Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
L'alcool comme remède signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1
SUJET: L'alcool comme remède
   10/08/11 à 04:39 #25554
Ben357
Nouveau venu
Messages: 1
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 L'alcool comme remède
Bonjour à tous,

Voila, j'ai souvent entendu parlé de remèdes de grand mère à base de boissons alcoolisée comme par exemple :

- Boire une tasse de grog quand on attrape froid
- Boire un verre de ricard quand on a la diarrhée
- Se gargariser à l'eau de vie quand on a mal à la gorge
- Sniffer de l'eau de vie quand on a un rhume des foins
- Boire un verre de vin par jour pour réduire les problèmes cardiaques
- L'état d'ébriété augmenterait la force physique
- Boire de la bière régulièrement pour réduire les problèmes digestifs
- Utiliser n'importe alcool comme désinfectant
- Appliquer du Rhum sur la peau pour éviter les piqures de moustiques
- Boire de l'alcool redonnerait des forces en cas de fatigue


...et, ne les ayant jamais testé personnellement, j'aurais voulu connaitre votre opinion sur leur efficacité réelle.

Je voudrais aussi savoir si cette pratique possédait un nom (genre alcoolothérapie mais ça doit pas être ça :p)et si vous connaissiez vous aussi d'autres exemples de thérapie par l'alcool; car efficace ou pas je trouve quand même le sujet assez intéressant et franchement marrant !

Merci
 
Le sujet a été verrouillé.
   10/08/11 à 06:58 #25555
Fanch
Sapience n'entre point en âme malivole
Contributeur extraordinaire !
Messages: 531
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'alcool comme remède
Concernant ces 2 points

- L'état d'ébriété augmenterait la force physique
- Boire de l'alcool redonnerait des forces en cas de fatigue

Les irlandais, grand consommateurs de boissons alcoolisées, semblent avoir un avis favorable :p

Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.


Tout médicament est un poison à haute dose, l'alcool est un poison à haute dose, donc l'alcool est un médicament.
Logique !
 
« Selon le mage Salomon, Sapience n'entre point en âme malivole, et science sans conscience n'est que ruine de l'âme. »

Rabelais, Pantagruel Chapitre 8
Le sujet a été verrouillé.
   10/08/11 à 09:52 #25557
Michel Mipoivre
Mustélidé forestier
Contributeur extraordinaire !
Messages: 480
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: Ici Date anniversaire: 21/02
 Re:L'alcool comme remède
Ben357 écrit:

- Boire un verre de ricard quand on a la diarrhée

Un fond de pastis en cas de maux de ventre c'est pas mal en effet.

- Boire un verre de vin par jour pour réduire les problèmes cardiaques
- L'état d'ébriété augmenterait la force physique

Pour le premier : il paraîtrait que c'est un effet des tannins, donc limité au vin rouge donc. D'un autre coté, l'alcool attaque cerveau et foie.
Le second est une chimère, c'est juste que bien bourré, on a l'impression d'être le roi du monde et on ne sent plus ses limites.
Bref on soulèvera peut être un peu plus que d'habitude, mais en se déchirant un muscle au passage.

- Boire de la bière régulièrement pour réduire les problèmes digestifs

Jamais entendu parlé. Par contre, la bière fait pisser, ça c'est une certitude.

- Utiliser n'importe alcool comme désinfectant

N'importe quel alcool FORT. Après tout le premier des désinfectant est l'alcool à 70°/80°/90°. Pour m'être déjà désinfecté une plaie à la liqueur de mirabelle artisanale, ça fait sauter partout...

- Boire de l'alcool redonnerait des forces en cas de fatigue

Chimère, comme pour la force en état d’ébriété. La différence est qu'on ne sent plus la fatigue, même si elle est toujours là. Et personnellement, quand je suis bourré, je m'endors, donc définitivement, non !

Les autres je n'en sais rien.
 
Qui ne saute pas n'est pas un mustélidé forestier !!
Le sujet a été verrouillé.
   11/08/11 à 13:23 #25588
dom..
Super contributeur !
Messages: 228
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'alcool comme remède
Il y a un vrai effet "médicamenteux" de l'alcool, mais qui est en même son plus grand problème: l'effet anxiolytique.
Quand on boit un coup pour calmer de l'angoisse, ça marche, et mieux que les médicaments. Seulement, l'accoutumance et les effets dévastateurs pour la santé font que ça n'est pas prescrit comme médicaments, même si l'alcool est le plus efficace des anxiolytiques.
J'ai fait partie d'une équipe de soignants qui s'occupait de malades alcooliques. En discutant avec eux je me suis rendu compte quel'alcool peut être considéré presque comme une drogue dure. On boit plus que d'habitude pour se sentir bien, on pense maîtriser et s'arrêter quand on veux, puis on devient physiquement dépendant et on augmente les doses non plus pour être bien, mais pour contrer les effets douloureux du manque.
Le discours que m'ont tenu des toxicomanes est le même. La différence est qu'avec certaines drogues la dépendance est plus rapide qu'avec l'acool.
 
j'aime jouer aux kaplas.
Le sujet a été verrouillé.
   24/10/11 à 17:57 #26490
Neodreamer
Nouveau venu
Messages: 5
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'alcool comme remède
En effet, l'alcool a des vertus médicales... Dépassées de loin par ses dangers. Dom a été très clair sur les différents effets de l'alcool, je rajouterais juste une chose: Je suis de ceux qui pensent que l'alcool est à la limite d'une drogue "dure" dans ses effets. N'oublions pas qu'une fois dépendant à l'alcool, le sevrage n'est pas possible.

Enfin, les effets anxiolytiques, vasodilatateurs, réchauffants, et antidouleur (anesthésiant) de l'alcool en font un ingrédient de choix dans tous les remèdes de grand-mère... en plus, quand on sait que les anciens, ils picolaient sévère, pas étonnant qu'ils en rajoutent de partout!

- Boire une tasse de grog quand on attrape froid
Vu sur Wikipédia:
Le grog a du jus de citron, mais aussi du sucre de canne, de la cannelle, du miel, du sirop de sucre. "Le jus de citron et l'alcool désinfectent et adoucissent la gorge et apporte qu'il apporte de la vitamine C (jus de citron) et de l'énergie, tout en réchauffant celui qui le boit, il est couramment associé à un « remède de grand-mère » pour lutter contre les rhumes ou les coups de froid."

En résumé, la présence de l'alcool n'est là que pour inhiber d'éventuelles douleurs comme les maux de gorge, et supprimer la sensation de "froid" du rhume. Bref, l’alcool ne guérit pas un rhume, il en inhibe le ressenti.

- Boire un verre de ricard quand on a la diarrhée
En fait, c'est l'anis étoilé qui est réputé avoir des effets positifs sur la digestion. Personnellement, j'ai la diarrhée après chaque soirée arrosée... Je doute d'un effet positif de l'alcool sur la digestion.

- Se gargariser à l'eau de vie quand on a mal à la gorge
Toujours l'effet anesthésiant de l'alcool, je suppose. Néanmoins l'alcool peut irriter les parois de la gorge, pouvant permettre aux bactéries présentes de s'installer encore plus favorablement...

- Sniffer de l'eau de vie quand on a un rhume des foins
Jamais entendu parler... L'alcool a peut-être un double effet, irritant les sinus d'abord pour faire couler le nez et évacuer les agents allergènes, puis asséchant ensuite quand il s'évapore? Bref, le même effet qu'un spray nasal, le risque médical en plus (sniffer de l'alcool, c'est mal. Et en plus, c'est gâcher)

- Boire un verre de vin par jour pour réduire les problèmes cardiaques
Ça, c'est les tanins. Le thé et le café en ont aussi beaucoup, pourquoi se défoncer le foie quand on peut se shooter à la caféine?

- L'état d'ébriété augmenterait la force physique
Dans toutes les guerres, il a toujours été vu comme un élixir augmentant la combativité... On pourrait plutôt dire qu'il inhibait la peur et diminuait les chances que la bleusaille parte en courant, et leur faire croire qu'ils seraient plus "forts" en faisait une vraie potion magique ;)

- Boire de la bière régulièrement pour réduire les problèmes digestifs
Ben non, moi, ça été l'inverse. Un dysfonctionnement intestinal total suite à de trop nombreuses beuveries. Néanmoins les levures présentes dans la bière peuvent avoir un effet positif sur le transit intestinal. Mais le yaourt marche aussi.

- Utiliser n'importe quel alcool comme désinfectant
C'est pas à mettre dans la catégorie remède de grand-mère, c'est reconnu par la médecine.

- Appliquer du Rhum sur la peau pour éviter les piqures de moustiques
Les moustiques sont attirés par l'acide butyrique ou l'acide lactique émis par la peau, et plus généralement la sueur naturelle de la peau. En bref, se couvrir le corps de savon marchera aussi bien qu'avec du Rhum. Après, on fait avec ce qu'on a sous la main, hein.

- Boire de l'alcool redonnerait des forces en cas de fatigue
Toujours l'effet anesthésiant de l'alcool.

S'il y a d'autres questions, l'alcool, ça me connait, une vraie histoire d'amour :)
 
Le sujet a été verrouillé.
   24/10/11 à 20:27 #26492
npatrois
Faut pas croire, faut savoir.
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1010
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'alcool comme remède
En revanche, remplacer les pilules bleues par l’alcool ne marche pas, au contraire.
 
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.
-+- Cavanna, François -+-
Le sujet a été verrouillé.
   25/10/11 à 09:39 #26496
Neodreamer
Nouveau venu
Messages: 5
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:L'alcool comme remède
Ah, tu veux dire si l'alcool a un effet sur l’érection... (mon cerveau lent du matin a mis du temps à la comprendre celle là :) )
Oui, l'alcool diminue l'érection, c'est un fait, mais! La sexualité n'est pas que physique... comme c'est aussi (surtout?) psychologique, beaucoup de gens (hommes et femmes) trouvent que l'alcool est un aphrodisiaque, parce qu'il désinhibe et enlève le stress. Mais il diminue aussi le discernement, et donc indirectement, il favorise la transmission des maladies sexuellement transmissibles.
Alors picoler jusqu'à plus se souvenir de rien en croyant qu'on va se décoincer et devenir un Don Juan, ça marche pas (on a plutôt tendance à se transformer en Quasimodo plutôt qu'en Don Juan, après un certain nombre de verres).
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK