Paranormal réchauffé sur Direct 8 Imprimer
Écrit par Nicolas Vivant   
Jeudi, 01 Mars 2012 16:11

En quelques semaines, la chaîne Direct 8 a consacré deux soirées spéciales au Paranormal. La première, intitulée "Fin du monde en 2012 ? Faut-il y croire ?" date de janvier 2012 et traitait de l'apocalypse et du fameux calendrier Maya. Plus récemment (29 février 2012), c'est à l'ufologie qu'était consacrée un programme au titre évocateur : "OVNI – Extra terrestres : Révélations sur des phénomènes inexpliqués".

Dans les deux cas, et sans juger sur le fond des thèmes abordés, nous avons assisté à une entreprise pitoyable de recyclage de documentaires plus ou moins récents, achetés à des sociétés de production et remontés à la va-vite. Voyons cela dans le détail.

 

En cette année 2012, la prétendue prophétie apocalyptique maya et ses multiples avatars apportent aux journalistes une source inépuisable d'images et de concepts aussi spectaculaires que grotesques. Certains chaînes de télévision ont fait le choix de réaliser de véritables documentaires maison. Enquête Exclusive, sur M6, a réalisé un véritable buzz en présentant des personnages et théories farfelues dont certains (Alain et le prince Charles reptilien) ont marqué les esprits. Si on peut critiquer le résultat sur le fond, au moins le document a-t-il le mérite d'être original et inédit.

Le choix de Direct 8 est beaucoup plus pragmatique (le sujet intéresse les gens) et beaucoup moins coûteux. En terme de stratégie, l'option est payante et l'audience est au rendez-vous. Le reportage présenté dans le cadre de cette "soirée spéciale" de janvier est la rediffusion d'un reportage de la chaine History datant de 2009 et qui est disponible en DVD, et en intégralité sur Youtube (en plusieurs parties). Direct 8 s'est contenté de traduire la voix off en Français et de nous le resservir tel quel. Résultat : un coût de production faible, aucune originalité, mais de l'audience. Bingo.

Pourquoi revenir sur un concept qui fonctionne ? En février, Direct8 annonce une grande soirée spéciale sur les ovnis. Au menu : astronautes antiques, crash de Roswell, lumières de Phoenix et quelques intervenants français qui témoignent. Comme pour l'apocalypse, la production a pioché dans des documents anciens. Cette fois-ci, elle les a remontés (dans le cas contraire l'émission aurait été interminable), accolés (pour donner l'impression qu'il s'agit d'un document unique) et traduit (sauf pour le dernier, déjà en Français).

Les astronautes antiques sont en fait issus d'un documentaire américain du National Geographic intitulé "Is it Real? Ancient Astronauts" présenté sur cette page et qu'on peut regarder en intégralité sur Youtube. On y retrouve les reconstitutions pseudo-historiques et les intervenants que vous avez pu admirer sur Direct 8. Le documentaire sur le crash supposé de Roswell vient également de National Géographic. Déjà traduit en Français, il peut être visionné depuis près d'un an sur ce site et sur d'autres pages. Idem pour le reportage sur les lumière de Phoenix (mention spéciale au traducteur qui, inexplicablement, transforme "Fife Symington" en "Five Shimington"). Encore plus ancien, vous pouvez en voir un extrait de ce documentaire déjà traduit ici, depuis 2010.

Le summum du recyclage est atteint quand, pour la partie Française, Direct 8 rachète le contenu à son concurrent Canal+ qui avait, il y a 4 ans (17 mars 2008 !) diffusé un reportage de Patrice de Mazery et Michel Despratx intitulé "Ovnis quand l'armée enquête " et dont vous vous souvenez peut-être. La grande majorité des ufologues et autres passionnés du domaine l'ont déjà vu. Il est d'ailleurs toujours disponible en intégralité sur cette page.

Certains ufologues se sont félicités de cette soirée spéciale, notamment parce que les sceptiques y avaient peu de place. D'autres ont remarqué que plusieurs séquences étaient anciennes. Bien peu ont dénoncé le recyclage systématique de Direct 8. Pour ce qui me concerne, cette "soirée spéciale" est la dernière que je regarderai sur Direct 8 : je sais dorénavant qu'aucun contenu original n'est proposé dans le cadre de ces émissions et que si je souhaite me documenter complètement sur les sujets abordés, l'ensemble du contenu est disponible sur la toile, les coupures publicitaires en moins.