Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes... signifie que ce forum est verrouillé; pas de nouveaux messages possibles.
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 1...89101112131415
SUJET: Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
   27/06/13 à 14:19 #38454
lhommealacigarette
cancer - man
Super contributeur !
Messages: 242
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Lieu: Bordeaux Date anniversaire: 02/01
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
Palma34 écrit:
Fenrir écrit:
Migrer ou disparaitre ? Cela me parle, dans le sens ou la migration n'est qu'un échappatoire vers une nouvelle disparition...je pense que toute civilisation tend à disparaitre par sa propre force créatrice, puisque force est de constater que la nature perdure malgré la disparition de civilisation ou même d'espèce animale majeure comme les dinosaures...

La migration est une solution naturelle à la survie de nombreuses espèces. Lorsque l'environnement s'appauvrit en ressources vitales, à condition que l'appauvrissement ne soit pas irréversible, les migrateurs peuvent suivre un itinéraire cyclique. Le temps passé à fermer la boucle peut être suffisant pour reconstituer les ressources et les contraintes naturelles du parcours peuvent limiter le nombre d'individus. Dans ce cas, la solution migratoire peut se pérenniser.
Les civilisations passées n'ont eu qu'un impact modéré et régional tout au plus sur leur environnement. Leur effondrement n'impliquait pas une disparition de l'espèce.
Quant à la disparition des dinosaures, si l'on considère une des hypothèses les plus plausibles : l'astéroïde, une plus grande masse aurait pu faire disparaitre toute vie.

Dans le cas de l'homme actuel, la destruction de l'environnement de façon durable, l'épuisement de ressources non reconstituables et un nombre d'individus élevés n'auront pas les mêmes conséquences que celles qu'ont subi les civilisations précédentes.

A terme cela implique une diminution drastique des effectifs, des économies de ressources, éventuellement un rationnement, une migration extra-planétaire, probablement toutes les solutions réalisables y compris les pire.
Sans sombrer dans le cynisme, il est à noter que la sauvegarde de l'espèce ne passe pas nécessairement par la sauvegarde de tous les individus de l'espèce.
Donc, on peut aussi imaginer dans le scénario de SF, le départ d'un groupe seulement (genre Galactica).
On peut même penser avec un faible risque d'erreur que des projets de cet ordre sont déjà explorés à la World Company. :)
Je n'aime pas trop le terme demiurge pour 2 raisons principales :
- cela réfère à dieu et à une hypothétique création
- cela sous-entend un niveau de maitrise sur notre vie et notre destin, proche de l'absolu, qu'on est très loin de seulement envisager.


Gould le grand évolutionniste écrit dans son livre S.J Gould, p515.518 les grandes prédictions, l'équilibre ponctué. :


la seule prédiction raisonnable sur le plan biologique que l'on puisse avancer sur le sujet de l'avenir de l'homme et que cette espèce va continuer à être stable dans les temps futurs.


Si la spéciation requiert des populations isolées (hormis les scénarios de science fiction ou des vaisseaux colonisent des étoiles) comment attendre d'une espèce rependue sur tout la planète, caractérisés par une mobilité maximale et une tendance à se croiser chaque fois que ses membres voyagent qu'elle procède à un changement évolutif directionnel notable à partir de son état actuel?

Il faut donc qu'elle soit caractérisé par la stabilité, mais dans le cas d'Homo sapiens c'est avec le maximum de certitude qu'elle doit vérifier cette prédiction.

Par conséquent il n'y a pas de solution au paradoxe supposé de la stabilité de l’espèce humaine parce qu'il n'y à pas de problème, Homo sapiens est stable depuis des dizaine de milliers d'années"


Vous parliez des migrations pour la survie , ce n'est pas exactement vrai, j'ai pu voir un documentaire sur ARTE sur les premiers hommes et les migrations premières de l'humanité.

Ils n'ont pas migré pour une question de survie mais en suivant les groupes d'animaux, en fait les premiers hommes ignoraient qu'ils migraient ... sur une période de 10000 ans la planète s'est peu à peu humanisée.

De plus pourquoi migrer dans l'espace ? nous avons à proximité des astéroïdes pour les ressources minières, nous avons un océan pour théoriquement y loger des milliards d'humains ( vivre sous l'océan )

je rajouterais que quand bien même la planète serait polluée dans le pire des scénarios, avec un réchauffement climatique exagérée, avec une destruction massive des ressources et des écosystèmes elle serait bien plus agréable à vivre que Mars ou l'une des planètes du système solaire.
 
Dernière édition: 27/06/13 à 14:29 Par .
l'histoire qu'on avait concocté sur Roswell commençait à bien marcher, tout le monde est tombé dans le panneau (...)
Le sujet a été verrouillé.
   27/06/13 à 15:20 #38462
Jean Doute
«Pénétrons méthodiquement la raison des choses.»
Contributeur extraordinaire !
Messages: 885
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu:  de Pénétration méthodique de la raison des choses Date anniversaire: 21/12
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
De plus pourquoi migrer dans l'espace ?
Pour le Fun ? Pour visiter d'autres systèmes ou pour échapper à une super nova ... Demande aux colons américains pourquoi ils sont partis !
nous avons à proximité des astéroïdes pour les ressources minières... Tout à fait ce seront probablement eux les premiers vaisseaux spatiaux !
 
Dernière édition: 27/06/13 à 15:21 Par Jean Doute.
Le sujet a été verrouillé.
   27/06/13 à 17:03 #38471
Fenrir
Contributeur extraordinaire !
Messages: 444
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 29/07
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
La colonisation de l'Amérique s'est toujours fait par des interets économique : manque de terre en Islande + ressources en bois qui manquait au Groenland tout proche (pour les viking) ; ressources halieutique de Terre Neuve (pour les pêcheurs basques et bretons) ; migration des irlandais après la crise de la patates, etc...pour la colonisation des autres planètes, semblerais que ce sera par le biais de la téléréalité que commencera la colonisation de Mars : recherche et interet économique vont se croiser...
 
Le sujet a été verrouillé.
   28/06/13 à 12:16 #38504
lhommealacigarette
cancer - man
Super contributeur !
Messages: 242
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Lieu: Bordeaux Date anniversaire: 02/01
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
Fenrir écrit:
La colonisation de l'Amérique s'est toujours fait par des interets économique : manque de terre en Islande + ressources en bois qui manquait au Groenland tout proche (pour les viking) ; ressources halieutique de Terre Neuve (pour les pêcheurs basques et bretons) ; migration des irlandais après la crise de la patates, etc...pour la colonisation des autres planètes, semblerais que ce sera par le biais de la téléréalité que commencera la colonisation de Mars : recherche et interet économique vont se croiser...

Heu .. non c'est pas tout à fait vrai :

Des Anglais quittèrent l'Angleterre pour habiter aux États-Unis d'Amérique pour fuir les persécutions du fait de leur religion, on les nomme « Puritains ». Il y a aussi les mormons qui voyaient l'ouest comme une terre sainte, on les appela les « Utopistes ».

Il y'à eu l'immigration forcée, l'esclavage aux états Unis pour cultiver les Terres agricoles.

Les premiers migrants en Australie étaient des prisonniers, des meurtriers, cette colonie a été, à l’origine, utilisée comme une sorte de bagne pour les prisonniers bannis d’Angleterre. Entre 1788 et 1839, environ 160 000 prisonniers ont ainsi servi de main-d’œuvre pour mettre en place ce nouveau pays.

L’Australie doit son peuplement à la ruée vers l’or, mais tu sembles oublier que Les planètes du système solaire sont inhabitables, il n'y à pas d'oxygène pour respirer, ou alors pour exploiter il faudrait utiliser massivement des robots.

Ce n'est pas le même contexte que ce qui s'est passé sur Terre dans le passé.

Sur la lune on pourrait exploiter l'hélium 3 par des robots, quand à Mars à ce que sache il y'à rien à exploiter économiquement ? sa ne serait même pas rentable pour l'allez retour mars terre.
 
Dernière édition: 28/06/13 à 12:21 Par .
l'histoire qu'on avait concocté sur Roswell commençait à bien marcher, tout le monde est tombé dans le panneau (...)
Le sujet a été verrouillé.
   28/06/13 à 13:18 #38505
Thomas 2
Contributeur extraordinaire !
Messages: 471
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
Bonjour LHAC,

Dis donc ? Tu ne serais pas un peu pantouflard ou au moins terriblement casanier ?

C'est vrai... Pourquoi on bougerait alors qu'on peut ne pas le faire ? Pourquoi on irait explorer des terres arides alors qu'on peut boire un thé glacé peinard dans son fauteuil.. ?

Heureusement (ou malheureusement...) que depuis l'aube de l'humanité, l'espèce entière ne s'est pas comporté ainsi parce qu'à cette heure on serait encore peinards dans nos grottes à boire un petit jus de mammouth. Pourquoi aller chercher l'aventure, quoi ?
 
Le sujet a été verrouillé.
   28/06/13 à 15:01 #38509
charlyposte
Super contributeur !
Messages: 205
Personne n'est hors ligne
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
Thomas 2 écrit:
Bonjour LHAC,

Dis donc ? Tu ne serais pas un peu pantouflard ou au moins terriblement casanier ?

C'est vrai... Pourquoi on bougerait alors qu'on peut ne pas le faire ? Pourquoi on irait explorer des terres arides alors qu'on peut boire un thé glacé peinard dans son fauteuil.. ?

Heureusement (ou malheureusement...) que depuis l'aube de l'humanité, l'espèce entière ne s'est pas comporté ainsi parce qu'à cette heure on serait encore peinards dans nos grottes à boire un petit jus de mammouth. Pourquoi aller chercher l'aventure, quoi ?



_____________________________

Ou est l'info dans votre texte ???

C'est quoi l'astuce ? ( ici )hum...
 
Le sujet a été verrouillé.
   28/06/13 à 15:08 #38510
charlyposte
Super contributeur !
Messages: 205
Personne n'est hors ligne
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
Fenrir écrit:
La colonisation de l'Amérique s'est toujours fait par des interets économique : manque de terre en Islande + ressources en bois qui manquait au Groenland tout proche (pour les viking) ; ressources halieutique de Terre Neuve (pour les pêcheurs basques et bretons) ; migration des irlandais après la crise de la patates, etc...pour la colonisation des autres planètes, semblerais que ce sera par le biais de la téléréalité que commencera la colonisation de Mars : recherche et interet économique vont se croiser...


_____________________


Une conférence visant à examiner la faisabilité et l'utilité du voyage vers Mars réunit depuis lundi à Washington certains des plus grands spécialistes du sujet, parmi lesquels Buzz Aldrin, deuxième homme à avoir marché sur la Lune, et Dennis Tito, milliardaire américain et premier "touriste de l'espace".

La conférence se tient sous la houlette de la NASA, avec la bénédiction de son directeur Charles Bolden, premier astronaute afro-américain et proche de Barack Obama. Selon le programme spatial du Président américain, la priorité serait d'abord de se poser sur des astéroïdes autour de la Lune, puis d'aller vers l'orbite de Mars, sans en fouler le sol.

Les yeux tournés vers la planète rouge, les spécialistes réunis à Washington estiment pourtant qu'une mission habitée vers Mars est du domaine du possible dans les 20 prochaines années. Si l'on dépasse toutefois trois obstacles...

www.franceinfo.fr/sciences-sante/pourquo...30-978531-2013-05-06
 
Le sujet a été verrouillé.
   28/06/13 à 21:18 #38530
lhommealacigarette
cancer - man
Super contributeur !
Messages: 242
Personne n'est hors ligne
Sexe: Masculin Lieu: Bordeaux Date anniversaire: 02/01
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
Salut Thomas

Comme tu le suggère on peut faire comme les irlandais, planter des patates sur Mars, ou regarder les participants d'une télé-réalité en train de mourir lentement des radiations sur la planète rouge.

Je les vois bien en train de mourir d'asphyxie à l'agonie car le moteur qui fourni l'oxygène est tombé en panne, et que la pièce de rechange se trouve sur Terre.

le coté trash je ne raterais sa pour rien au monde je serais devant le petit écran tu peux me croire :)
 
Dernière édition: 28/06/13 à 21:24 Par .
l'histoire qu'on avait concocté sur Roswell commençait à bien marcher, tout le monde est tombé dans le panneau (...)
Le sujet a été verrouillé.
   01/07/13 à 17:39 #38608
Fenrir
Contributeur extraordinaire !
Messages: 444
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Date anniversaire: 29/07
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
On en revient au moteur économique de l'espèce humaine : faire le buzz rapporte, en plus de l'incroyable aventure que cela pourrait être pour ces "candidats" (les sélections s'arrête fin aout pour les amateurs)...et en cela je suis assez d'accord avec Thomas2, l'idée d'aventure est un moteur fondamental même s'il n'y a pas forcément d’intérêt stratégiques ou économique à coloniser Mars...
Pour la colonisation de l'Amérique : hommeàlacigarette, les cas que tu cites sont des épi-phénomènes...cette colonisation européenne c'est fait avant tout pour des raisons économiques et c'est pour ces raisons que les Espagnoles ont massacrés les autochtones et apportés la main d’œuvre africaine (tout comme le ferons par la suite les anglais et les français). D'ailleurs, c'est bien parce que la main d’œuvre locale n'étaient pas assez résistante que l'on a fait appel à celle d'Afrique...

Force est de constater que nous devons nous fier au modèle humain pour comprendre une civilisation extraterrestre puisque seul modèle disponible pour l'heure...
 
Le sujet a été verrouillé.
   03/07/13 à 12:52 #38651
charlyposte
Super contributeur !
Messages: 205
Personne n'est hors ligne
 Re:Reponse au paradoxe de Fermi : les aliens écologistes...
Fenrir écrit:
On en revient au moteur économique de l'espèce humaine : faire le buzz rapporte, en plus de l'incroyable aventure que cela pourrait être pour ces "candidats" (les sélections s'arrête fin aout pour les amateurs)...et en cela je suis assez d'accord avec Thomas2, l'idée d'aventure est un moteur fondamental même s'il n'y a pas forcément d’intérêt stratégiques ou économique à coloniser Mars...
Pour la colonisation de l'Amérique : hommeàlacigarette, les cas que tu cites sont des épi-phénomènes...cette colonisation européenne c'est fait avant tout pour des raisons économiques et c'est pour ces raisons que les Espagnoles ont massacrés les autochtones et apportés la main d’œuvre africaine (tout comme le ferons par la suite les anglais et les français). D'ailleurs, c'est bien parce que la main d’œuvre locale n'étaient pas assez résistante que l'on a fait appel à celle d'Afrique...

Force est de constater que nous devons nous fier au modèle humain pour comprendre une civilisation extraterrestre puisque seul modèle disponible pour l'heure...



_____________________


Hum , concernant les raisons et les multiples acteurs via ( l'esclavage ) vous en avez oublié une bonne partie en route ; il me semble fermi!!!
 
Le sujet a été verrouillé.
Revenir en hautPage: 1...89101112131415
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK