Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?

Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en basPage: 12345678...22
SUJET: Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
*
   20/02/12 à 13:46 #27870
stephan
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1006
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Unsansecond
 Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
1) Le Pape croit aux aliens ... :

" 2008 :
Vatican - Croire en l'existence des extra-terrestres.
www.francesoir.fr 14/05/08
L’astronome en chef du Vatican vient de déclarer que croire en Dieu et à l’existence d’E.T. n’était pas incompatible. Un E.T. intelligent et créé comme nous par le Tout-Puissant…

Hier, le pape Benoît XVI déclarait religieusement qu’il priait pour les victimes du séisme en Chine. Normal. Mais dans le même temps, José Gabriel Funes, directeur de l’Observatoire du Vatican, faisait une annonce d’une toute autre nature, et pour le moins surprenante, à propos des extra-terrestres. Paranormal. Se livrant dans un article du journal du Saint-Siège, L’Osservatore Romano, il estimait notamment que d’autres formes de vies intelligentes pourraient exister dans l’univers, et que si tel était le cas, elles seraient aussi l’œuvre de Dieu. Il considère en outre que ces lointains voisins seraient nos frères… Des « bonnes paroles » qui de plus ne seraient pas en contradiction avec la foi, affirme l’ecclésiastique qui est aussi scientifique.

Scientifiques en soutane
En revanche, José Gabriel Funes pense que les extraterrestres n’auraient pas été visités par Jésus. Pour lui, « son incarnation était un événement unique qui ne peut être répété ». Mais « je suis sûr qu’eux aussi, d’une certaine manière, auraient la possibilité de bénéficier de la miséricorde divine ». Funes estime également que la théorie du big-bang est la plus « raisonnable » des explications sur la création de l’univers. Et pourtant, il dit continuer de croire que « Dieu est le créateur de l’univers et que nous ne sommes pas le résultat du hasard ». L’homme de foi a exhorté l’Eglise et la communauté scientifique à oublier les divisions issues du temps de Galilée. L’époque où l’on jugeait des hommes pour hérésie car ils tentaient d’expliquer que la Terre tournait autour du Soleil. En ce temps-là, l’enseignement de l’Eglise mettait la Terre au centre de l’univers. L’Observatoire du Vatican, fondé en 1891, et basé à Castel Gandolfo, résidence d’été du pape, a été le fer de lance des efforts visant à réconcilier science et religion. Ses chercheurs sont bien considérés par la communauté scientifique. Des chercheurs en soutane qui finalement se questionnent sur le pourquoi du comment des choses… à l’instar de chacun d’entre-nous.
www.francesoir.fr/divers/vatican-croire-...des-extra-terrestres

2009 :
Le Vatican s’interroge sur la possibilité d’une vie extraterrestre.
Tribune de Geneve 12.11.2009

" Et pour faire le point des connaissances en la matière, l’Eglise de Rome a convié une trentaine de savants venus du monde entier à échanger sur ce thème.

«C’est plutôt bien que l’Eglise soit prête à réfléchir sur les découvertes scientifiques et leur interprétation. Il fut un temps où elle brûlait les gens…»

Willy Benz, spécialiste de la formation planétaire et professeur à l’Université de Berne, est revenu mardi soir de cette semaine d’études à l’Académie pontificale, dans l’enceinte du Vatican. Le scientifique suisse a rencontré là-bas quelques-uns des «experts reconnus de nombreuses disci­plines qui n’ont pas toujours l’occasion d’échanger ainsi».

Il y a cinq siècles, le philosophe Giordano Bruno fut brûlé comme hérétique pour avoir spéculé sur l’apparition de la vie sur d’autres mondes. Aujourd’hui, le révérend Père José Gabriel Funes, astronome et directeur de l’observatoire du ­Vatican, ne craint pas de répondre à l’Osservatore romano, le journal du Vatican, que «si des formes de vie intelligentes sont découvertes ailleurs dans l’univers, elles peuvent être considérées comme des créatures de Dieu».

«On approche d’une réponse»

Iconoclaste, cette réunion de scientifiques convoquée par des hommes de foi? «Pas du tout», souligne Willy Benz, qui rappelle que l’observatoire du Vatican est un des plus anciens au monde. Il témoigne aussi de la qualité de ces scientifiques, des jésuites avec qui il a travaillé, «pendant six ans en Arizona, il y a une quinzaine d’années».

Faut-il y voir une récupération d’une Eglise dont les dogmes sont bousculés par la science? Willy Benz ne le croit pas, attestant «de l’intérêt profond pour l’astronomie de ces jésuites qui publient des articles dans les mêmes revues scientifiques que lui». Après Darwin et la théorie de l’évolution, le choix de ce thème qui touche aussi à l’apparition de la vie n’aurait pas été choisi par hasard. «On approche d’une réponse, note le scientifique.

Depuis la découverte en 1995 de la première exoplanète 51 Peg b dans la constellation de Pégase par deux astronomes de Genève, Michel Mayor et Didier Queloz, 400 autres ont été identifiées, rappelle-t-il. Puisque pour les hommes de foi, Dieu a créé l’univers, il est légitime que le Vatican s’y intéresse», ­conclut le Bernois. "
www.tdg.ch/actu/monde/vatican-interesse-...terrestre-2009-11-11

2012 :
" La sainte frousse atteint maintenant son paroxysme, le pape a aussi rappelé le personnel de son observatoire du mont Graham, en Arizona. Dans les corridors de la Cité vaticane déambulent des astronomes pontificaux hagards. Ils sont issus de divers ordres religieux comme les barnabites, les augustiniens et les jésuites. Tous, fort érudits et super dévoués à la doctrine ecclésiastique. Déjà en 2008, José-Gabriel Funes, directeur de l'Observatoire du Vatican, avait jeté une pierre dans les fonds baptismaux. Bon prince, il affirma que rien n'empêchait son dieu d'avoir bricolé ailleurs et peu-être d'avoir fait mieux.

Cette possibilité ébranla les piliers du temple. Depuis, à la demande du pape, on y conduit des réunions épiscopales qui se déroulent pratiquement sans interruption. Un sentiment d'urgence plane sur ce qui s'annonce la fin des dogmes. Après tous ces siècles de fabulations, il faudra maintenant faire face aux crédules de tout acabit. Les « affaires » sont grandement compromises.

Les théologiens s'enfargent dans leur robe et leurs arguments en courant dans tous les sens et en se prenant la tête à deux mains.

Les extraterrestres sont là

Tout ce beau monde redoute le moment, proche, ou ce n'est pas l'existence d'une exoplanète que l'on annoncera, mais la présence d'une civilisation intelligente quelque part sur cette exoplanète.

Que vont-ils faire à notre petit Jésus, se demandent les ecclésiales? "
www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2012/01/2...tion-extraterrestres
www.universetoday.com/14262/vatican-astr...ok-to-believe-in-et/
www.vatican.va/news_services/or/or_quo/i...e/2008/112q08a1.html

2) La CIA croit aux aliens ...

Aux États-Unis , il est de notoriété publique ...
que les groupements ufologiques privés sont infiltrés d'agents à la retraite ...
de la CIA ...
ou de la NASA ... :

ex :
1) Le NICAP , le premier groupement ufologique privé américain
qui vit le jour aux États-Unis sous l'impulsion du major Donald Keyhoe

eut pour président l'amiral à la retraite Roscoe Hillen-koetter ...
qui avait été le premier directeur de la CIA ...
nouvellement créée fin 1947 ... !
rr0.org/personne/h/HillenkoetterRoscoeHenry/index.html

2) Le colonel John B. Alexander, un spécialiste du contrôle mental

" John B. Alexander, Ph.D. en Sciences de la Mort (Thanatologie), Lt. Col., (Retraité) du Renseignement de l'U.S. Army et de l'INSCOM (Security Command). Le Colonel Alexander est directeur du Département des Armes Non-mortelles, au Los Alamos National Laboratory, et on l'a dit impliqué dans le contre-espionnage par la Vision à Distance, la guerre psychique, ainsi que des projets en psychotronique et contrôle mental avec applications militaires et de sécurité. Dans le même temps il poursuit des recherches dans le domaine des contre-mesures physiques. Le Dr. Alexander fait partie du Bureau directeur de PSI-Tech Corp. (avec le Général Al Stubblebine et le Major Ed Dames, tous deux de l'INSCOM.) "

qui a fait toute sa carrière dans les services secrets U.S.
est devenu membre de l'associations ufologiques " NIDS " www.nidsci.org
et y discute ouvertement des mutilations de bétails et autres ovnis ...

Sans prendre position ni exclure l'hypothèse extraterrestre ...
il appuie subtilement la thèse occultiste,
notamment lorsqu'il laisse entendre par ses confidences ...
que les mutilations seraient d'essence paranormale ... !
www.ufologie.net/htm/jbalexanderf.htm

3) Faut-il nous aussi croire aux aliens ...
www.futura-sciences.com/fr/news/t/astron...a-voie-lactee_35994/
sommes nous seul, perdu dans l'espace , livrer à nous même ...

ou au coeur d'un big deal ...
entre des aliens barbus et reptiliens ...

Image réservée aux membres.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer.


dont une de ses échéances est en 2012 ... ?

" Les Mayas disposaient de vingt jours nommés (en maya yucatèque) Imix, Ik',Ak'bal, etc., là où nous en avons sept. Et parce qu'ils avaient sans doute moins peur que nous des choses compliquées, ils numérotaient ces jours de 1 à 13 - ce nombre étant pourvu d'une importance particulière dans la cosmologie maya, comme d'ailleurs pour les joueurs de Loto du XXIe siècle.

Ainsi, chaque date était notée par l'association d'un nombre et d'un jour, le lendemain se notant par l'association du jour et du nombre suivants ("1 Imix", "2 Ik'", "3 Ak'bal", etc.). Mais, puisqu'il est impossible de numéroter les jours jusqu'à 20, il faut multiplier 13 par 20 pour obtenir le nombre de jours au terme duquel ce calendrier rituel - dit tzolk'in - effectuait un "tour complet". Dans le tzolk'in, il fallait donc 260 jours pour, parti d'une date (par exemple "1 Imix"), y revenir.

Pour ceux des lecteurs du Monde parvenus jusqu'ici, les choses ne semblent donc pas si compliquées : l'année maya faisait simplement 260jours. Mais bien évidemment, ce serait trop simple. Car les Mayas n'étaient pas complètement ignares. Ils savaient parfaitement que l'année solaire mesure 365 jours, et non 260.

Au calendrier rituel, ils ajoutaient donc un autre calendrier, appelé haab. Celui-ci était divisé en dix-huit mois (Pop, Wo, Sip, Sotz', etc.) comptant chacun 20 jours. Dans ce système, parallèle au premier, les dates sont simples : au "1 Pop"succèdent le "2 Pop", puis le "3 Pop", etc. Et au "20 Pop", succèdent le "1 Wo", puis le "2 Wo", etc. Aux 360 jours de cet autre cycle s'ajoutait une période liminaire de cinq jours qui permettait de faire correspondre le haab à l'année solaire.

Autant le dire, vous n'êtes pas au bout de vos peines. Car il faut désormaiscomprendre comment ces deux cycles de 260 et 365 jours utilisés parallèlement - le tzolk'in et le haab - fonctionnent dans un cycle de 52 ans, soit 18 980 jours. Ce n'est pas si complexe : pour noter une date, les anciens Mayas juxtaposaient les deux systèmes annuels. Une date pouvait ainsi être notée "1 Imix 1 Pop".

Or pour que coïncident à nouveau le premier jour de l'un avec le premier jour de l'autre, il faut laisser s'écouler 18 980 jours, soit 52 années solaires. Ce cycle est communément appelé "compte court" par les mayanistes.

On l'a deviné : évoquer un compte court implique l'existence d'un "compte long"... Ce n'est donc pas fini : encore des mots étranges, encore des chiffres. Ce fameux compte long permettait de noter l'écoulement des jours grâce à une décomposition du temps en cinq unités emboîtées : le k'in (un jour), le winal (période de 20 jours), le tun (période de 360 jours), le k'atun (7 200 jours, soit 20 tun) et le bak'tun (144 000 jours ou 20 k'atun).

David Stuart donne un exemple simple : la naissance de K'inich Janab Pakal, grand roi de Palenque (Mexique). Dans notre calendrier, il est né le 23 mars 603 après J.-C. Cette date tombait - accrochez-vous encore un peu - "8 Ahaw" dans le tzolk'in et"13 Pop" dans le haab. Et dans le compte long, elle s'écrivait comme l'écoulement de 9 bak'tun, 8 k'atun, 9 tun, 13 winal et zéro k'in (soit un total de 1 357 100 jours), après une date-origine qui marque le début de ce cycle long. Si bien qu'en définitive cette date s'écrivait en juxtaposant les notations des comptes long et court :"9.8.9.13.0 - 8 Ahaw 13 Pop". Si les mots ou les chiffres vous ont perdu, n'hésitez pas à relire ce paragraphe.

Quant à la date-origine du cycle long, elle se situe le 13 août de l'année 3 114 avant J.-C. Pourquoi diable ce jour-là ? "Le choix de cette référence reste un mystère, répond David Stuart. Les textes mayas décrivant ce qui s'est prétendument produit à ce moment sont assez vagues, mais l'un d'eux dit que ce jour-là "les dieux furent mis en ordre", sous-entendant une sorte de réorganisation des forces du cosmos."

Le problème, avec le compte long, n'est pas tant son commencement énigmatique que sa fin programmée. Car le compte long ne peut "contenir" que treize bak'tun, soit un peu plus de 5 125 ans. Puisqu'il a commencé en 3 114 avant notre ère, sa fin est donc proche. "Le 21 décembre prochain verra, en effet, la fin du treizièmebak'tun, ce qui aurait été une date sans doute importante pour les anciens Mayas, dit David Stuart. Cependant, nous n'avons aucun texte qui prédise la fin du monde à ce moment, et le temps maya ne s'arrête pas à cette date !"
Tant s'en faut. Car certaines stèles, notamment une découverte à Cobá (Mexique), exhibent un décompte du temps beaucoup plus large. C'est le "grand compte long", qui englobe et dépasse les autres systèmes. Là où le compte long fonctionne grâce à cinq unités de temps, le grand compte long "en possède dix-neuf supplémentaires", dit le mayaniste américain. Avec, pour passer d'une unité à l'unité de niveau supérieur, une multiplication par vingt (les Mayas comptaient en base 20). Ainsi, le piktun, situé au-dessus du bak'tun, représente-t-il un peu plus de 7 890 ans. Et ainsi de suite. On entrevoit déjà le fort potentiel du système.

"Le temps maya est bien plus vaste que tout ce qui a été conçu par d'autres cosmologies ou par notre propre science, précise David Stuart. Certains événements mythologiques sont ainsi situés à des dates qui, si on les calcule, nous renvoient bien avant le Big Bang", c'est-à-dire il y a plus de 13,7 milliards d'années. Des textes mayas prévoient aussi des anniversaires de couronnement ou de naissance de rois, très longtemps après la fin du treizième bak'tun... "
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/01/31/la-fin-du-monde-aura-bien-lieu-mais-pas-tout-de-suite_1636812_3244.html

-"les dieux furent mis en ordre" ...
Un nouvel ordre en 2012 ... ?
 
Un sans second.
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 14:38 #27871
Totoche
Super contributeur !
Messages: 226
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
stephan écrit:

Il y a cinq siècles, le philosophe Giordano Bruno fut brûlé comme hérétique pour avoir spéculé sur l’apparition de la vie sur d’autres mondes.


Sans être expert en histoire, il ne me semble pas que ce point faisait partie des chefs d'accusation à l'origine du procès. Apostasie, rejet du dogme de l'immaculée conception et adhérance à diverses théories et pratiques occultes étaient bien plus graves aux yeux de l'église que les débats sur l'univers et sa structure, ou même l'existence de vie en d'autres coins de ce monde.
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 15:07 #27872
yquemener
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1513
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
Totoche écrit:
Sans être expert en histoire, il ne me semble pas que ce point faisait partie des chefs d'accusation à l'origine du procès. Apostasie, rejet du dogme de l'immaculée conception et adhérance à diverses théories et pratiques occultes étaient bien plus graves aux yeux de l'église que les débats sur l'univers et sa structure, ou même l'existence de vie en d'autres coins de ce monde.
Un conseil : Ne te lance dans un débat avec stephan que si tu es un fan du dadaisme rhétorique...
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 15:48 #27873
stephan
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1006
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Unsansecond
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
yquemener écrit:
Totoche écrit:
Sans être expert en histoire, il ne me semble pas que ce point faisait partie des chefs d'accusation à l'origine du procès. Apostasie, rejet du dogme de l'immaculée conception et adhérance à diverses théories et pratiques occultes étaient bien plus graves aux yeux de l'église que les débats sur l'univers et sa structure, ou même l'existence de vie en d'autres coins de ce monde.
Un conseil : Ne te lance dans un débat avec stephan que si tu es un fan du dadaisme rhétorique...

Puisque tu as envie de parler de moi ...
et donc de faire une parenthèse, un hors sujet ...

ok !!!

-"dadaisme" ...

Oui, je suis pour ... :
"une remise en cause, à la manière de la table rase,
de toutes les conventions et contraintes"

"l'esprit d'enfance et le jeu avec les convenances,"
"l'extravagance, la dérision et l'humour."

"une immense révolte contre la guerre : la guerre détruit,"
car Oui, la violence est la facilité des faibles ...
(Asimov le dit autrement ... :
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence.")
fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080112091607AA780Oo
 
Dernière édition: 20/02/12 à 15:51 Par stephan.
Un sans second.
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 16:02 #27874
stephan
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1006
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Unsansecond
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
Totoche écrit:
stephan écrit:

Il y a cinq siècles, le philosophe Giordano Bruno fut brûlé comme hérétique pour avoir spéculé sur l’apparition de la vie sur d’autres mondes.


Sans être expert en histoire, il ne me semble pas que ce point faisait partie des chefs d'accusation à l'origine du procès. Apostasie, rejet du dogme de l'immaculée conception et adhérance à diverses théories et pratiques occultes étaient bien plus graves aux yeux de l'église que les débats sur l'univers et sa structure, ou même l'existence de vie en d'autres coins de ce monde.

C'est un extrait de cet article ... :
archives.tdg.ch/actu/monde/vatican-inter...terrestre-2009-11-11
(j'avais donner le lien)
 
Un sans second.
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 16:24 #27875
Totoche
Super contributeur !
Messages: 226
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
Ben, tu poste un extrait d'un article, c'est pour qu'on en discute, non?

Sinon, le dadaïsme pur et dur, même Tzara en est revenu... jusqu'à utiliser la violence en entrant dans la résistance durant la seconde guerre mondiale. La poésie, comme l'ésotérisme, ne sont pas toujours à prendre au pied de la lettre.

@yquemener : désolé, j'ai pas pu m'empêcher. Je promet de m'arrêter de remettre des pièces avant que le sujet fasse 99 pages, mais les modos me stopperont avant si nécessaire.
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 16:32 #27876
stephan
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1006
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Unsansecond
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
Totoche écrit:
Ben, tu poste un extrait d'un article, c'est pour qu'on en discute, non?
Bien sûr !!!
Merci pour ces précisions ... :)

Crois-tu que des aliens s'occupent de nos petites affaires ... ?
(si oui ou non, pourquoi ?)
 
Un sans second.
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 20:24 #27879
saxncat
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1390
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Sexe: Masculin Lieu: 33
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
Totoche écrit:
stephan écrit:

Il y a cinq siècles, le philosophe Giordano Bruno fut brûlé comme hérétique pour avoir spéculé sur l’apparition de la vie sur d’autres mondes.


Sans être expert en histoire, il ne me semble pas que ce point faisait partie des chefs d'accusation à l'origine du procès. Apostasie, rejet du dogme de l'immaculée conception et adhérance à diverses théories et pratiques occultes étaient bien plus graves aux yeux de l'église que les débats sur l'univers et sa structure, ou même l'existence de vie en d'autres coins de ce monde.


adhérence : L’adhérence est un phénomène qui s’oppose au glissement de deux surfaces mécaniques (Wikipedia)

Parlons plutôt d'adhésion.
 

Women marry men hoping they will change. Men marry women hoping they will not. So each is inevitably disappointed.
[Albert Einstein]

L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 20:50 #27880
Totoche
Super contributeur !
Messages: 226
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
Saxncat: Bon, nous dirons peut être pas expert en histoire, mais certainement boulet en français.

Stefan: Euh... tu me prend de court, là. J'avais pas réfléchi à la question. Je voulais juste débattre des raison pour lesquels Bruno avait fini en allume barbecue, et éventuellement chercher à savoir s'il était plus adhérent qu'un bon jeu de pneus neige.

Plus sérieusement, ton message est long et contient beaucoup de citations et peu de texte original. Je serais curieux de savoir ce que tu fait de tout ça, pourquoi tu estime ces textes pertinents et par rapport à quel sujet...

On va commencer simple. Le «On approche d’une réponse» est de toi. Je me trompe ou pas? S'il est bien de toi, quelle est la question?
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   20/02/12 à 21:20 #27881
stephan
Contributeur extraordinaire !
Messages: 1006
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Unsansecond
 Re:Les aliens, le Pape, la CIA ... et le Bigdil de 2012 ... ?
Totoche écrit:
Saxncat: Bon, nous dirons peut être pas expert en histoire, mais certainement boulet en français.

Stefan: Euh... tu me prend de court, là. J'avais pas réfléchi à la question. Je voulais juste débattre des raison pour lesquels Bruno avait fini en allume barbecue, et éventuellement chercher à savoir s'il était plus adhérent qu'un bon jeu de pneus neige.

Plus sérieusement, ton message est long et contient beaucoup de citations et peu de texte original. Je serais curieux de savoir ce que tu fait de tout ça, pourquoi tu estime ces textes pertinents et par rapport à quel sujet...

On va commencer simple. Le «On approche d’une réponse» est de toi. Je me trompe ou pas? S'il est bien de toi,

C'est un extrait de cet article ... :
www.tdg.ch/actu/monde/vatican-interesse-...terrestre-2009-11-11
(j'avais donner le lien, lis-tu les liens ...?)

Ces textes indiquent bien des réalités pour toi ... ?
 
Dernière édition: 20/02/12 à 21:22 Par stephan.
Un sans second.
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
Revenir en hautPage: 12345678...22
Modérateur: Bobby, Jerem
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française:SFK