Des ovnis à Chambéry ? Imprimer
Écrit par Nicolas Vivant   
Samedi, 18 Août 2012 13:05

Ovnis à Chambéry, juillet 2012"Des Ovnis dans le ciel de Savoie ?", c'est le titre que nous avons eu la surprise de découvrir sur le site du Dauphiné Libéré le 5 août 2012.

De nombreux habitants de la région de Chambéry auraient observé des phénomènes aérospatiaux étranges dans la nuit du 28 juillet 2012 autour de 22h.

Dans cet article, plusieurs témoignages attestent de l'aspect mystérieux du phénomène : « d’étranges points lumineux figés dans le ciel », « des lumières rouges et oranges descendues du ciel, en formant un “V”, qui ont disparu à la vitesse de l’éclair derrière les montagnes », « une sorte d’anneau lumineux orange qui scintillait derrière les nuages ». Les témoins expliquent qu'ils ne voient pas quelle explication rationnelle pourrait rendre compte de ce qu'ils ont aperçu, et plusieurs affirment avoir des difficultés à dormir depuis ce soir-là.

 

Évoquée dès ce premier article, l'hypothèse de lanternes célestes (appelées aussi "lanternes thaïlandaises") est écartée : « Je n’ai jamais vu des ballons exécuter une “chorégraphie” comme cela !, s’exclame Maxime. À moins qu’ils n’aient été télécommandés, je ne peux vraiment pas y croire. »

Et pourtant.

 

Quand Stéphane Rochette rend compte de cet article sur le groupe "Zététique" de Facebook, une recherche sur "lanternes chambéry 28 juillet 2012" permet de lever le mystère en moins de 5 minutes. Le "Festivital", un festival organisé chaque été dans le parc de Buisson Rond à Chambéry, avait lieu ce soit-là et sur la page liée à cet évènement une vidéo est déjà présente qui montre un lâcher de lanternes célestes, aux heures et dans la direction indiquées par les témoins.

Les lecteurs du Dauphiné Libéré sont-ils plus compétents que les journalistes dans la recherche d'information ?

Dès le lendemain de la publication, les commentaires ne parlent plus que de lanternes et du Festivital. Le 8 août, l'association "Ballons pirates" prend même la peine d'expliquer qu'elle est à l'origine des lâchers (et profite de l'occasion pour se faire un peu de publicité).

 

 

Une fois n'est pas coutume, le Dauphiné Libéré a donné l'explication dès le 6 août, récidivant même le 9 août. Mieux, ce même journal a fait preuve d'une prudence toute journalistique quand, dans un article du 15 août 2012, il a fait état d'observation d'ovnis dans le Vaucluse. Le titre choisi ce jour-là : « Courthézon - Ovnis ou lanternes japonaises ? ». Le journaliste y adopte un ton plus sceptique, et il a raison puisqu'une confirmation viendra dès le lendemain dans un nouvel article intitulé « Courthézon, des lanternes pas des ovnis ».

Les articles rectificatifs du quotidien n'ont pas eu le retentissement des articles originaux et, même si c'est habituel, on ne peut que le regretter. Mais le traitement de l'information par le Dauphiné Libéré, en ce mois d'août 2012, semble avoir gagné en pertinence... et de cela on peut se féliciter.