Page principale Blog Les crapauds explosent-ils quand on les fait fumer ? (II)
Les crapauds explosent-ils quand on les fait fumer ? (II) Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Vivant   
Vendredi, 16 Juin 2006 18:19

Un nouveau point sur cette intéressante question... il est vraisemblable que la réponse soit négative, mais il convient de vérifier un certain nombre de points.

CrapaudCette question m'obsède. Dans un article publié sur ce même blog le 21 décembre 2005 et qui faisait référence à un échange de notre liste de discussion, F. apportait un élément intéressant :

« F : J'ai également entendu cette histoire et j'avoue avoir soupconné la legende urbaine. Les crapauds et grenouilles respirent bien (dans l'air) avec des poumons, mais ont la particularité d'avoir un système à pression positive. Ca veut dire la pression augmente dans la cavite buccale et que l'air est poussé vers les poumons; au contraire des systèmes à pression négative dans lesquels la dépression intra-pulmonaire provoque l'entrée de l'air. »

Diable. Il fallait que j'en sache plus. Alors j'ai décidé de contacter tous les spécialistes (batrachologues, zoologues, herpétologues, etc.) qui avaient eu le malheur de s'intéresser, à un moment où à un autre, aux crapauds. J'ai envoyé une bonne douzaine de mails, et j'ai obtenu des réponses... surprenantes.

Voici des extraits des réponses obtenues :

A. N., directeur de recherche à l'unité d'écologie aquatique de l'INRA :

« Vielle Histoire ! Aucune idée n'étant pas fumeur je ne peux passer à l'expérimental ..... Je suis plus occupé par les grenouilles et très peu par les crapauds en dehors de quelques observations plus proches du naturaliste que du scientifique. Et je n'ai pas exploré le sujet sur le plan biblio qui si elle existe doit très très antérieure au transistor... Et probablement plus proche du Petit Parisien que de Science... »

S. L. (Picardie Nature) :

« Je n'en sais strictement rien, à mon avis c'est une connerie et dieu sait qu'il y en a dans le même genre. »

F. Y., batrachologue :

« Il me semble que c'est faux. Cependant, je vous propose de poser votre question sur le forum de discussion herpetologique : http://forum-herpeto.dyndns.org/herpeto »


... je l'ai fait (http://reptentia.no-ip.com/herpeto/viewtopic.php?t=131), pas de réponse.

M. J., société zoologique de Genève :

« il s'agit d'expérience faite par un abbé au 18e siècle je crois, un abbé italien. Il avait des loisirs particuliers, il en a aussi enfermé dans un pot en terre pour montrer que la perméabilité de la terre était suffisante pour permettre au crapaud de respirer... Je crois qu'il s'agit de Lazzaro Spallanzani »


J'ai cherché les publications de Spallanzani et je n'ai rien trouvé sur le sujet.

V. B., ethnozoologue :

« je n'ai jamais observé la scène que vous décrivez (le crapaud qui explose lorsqu'il fume une cigarette) mais de nombreuses personnes (étant des informateurs hors pairs et hors de tout soupçons de mensonges) m'ont décrit ce fait lors de mes enquêtes de terrain en Alsace, Allemagne et Suisse entre 1994 et 1997). Je pense très sincèrement que c'est une réalité et non une légende. Malheureusement je ne peux en dire plus. »

D. M., écologiste spécialiste de la faune vertébrée :

« En effet, c'est une histoire qui se raconte un peu partout (c'est le cas aussi chez moi, en Brière.....). Peu crédible ! Et je n'ai pas de témoignages directs à vous communiquer. Mais sur un plan culturel et ethnographique, c'est intéressant. Il faudrait que vous consultiez les ouvrages et leurs bibliographies respectives , lesquelles se rapportent en partie aux légendes et croyances populaires relatives aux amphibiens »

C. C. (créateur de batraciens.net) :

« je ne sais pas. j'en ai entendu parler, mais je ne l'ai jamais vu. Pour cela, il faudrait qu'ils cessent d'expirer (donc qu'ils gonflent). Je ne vois pas pourquoi la cigarette ferait disparaître le réflexe d'expiration. Mais c'est peut-être possible. Il faudrait ensuite que leurs muscles thoraciques arrivent à forcer l'entrée de l'air mélangé à la fumée dans leurs poumons, à tel point que la cage thoracique finirait par exploser. Je ne pense pas que des muscles thoraciques soient puissants à ce point. En d'autre terme, pour des raisons mécaniques et musculaires, je suis très dubitatif. »

H. M., directeur d'Arthropologia :

« J'ai grandi au bord de la Dombes (vaste zone humide) où j'ai fait joujou (gentiment !) avec les Amphibiens depuis toujours. Je connais plusieurs personnes m'ayant relaté qu'ils ont "eux" ou "des amis" fait exploser des crapauds étant gamins ; cela m'a toujours insurgé ! Je ne l'ai jamais vu personnellement, même si petit on m'avait proposé de le faire, je me suis toujours farouchement opposé. La réponse reste néanmoins intéressante et il semble en effet qu'une telle chose puisse se passer.... :-( L'explication serait que les crapauds n'arrivent pas à recracher la fumée (pourquoi, comment...). L'explosion doit cependant (si elle a lieu) n'être que légère et il ne s'agit certainement pas d'une très forte déflagration. Je reste intéressé, si vous avancez dans cette recherche... »


Fou, non ? Les spécialistes ne savent pas... et ont parfois des opinions qui divergent. La question semble finalement beaucoup plus épineuse que ce que j'imaginais.

Finalement, je suis tombé hier matin sur une page web judicieusement conservée dans le « cache » de Google et qui est l'oeuvre de Loïc Telmon. Dans une rubrique intitulée "Idées-fosses", il indique :

« Outre la cruauté du motif de l'expérience, faire fumer un crapaud ne sert à rien d'autre qu'à démontrer l'étendue de la stupidité humaine. En effet, les crapauds respirent à la fois par les narines et par la peau, car leurs poumons ne sont pas suffisamment élaborés pour assurer à eux seuls tous les échanges gazeux nécessaires ; l'oxygène de l'air en se dissolvant dans la mince couche de mucus cutané est absorbé directement par le sang qui circule dans les vaisseaux sous-cutanés. Enfin, les crapauds ne disposent pas de côtes leur permettant de dilater ni de contracter leurs poumons, malgré leur statut de vertébrés : ils aspirent donc l'air par leurs narines et le font refluer vers les poumons en levant et en abaissant régulièrement le plancher buccal, comme s'ils avalaient l'air. En conclusion, faire fumer un crapaud ne le fera certainement pas exploser. Au pire, cela l'intoxiquera au goudron et autres substances "inoffensives" contenues dans la cigarette. »

Seul problème : Loïc ne donne pas de référence me permettant de valider ses affirmations. Je lui ai écrit, au cas où il les aurait toujours sous la main. Je vous tiens au courant, comme d'habitude. Le 3ème épisode de cette saga sera, je l'espère, le dernier. Comme le disait très justement le directeur d'Arthropologia dans sa réponse, « mieux vaut (té)tard que jamais ».

-- Nicolas Vivant.

 

Commentaires  

 
0 # Beuchée 30-10-2012 09:49
Je me souviens étant enfant avoir été témoin avec les copains de la campagne de cette scène à faire fumer des crapauds.
Des crapauds pris par les garçons étaient alignés et ils leur étaient mis dans la bouche une cigarette allumée. On fuyait aussitôt après puis on revenait... et il n'y avait plus de crapauds. J'ai la honte de raconter une histoire comme ça..., mais le résultat reste un phénomène étrange.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
+2 # zeek 29-07-2013 00:02
Il n'y avait plus de crapaud? N'aurait ils pas pu simplement s'être enfuits?
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
+1 # Chris2M 26-08-2014 16:43
Faire fumer les crapauds c'est trop rigolo. C'est Hiroshima à chaque fois.
Il faut se planquer derrière des ballots de paille ou un copain bouboule
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir