Apollo 17 : qui tient la caméra ? Imprimer
Écrit par Nicolas Vivant   
Vendredi, 17 Août 2012 17:28

Bonne question que celle posée sur le groupe Facebook "Sciences et Paranormal".

Une vidéo disponible sur Youtube montre le décollage de la mission Apollo 17 de la NASA, filmé depuis le sol lunaire. Étrangement, la caméra suit l'ascension du module alors que celui-ci s'élève. Comment expliquer cela ? Qui se trouve derrière la caméra ? Les moyens techniques des années 70 (cette mission s'est déroulée du 7 au 19 décembre 1972) permettaient-ils la réalisation d'un tel document ?

Comme souvent, il suffit de remonter à la source de l'information pour trouver l'explication. C'est aussi une excellente occasion de rappeler que de nombreux documents et données sont disponibles sur le site officiel de la NASA dédié aux missions Apollo : rapports de mission, rapports scientifiques, images, vidéos, extraits sonores et commentaires permettent de prendre la mesure du travail réalisé par les équipes de l'agence américaine.

Ainsi, il suffit de se rendre dans la galerie des vidéos Apollo et de consulter celles d'Apollo 17 pour trouver l'explication du mystère.

Sur cette page, on peut lire au sujet de ce film :
Lunar lift-off film. (Freeze-frame picture series: a visual dissection of ignition and lift-off; 395KB) The television camera was mounted on the rover which Gene parked about 145 meters east of (behind) the lunar module. The ascent stage ignites and climbs, spacecraft foil and dust flying in all directions. Ed Fendell in Houston anticipates exactly the timing of ignition, lift-off, and the rate of climb, and the camera tilts to follows the ascent. At pitchover, the throat of the ascent engine points down at the camera and its combustion is visible as a small bright light. The clip ends as Challenger reaches an altitude of 1,500 feet.

Ce qui signifie, (mal) traduit par mes soins :
Film du décollage. (Série d'images arrêtées : une décomposition visuelle de l'allumage et de l'envol; 395KB) La caméra de télévision a été montée sur le rover que Gene a stationné à environ 145 mètres à l'est du module lunaire (derrière). L'étage de retour s'allume et monte. Débris métalliques du vaisseau spatial et poussière volent dans toutes les directions. Ed Fendell à Houston anticipe exactement le moment de l'allumage, du décollage, et la vitesse de montée, et la caméra bascule et suit l'ascension. Au pitchover, la tuyère du moteur d'ascension pointe vers le bas en direction de la caméra et sa combustion est visible comme une petite lumière brillante. Le clip se termine quand Challenger atteint une altitude de 1.500 pieds.

 

Le mystère est donc résolu, et on ne peut qu'être admiratif du travail réalisé depuis le sol pour rendre compte d'un évènement aussi important.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.