinaire !
Messages: 327
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: Le cas de Philippe K. Dick
Au moins deux produits chimiques étaient d'ailleurs d'après lui, si ma mémoire est bonne, entrée dans son système nerveux durant la journée qui a précédé son premier "contact divin": il sortait d'une petite séance chez son dentiste qui avait pratiqué une anesthésie au protoxyde d'azote (normalement pas de quoi piquer une crise d'hallucination plusieurs heures après, mais quid d'un sujet qui a déjà un peu de mal avec la réalité à la base) et s'est fait livrer à son retour un puissant analgésique (je crois qu'il cite la molécule quelque part, dans SIVA/VALIS sans doutes) pour soulager une douleur post opératoire persistente.
 
Le sujet a été verrouillé.
   06/07/14 à 20:54 #43877
saxncat
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1575
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: 33
 Re: Le cas de Philippe K. Dick
Totoche écrit:
Au moins deux produits chimiques étaient d'ailleurs d'après lui, si ma mémoire est bonne, entrée dans son système nerveux durant la journée qui a précédé son premier "contact divin": il sortait d'une petite séance chez son dentiste qui avait pratiqué une anesthésie au protoxyde d'azote (normalement pas de quoi piquer une crise d'hallucination plusieurs heures après, mais quid d'un sujet qui a déjà un peu de mal avec la réalité à la base) et s'est fait livrer à son retour un puissant analgésique (je crois qu'il cite la molécule quelque part, dans SIVA/VALIS sans doutes) pour soulager une douleur post opératoire persistente.

Je crois savoir qu'il était habitué à d'autres produits chimiques.
 

La terre porte deux sortes d'hommes, des hommes intelligents sans religion et des hommes religieux sans intelligence. - [Abu’l Ala al Ma’arri]

Le sujet a été verrouillé.
   06/07/14 à 21:14 #43878
Totoche
Contributeur extraordinaire !
Messages: 327
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re: Le cas de Philippe K. Dick
J'ai bien dit "au moins".
C'est vrais, les mélanges, c'est mal.
 
Le sujet a été verrouillé.
   14/07/14 à 21:24 #43914
Théodoros
Nouveau venu
Messages: 4
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Le cas de Philippe K. Dick
Qohen écrit:
y a-t-il une voie sceptique face à ce type d'expériences ?
Jean-Claude Bologne à écrit "Le mysticisme athée" ou il parle de ses expériences mystiques.
 
Le sujet a été verrouillé.
   20/07/14 à 05:07 #43946
PhD Smith
Contributeur extraordinaire !
Messages: 801
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Le cas de Philippe K. Dick
J'ai tenté de lire les livres de Dick, sans apprécier. Pourquoi, parce qu'à l'époque, il n'écrivait pas sur un TRS-80 comme Asimov: gamopat.com/article-isaac-asimov-vous-co...rs-80-100566080.html
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
 
Dernière édition: 20/07/14 à 05:09 Par PhD Smith.
Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
praedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius.Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
Le sujet a été verrouillé.
   21/07/14 à 23:06 #43972
Aician
Contributeur récent
Messages: 28
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Troyes Date anniversaire: 24/08
 Re:Le cas de Philippe K. Dick
(j'aime beaucoup Asimov. Un de ces quat' faudra que je me lise tous ce qu'il a écrit...ce qui sera long, je crois)

Une approche sceptique autour le l'anecdote de la maladie du fils de K.Dick serait d'abord de vérifier que K.Dick ait eu un fils, qu'il était bien souffrant...et que la chanson existait avant son opération.

(lire Asimov sera probablement plus profitable)
 
[Haie-Scie-Ane]
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 12
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK