Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter? signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1...89101112131415
SUJET: Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
   05/03/10 à 01:11 #5902
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
@ Marcel,
J'ai pas trouvé ( pas non plus fouillé plus que ça ) quelque chose de sérieux sur le nombre d'objets extra terrestres tombés sur terre et ayant révélé des traces d'ADN ?
Hé hé, faut fouiller plus profond alors ! Pourquoi pas dans les couches précambriennes, juste avant le mur de Planck ? Une bonne pioche acérée dans un bras adroit, aucun mur n'y résiste. Et si vous en trouvez, gardez-les bien au frais ! Grande et belle récompense assurée : Nobel en simili-cuir épinglé sur le teuton.

@ Jojolapin

OK, là c'est sans doute plus facile de discuter puisque vous limitez la problématique - ce qui est bien pratique et judicieux - à partir du moment où les réplicants existent. Et donc, si je comprends bien, c'est cette lacune de trace survivante, ce hiatus, des premiers réplicateurs qui vous semble illogique et qui donc vous invite à la combler par l'arrivée de cellules réplicantes E.T. déjà assez complexes. Juste ? OK.

Vous êtes bien d'accord néanmoins que
- la « faune » d'avant ces premiers réplicants n'a pas non plus laissé de traces indélébiles telles qu'à l'origine supposée.
- d'accord aussi qu'on n'a pas la moindre trace de quoi que ce soit comme organisme cellulaire E.T. - hormis de briques qui se forment spontanément un peu partout dans l'univers. Oui ?
- et d'accord aussi que ces proto-organismes, s'ils n'ont pas laissé de traces formelles de leur état ancien, en ont laissées de leurs fondamentaux vitaux/métaboliques p.e., telle la fermentation, glycolyse, etc. sur les représentants modernes. Oui ?

Pour simplifier et encore mieux circonscrire la discussion - en abordant la même facette, je la réduis à mon tour à quelques grands traits de propriétés réplicantes et enzymatiques : SI, je dis bien SI comme supposition, SI le premier monde de réplicants était un compost de bases nucléiques assemblées abiotiquement en courts ARN, puis ARN catalysant de plus longs... puis nlles fonctions... puis premières lettres du code génétique par ARN/polypeptides... nlles fonctions... puis chaînes de protéines, puis courts ARN/aminoacides précurseurs de l'ARN de transfert, puis arrivée de l'ADN, plus stable, qui remplacera in fine les fonctions premières de l'ARN.

De cette courte synthèse hypothétique, assez célèbre, êtes-vous étonné ou pas que ces premiers organismes réplicants à ARN, très dynamique mais très instable et fragile, n'aient pas laissé de descendance sous une même organisation/structure ?
Et donc que cela puisse justifier du moins partiellement ce hiatus ?
Car c'est finalement ce point qui m'intriguait depuis le début.

Vous-même, vous proposez plus haut que l'absence/présence de membrane a pu être un élément justifiant l'absence de descendance de ceux ne la possédant pas, par la plus grande résistance des autres ; et je vous ai ajouté à l'instant un autre exemple - complémentaire -, où la membrane est positionnable où cela vous chante, pouvant justifier lui aussi la disparition sans descendance des premiers réplicants. Or il y a d'autres justificatifs possibles/plausibles.
Ainsi, notre différence de vue semble être que je ne suis guère étonné que ce supposé hiatus apparent soit, mais vous semblez être étonné - d'où colonisation E.T.
Personnellement, je vois plus de raisons plausibles, dont ces dernières, à un minima de complexité résiduelle chez les organismes modernes considérés les plus simples, que l'inverse ; l'inverse c'est à dire de retrouver la continuité totale de cette évolution chez les représentants modernes et le registre fossile.
Ceci dit, je ne veux pas vous vendre mon manque d'étonnement sur cette complexité minimale par absence des mondes/organisation/structures plus primitifs disparus. Tout ce que je voulais c'était mieux comprendre vos raisons. Dont celle-ci :

Mais aucune forme de vie actuelle n'est bien adaptée à ce dernier, et il n'y a pas de survie de formes anciennes hypothetiques.
Rappel en passant, que vous n'ignorez point : il n'existe aucune survie d'aucune espèce ou forme ancienne hypothétique dans le détail, où que l'on se place dans l'arbre du vivant. Ni même d'absolue adaptation chez aucun organisme connu. C'est le niveau d'exigence pour l'un et pour l'autre qui nous fait reconnaître ou pas l'idée d'adaptation et de formes et traces vestigiales d'ancienneté chez les actuelles. D'où découle d'ailleurs toute la ToE...
 
Dernière édition: 05/03/10 à 17:29 Par .
Le sujet a été verrouillé.
   10/03/10 à 08:56 #6046
zetterie
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1029
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Entre Alpes et Provence Date anniversaire: 24/06
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
Branquignol écrit:
@ Marcel,
J'ai pas trouvé ( pas non plus fouillé plus que ça ) quelque chose de sérieux sur le nombre d'objets extra terrestres tombés sur terre et ayant révélé des traces d'ADN ?
Hé hé, faut fouiller plus profond alors ! Pourquoi pas dans les couches précambriennes, juste avant le mur de Planck ? Une bonne pioche acérée dans un bras adroit, aucun mur n'y résiste. Et si vous en trouvez, gardez-les bien au frais ! Grande et belle récompense assurée : Nobel en simili-cuir épinglé sur le teuton.

@ Jojolapin

OK, là c'est sans doute plus facile de discuter puisque vous limitez la problématique - ce qui est bien pratique et judicieux - à partir du moment où les réplicants existent. Et donc, si je comprends bien, c'est cette lacune de trace survivante, ce hiatus, des premiers réplicateurs qui vous semble illogique et qui donc vous invite à la combler par l'arrivée de cellules réplicantes E.T. déjà assez complexes. Juste ? OK.

Vous êtes bien d'accord néanmoins que
- la « faune » d'avant ces premiers réplicants n'a pas non plus laissé de traces indélébiles telles qu'à l'origine supposée.
- d'accord aussi qu'on n'a pas la moindre trace de quoi que ce soit comme organisme cellulaire E.T. - hormis de briques qui se forment spontanément un peu partout dans l'univers. Oui ?
- et d'accord aussi que ces proto-organismes, s'ils n'ont pas laissé de traces formelles de leur état ancien, en ont laissées de leurs fondamentaux vitaux/métaboliques p.e., telle la fermentation, glycolyse, etc. sur les représentants modernes. Oui ?

Pour simplifier et encore mieux circonscrire la discussion - en abordant la même facette, je la réduis à mon tour à quelques grands traits de propriétés réplicantes et enzymatiques : SI, je dis bien SI comme supposition, SI le premier monde de réplicants était un compost de bases nucléiques assemblées abiotiquement en courts ARN, puis ARN catalysant de plus longs... puis nlles fonctions... puis premières lettres du code génétique par ARN/polypeptides... nlles fonctions... puis chaînes de protéines, puis courts ARN/aminoacides précurseurs de l'ARN de transfert, puis arrivée de l'ADN, plus stable, qui remplacera in fine les fonctions premières de l'ARN.

De cette courte synthèse hypothétique, assez célèbre, êtes-vous étonné ou pas que ces premiers organismes réplicants à ARN, très dynamique mais très instable et fragile, n'aient pas laissé de descendance sous une même organisation/structure ?
Et donc que cela puisse justifier du moins partiellement ce hiatus ?
Car c'est finalement ce point qui m'intriguait depuis le début.

Vous-même, vous proposez plus haut que l'absence/présence de membrane a pu être un élément justifiant l'absence de descendance de ceux ne la possédant pas, par la plus grande résistance des autres ; et je vous ai ajouté à l'instant un autre exemple - complémentaire -, où la membrane est positionnable où cela vous chante, pouvant justifier lui aussi la disparition sans descendance des premiers réplicants. Or il y a d'autres justificatifs possibles/plausibles.
Ainsi, notre différence de vue semble être que je ne suis guère étonné que ce supposé hiatus apparent soit, mais vous semblez être étonné - d'où colonisation E.T.
Personnellement, je vois plus de raisons plausibles, dont ces dernières, à un minima de complexité résiduelle chez les organismes modernes considérés les plus simples, que l'inverse ; l'inverse c'est à dire de retrouver la continuité totale de cette évolution chez les représentants modernes et le registre fossile.
Ceci dit, je ne veux pas vous vendre mon manque d'étonnement sur cette complexité minimale par absence des mondes/organisation/structures plus primitifs disparus. Tout ce que je voulais c'était mieux comprendre vos raisons. Dont celle-ci :

Mais aucune forme de vie actuelle n'est bien adaptée à ce dernier, et il n'y a pas de survie de formes anciennes hypothetiques.
Rappel en passant, que vous n'ignorez point : il n'existe aucune survie d'aucune espèce ou forme ancienne hypothétique dans le détail, où que l'on se place dans l'arbre du vivant. Ni même d'absolue adaptation chez aucun organisme connu. C'est le niveau d'exigence pour l'un et pour l'autre qui nous fait reconnaître ou pas l'idée d'adaptation et de formes et traces vestigiales d'ancienneté chez les actuelles. D'où découle d'ailleurs toute la ToE...
 
La faiblesse humaine est d'avoir
Des curiosités d'apprendre
Ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière (Sosie)
Le sujet a été verrouillé.
   10/03/10 à 20:20 #6083
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
Bonjour Zetterie,
je suis en profond désaccord avec vos allégations plus haut. Pas trop le temps d'approfondir le pourquoi ni le comment ce soir, mais l'esprit y est.
 
Dernière édition: 10/03/10 à 20:20 Par .
Le sujet a été verrouillé.
   11/03/10 à 07:49 #6094
zetterie
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1029
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Entre Alpes et Provence Date anniversaire: 24/06
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
Ah bon, vous m'étonnez...
J'ai voulu reprendre une petite partie de ce que vous disiez mais je n'ai pas bien su utiliser la fonction "citer" et finalement votre texte est sorti en totalité...
J'ai donc abandonné.
Avant tout je vais m'entraîner à faire des citations choisies et je prendrai la précaution de ne pas le faire sur vos écrits. Excusez-moi !
 
Dernière édition: 11/03/10 à 07:52 Par zetterie.Raison: idem
La faiblesse humaine est d'avoir
Des curiosités d'apprendre
Ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière (Sosie)
Le sujet a été verrouillé.
   11/03/10 à 08:54 #6099
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
J'avais bien vu, mon post était en mode plaisantin. Pas grave, c'est une option.

Avant tout je vais m'entraîner à faire des citations choisies et je prendrai la précaution de ne pas le faire sur vos écrits. Excusez-moi !
Faites selon votre bon plaisir, Madame.
 
Dernière édition: 11/03/10 à 08:55 Par .
Le sujet a été verrouillé.
   11/03/10 à 14:28 #6121
zetterie
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1029
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Entre Alpes et Provence Date anniversaire: 24/06
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
[quote.....................quote] Je n'arrive toujours pas à me débrouiller avec ça...
Vu que vous, branquignol, vous savez bien le faire, pourriez-vous m'expliquer comment capturer un extrait écrit par quelqu'un afin de lui répondre ? (pour mon bon plaisir bien sûr...)
 
La faiblesse humaine est d'avoir
Des curiosités d'apprendre
Ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière (Sosie)
Le sujet a été verrouillé.
   11/03/10 à 15:01 #6125
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
Quand j'étais môme, j'avais une petite tortue d'eau douce qui peinait à sortir de son bassin pour se hisser sur les cailloux. Je la regardais fournir des efforts des heures durant. J'aimais beaucoup ce spectacle.
 
Dernière édition: 11/03/10 à 15:09 Par .
Le sujet a été verrouillé.
   11/03/10 à 18:43 #6148
zetterie
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1029
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Féminin Lieu: Entre Alpes et Provence Date anniversaire: 24/06
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
No comment !
 
La faiblesse humaine est d'avoir
Des curiosités d'apprendre
Ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière (Sosie)
Le sujet a été verrouillé.
   11/03/10 à 22:31 #6178
evrard
Contributeur fréquent
Messages: 49
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
zetterie écrit:
[quote.....................quote] Je n'arrive toujours pas à me débrouiller avec ça...
Vu que vous, branquignol, vous savez bien le faire, pourriez-vous m'expliquer comment capturer un extrait écrit par quelqu'un afin de lui répondre ? (pour mon bon plaisir bien sûr...)
facile: tu clique sur "citer" dans le commentaire que tu veux extraire, une fenêtre s'ouvre avec ce commentaire déjà écrit. Il te reste plus qu'à rajouter ton commentaire en dessous. Tu peux aussi couper des parties dans le commentaire déjà écrit, mais attention, surtout sans toucher aux termes inscrits dans les parenthèses carrées []
ciao
 
Le sujet a été verrouillé.
   11/03/10 à 22:33 #6179
evrard
Contributeur fréquent
Messages: 49
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Preuve que les ET ne peuvent pas nous visiter?
dis Branquignol: l'avatar que tu utilises ici est une photo de toi?
Brrrr!
Voilà ce que c'est de passer son temps à regarder les tortues essayer de sortir du bain pour tenter de voir le moment où elles enlèvent leur carapace.
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1...89101112131415
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK